AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Tumblr  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retrouvailles tant attendues ( Marvin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Messages : 42
Cœurs enchantés : 400


MessageSujet: Retrouvailles tant attendues ( Marvin)   Jeu 8 Sep - 12:21

Des images me reviennent
Comme un souvenir tendre
Une ancienne ritournelle
Autrefois en décembre

Je me souviens il me semble
Des jeux qu'on inventait ensemble
Je retrouve dans un sourire
La flamme de mes souvenirs

Je me souviens il me semble
Des jeux qu'on inventait ensemble
Je retrouve dans un sourire
La flamme de mes souvenirs...

Cette chanson ne pouvait décidément pas quitter l'esprit d'Anastasia qui depuis qu'elle avait retrouvé ses souvenirs, n'avait qu'une envie, retrouver sa famille ou au moins une partie. La jeune femme retrouva la trace de Marvin. Tels des flashs le peu de temps qu'elle avait connu, elle s'en souvenait tout de même. Désormais c'était un homme, alors qu'il était un animal autrefois.
La blondinette n'avait alors aucune idée si lui se souviendrait d'elle, de cette période finalement aussi belle que terrible. Mais la curiosité et l'envie de renouer des liens avec une vie passée était plus forte que le stress, qui finalement n'avait pas tant e de sens que ça, que ça puisse mal se passer.

Vingt ans avaient passés, et encore rien n'était moins sûr vu que d'après ce que Raspoutine lui avait dit, ils étaient hors temps. Peut être étaient-ils tous dans un futur parallèle à ce qu'ils auraient dû vivre? Rien que cette idée, très certainement absurde lui donnait mal à la tête. Il lui fallait être positive. Malgré son histoire Nastia était devenu quelqu'un de plutôt positif, toujours à voir le verre à moitié plein, toujours à être confiante quelque soit la situation. Car soyons réalistes, pouvait-elle vraiment vivre pire?
Remarque, il fallait l'avouer, elle ne connaissait que trop peu l'histoire de ceux qui l'entourait et peut-être avaient-ils vécus bien pire. Il semblait que des royaumes entiers avaient été détruits. Ils avaient tous un point commun, leur vie avait été perturbée par des guerres, des vengeances et rebellions. Haussant un sourcil à cette pensée, Nastia venait faire le tour du Quartier Turner sans s'en apercevoir. De quoi avait-elle peur?

D'après ce qu'elle avait appris, Marvin était devenu un vendeur de jouet, c'était plutôt marrant, mais elle se souvenait qu'il aimait jouer avec elle, avec absolument tous les objets qui pouvaient lui passer sous la main, donc ce n'était peut-être pas si étonnant, peut-être avait-il été prédestiné à ça, ou peut-être comme beaucoup n'avait-il pas eu le choix.

S'arrêtant de faire les cent pas tout en arrivant au niveau de la boîte aux lettres où il y avait marqué *Marvin E.Kandinsky* la miss soupira tout en gonflant ses narines. Avant de sonné elle se regarda dans la porte qui transposait un peu son image. Habillée d'une belle robe bleue marine elle tournoya sur elle-même, satisfaite elle finit par appuyer sur le bouton qui allait annoncer à Marvin qu'il avait une visite. Le reste serait sans doutes imprévisible. Nastia ne savait même pas s'il était là, ni s'il savait qu'elle était dans la ville... Rien.. C'était de la pure improvisation...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 566
Cœurs enchantés : 8219


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: Retrouvailles tant attendues ( Marvin)   Mar 13 Sep - 0:49


❝Retrouvailles tant attendues❞
Anastasia Romanova & Marvin E. Kandinski

Ma vie me semblait bien plus belle maintenant que Skipper se tenait à nouveau à mes côtés. Bien sûr, il y avait le problème de Hyde à régler et je ne pouvais plus assurer la sécurité de mes proches. Mais l’exploit que j’avais accompli avait suffi à me faire à nouveau croire en l’avenir. J’avais à présent la certitude de ne pas avoir tuer celui qui était le premier et vraisemblablement le meilleur des amis que j’aies jamais eu dans ma vie.

Toutefois, je ne pouvais m’empêcher de penser avec tristesse à toutes ces personnes que j’avais abandonnés derrière moi. Tant de personnes avaient dû souffrir et mourir par ma faute. Je n’avais pas pu honorer ma promesse de toujours veiller sur les princesses russes. Elles étaient probablement mortes aujourd’hui, victime de la haine dévorante qui avait envahi le cœur et l’âme du sorcier Raspoutine. Il m’arrivait bien souvent de prendre la photographie de cette époque que j’étais parvenu à retrouver dans la bibliothèque municipale. Derrière instant de complicité et de bonheur entre les altesses impériales et leurs animaux de compagnie fétiche, elle nous représentait nous les trois manchots de leur garde encadrés par tous ses enfants qui avaient été si chers à nos cœurs. Il m’arrivait parfois de l’observer durant des heures, me demandant quel aurait été leur avenir si jamais ces derniers avaient survécu. Le petit Alexis serait-il devenu un grand tsar aux yeux de son peuple ? Que serait-il advenu de ses sœurs ? Qui auraient-elles épousés et sur quelle partie de cet immense territoire auraient-elles régner ? Ma petite Anastasia aurait-elle conservé son enthousiasme et ce magnifique appétit de vie qui nous rendait tous si fiers ?

Encore aujourd’hui, je m’étais plongé dans une profonde introspection, n’étant pas conscient du bruit de la sonnette qui avait raisonné dans toute la maison. Ce fût Skipper qui vint me tirer de ma torpeur en me signalant que quelqu’un se trouvait à la porte. Pensant avoir affaire à l’un de mes nouveaux clients, je me relevais en silence et me dirigeais machinalement vers la porte d’entrée, un sourire fin dessiné sur mes lèvres. Mon adorable chien mécanique m’avait accompagné jusqu’à la porte d’entrée, impatient de se faire de nouveaux amis. J’ouvris alors la porte pour y découvrir une jeune fille toute de bleu vêtu. Observant un instant cette charmante apparition, je restais perplexe ne reconnaissant pas immédiatement au travers des traits de cet jeune femme le visage enfantin de la princesse dont j’avais eu la charge.

- Bonjour, que puis-je faire pour vous, mademoiselle ? Oh pardon, je manque à tous mes devoirs. Je vous en prie, entrez.

J’ouvris alors la porte en grand tout en pointant du bras le vestibule. J’attendis qu’elle s’engouffre et referma la porte derrière moi. J’indiquais alors à la jeune femme le salon qui me servait de salle de réception pour mes nouveaux clients.

- Alors dites-moi tout, à quoi dois-je le plaisir de votre visite ? Etes-vous venue pour commander l’un de mes jouets mécaniques ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 42
Cœurs enchantés : 400


MessageSujet: Re: Retrouvailles tant attendues ( Marvin)   Mar 13 Sep - 11:52

Nastia ne savait pas à quoi s'attendre lorsque Marvin allait l'ouvrir. Elle ne savait pas de quoi il avait l'air, elle ne savait pas si lui aussi serait soumis à des flashbacks intempestifs qui lui permettrait de se rappeler de qui elle était. Lorsque Marvin lui ouvrit la porte ce fut sans surprise que celui-ci la traita comme n'importe quelle autre cliente lambda.
La jeune blondinette ne put pourtant pas empêcher un flot émotionnel lui monter à l'intérieur d'elle-même mais se garda de dire quoi que ce soit et se contenta de sourire. Il fallait un peu le préparer au choc.
En parfait gentleman, il lui ouvrit la porte et la laissa passer. Bizarrement ça ne la surprit guère, elle l'avait toujours imaginé ainsi. Toujours bienveillant et attentif. Bien malgré elle, la miss se demanda s'il s'en voulait de ce qu'il s'était passé au palais, et s'il pensait que c'était de sa faute si les princesses n'arrivèrent jamais au trône qui leur était dû. Mais pour Nastia tout ça faisait maintenant parti d'un autre monde

"Bonjour... J'ai entendu parlé de votre magasin, j'étais curieuse. Je n'ai eu la chance d'avoir des jouets que dans ma plus tendre enfance et j'avoue que ça me manque..."

Lança-t-elle pour un début. Peut-être sa voix ferait-elle tilt dans la tête de Marvin? Quoi qu'il ne fallait pas compter là-dessus. En vingt longues années la voix change, l'allure change. Aussi en commençant à regarder les jouets présents sur les différents comptoir elle commença à fredonner la chanson qui avait bercé son enfance et regarda alors Marvin avec un sourire complice. Mais s'en souvenait-il? En vingt ans, bien des choses avaient changées et la miss n'était même pas sûre que son ancien compagnon de jeu et garde avait même le désir de se souvenir de tout ça.

"Pourquoi avez-vous choisi des jouets mécaniques? Pourquoi pas des peluches ou des animaux...C'est original..."


Anastasia s'intéressait sincèrement au pourquoi du choix de Marvin, elle voulait avoir la chance de faire à nouveau sa connaissance, et ils pourraient nettement plus échanger que lorsque la miss avait 6 ans, ça c'était sûr. La miss ne savait pas si elle allait pouvoir taire la vraie raison de sa visite en ces lieux, et recommença à fredonner la chanson, revoir Marvin et puis quelques jouets mêmes si ce n'étaient que des exemples de ceux que devait faire le confectionneur, tout ça faisait remonter des souvenirs.
Marvin venait de lui indiquer le salon, très certainement l'endroit où il devait garder des catalogues pour montrer toute la panoplie de ce qu'il pouvait ensuite confectionner

"C'est une belle maison. Est-ce que Skipper est ici aussi?"

Et voilà un indice de taille, évidemment elle se rappelait des trois autres pingouins et de ceux qui veillaient sur ses soeurs. Peut-être en faisait-elle trop, alors dans un sourire elle déclara

"Je veux bien voir ce que vous faites et après, j'aurais-moi même quelque chose à vous montrer... Et peut-être... Peut-être vous vous souviendrez..."

A ces paroles, Anastasia fouilla dans son sac pour en sortir une photo de famille avec les pingouins et la tenait dos à Marvin et en attendant sa réaction souffla et la lui tendit avec un sourire encore plus large.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 566
Cœurs enchantés : 8219


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: Retrouvailles tant attendues ( Marvin)   Ven 16 Sep - 22:19


❝Retrouvailles tant attendues❞
Anastasia Romanova & Marvin E. Kandinski

La jeune femme qui se tenait devant moi ne m’évoquait rien au premier abord. Pourtant, son audace et sa curiosité me plaisait beaucoup. Elle était venue disait-elle pour voir mon travail, nostalgique d’une période de sa vie passée qui jamais ne reviendrait. Tout d’abord réticent face à ses propos, je finis néanmoins par accepter. Je n’avais rien à faire d’urgent et je devais bien admettre que j’aimais par-dessus tout recevoir des compliments sur mon travail bien fait. Après tout, qui sait, peut-être que séduite par mes jouets, elle finirait par m’en commander ou alors en parler autour d’elle. Cela me permettrait de me faire un peu de publicité et cela était toujours bienvenu. Je lui ouvris donc ma porte, toujours inconscient de la surprise qui serait la mienne quelques instants plus tard.

Soudain, la jeune femme fredonna une mélodie qui raisonna dans ma tête comme le doux souvenir du temps passé à la Cour du tsar Nicolas II. Serait-il possible que ma potentielle future cliente serait un membre de la famille impériale de Russie ? Rapidement, je chassais cette idée de ma tête. D’après mes dernières informations, toute la famille impériale avait péri, assassiné par la cruauté des russes rouge. Oh bien sûr, il y avait bien eu des rumeurs concernant la survie de ma très chère Anastasia mais il ne s’agissait après tout que de bruits qui couraient. Comment pourrais-je y donner le moindre crédit ? Je choisis donc de me pencher sur une théorie beaucoup plus rationnelle. Je savais que cette musique avait curieusement inspirée la trame narrative d’un dessin animé réalisé dans le monde dans lequel nous vivions aujourd’hui. Peut-être l’avait-elle entendue lors d’une soirée cinéma et la chantonnait par la suite. Oui c’était certainement cela ! La jeune femme me demanda alors la raison qui m’avait poussé à créer des jouets mécaniques plutôt que des jeux moins complexes. Cette remarque ne put m’empêcher de me faire sourire.

- Eh bien la raison est toute simple, mademoiselle. Je ne suis pas uniquement un marchand de jouets, je suis avant tout un scientifique. J’aime la robotique et mes créations me permettent de repousser chaque fois plus loin les frontières de mon imagination ! Voilà pourquoi vous ne trouverez que des robots dans mon catalogue. J’espère cependant que cela ne vous rebutera pas !

M’apprêtant à entrer dans mon salon aux côtés de ma jeune cliente, j’arrêtais mon pas au moment où cette dernière me donna le nom de mon ami. Cette remarque attisa d’ailleurs la curiosité de mon commandant qui vint nous retrouver. Skipper avait entendu toute notre conversation et avait tout comme moi reconnut le petit air fredonné par la demoiselle. Il se précipita alors vers nous et sauta sur mon épaule, pointant la jeune femme d’une nageoire accusatrice.

- Vous êtes qui vous d’abord. Comment avez-vous entendu parler de cette chanson ? Comment connaissez-vous mon nom ? Parlez !

Passant une main sur mon visage, je regrettais déjà l’intervention de mon ami. Ce dernier m’avait juré de ne pas se faire remarquer et voilà qu’en à peine quelques secondes, il venait de griller sa couverture. Bien sûr, l’attitude de la blondinette était suspecte mais méritait-elle vraiment tant de réaction de la part de mon ami ? Ma fierté reprenant le dessus sur ma honte, je trouvais un moyen de répliquer.

- Comme je vous le disais, mes robots possèdent chacun leur propre identité et caractère. Malheureusement certains sont beaucoup trop réalistes à mon goût.

Je ne m’aperçus pas immédiatement que la jeune femme cherchait une photo dans son sac. A nouveau, Skipper semblait le plus intrigué par les faits et gestes de la demoiselle.

- Qu’est-ce que vous cachez dans votre sac ? Je vous préviens, s’il s’agit d’une arme on saura se défendre !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 42
Cœurs enchantés : 400


MessageSujet: Re: Retrouvailles tant attendues ( Marvin)   Mar 20 Sep - 10:46

Marvin semblait vouloir refuser rien que l'idée qu'Anastasia puisse être en vie, c'est tout du moins ce que la blondinette ressenti lorsque l'homme aux cheveux poivre et sel préféra insister sur ses jouets plutôt que de savoir qui elle était. La remarque de Marvin la fit sourire. Oui même en tant que pingouin il aimait à se considérer comme un scientifique capable de tout. Comme quoi ce n'est qu'une affaire d'esprit et non de forme physique.
Pourtant il accepta tout de même de la faire entrer et de lui montrer ce qu'il faisait. Une chance. Ou de toutes façons, si vraiment il avait décidé de la mettre à la porte, la belle n'aurait pas attendu beaucoup plus longtemps pour cracher le morceau. Heureusement cette photo avait été par miracle dans ses affaires, sinon comment aurait-elle pu prouver son identité? Bon d'accord, elle avait aussi son collier offert par sa grand-mère accroché autour de son cou. *Ensemble à Paris*. C'était son seul souvenir d'elle avant que tout ne change.Tout ça c'était de l'histoire ancienne. Mais Les pingouins étaient-ils seulement au courant de ce cadeau? Rien n'était moins sûr. Et puis, ils pourraient toujours croire que ce n'était qu'une voleuse qui aurait pu trouver ce collier par pur hasard. Avec tout ce qui se tramait tout était possible. Mais Nastia espérait sincèrement que son hôte lui donnerait le bénéfice du doute.

Soudain, comme venu de nulle part Skipper vint les rejoindre. A la plus grande surprise de Nastia, celui-ci était encore sous sa forme d'animal. Pourquoi n'était-il pas comme Marvin? Une question à laquelle l'ancienne princesse comptait bien avoir une réponse tôt ou tard.

"Mais non je ne suis pas dangereuse"

Répondit Nastia naturellement, sans même faire de commentaire à Skipper de peur que celui-ci ne le prenne mal, et surtout que si elle ne réagissait pas, ça montrerait bien qu'elle avait connu Marvin sous cette forme-ci également. La miss ne put s'empêcher de sourire à l'idée saugrenue que ça puisse être une arme. Quoi que peut-être pas si étrange que ça quand on connaît la folie du monde

"C'est plutôt une preuve de ce que je vais vous dire. Je connais cette chanson, et je vous connais vous."

Dans un sourire elle prit Skipper dans ses bras et commença à danser en chantant la chanson d'autrefois.

"Pardon, je suis trop heureuse de vous voir saint et sauf. Voici une photo qui je suis sûre vous rappellera des souvenirs"

Reposant donc Skipper elle tendit la photo à Marvin. Celle-ci représentait la famille royale au grand complet avec Skipper, Marvin,Kowalski et Private. Soudain la demoiselle eu un gros doute quant à la réaction des deux hommes. Comme au cas où Anastasia revint sur le sujet des robots

"Parfois ce n’est pas si mal. C'est comme si les robots permettaient de s'engouffrer dans une réalité alternative qui n'appartient qu'à nous et qui donc permet de faire tout de même appel à l'imagination"

Au vu de ce que la miss venait de dire et de faire et de montrer il n'y avait plus de doutes possibles pour les deux messieurs. Les larmes de joies ne pouvaient plus être retenues mais Nastia ne savait plus où se mettre ni s'ils seraient heureux de la voir. Soudain la blondinette se demanda s'il n'y aurait pas eu un meilleur moyen de leur annoncer. Plus doucement peut être? Là elle s'était conduit avec eux de la même façon que si elle avait encore 6 ans. En jouant, en dansant. Mais vingt ans avaient passé, la maturité et la raison auraient dû l'empêcher de se conduire ainsi et pourtant. Peut être que c'était le seul moyen de ne pas en faire quelque chose de mélodramatique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 566
Cœurs enchantés : 8219


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: Retrouvailles tant attendues ( Marvin)   Sam 24 Sep - 13:42


❝Retrouvailles tant attendues❞
Anastasia Romanova & Marvin E. Kandinski

Honteux, je regardais Skipper en secouant la tête. Je regrettais fortement que mon ami n’ait pas pu se tenir à sa place. Je craignais de voir la réaction de la jeune femme face à ce véritable manchot qui pouvait tout à la fois parler, réfléchir et se mouvoir de manière extraordinaire. La théorie du robot était on ne peut plus bancale, je le réalisais au moment où Anastasia le vit. Nul doute qu’elle savait déjà que Skipper était vivant et n’avait rien à voir avec mes autres animaux robotiques. Curieusement, elle ne semblait pas plus surprise que cela. Au contraire, elle semblait nous connaître et même très bien. Comment ce miracle était-il possible ? La jeune femme qui se tenait devant moi était-elle réellement l’une de nos protégées ? Les cris de Skipper me firent alors sortir de mes pensées. J’assistais alors presque amuser au curieux spectacle que la jeune femme et mon ami m’offrait. Sans crier garde, elle l’avait pris dans ses bras et avait commencer à danser avec lui tout en chantonnant cet comptine qui l’avait accompagné depuis sa plus tendre enfance.

- Mais enfin, qu’est-ce qui vous prend ? Lâchez-moi, je déteste danser !

Ma nouvelle cliente consentit alors à lâcher Skipper et poursuivit son discours, déclarant qu’elle était heureuse de pouvoir enfin nous revoir. C’est alors qu’elle nous tendit cette photo de la famille impériale de Russie. Prenant la photo entre mes mains, il me fallut un moment avant de réaliser ce que cette image voulait signifier. Incrédule, je relevais un air interloqué dans sa direction.

- Qui… Qui êtes-vous ?

La réponse me semblait être une évidence mais j’avais dû mal à croire à cette réalité. L’une des princesses avait donc survécu à la rafle des soldats rouges ? Les rumeurs transmises au travers de la ville de Saint-Pétersbourg étaient donc fondées ? Ignorant la suite de ses propos, je la regardais ne sachant réellement quoi dire. Etais-je donc en train de rêver ? Dans tout le flux des pensées et des questions qui traversaient alors mon esprit, je n’eus la force de prononcer que ce prénom sortit du plus lointain de mes souvenirs !

- Anastasia… c’est toi ?

M’approchant alors d’elle le cœur battant, je saisis son visage entre mes mains. Je restais ainsi donc silencieux, scrutant le moindre des détails qui aurait pu me rappeler la petite fille dont j’avais participé à l’éducation. Des yeux aussi bleus que ceux des autres membres de la famille royale des Romanov, le sourire doux et amusé que son père laissait parfois entrevoir au travers de sa barbe et le menton volontaire de sa mère… Oui il n’y avait pas de doutes possibles. Des larmes de bonheur apparurent alors dans mes yeux tandis que je serais ma petite protégée dans mes bras. Anastasia… mon amour de princesse était revenue par miracle à la vie ! C’était comme assister à la résurrection d’un phénix que l’on espérait plus depuis longtemps.

- Je n’arrive pas à croire que c’est toi ! Je croyais… je pensais… je suis tellement heureux de te revoir. Tu n’imagines pas à quel point !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 42
Cœurs enchantés : 400


MessageSujet: Re: Retrouvailles tant attendues ( Marvin)   Dim 25 Sep - 19:46

L'information tant incroyable avait fini par trouver son chemin dans le cerveau de Marvin. Skipper n'avait guère apprécié la danse que Anastasia venait de lui offrir en la sommant de le lâcher immédiatement. Riant elle déclara tout en haussant les épaules

"Pourtant avant tu aimais bien. OU peut-être que c'était pour nous faire plaisir..."

Soudain Marvin prit son visage dans ses mains, sans doutes pour retrouvé dans son visage les traces de son enfance. Il semblait vraiment ému et Anastasia resta silencieuse tout au long du scrutage pour ainsi dire. Il semblait vraiment surpris de la voir en vie

"Oui, c'est bien moi. Il faut croire qu'avoir atterrit dans un orphelinat m'a porté chance..."


Anastasia ne savait pas si elle avait fait preuve de sarcasme ou si effectivement avoir perdu sa grand mère alors que celle-ci fuyait avait été au final salvateur malgré les  douze ans passé dans un orphelinat privée de tout ce qu'elle aurait du avoir. Mais la blondinette tentait tant bien que mal de ne pas y penser et surtout elle ne savait même pas si Marvin le savait et elle ne voulait surtout pas le voir désolée de ce qui avait pu lui arriver.

Alors que Marvin venait de la prendre dans ses bras, elle sourit, alors il la croyait, ça la soulageait plus qu'il ne pourrait jamais le réaliser. Lui retournant son câlin la demoiselle ne pouvait plus retenir ses larmes de joie

"Je suis heureuse d'avoir retrouvé au moins quelqu'un de mon passé. Je n'arrive pas à croire que j'ai perdu mes soeurs... Ma famille... Je suis si heureuse que toi tu n'ai rien..."


Ils avaient vingt ans à rattraper et il était clair que ça n'allait pas se faire en une journée. Mais Nastia se promit qu'elle n'attendrait pas un jour de plus. Qui plus est il n'y avait aucune urgence. Il fallait en profiter maintenant qu'il y avait ce miracle des retrouvailles

"C'est Raspoutine qui m'a tout raconté... Enfin tout ce qu'il s'est passé, ça n'a pas été facile de retrouver ses souvenirs, ni de se retrouver ici. Je ne connais personne ici. Jusqu'à présent j'ai travaillé chez Granny's en faisant des pâtisseries et en chantant certains soirs. Je crois que j'ai appris à cuisiner à l'orphelinat. On devait tous servir à quelque chose. Enfin peut importe, ce n'est pas ça qui est important. Je t'ai retrouvé."


Prenant alors les mains de Marvin, la blondinette haussa un sourcil encore ému et demanda alors

"Alors, raconte-moi... Tu as revu des gens ici? Est-ce que tout va bien? Comment ça se fait que Skipper soit encore un pinguoin? Dis moi tout ... ENfin tout ce que tu veux et peux..."


Anastasia comme d'habitude curieuse voulait tout savoir, comme pour être sûre qu'elle pourrait à nouveau faire partie de la bande pour ainsi dire. Ayant passé pas mal de temps seul, Marvin était pour elle le seul membre restant de sa famille. Oui bon ce n'était pas vraiment sa famille, mais en fait si quelque part. Se mélangeant elle-même dans ses pensées, la miss finit par essuyer ses larmes et rire nerveusement

"Désolée je dois avoir l'air ridicule à pleurer comme ça. Mais vous m'avez tant manqués"

Pourquoi s'excuser? C'était normal après tout, mais Anastasia n'était pas du genre à vraiment maîtriser ses émotions, qui plus est le devait-elle? Pas sûr. Autant être le plus honnête possible et si Marvin ou Skipper avaient des questions elle tenterait d'y répondre autant qu'elle pouvait .
Un rire lui échappa, Skipper les regardait tour à tour, semblait-il qu'il n'était pas encore très enclin à croire à ce retour miraculeux, mais en même temps tous les arguments étaient là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 566
Cœurs enchantés : 8219


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: Retrouvailles tant attendues ( Marvin)   Jeu 29 Sep - 18:51


❝Retrouvailles tant attendues❞
Anastasia Romanova & Marvin E. Kandinski

Skipper croisa ses nageoires sur son ventre, refusant de prêter plus longuement attention aux propos d’une étrangère. Pourtant, je savais qu’en son for intérieur, il était aussi intrigué que moi par la situation. Apparemment, je n’étais pas le seul à croire au retour miraculeux d’Anastasia. Quelques minutes, ma jeune visiteuse confirma les soupçons qui alourdissant mon cœur de sentiments contradictoires entre joie et regret. Lorsque la princesse confirma son identité, je la saisis dans mes bras. Mon étreinte était forte et je me réjouis à la pensée que ma petite protégée ait pu survivre à l’horreur de la révolution russe. Cette situation était si inespérée ! Laissant couler quelques larmes sur mes joues, je m’écartais quelque peu pour l’observer avec des yeux remplis de tendresse et un large sourire éclairant mon visage.

- Laisse-moi te regarder ! Tu as tellement grandi. Lorsque nous t’avons quitté tu n’étais encore qu’une enfant et aujourd’hui… tu es devenue une magnifique jeune femme ! C’est un vrai miracle !

Mon ami qui s’était réfugié dans un coin de la pièce, nous rejoint alors et sans crier garde, sauta se réfugier dans les mêmes bras qu’il fuyait à peine quelques minutes auparavant !

- Anastasia, notre petite Anastasia ? Je n’arrive pas à y croire ! Mais comment tu as fait pour atterrir ici ?

En cet instant, j’étais envahi des mêmes questions que Skipper. Après les terribles évènements qui avaient décimés la famille impériale, il était si surprenant de voir qu’une des héritières des Romanov avait survécu. La pauvre enfant était certainement passées par des phases de sa vie très difficile. Elle s’en était tout de même sortie et semblait à présent heureuse et pleine d’assurance. Mon cœur se serra lorsque j’entendis la jeune princesse parler du drame arrivé à sa famille. Skipper et moi nous le savions parfaitement bien. C’était de notre faute si Anastasia c’était retrouvée orpheline et livrée à elle-même. Nous avions failli à notre mission et il était désormais impossible de revenir en arrière. En revanche, nous pouvions avancer sereinement et main dans la main avec la jeune femme. Il était temps de rattraper toutes ces années d’absence.

- Anastasia, je veux que tu saches que nous sommes désolés… vraiment désolés pour ce qui est arrivé à ta famille. Je pense pouvoir parler au nom de nous deux en te disant que nous voudrions tant revenir en arrière pour te rendre ces personnes qui t’étaient si chères.

Skipper prit alors l’initiative de sauter sur l’épaule d’Anastasia, tout heureux et bouleversé d’avoir retrouvé sa jeune amie.

- A partir de maintenant, notre nouvelle mission sera de veiller sur toi et cette fois-ci, je te promets que nous accomplirons cette mission avec brio ! Tu en as notre parole.

La blondinette nous révéla alors ce qu’elle était devenue dans cette ville. Malgré sa solitude, elle semblait s’être acclimaté dans cette ville ou elle travaillait comme pâtissière et chanteuse. Elle me demanda alors ce que moi j’étais devenu et je lui souris alors poliment.

- Avant que je te réponde, que dirais-tu d’une boisson chaude et quelques biscuits ? Nous aurons tout à loisir de parler de notre vie autour d’un bon goûter. Qu’en penses-tu ? Je t’apporte un peu d’eau chaude citronnée !

Je m’éloignais alors de la jeune femme, non sans lui avoir proposé de s’asseoir bien sagement sur l’un des canapés du salon. Skipper et Anastasia aurait tout le loisir de discuter ensemble et de se remémorer quelques bons vieux souvenirs. Je revins quelques minutes plus tard avec tout ce qu’il fallait pour goûter. Après avoir tendu la tasse d’eau à ma princesse, je m’assis en face d’elle aux côtés de Skipper qui buvait littéralement les paroles de la grande duchesse.

- Oui j’ai retrouvé des personnes, des fantômes issus de mon passé mais qui sont intervenus dans ma vie bien plus tard. Tu ne les as pas connus ! Enfin ce n’est pas tout à fait vrai… tu connais déjà Skipper ! Je suis allé le sauver avec un ami cher, il était emprisonné dans un laboratoire de l’armée russe. Comme tu le sais déjà, j’ai ouvert une boutique de jouets ainsi qu’un cabinet psychiatrique. Cette médecine m’a toujours fascinée ! Sinon oui tout se passe à merveille !

Je reposais ma tasse sur la petite table du salon. Personnellement, je regrettais d’avoir à mentir à mon amie. Mais comment aurais-je pu aborder la question délicate de ma double personnalité ? Elle ne savait rien de mon passé criminel qui m’avait causé tant de tourments au cours de toute ma vie. Je préférais qu’elle garde en elle l’image du gentil manchot que je pouvais lui renvoyer à l’époque. J’avais tant de questions à lui poser que je ne savais par quoi commencer.

- Je voudrais comprendre, comment es-tu parvenue à t’échapper ? Tu as dit que tu avais vécu dans un orphelinat. Est-ce que tu étais bien traitée là-bas ? Qu’es-tu devenue par la suite ?

La pauvre fille de mit alors à sangloter et je sentis mon cœur se serrer dans ma poitrine. Je ne savais comment réagir devant cette situation. Heureusement Skipper prit les devants et vint s’asseoir aux côtés de notre princesse. Il se colla alors à elle pour la rassurer et lui apporter un peu de soutien.

- A nous aussi tu nous as beaucoup manqué, Nastia ! Nous sommes tellement heureux de te voir en vie !  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 42
Cœurs enchantés : 400


MessageSujet: Re: Retrouvailles tant attendues ( Marvin)   Sam 1 Oct - 23:57

Nastia sourit aux première paroles de Marvin. Oui il était clair qu'en vingt ans ils avaient tous changés. Les deux anciens gardiens, et surtout Marvin avait l'air vraiment ému.
Tous les deux promirent de ratrapper le temps perdu. Acceptant avec joie un goûter bien mérité qui sans nul doute permettrait de calmer un peu les nerfs, Anastasia finit par s'asseoir dans le canapé en caressant Skipper sur le ventre le faisant ainsi rire car ça le chatouillait.
Tandis qu'Anastasia découvrait tout ce que Skipper avait pu vivre jusqu'à présent, Marvin revint à leurs côtés avec du thé et des biscuits comme promis, puis la question tant attendue survint: La façon dont elle s'était retrouvée ici:

"Marvin , Skipper.... je n'en n'ai aucune idée. comme tout le monde j'ai retrouvé ma mémoire alors que j'étais déjà ici. Et Raspoutine est ici aussi. Je ne m'attendais vraiment pas à le revoir ici. Je n'ai qu'une envie c'est de me venger de cet homme. Mais il est dangereux, imprévisible et odieux... enfin tu te souviens de lui j'imagine. J'ai quitté l'orphelinat à 18 ans , et pour te répondre à ta question... Je crois que tu connais la réponse. Personne ne m'a cru quand j'ai dis être une princesse, et j'étais traitée comme n'importe quelle enfant abandonnée. Mais au moins j'ai appris à faire le ménage, à cuisiner, à repasser. Une parfaite petite fille au foyer. La seule chose qui me rendait le sourire était de chanter. Je crois que c'était en moi depuis toujours...et j'ai rencontré un homme... Dimitri alors que j'étais décidée de revenir en centre ville à pied... L'orphelinat était vraiment au milieu de nulle part. Il m'avait promis de m'aider à retrouver ma famille. A l'orphelinat on avait entendu parler de la chute de mon père évidemment. Mais c'est en faisant des recherches plus approfondies que j'ai vraiment eu connaissance de l'étendue du massacre.."


Reprenant sa respiration, Anastasia vit ses mains trembler légèrement avant de pouvoir les mettre autour de la tasse, et c'était comme si la chaleur de celle-ci arrivait à l'apaiser.

"Mes soeurs.. Mon père... On tous été tués. Il apparaît qu'un de mes oncles et ma grand-mère avaient pu fuir en France, et je voulais tout faire pour les retrouver. J'ai cru que Dimitri était un charlatan car tout ce qu'il voulait c'était de trouver quelqu'un qui me ressemblait pour avoir de l'argent promis par ma grand-mère si jamais on me retrouvait. Mais en voyant des photos, en retournant au palais. Je me suis souvenue de tout,et c'est là qu'il a vu que j'étais la vraie Anastasia... C'est tellement ridicule comme histoire..."

Nastia eu un rire nerveux à ce souvenir et se frotta légèrement le front tout en fermant les yeux. Ce n'était pas facile pour elle de raconter tout ça.

"On a mis du temps avant qu'elle n'accepte de me rencontrer. C'est là que j'ai revu Raspoutine. Il a voulu me tuer plus d'une fois. Il était menacé par moi ... Je ne sais pas pourquoi. Il a toujours voulu le trône de mon père. Ce n'est qu'un traître... Mais je n'ai jamais compris... Ce n'était pas comme s'il y avait encore un trône pour lequel il fallait se battre. Il faut qu'il se rappelle qu'on est... Au fait en quelle année on est? Quel âge ai-je vraiment? JE n'en sais rien... Tout ça me donne encore mal à la tête quand j'y pense..."

Malgré elle Nastia trembla une nouvelle fois. Raspoutine était pourtant tel un parrain pour elle quand celle-ci n'était encore qu'une enfant, et aujourd'hui elle l'évitait et avait peur de lui

"Et une fois ici... c'est lui qui m'a retrouvée et qui s'est fait un malin plaisir à me remettre les pendules à l'heure, car même la malédiction levée je ne me rappelait pas de tout. Ca lui fait plaisir de me voir coupée de ma famille... A nouveau. Mais heureusement j'ai appris que tu étais ici. Et puis les gens dans cette ville à part quelques uns ont l'air très gentils et accueillant alors je ne suis pas à plaindre."

Un faible sourire apparu enfin sur son visage. au moins elle lui avait raconté toute l'histoire non sans savoir s'il avait vraiment voulu connaître tous les détails, mais au final malgré tout, ça lui avait fait du bien de confier tout ça. c'était à peu près le seul de ses connaissances que ça intéresserait vraiment...

"Et vous alors? Pourquoi Skipper est encore un pingouin alors que toi tu es un homme?"

C'était peut être bizarre comme question, mais la miss la trouvait légitime et espérait sincérement que son ami assis à côté ne le prenne pas mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 566
Cœurs enchantés : 8219


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: Retrouvailles tant attendues ( Marvin)   Sam 8 Oct - 20:29


❝Retrouvailles tant attendues❞
Anastasia Romanova & Marvin E. Kandinski

Après avoir rapporté le thé de la cuisine, je le servis à notre invitée et regardait charmer notre petite protégée jouer avec mon ami qui n’était plus si hostile envers la jeune femme depuis qu’il avait pris conscience de son identité. C’était tout à fait le style de Skipper et cela ne me surprenait guère après toutes ces années à l’avoir servi en tant que lieutenant. Je m’assis en face du duo et écoutait alors avec attention les propos de la jeune princesse. Dès le début de son discours, son histoire m’inquiéta. J’ignorais totalement que Raspoutine vivait à Storybrooke et cette situation ne me plaisait pas le moins du monde. Ces paroles n’avaient d’ailleurs pas échappé à mon ancien commandant qui furieux sauta sur les genoux d’Anastasia.

- Quoi ? Attends tu es sérieuse ? Tu veux dire que cette ordure est ici ? Mais pourquoi ne nous en as-tu pas parler plus tôt ? Est-ce qu’il s’en est pris à toi… le connaissant cela ne m’étonnerait même pas ! Rassure-nous, dis-nous qu’il ne t’as pas fait de mal ? Il ne perd rien pour attendre !

- Skipper n’a pas tort Anastasia, je ne me sens pas non plus rassuré à l’idée que cet homme traîne dans la région. Il pourrait très bien chercher à te faire du mal. Surtout que, comme tu sembles le dire, cela s’est déjà produit. Où se trouve-il aujourd’hui ? Est-ce que tu le sais ?

Ce n’était pas la seule chose qui m’inquiétais. Je n’aimais pas non plus entendre notre ancienne protégée de vengeance. Je savais à quel point ce poison était dangereux ! Il pouvait détruire le cœur ainsi que tous nos bons sentiments, il pouvait nous mener jusqu’aux pires des extrêmes et je ne voulais surtout pas qu’Anastasia laisse son cœur innocent s’assombrir.

- En revanche, je te défends de songer à la vengeance ! C’est une chose horrible qui ne mène jamais à rien ! Tu as de la chance d’être en vie et d’avoir survécu à cette terrible Révolution. Je pense que la meilleure des choses que tu puisses faires pour honorer la mémoire de ta famille est de vivre une vie saine et heureuse. Nous veillerions à ta sécurité si les choses venaient à se gâter mais je ne veux plus t’entendre prononcer ou penser à ce mot. Est-ce que je me suis bien fait comprendre ?

J’avais alors levé devant moi un doigt autoritaire, comme un père pouvait le faire avec sa propre fille. C’était une technique bien puéril compte tenu qu’Anastasia n’était plus une petite fille mais il fallait qu’elle comprenne les horreurs auxquelles elle aurait pu s’exposer en suivant ses noirs desseins. Laissant pour le moment de côté le problème de Raspoutine, nous écoutions avec attention le récit des aventures de la princesse. Je souris à la pensée que notre grande-duchesse n’ait pas dû affronter ces épreuves toute seule. Elle avait été encadrée par un homme du nom de Dimitri qui vraisemblablement avait joué un rôle important dans sa vie. Je ne pus m’empêcher de la taquiner à ce propos, espérant en savoir plus sur lui.

- Ce Dimitri a l’air d’être un homme tout à fait charmant dis-moi ! Je remercie le ciel qu’il ait été là pour veiller sur toi lorsque Raspoutine t’a retrouvée. Dis-moi est-ce que vous étiez proche tous les deux ? Que lui est-il arrivé ? Est-ce qu’il vit aujourd’hui à Storybrooke avec toi ?

Buvant une gorgée de ma boisson chaude, je pensais de manière nostalgique aux bons moments que nous avions passés ensemble en Russie. Quel dommage qu’Anastasia n’est pas toujours connu cette vie de château auprès de sa famille. Cependant, cette épreuve avait au moins permis à la jeune femme d’apprendre à se débrouiller seule. Je sentais malgré tout dans le ton de sa voix que la peine d’avoir perdu sa famille si rapidement et de manière si tragique la bouleversait encore.

- Je suis impressionné d’entendre que tu as appris tant de choses dans ton orphelinat. Nous avions longtemps entendu les rumeurs qui couraient sur ta survie et il n’est pas étonnant que beaucoup de charlatans aient pu chercher à duper le reste de ta famille. Les personnes sont si cruelles à profiter ainsi du malheur d’une famille brisée. Est-ce que tu as fini par retrouver ta famille ? Je dois admettre que j’appréciais beaucoup ta grand-mère. C’était une femme très digne et aimante qui adorait ses petits-enfants !  

Je souris au souvenir de ce cadeau très spécial que la grand-mère d’Anastasia m’avait commandé pour sa petite-fille. J’avais toujours gardé le secret mais c’était moi qui avait réalisé cette magnifique boîte à musique actionné à l’aide d’un médaillon. L’impératrice Marie m’avait fait juré de garder le secret concernant la provenance du cadeau et je n’avais jamais rien dit à personne. Cela resterait sans doute à jamais notre petit secret.

Anastasia me demanda alors comment il était possible que je sois devenu un homme alors que mon ami et commandant lui vivait toujours dans son corps d’oiseaux. Notre princesse ayant fait preuve d’honnêteté, je ne pouvais qu’accepter de lui révéler un peu de ma vie.

- Eh bien le soir où les Russes Rouges ont pris d’assaut le palais, nous nous sommes trouvés dans l’impossibilité de vous venir en aide ! J’aurais souhaité pouvoir intervenir pour vous sauver la vie Anastasia mais rien ne s’est passé comme prévu ! Skipper, Private et moi nous nous sommes retrouvés séparés et je n’ai eu d’autres choix que de m’en aller… j’avais si honte de pas être intervenu à temps et je craignais tant d’avoir à affronter votre regard… j’ai fini par fuir et la sorcière Baba-Yaga m’a changé en être humain et m’a fait naître dans un autre monde, si loin de celui où nous avions vécu auparavant.  Skipper quant à lui s’est retrouvé prisonnier des scientifiques qui m’avaient élevé. Il est resté enfermé durant presque 50 ans dans un laboratoire et je n’ai pu aller le sauver qu’il y a quelques semaines en arrière ! Je… je ne tiens pas à te parler de tout en détail mais c’est l’explication que je peux te donner concernant nos apparences !

Le cœur gros, je resserrais ma tasse dans ma main et but une grande gorgée de thé, espérant que cela me réconforterait un peu ! Je n’avais aucune intention d’approfondir ma vie misérable et j’espérais ne pas avoir à expliquer tout de ma vie honteuse à ma petite protégée qui me considérait jusqu’alors comme un héros… ce que bien sûr, j’étais bien loin d’être.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 42
Cœurs enchantés : 400


MessageSujet: Re: Retrouvailles tant attendues ( Marvin)   Ven 14 Oct - 15:51

Conter la vérité, et ce depuis la première fois qu'elle était arrivée à Storybrooke lui faisait le plus bizarre des effet. Comme si tout ça au final n'avait été qu'une vie rêvée et que tout ce qui importait maintenant c'était ce qu'elle pourrait vivre ici. A quoi ça servait de se raccrocher, à quelque chose qui ne ferait que les blesser d'avantage? Mais ça faisait du bien de déverser tout ce qu'elle avait sur le coeur et la réaction de Marvin ne se fit pas attendre. Hochant simplement de la tête à sa question elle haussa ensuite les épaules. Il ne lui avait pas fait l'honneur de lui conter son histoire à lui, bien déterminer à rire de sa situation.
Skipper venait de sauter sur ses genoux visiblement aussi inquiet par la présence de l'ancien confident du Tsar. Se contentant alors de caresser la tête de son ami elle regarda celui en face d'elle avant de hausser un sourcil

"Je crois que maintenant il a besoin de moi en vie pour se délecter de la situation. Mais il oublie que je ne suis plus une petite fille et que je ne me laisserai pas faire cette fois."


Anastasia n'était pas dupe et savait pertinemment qu'elle ne ferait jamais le poids face à Raspoutine, elle n'avait aucune connaissance de la magie.

"Non, c'était lui qui est venu me voir il y a de ça quelques mois. Je crois qu'il n'est plus aussi fort qu'autrefois, mais après tout, on apprend bien à se méfier de l'eau qui dort. Je ne sais pas ce qu'il attend, ni où il est. Tant qu'il me laisse tranquille, ça me va."

Evidemment qu'Anastasia ne pensait pas sérieusement à se venger, en tout cas pas dans le sens où l'entendait Marvin, aussi elle voulut le rassurer

"Ne t'inquiètes pas, la seule façon vraiment de me venger, c'est d'être heureuse malgré tous les obstacles qu'il m'aura mit au travers de ma route. Je suis contente de t'avoir retrouver. Malgré ce petit travail, je ne connais personne ici. Enfin pas vraiment. Tout le monde a l'air si lié. Ils ont de la chance..."


Ils passsèrent ensuite au sujet de Skipper, et jamais la blondinette n'aurait pu s'attendre à une telle histoire. Caressant toujours le ventre du pinguoin créant ainsi des fous rires chez ce dernier, elle s'immobilisa un instant avant de demander

"Mais est-ce que ça veut dire qu'il est condamné à rester dans cet état?"

Marvin n'avait pas l'air d'être tout à fait à l'aise à raconter tout ce qu'il avait pu traverser, la jeune femme avait bien compris que ses deux anciens gardiens en avaient vu des vertes et des pas mûrs.
Tendant sa main vers celle de Marvin pour la lui poser dessus elle le regarda avant de lui sourire doucement

"Ecoute, tu n'es pas obligé d'en parler si tu ne veux pas. Mais maintenant qu'on s'est retrouvés, j'espère que tu sais que tu peux compter sur moi."


La miss voulait rassurer ses deux amis et surtout tout autant qu'ils voulaient être là pour elle, la demoiselle voulait leur rendre la pareille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 566
Cœurs enchantés : 8219


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: Retrouvailles tant attendues ( Marvin)   Mar 25 Oct - 18:48


❝Retrouvailles tant attendues❞
Anastasia Romanova & Marvin E. Kandinski

Les propos d’Anastasia n’étaient pas pour me rassurer. Qu’entendait-elle exactement par « se délecter de la situation » ? Tout cela ne me disait rien qui vaille ! Il ne semblait cependant pas belliqueux et c’était une bonne chose finalement. Sauf que, comme le sous-entendais Anastasia, nous ne pouvions pas nous permettre de lui faire confiance. Raspoutine était un homme rusé et extrêmement intelligent. Même moi qui possédait une intelligence bien supérieure à la moyenne, devais me reconnaître totalement désarmé devant cet homme. Malgré mes craintes, je me consolais en me disant que maintenant que Skipper était à mes côtés nous pourrions combiner nos talents afin de déstabiliser notre adversaire. Durant toutes ces années où nous avions combattus côte à côte, rien sur terre n’avait su nous résister. Il est plus que probable que si je n’avais pas perdu l’esprit le soir de l’insurrection populaire, nous aurions pu le vaincre. A cette pensée, je ne pus m’empêcher de soupirer. Une fois encore, le blâme n’appartenait qu’à moi. Si je n’avais pas été là ce soir-là, peut-être que la famille de Nicolas II serait encore en vie. Encore une vis gâchée par les exploits démentiels de mes capacités cérébrales.

- Tu dis que Raspoutine est venu te parler ? Sais-tu pour quelle raison il l’a fait ? Était-ce pour te narguer ou avait-il juste envie de te revoir ? De quoi avez-vous parler et est-ce qu’il t’a ouvertement menacée ?

Cela faisait beaucoup de question d’un coup et je m’en rendais bien compte. Cependant, les réponses qu’elle me donneraient ne seraient pas anodines. Une simple pensée ou une simple parole même si elle n’était pas explicite pourrait m’aider à mieux comprendre la situation et prévenir d’un éventuel danger.

Je souris amicalement à l’adresse de notre jeune protégée. La jeune femme semblait avoir la tête sur les épaules. Elle ne nourrissait nul désir de vengeance et c’était là le plus important. Voilà une preuve s’il en était encore besoin que Skipper et moi l’avions correctement élevée. Enfin je connaissais mon ami et je savais que la vengeance était une chose qu’il affectionnait tout particulièrement, lui qui était tellement rancunier. Cependant, je savais qu’il saurait se tenir à carreaux tant qu’Anastasia ne serait pas en danger. Il se devait de lui montrer l’exemple et je me promis de le lui rappeler si un jour il s’avisait à l’oublier !

- Tu sais, ce n’est évident pour personne d’arriver dans une ville où l’on ne connaît personne ! Je suis très heureux de te revoir et tu sais que tu pourras me voir dès que tu le souhaiteras. Tiens, j’ai justement une petite idée à te proposer. Je vais organiser une soirée d’anniversaire dans deux semaines. Est-ce que cela te plairait d’y participer ? Tu pourras rencontrer tous mes amis et peut-être faire quelques belles rencontres. Qu’en dis-tu ?

Buvant une gorgée de thé, je ne pouvais que m’interroger sur l’avenir de la jeune princesse. Arriver dans cette ville était une chose que l’on avait choisi ou non. Nous nous étions tous réveillé avec deux identités et il nous avait appartenu de choisir celle que nous souhaiterions conservés. Si Anastasia avait choisi de rester dans cette ville, elle devait très certainement avoir des projets.

- Alors dis-moi tout ! Si tu ne souhaites pas retourner dans le Monde des Contes que compte tu faire de ton avenir. Est-ce que tu as déjà des projets ?

La conversation s’orienta alors vers Skipper. La jeune Russe semblait s’inquiéter de l’avenir de mon ami et restait très étonnée à l’idée qu’il puisse rester sous cette forme, Vexé, il ne manqua pas de faire remarquer à la princesse ce qu’il pensait de ses dernières paroles.

- Condamné ? Mais qui te dis que j’aurais envie de devenir un être humain d’abord ? Les manchots ont toujours été supérieurs aux hommes et je ne compte pas tromper ma véritable nature en prenant forme humaine. Ne suis-je pas parfait comme ça après tout ?

Les remarques de Skipper me firent sourire et je me retins de ne pas éclater de rire. Cela lui ressemblait bien d’être si fier et quelque peu arrogant ! Anastasia s’approcha alors de moi, comprenant que je n’aimais guère me souvenir de mon passé. Elle me rassura alors et me fit comprendre que je n’avais pas besoin de parler si je ne le désirais pas. J’accueillais cette remarque un sourire aux lèvres et exprima alors toute ma reconnaissance.

- Je te remercie Anastasia de te montrer si compréhensive. Après tout qu’importe notre passé aujourd’hui, la seule chose qui compte c’est le présent. N’es-tu pas d’accord avec moi ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retrouvailles tant attendues ( Marvin)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retrouvailles tant attendues ( Marvin)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retrouvailles tant attendues ( Marvin)
» Des retrouvailles tant attendu [PV Alessia N. Hallinger]
» mener une carrière en tant que maman
» Mon Set de pigments tant attendu, tant espéré
» En tant qu'RSG avez-vous des droits?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No Kindness Left :: Bienvenue à Storybrooke :: Quartier Turner :: Les maisons :: Maison de Marvin E. Kandinski-
Sauter vers: