AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Tumblr  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retrouvailles D'Après Bal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Messages : 187
Cœurs enchantés : 1530


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Retrouvailles D'Après Bal   Dim 22 Mai - 23:04


Retrouvailles D'Après Bal
Hilda & Wyatt
Il était quinze heures quand Wyatt put enfin prendre sa première pause de la journée. Rien de très légal vu que le médecin chirurgien avait commencé ce matin alors que d’autres dormaient encore. Cela faisait partie de sa profession et il l’acceptait. La convention disait qu’après chaque opération, un praticien avait le droit à un certain temps de repos, mais la réalité était bien loin de ce qui était recommandé par les conventions. Ça avait été un non-stop pour le jeune trentenaire qui avait aligné les blocs et les consultations, ayant seulement pu profiter d’un croissant et d’un café dans un couloir qui reliait deux opérations. Un de ces croissants insaturés dégueulasse mais qui était tellement divin quand on n’avait rien avalé depuis neuf heures. Le chirurgien prit alors les longs couloirs pour rejoindre le bénit secteur de pause.

Le téléphone du Merry Men sonna sur le chemin quand il activa les données mobiles. Johnson regarda les quelques mails publicitaires, qu’il effaça rapidement d’un coup de pouce bien avisé, et quelques messages de ses frères de la forêt de Sherwood auxquels il répondit afin de confirmer sa venue à un événement avant de le ranger dans la poche intérieure de son blouson de travail avant de se retrouver devant la porte qui le séparait de ce tant chéri moment de pause. Le jeune trentenaire rêvait déjà de pouvoir se reposer, s’accouder sur l’une des tables et de piquer une micro-sieste.

Une fois la porte franchie, il vit enfin son doux Eden, sa Terre convoitée : la table. Après quelques pas, le médecin repoussa machinalement tout ce qui se trouva sur ladite table avant de s’accouder et de commencer à se laisser aller dans les bras de Morphée pour récupérer et pouvoir se relâcher un instant, laisser ses nerfs se détendre. Ses paupières se fermèrent lentement, laissant son cerveau enfin se reposer quand un bruit le tira de son si précieux sommeil. Wyatt sursauta, exposant un visage de déterré à la personne qui venait de rentrer. Personne qu’il identifia comme étant Hilda, l’ambulancière qu’il avait rencontré lors du Bal qu’il avait fui après avoir senti que le monstre allait prendre le dessus.
-Bonsoir… Euh bonjour Hilda ! Marmonna-t-il en s’étirant.


electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 246
Cœurs enchantés : 2685
Humeur : taquine


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: Retrouvailles D'Après Bal   Mar 24 Mai - 16:30

♛ Retrouvailles d'après bal


Pour la énième fois de la journée Hilda déplia le brancard qu'elle venait de sortir de l'ambulance. Une douleur diffuse et familière s'insinua dans son dos. Elle prit parti de ne pas y faire attention. Elle n'avait pas le temps pour ça. C'est en faisant rouler son brancard qu'elle se dirigea dans le service chirurgie. Trouvant la chambre qu'elle cherchait elle entra :

- M. Williams! On a une meilleure tête que la semaine dernière! Prêt à rentrer à la maison ?

L'homme atteint d'une hernie discale avait souffert le martyr lorsqu'elle l'avait transporté jusqu'à l'hôpital. Sa femme s'approcha d'elle en souriant et lui offrit tout un panier de cookies fais maison. Se confondant en remerciements, Hilda se dit qu'elle avait plutôt de la chance d'avoir des patients sympa. L'infirmière l'informa que le couple avait encore de la paperasse à remplir.  On la préviendrait quand ce serait le moment. Avisant son portable, elle se rendit compte qu'un texto venait d'arriver. Peter lui demandait de retirer son solde de tout compte de l'hôpital puis de le lui envoyer. Il ne manquait vraiment pas d'air ! Elle supprima le message pour ne plus y penser. Ce n'était pas à elle de gérer les affaires de son futur-ex mari. Les fauteuils moelleux de la salle de pause l'appelaient. Panier sous un bras et son blouson sous l'autre et elle ouvrit la porte de celle-ci avec un léger coup d'épaule et sursauta lorsqu'une voix la salua. Elle qui se croyait seule!

- Wyatt ? Bonjour !

Ils ne s'étaient pas revus depuis le bal. Bal très étrange qu'elle avait finit par délaisser. Le médecin semblait épuisé comme la grande majorité de ses confrères. Apparemment il dormait assis et ne savait plus tellement si c'était le jour ou la nuit. Par réflexe Hilda insinua sa main gauche dans le creux de son dos. Rien que de penser à cette position pour faire un somme elle en avait mal.

- Vous voulez un cookie ? Ca vous redonnera quelques couleurs.

S'installant à côté du médecin dans un fauteuil similaire, elle actionna la petite manette sur le côté droit. Celui-ci se déplia telle une chaise longue de plage. il ne manquait plus que des lampes bronzantes et le petit cocktail qui allait bien. L'ambulancière tourna la tête vers le jeune-homme.

- Comment allez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 187
Cœurs enchantés : 1530


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: Retrouvailles D'Après Bal   Ven 10 Juin - 12:11


Retrouvailles D'Après Bal
Hilda & Wyatt

La fatigue était sûrement plus difficile à battre que la colère ou la joie. C’était du moins ce que Wyatt se disait alors qu’il était en train de mordre dans ce croissant et de boire une gorgée de café en espérant que cela allait atténuer ce sentiment de lourdeur. C’était comme si l’on avait attaché des billes de plomb à ses paupières qui tombaient toutes seules vers le bas sans qu’il ne puisse rien y faire. Le jeune chirurgien avait beau lutter, il savait que ses efforts resteraient vains et qu’il n’allait pas pouvoir terminer sa journée sans piquer un somme pour reprendre des forces. Cela ne lui était pas arrivé depuis longtemps, depuis ses années de médecine pour tout dire. Ces heures à se plonger sur un nombre de pages plutôt que de profiter du sommeil. Il se souvenait encore des litres de café et de boissons énergisantes qu’il avait consommé afin de pouvoir rester debout jusqu’à point d’heure et surtout… aux cours !

Il fut arrivé rapidement à la salle de repos, du moins c’était ce qu’il pensait vu qu’il n’était même plus capable de dire ce qu’il avait fait de sa journée. Une opération des ligaments ? Un retrait de kyste sacrococcygien ? Une pose de prothèse au niveau de la rotule ? Le voleur était sur les nerfs, non pas qu’il était énervé, mais c’était eux qui le maintenaient debout, qui lui faisaient faire ce qu’il devait. Son cerveau ne suivait presque plus, d’où le fait de sa mémoire en carton.

Maintenant qu’il pouvait enfin se laisser aller, qu’il embrassait les lèvres de Morphée, il se fit réveiller en sursaut par une ou un de ses collègues. Hilda. Le Merry Men croisait cette urgentiste presque tous les jours dans les couloirs de l’établissement mais il ne la connaissait pas, juste les brèves politesses. C’était fou à quel point il était possible de ne pas faire attention à l’environnement qui nous entourait. Cependant le docteur Johnson eut l’occasion de la voir à la fête organisée par la Maire pour en apprendre un peu plus sur la charmante femme. Soupirant, il se gratta les yeux et s’étira pour tenter de revenir dans le monde des vivants. A voir le bon Dieu avait décidé de ne pas le laisser se reposer et il lui répondit intérieurement en le traitant de tous les noms !

Madame Van Holp n’avait pas l’air en grande forme non plus, ou du moins c’était ce qu’elle laissait penser. Sa main dans le bas du dos alors qu’elle portait un panier trop lourd et sa position disait au chirurgien que ses disques lombaires étaient sûrement enflammés. Il sourit légèrement à ses paroles avant de bailler, couvrant sa bouche de sa main.
- Volontiers ! Ils ont l’air excellents ! La gratiffia-t-il. C’est vous qui les avez fait ? Demanda-t-il avant de piocher un des cookies et d’y mordre à pleine dent.
Un sourire apparut sur le visage de Wyatt alors qu’Hilda s’assit sur le siège à côté de lui et l’actionne pour en faire une sorte de transat’.
- Crevé ! Mais ça ne change pas d’habitude… Quand les grandes têtes décident de faire des restrictions budgétaires… Lui répondit-il en soupirant à nouveau avant de rire légèrement. - Et vous-même ?



electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 246
Cœurs enchantés : 2685
Humeur : taquine


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: Retrouvailles D'Après Bal   Mar 14 Juin - 12:08

♛ Retrouvailles d'après bal


Hilda retint un soupire de soulagement. Son dos lui disait enfin merci de cette position allongée. Il serait probablement difficile de repartir ensuite mais tant pis. Elle avait bien mérité cette pause. Wyatt et elle devaient formé un sacré tableau. Un chirurgien et une urgentiste avec des têtes de déterrés. Voilà qui devrait inspirer confiance aux patients.

- Et non ce n'est pas moi. C'est une cliente sympa. D'ailleurs je crois que c'est vous qui avez opéré son mari. M. Williams

Ou pas...elle n'était plus trop certaine. Elle grignota un bout du super cookie qu'elle avait pioché. Ca ne valait pas ceux de mère Noël. Aucun ne vaudrait jamais ceux de Mèrno d'ailleurs mais ils étaient excellents quand même. Wyatt fit part des soucis de restrictions budgétaires qui commençaient à accabler sa profession. La fée des Etoiles hocha la tête

- Moins de médecins et plus d'heures j'imagine ? J'ai aussi du renoncer à engager  un assistant à cause de ça . Ca va me permettre de me faire les muscles. Je pourrais peut être même entamer une carrière de culturiste!

Elle rit légèrement à cette idée et tourna à nouveau sa tête vers le charmant chirurgien. Les paroles de Juliette à propos de l'ancien pirate lui revinrent en tête. Comment cet homme si sympathique et avenant pouvait-il avoir fait cela ? C'était incompréhensible.

- En dehors d'un dos qui doit ressembler à un meuble Ikéa à l'état de démontage je vais plutôt bien merci.

L'idée lui vint que le jeune-homme devait être là pour dormir un peu et qu'une conversation n'était surement pas ce qu'il y avait de plus reposant. Pourtant il y avait des choses dont Hilda avait besoin de parler.

- Wyatt, j'aimerais vous poser une question. Si je vous ennuie vous me le dites et je n'insisterais pas mais le bal m'a vraiment...laissée perplexe. Et vous vous avez réussit à rester droit et impeccable. Alors vous avez certainement une meilleure appréciation de tout ça.

Une menace planait sur Storybrooke mais elle ignorait encore laquelle. Elle voulait en parler à Robin et Régina. Mais elle savait que Wyatt était un bon ami de l'adjoint du shériff. Alors peut-être que...

- Est ce que vous croyez en la magie ? Parce que ce soir là...personne n'était lui-même. Tout le monde n'a pas profité du buffet alors difficile de dire que ça vient de quelque chose d'avarié. A moins qu'en tant que médecin vous ayez decelé quelque chose ?

Hilda ne savait pas quelle réponse elle préférait entendre. Une explication logique et rationnelle ou au contraire une histoire de magie ? La deuxième option en vérité l'inquiétait d'avantage. Depuis qu'elle était humaine elle se sentait plutôt démunie face à cela. Même si elle voyait qu'elle récupérait des pouvoirs elle n'y était pas préparée avec cette enveloppe corporelle trop fragile. L'inquiétude la gagnant, la chevelure de la fée des Etoiles se mit à scintiller. Encore une chose qu'elle ne maîtrisait pas!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 187
Cœurs enchantés : 1530


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: Retrouvailles D'Après Bal   Jeu 30 Juin - 10:21


Retrouvailles D'Après Bal
Hilda & Wyatt

La compagnie d’Hilda avait été bonne à la réception du Maire même si cette dernière avait eu quelques soucis avec un inconnu qui devait faire partie de son passé. Cela avait permis aux deux gens de passer la barrière des simples inconnus - certes, ils s’étaient déjà croisés dans les couloirs, cependant il était faux de les appeler collègues vu qu’ils ne se côtoyaient pas de manière fréquente – et d’en apprendre un peu plus l’un sur l’autre. Bien que Wyatt en ait plus appris que la jolie blonde.

Il prit alors un cookie, si gentiment proposé par l’ambulancière qui avait l’air tout autant crevée que lui et le mordit à pleine dent, comme s’il espérait y retrouver une quelconque vitalité. Le goût de ces biscuits était bien bon, mais le médecin chirurgien doutait de son espoir.
- Oh, vous savez, avec le nombre qu’on en voit passer… J’ai beau être ici que depuis quelques temps mais je ne retiens pas les noms facilement, surtout quand ce sont des chiffres qui défilent dans un bloc opératoire… Je suis tellement à l’ouest que je ne me souviens même plus du nom du premier que j’ai opéré ce matin pour tout vous dire… Dit-il en riant, légèrement gêné par son aveu.
La fatigue n’aidait pas, c’était sûr, mais le Merry Men n’était pas un homme qui retenait les prénoms facilement. Les visages lui étaient beaucoup plus faciles même s’ils pouvaient être beaucoup plus trompeurs.

Le médecin soupira, un léger sourire sur ses lèvres. Cette chère Van Holp avait mis le doigt en plein sur la cible. Il rit cependant à sa remarque de bon cœur. Même s’il préférait trifouiller un genou pendant une arthroscopie, il devait avouer que le boulot d’ambulancier devait sympa aussi. Il s’imaginait dévaliser les routes de Storybrooke à toute vitesse avec les sirènes qui criait.
- Exactement ! Heureusement que je n’ai personne parce que je douterai pouvoir lui accorder ne serait-ce qu’une seule minute avec ces nouveaux horaires… Même un chat se jetterai du haut d’une armoire de solitude ! Ironisa-t-il.
Et cela avait aussi mené le chirurgien à moins pouvoir exercer sa deuxième occupation : voler les riches pour nourrir les pauvres, habitude qu’il avait gardée depuis son intégration dans la fameuse troupe de Robin. C’était chose plus ardue, ici, avec toute cette technologie mais cela n’était qu’un léger frein à l’encontre de la motivation de Wyatt.
- Et bien réservez moi des places quand vous passerez devant le jury ! Avec mon allure de zombie je pourrais faire fuir vos concurrents !
Cette simple idée, le fit sourire et glousser. Au moins était-il détendu.

La suite attira l’attention du chirurgien. Il se replaça un peu mieux pour observer la jolie blonde qui se mit à lui parler du bal. Il se retint violemment de bailler avant d’attendre la fameuse question. C’était comme demander à Pinocchio si le bois pouvait vivre. Mais l’ambulancière n’était certainement pas au courant du passé de Wyatt, et encore moins de sa malédiction. Que pouvait-il lui répondre ?
- Nous savons tous, ici à Storybrooke que nous arrivé ici à cause de la magie non ? Donc oui, je crois en cette dernière même si mon esprit rationnel n’aime pas tant se plier à cette pensée… Dit-il en continuant de pouffer légèrement. Qu’entendez-vous par là ? Vous pensez qu’une personne a joué avec la magie pour nous retourner les uns contre les autres ? Je vous avouerais que les canapés aux crevettes et ceux au thon n’avait rien d’avariés en tout cas ! Mon estomac me l’aurait fait ressentir…
Alors qu’il commença à lui répondre, il vit les cheveux d’or de la belle commencer à scintiller, comme du cristal, ou du diamant. Ce fut d’un œil étrange et lourd qu’il observa le phénomène.
- Euhhh, Hilda… Vos cheveux brillent… Souligna-t-il, étonné et émerveillé.


electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 246
Cœurs enchantés : 2685
Humeur : taquine


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: Retrouvailles D'Après Bal   Lun 18 Juil - 22:59

♛ Retrouvailles d'après bal


Hilda était plutôt peinée de constater que les rumeurs sur les effectifs des mèdecins étaient fondées. Elle n'osa pas demander à Wyatt combien d'heures il avait enchaîne. Lui même ne le savait peut-être pas. De nombreuses fois, Peter, avait raconté à Hilda comment les choses se passaient dans un bloc. C'était éprouvant et la notion du temps s'évaporait au profit de l'urgence des situations. Elle-même le subissait mais dans une autre mesure. C'est à la fin de la journée que l'on se rendait compte à quel point on pouvait être cassé. Elle espérait en tous cas que le chirurgien ne se privait pas d'être avec quelqu'un à cause de son métier. C'est un peu ce qu'il lui laissa entrevoir.

- Oh non ne croyez pas ça ! On trouve toujours du temps pour être avec la personne que l'on aime. Regardez mon métier et celui de mon mari...

Sa langue avait fourché. Elle n'était pas encore tout à fait habituée à ce nouveau statut

-...Mon ex mari. Il était anesthésiste ici. Pourtant on arrivait à se voir.

Elle haussa les épaules.

- Enfin bref. Ce n'est pas le seul paramètre qui compte. Mais j'observe l'humanité depuis longtemps et je vois bien que quand les gens s'aiment, beaucoup de choses sont possible.

Il allait la prendre pour une grande naïve et tant pis. Elle était trop crevée pour se faire passer pour ce qu'elle n'était pas. Elle eut un léger rire lorsqu'il émit la proposition de faire fuir ses concurrents avec son allure de zombie. Il ne manquait pas d'humour et ça faisait du bien.

- Ca marche ! Mais faites attention quand même. Les zombies sont très prisés en ce moment. Vous risqueriez de devoir fuir une horde de fans hystériques...ou de chasseurs habillés en gris et en moulant.

Car tels étaient les codes des films de zombie! La conversation devint un peu plus sérieuse et hélas Wyatt confirma que rien dans le buffet du bal ne pouvait avoir provoqué le changement d'humeur des Storybrookiens.

- Dans un sens tant mieux. C'est pas bien de jouer avec la nourriture ! Vous avez goûté les fleurs au chocolat ? Ca aurait été un gros gâchis que de verser un truc bizarre dedans.

Il lui demanda si elle pensait que quelqu'un jouait avec la magie pour les retourner les uns contre les autres. Elle répondit prudemment.

- C'est une possibilité. Une grosse possibilité même.

Elle terminait son cookie quand le chirurgien ouvrit de grands yeux et l'informa que ses cheveux brillaient.

- Oui ça leur arrive depuis quelques temps.

Elle soupira et passa une main dans ses cheveux.

- Poussière de fée. Dommage qu'elle ne fonctionne pas. Sauf si vous avez besoin de lumière. Là c'est puissant !

Hilda souffla sur sa main en direction du panier de cookies que la poussière de fée vint rencontrer. A sa grande surprise celui-ci se souleva un peu et lourdement puis retomba aussitôt sur la table. La fée écarquilla les yeux cherchant une explication logique. Elle se sentait toujours humaine pourtant ! Son corps endolori, ses émotions...

- Vous avez dit que vous croyez en la magie! C'est pour ça que ça a marché...un peu !

C'était de Wyatt que ça venait. De son optimisme et de sa foie ce qui ouvrait d'énormes possibilités. C'était à la fois fascinant et effrayant. Une lègére angoisse serra la gorge de l'ambulancière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retrouvailles D'Après Bal   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retrouvailles D'Après Bal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dîner retrouvailles à Dalhem le 23/06/2013
» retrouvailles
» [10*22] Retrouvailles 08/11/2015
» Des retrouvailles entre cousines - ft. Brooke
» Retrouvailles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No Kindness Left :: Bienvenue à Storybrooke :: Quartiel Flamel :: Storybrooke General Hospital-
Sauter vers: