AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Tumblr  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Belle ✜ L'amour brisera ton âme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
My only love sprung from my only hate.

avatar


Messages : 445
Cœurs enchantés : 3813


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: Belle ✜ L'amour brisera ton âme   Mar 8 Nov - 19:10


❝ L'amour brisera ton âme ❞
- Belle & Juliette -
C'est drôlement dangereux de s'attacher à quelqu'un, c'est incroyable ce que ça peut faire mal. Rien que la peur de perdre l'autre est douloureuse. C'est moche de guetter un signe de quelqu'un pour se sentir heureux.

Comment est-ce que je me sentais, c’était la question de Belle. Elle voulait connaitre mon état de santé, elle voulait savoir si ça allait mieux, la regardant remplir ma tasse puis la sienne, je restais silencieuse réfléchissant à la réponse la plus adéquate. J’ignorais comment je me sentais. J’étais perdue. Perdue entre deux feux, j’avais envie de lui dire que ça allait. Je voulais réellement lui dire qu’elle ne devait pas s’inquiéter, mais les mots ne voulaient pas passer la barrière de mon esprit. Certainement car ce n’était pas la réalité. Je n’allais pas bien. J’étais partagée entre la désolation et la colère, partagée entre la joie et la peur, je ne savais plus où je vivais, ni ce que je voulais. Incapable de répondre, je prenais donc ma tasse entre mes mains, et annonçais calmement que j’avais retrouvé ma sœur et mon mari. Incapable de me concentrer davantage sur ce sujet, je jetais un regard à ma tenue qui avait changé, mes yeux, comme toujours se posent sur mes cicatrices. Les images de mes passés me revienne en tête et je demande à Belle, sans vraiment attendre de réponse positive si elle les a vu. Seulement, mon changement radical de sujet ne l’as pas frôlé elle pense que je voulais parler de ma sœur et de mon mari, elle me demande où ils sont pendant que je pose ma tasse brulante sur la table basse, et alors que je rassemble mes genoux contre ma poitrine, je secouais la tête en répondant d’une voix sombre :

« Non, je ne parlais pas de Rosaline et de Roméo, je parlais de mes cicatrices, … En me changeant tu les as forcément vu … »

Un sourire se gravait sur mes lèvres tremblantes de honte, mon buste était recouvert de diverse cicatrice oscillant entre les brûlures et les entailles. Elle ignorait la teneur de cette année-là, elle pensait que j’étais la princesse Juliette Capulet, celle qui avait fuit Vérone avec l’amour de sa vie à Wonderland pour régner sur les terres blanche, et ainsi devenir la Reine Blanche. Elle se trompait. J’avais été une prostituée. Une femme de basse couture, une esclave de l’homme et j’aurais pu le rester si Roméo n’était pas venu me chercher.  Je ne pouvais décemment me vanter de cette période de ma vie, je ne voulais pas plus en parler ce soir que ce que j’avais envie d’en parler hier, mais je préférais encore briser la glace maintenant plutôt que de la laisser s’imaginer ses propres histoires. Ma vraie peur étant qu’elle pense que c’était Roméo qui m’avait infligé ces marques. Horrifiée, je choisissais tout de même à répondre à sa question lorsque Belle me posa sur mes épaules une de mes couvertures, qui était aussi douce que la peau d’un bébé.

« Rosaline était dans un quartier non loin de là, je l’ai retrouvé après avoir vu Roméo embrasser une autre femme… j’ai voulu fuir, mais la bague s’est déchaînée, un orage s’est abattu dans la rue et Rosaline m’a renversé avec sa charrette sans chevaux…. En réalité je ne lui ai pas laissé le choix, elle m’avait fait entrer chez elle. Roméo est arrivé avec sa maitresse, il a essayé de me mentir, et j’ai craqué. Je l’ai attaqué lui et sa saloperie de maitresse et j’ai fuis dans une tornade vers la plage… »

Résumais-je à demi-voix, les images de ces évènements me revenant à l’esprit, dépliant mes jambes, en faisant attention de ne pas faire tomber la couverture, pour venir saisir ma tasse et respirait la vapeur que cette dernière dégageait.

« Ma sœur est enceinte. »

Lâchais-je entre deux inspirations avant de recommencer :

« Mon mari m’a remplacé »

Laissant échapper un soupir, je serrais mes lèvres l’un contre l’autre avant de conclure :

« J’aurais jamais dû abandonner mon royaume pour un tel résultat, mais au moins ça m’aura permis de te rencontrer Belle… »


code by lizzou — gifs by TUMBLR — 000 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 265
Cœurs enchantés : 5090
Humeur : Perdue


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: Belle ✜ L'amour brisera ton âme   Dim 13 Nov - 11:21



Belle & Juliette
Belle, l'amour brisera ton âme.

Il était tout à fait normal et légitime que Juliette se sente perdue et déboussolée après ce que cette dernière avait vécu. Belle ne connaissait pas toute l’histoire, mais son état moral et physique parlait pour elle. Elle n’avait pas vraiment osé poser des questions sur les cicatrices qu’elle avait vues sur le corps de son amie. Elle n’était pas en droit de lui poser des questions indiscrète sur un passé que cette dernière n’avait pas forcément envie de révéler. Mais les cicatrices qu’elle avait vues, avaient l’air d’être assez vieilles car elles étaient relativement bien cicatrisées. Juliette n’était pas idiote, elle savait très bien que Belle les avaient vues. Était-ce ceci qui la contrariait tellement ? C’était probable et légitime. Lorsque Juliette remonta ses genoux contre sa poitrine, Belle se leva automatiquement. Elle alla remettre en place la couverture qui avait glissé des épaules de son amie. Elle alla ensuite se rassoir. C’est au moment où elle était assise dans le canapé, qu’elle se souvint que Juliette ne craignait pas le froid. Elle se sentait donc un peu ridicule pour le coup. Elle se resservit une tasse de thé et en but une gorgée. Elle sentait que le liquide chaud passait dans sa gorge. Ça faisait du bien. Elle ne savait pas ce qu’elle pouvait ou devait, aborder comme sujet de conversation. La situation était un peu délicate. Elle sentit quelque chose vibrer dans sa poche. C’était son portable. Elle regarda qui cherchait à la joindre et vit le prénom de son mari s’afficher sur l’écran. Elle éteignit le téléphone et le remit tout de suite dans sa poche. Ce n’était vraiment pas le moment.

« Oui, bien sûr que je les ai vues. Mais pourquoi tu me parles de ça ? Ce qui t’es arrivé ne me regarde pas tu sais. Je ne suis pas ici pour te juger. Tu le sais non ?»

Juliette avait raison. Belle s’était fait tout un tas de versions des cicatrices qu’elle avait vu sur le corps de son amie. Est-ce que Roméo la battait ? Non, c’était absolument impossible. Cet homme l’aimait d’un amour démesuré. Enfin, c’était ce que Belle et ce que tout le monde croyait. Pourtant, les hommes peuvent être tellement différents au cours des années. Et ça, Belle ne le savait que trop bien. Elle qui avait cru pendant un nombre incalculable d’années, que son mari pourrait changer. Qu’il pourrait redevenir un homme gentil et attentionné. Mais l’avait-il seulement déjà été avant de devenir le Ténébreux ? Elle n’en était pas certaine pour tout dire. Il était clair qu’il ne changerait pas malgré tous les efforts qu’elle avait faits pour le tirer vers le haut. Tout le problème était-là d’ailleurs. Au lieu de laisser Belle le tirer vers le haut, Rumple n’avait rien trouvé de mieux que d’attacher un caillou à sa cheville pour descendre plus rapidement vers le bas. Belle se trouvait donc impuissante. On ne peut pas obliger un âne à boire si ce dernier n’a pas soif.

« Tu les as retrouvé ? J’étais certaine qu’ils étaient forcément ici. Attends une minute, tu es en train de me dire que ta propre sœur t’a renversée avec sa voiture ? Mais pourquoi ? Ce n’est pas en risquant de te tuer qu’elle peut t’aider ! Roméo a une… Oh Juliette… Je suis vraiment désolée d’apprendre ce genre de nouvelle. Mais on ne peut pas laisser ta sœur courir dans la nature. Elle a quand même faillit te tuer bon sang ! Tu ne veux pas que j’aille leur parler ? On ne peut pas laisser la situation telle quelle. »

Belle n’en revenait pas de tout ce que Juliette était en train de lui raconter. Comment Roméo avait-il pu lui faire un coup pareil ! Lui qui disait l’aimer de tout son être. Comme quoi, les hommes sont vraiment tous des égoïstes !

« Ta sœur est enceinte ? Mais de qui ? Pas de… »

Elle voulait dire de Roméo, mais elle ne préféra pas terminer sa phrase. Juliette lui avait dit un peu avant que ce dernier avait une maîtresse. Mais comme il est capable de cruauté, ça n’étonnerait pas du tout Juliette que ce dernier mette également enceinte sa sœur. Quand elle lui dit que son mari l’avait remplacé, Belle se leva et alla s’assoir à côté d’elle. Elle prit sa main dans la sienne.

« Je suis là, et je ne t’abandonnerai pas. Tu as fait ce qui te semblais juste c’est tout. Moi aussi j’ai fait des choses qui me semblaient juste, et j’ai fini par tomber de haut. Mais on ne peut pas laisser la situation comme ça. Roméo ne peut pas s’en sortir aussi facilement. Ça me touche beaucoup que tu me dises ça. Je serai toujours là pour toi Juliette. »


(c) B-NET
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
My only love sprung from my only hate.

avatar


Messages : 445
Cœurs enchantés : 3813


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: Belle ✜ L'amour brisera ton âme   Dim 20 Nov - 12:24


❝ L'amour brisera ton âme ❞
- Belle & Juliette -
C'est drôlement dangereux de s'attacher à quelqu'un, c'est incroyable ce que ça peut faire mal. Rien que la peur de perdre l'autre est douloureuse. C'est moche de guetter un signe de quelqu'un pour se sentir heureux.

Respirer. Sourire. Ne pas se lamenter. Je m’efforçais de rester positive. Je ne voulais pas que Belle pense que j’étais une femme battue par mon mari. J’avais été battue certes, mais Roméo n’y état pour rien. La passion qui nous avait uni n’avait jamais été violente physiquement. Je voulais éviter que mon amie s’en prenne à mon mari, ou ex-mari, c’était certainement le diminutif qui correspondait le mieux pour définir nos relations. Belle tentait de me rassurer en me disant qu’en effet elle avait remarqué les marques présentent sur mon corps, mais que cela ne la regardait pas. Mes mains enlaçant la tasse de thé, j’humais la chaleur qu’elle dégageait, buvant une petite gorgée pendant qu’elle parlait, appréciant le manque de curiosité de la bibliothécaire avant de répondre le plus simplement possible :

« Je tiens juste à préciser qu’elles ne sont pas du fait de Roméo, il n’a jamais levé la main sur moi. Je désirais seulement évincer une pensée que tu aurais pu avoir. »

Marquant une pause, je buvais davantage, mes mots tournant et retournant dans ma tête, me donnant l’impression que j’allais mourir de chagrin. Mon âme sœur, l’homme pour qui j’avais sacrifié mon nom et mon titre, celui pour lequel je m’étais dresser contre ma famille, abandonnant une vie confortable pour sauter dans l’inconnu, oui il avait toujours était l’acteur de mon bonheur jusqu’à ce jour. Une larme roulant sur ma joue je laissais échapper en un murmure douloureux.

« Roméo ne m’a jamais fait du mal physiquement. »

Par la suite je lui révélais tout par petit segment, que j’avais tenté de dévoiler sans m’effondrer, même la grossesse de Rosaline ne parvenait pas à me rendre heureuse. Régulièrement je me réfugier au-dessus de ma tasse, tentant de réchauffer mon corps du glacier dans lequel il s’était enfoncer. Belle essayait aussi de me réchauffer en posant une couverture sur mes épaules. Un acte qui me réchauffait le cœur, malgré le côté inefficace de ce geste. Elle voulait faire au mieux, même si elle savait pertinemment que j’étais insensible aux fluctuations de température. C’était celle de mon cœur qu’il fallait réchauffer et malheureusement il allait falloir plus qu’une couverture aussi douce et chaude soit elle. Lorsque Belle réitérait mes propos en me corrigeant discrètement sur le vocabulaire que j’avais utilisé pour parler de la voiture de mon mari conduite par ma sœur. Conciliante, j’écoutais, avant de prendre la défense de ma sœur avec une voix pressante tout en posant ma main glacé sur l’avant bras de mon amie :

« Elle ne l’a pas fait volontairement. C’était ma faute. J’étais négligente. J’ai déchaîné le ciel au dessus d’elle, et j’ai traversé devant elle sans prêter la moindre attention aux dangers qui pouvaient me guetter. Alice ne m’a pas fait du mal volontairement. Je t’en pris Belle ne lui en veux pas, la potion m’a guéri. Elle a eu peur tu sais. »

Retenant une larme, je serrais les dents, hochant la tête quand elle demanda la confirmation sur la grossesse de ma cadette, rapidement je comprenais que comme moi elle s’interrogeait sur l’identité du père, pensant automatiquement à Roméo.

« Non ce n’est pas lui, je lui ai demandé. J’ignore comment j’aurais réagi si ça avait été le cas … »

Confessais-je, avant que Belle n’exprime réellement son désarrois, je perdais une nouvelle larme, buvant le thé, le finissant au passage tandis que je tournais la tête vers Belle en demandant :

« Que veux-tu faire ? Les choses sont ainsi, comment régler les choses quand elles sont aussi chaotiques et désespérante ? »

Laissant échapper un soupir, le nom de son propre mari me parvenant, je l’interrogeais avec douceur, m’appliquant à ne pas laisser échapper le moindre jugement malgré mes préjugés intarissable sur son mari.

« Et toi Belle, comment ça se passe avec Rumple ? »


code by lizzou — gifs by TUMBLR — 000 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 265
Cœurs enchantés : 5090
Humeur : Perdue


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: Belle ✜ L'amour brisera ton âme   Mer 30 Nov - 20:24



Belle & Juliette
Belle, l'amour brisera ton âme.

Juliette confirma alors les soupçons que Belle avait pu avoir sur Roméo. D’une certaine manière, elle fut soulagée de savoir que ce dernier n’était pas le responsable des marques que cette dernière avait sur tout le corps. Mais même si cette réponse effaça un soupçon, elle souleva d’avantage de questions dans la tête de la jeune bibliothécaire. Si ce n’était pas Roméo qui lui avait fait ça, alors de qui pouvait-il s’agir ? Juliette le lui dirait peut-être quand elle se sentirait prête ou peut-être pas. Mais Belle ne pouvait s’empêcher de se faire du souci pour elle. Elle espérait sincèrement que personne ne la traquait. Car la personne responsable de ces marques, devait vraiment détester Juliette au plus haut point. Jalousie ? Vengeance ? Besoin d’un défouloir ? Allez savoir ce qui se tramait.

« J’avoue que tu as très bien fait de me le préciser. Car en voyant tes marques, je n’ai pas pu m’empêcher de me poser cette question. J’espère que tu ne m’en veux pas. »

Belle but une gorgée de thé à son tour. Mais elle avait une boule dans sa gorge qui l’empêchait d’avaler sa gorgée correctement. Elle voyait très bien la détresse de Juliette. La jeune femme posa alors sa tasse et alla s’assoir à côté de son amie. Elle lui entoura les épaules avec sa main et la serra doucement contre elle. Elle fit ce geste en silence. Elle voulait que Juliette comprenne que quoi qu’il arrive, Belle serait toujours là pour elle.

« Je suis désolée d’avoir douté de lui sur ce point-là Juliette. »

Puis, un sentiment de révolte envahit Belle. Comment pouvait-on tenté de tuer sa propre sœur volontairement ! C’était une chose absolument inconcevable pour la jeune femme. Juliette ne souffrait-elle pas assez comme ça ? Pourquoi fallait-il que sa soit disante sœur en rajoute ? Les sœurs sont fait pour se disputer c’est un fait. Mais de là à tenter de se tuer, il y a quand même des limites à ne pas franchir. Juliette n’avait vraiment pas de chance dans sa vie. Toute s les personnes qu’elle aimait plus que tout au monde était en train de la laisser tomber sans que Belle ne comprenne les véritables raisons de ce geste. QU’est-ce qui avait bien pu passer par la tête de la sœur de Juliette ce jour-là ? Ça voulait aussi dire que Juliette était en danger ! Si sa sœur avait essayé de la tuer et l’avait manqué, elle tenterait peut-être de remettre ça, et il était absolument hors de questions que Belle la laisse termine sa tâche.

«Elle ne l’a pas fait exprès ? Tu es sérieuse ? Oh oui c’est sûr, moi aussi je fonce sur les personnes sans faire exprès. Surtout sur les membres de ma famille. » Puis elle se calma. « Donc si je comprends bien, elle ne t’a pas vu arrivé tout de suite et elle s’est arrêtée de justesse ? C’est ça que tu essaies de me dire ? »

La conversation devenait de plus en plus difficile pour Juiette. Après tout ce qu’elle venait de traverser, il n’y avait rien de surprenant la dedans. Il allait certainement falloir faire une pause, la pauvre devait en avoir bien besoin.

« J’espère qu’elle a eu l’intelligence de te dire la vérité Juliette. Car si c’est lui le père et si j’avais été à sa place, je ne te l’aurai pas forcément dit tout de suite. »

Elle ne voulait pas remuer le couteau dans la plaie en lui disant ça. Elle voulait juste être certaine que Juliette serait préparée à toutes les éventualités. C’était mieux pour elle.

« Je suis certaine que l’on trouvera une solution. Mais avant toute chose, il faut que tu récupères. Car dans ton état, tu n’es pas capable de penser correctement. »

Belle se dit que ce serait bien que Juliette aille se coucher. Elle resterait là pour la nuit afin de s’assurer que son amie ne se réveillerait pas en pleine crise d’angoisse.

« Moi ? Oh tu sais, on n’est pas ici pour parler de mes soucis. »

(c) B-NET
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
My only love sprung from my only hate.

avatar


Messages : 445
Cœurs enchantés : 3813


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: Belle ✜ L'amour brisera ton âme   Ven 23 Déc - 22:26


❝ L'amour brisera ton âme ❞
- Belle & Juliette -
C'est drôlement dangereux de s'attacher à quelqu'un, c'est incroyable ce que ça peut faire mal. Rien que la peur de perdre l'autre est douloureuse. C'est moche de guetter un signe de quelqu'un pour se sentir heureux.

« Comment t’en vouloir Belle ? C’est une pensée que toutes personnes ignorant la vérité auraient. Surtout en connaissant aussi bien notre histoire que toi… Puis une reine tourmentée par son mari c’est tellement fréquent malheureusement. Puis je ne te peins pas un portrait de lui des plus glorieux, je peux comprendre que tu ne l’apprécie pas. Crois-moi quand je dis qu’il m’a sauvé la vie. Ce n’est pas mon âme de jeune fille fleur bleue qui ressors, il la réellement fait.»

Concluais-je, en repensant à la manière dont il était venu me libérer de la maison des cygnes alors que j’avais abandonné tout espoir d’en sortir un jour vivante. Je savais que les filles qui mourraient étaient incinérées dans le jardin dans un coin isolé de la pension. Je pensais que je finirais ainsi, dévorée par la flamme une fois que les hommes auront dévoré tous ce qu’ils pouvaient de mon âme. Roméo a rallumé la lumière de l’espoir en passant les portes de ma chambre, déjouant mes pronostique morbide. Réveillant la Juliette qui était morte sous le coup des fouets, des cigares et des poings. Il m’avait serré dans ses bras attendant que j’accepte sa présence avant de m’expliquer comment nous allions sortir de cet endroit maudit. Il m’avait sauvé. Il avait sauvé notre mariage et avait accepté mon silence lorsque je refusais de lui dire comment mes marques m’avaient été infligées. Il m’avait tout donné sans s’en rendre compte. Tout comme ma sœur qui s’accordait désormais les foudres de mon amie. Levant une main autoritaire devant Belle, je la soumettais au silence, je ne voulais pas entendre ses reproches, mais elle avait besoin de les dire donc elle continuait. Une fois qu’elle eut fini j’annonçais d’une voix sans appel :

« Elle s’est arrêtée une fois qu’elle m’avait percuté ! C’était un accident, elle ne m’a reconnu qu’une fois qu’elle m’a porté secours ! Si je n’avais pas perdu le contrôle des éléments cet incident ne se serait pas produit. C’est ma faute non la sienne. »

Plaçant mes mains sur mes tempes j’inspirais profondément luttant contre l’envie que mon cerveau avait de faire naitre des images de Rosaline et Roméo ensemble dans le même lit, faisant ce que nous faisions dans le monde des contes. Une larme roulait sur ma joue. C’était tellement dur. Les mots de Belle ne faisaient qu’accentuer ma douleur, en un murmure je déclarais :

« Elle ne m’a pas menti. Je sais qu’il l’aimait avant de m’aimer moi, mais elle ne m’aurait pas trahi de cette manière. Je … Non... »

Une nouvelle larme roulant sur mon visage fatigué, je serrais les dents, mes mains serrées, je restais ainsi plusieurs minutes incapables de respirer, avant de changer de sujet pour parler du couple de Belle. C’était sans doute égoïste mais je préférais encore parler du sien que de mon mariage raté. Son portable s’illuminant une fois de plus, je comprenais que les ténébreux tentaient à nouveau de la joindre.

« Je t’en pris Belle, il n’y a pas de règle. Ca va être la deuxième fois qu’il t’appel à cet heure-ci c’est forcément lui,… Que c’est-il passé ? »



code by lizzou — gifs by TUMBLR — 000 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 265
Cœurs enchantés : 5090
Humeur : Perdue


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: Belle ✜ L'amour brisera ton âme   Lun 26 Déc - 17:35



Belle & Juliette
Belle, l'amour brisera ton âme.

«Oh tu sais on fait tous des erreurs dans la vie et moi la première. Je suis vraiment très loin d’être une personne parfaite et il m’arrive aussi de faire des erreurs que je regrette par la suite. Il est vrai que tu ne m’as pas fait un portrait très élogieux de ton mari, mais je sais que vous avez quand même passé des bons moments tous les deux. Après, je sais aussi que ça ne veut pas forcément dire grand-chose.»

Ah l’amour, c’est souvent comme ça que débute les histoires. Mais pourquoi ces dernières ne continuent-elles pas dans ce sens ? Pourtant, c’est la fin que l’on retrouve le plus souvent dans les livres de Contes. Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants. Malheureusement, il y a certaines choses qui peuvent changer le cours de l’histoire. Belle était devenue méfiante depuis quelques temps. Elle se méfiait de tout et de tout le monde. Enfin, tout le monde sauf Juliette bien sûr. Elle ne savait plus sur qui elle pouvait compter ou non. Charlie et Louise adoraient fouiller la bibliothèque, son mari ne cessait de la manipuler, la sœur de Juliette avait failli la tuer. Bref, la liste n’était pas super. Et là, elle avait commencé à accusé la sœur de Juliette sans que cette dernière n’ait le temps d’argumenter quoi que ce soit. C’est vrai que Belle était partie dans ses théories et que quand elle commençait à parler, on ne pouvait plus l’arrêter. Elle était dans une période où elle avait besoin d’extérioriser tout ce qu’elle ressentait. Juliette le savait et avait eu la gentillesse de la laisser faire. Car le comportement de la sœur de Juliette avait été la goutte d’eau pour elle. Elle n’en revenait toujours pas.

«Je suis vraiment désolée Juliette. J’ai eu un jugement un peu trop attife en ce qui concerne ta sœur. Je suis tellement entourée de personne fausse et méchante, à part toi, que j’ai dû mal à ne pas voir le mal partout en ce moment. »

Décidemment, Belle faisait vraiment tout de travers en ce moment. Au lieu e réconforter Juliette comme l’amie qu’elle était, elle enfonçait lentement le couteau dans la laie de cette pauvre Juliette qui était encore bien fraiche. La jolie brune s’en voulu tout de suite d’avoir dit tout ça. Mais s’était trop tard, elle ne pourrait pas revenir en arrière malheureusement. Le mal était fait.

«Quoi ? Est-ce que tu es certaine de ce que tu dis ? Je pense que tu es fatiguée et que tu as eu un gros choc émotionnel, tu devrais aller dormir.»

Belle ne savait plus trop comment réagir. Elle avait envie de prendre Juliette dans ses bras et de lui dire que tout allait s’arranger. Mais après tout, elle n’en savait rien et elle ne voulait pas lui mentir non plus. La déception serait bien trop grande pour elle et elle n’avait certainement pas besoin de ça. Elle alla lui proposer de l’accompagner dans sa chambre, lorsque son portable sonna encore une fois.

«Il ne s’est rien passé du tout.» Elle prit le soin de sortir son portable de sa poche et de l’éteindre. « Tu veux que je t’aide à te coucher ? »



(c) B-NET
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
My only love sprung from my only hate.

avatar


Messages : 445
Cœurs enchantés : 3813


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: Belle ✜ L'amour brisera ton âme   Mer 28 Déc - 22:18


❝ L'amour brisera ton âme ❞
- Belle & Juliette -
C'est drôlement dangereux de s'attacher à quelqu'un, c'est incroyable ce que ça peut faire mal. Rien que la peur de perdre l'autre est douloureuse. C'est moche de guetter un signe de quelqu'un pour se sentir heureux.

Les paroles de Belle tournaient et retournaient dans ma tête, ma bague s’étincelait légèrement mais forte-heureusement j’étais bien trop faible pour en faire usage. Je préférais me concentrer sur mes propres certitudes. Je devais avoir raison. Roméo n’était pas le père de mon futur neveu. Le futur prince du royaume blanc de wonderland ne serait pas issu de la trahison du roi avec sa belle sœur et de mon côté je n’avais pas abandonné mes hommes, mon royaume pour rien. J’avais laissé tous ce que nous avions construits entre les mains d’un conquérant pour les retrouver. Tout allait finir par s’arranger, j’allais réussir à parler à Roméo sans avoir envie de le foudroyer et j’allais rencontrer le fiancé de ma sœur. Elle devrait forcément en avoir un étant donné qu’elle était enceinte. Belle avait tord et j’avais raison. C’était ce que je n’avais de cesse de me répéter pendant que je terminer mon infusion, le froid de mon âme ne parvenant pas à se réchauffer malgré tous les efforts de mon amie.

« Ne t’en fais pas Belle, ce n’est rien, je peux comprendre ton point de vue j’ai … juste pas envie de l’entendre tout de suite. Je ne pourrais te reprocher tes pensées au vu de ta propre situation…»

Souriant malgré la fatigue, je tentais de la rassurer, tout ce que je disais été vrai. Je n’en voulais pas à ma patronne. Elle avait elle-même une vie personnelle bien chaotique et malheureusement beaucoup de personne semblait se jouer de sa gentillesse. J’avais bien du mal a accepter cette situation d’ailleurs, voir la tristesse dans ses yeux était pour moi insupportable. Finalement Belle mettait le doigt sur un fait que je ne pouvais nier : j’étais exténuée. Ma potion n’avait pas réussi à combler toutes les plaies internes, elle avait pansé les blessures visible, remis mon cœur en marche, mais elle avait plusieurs symptômes de l’usage excessif de mes pouvoirs intacts. Hochant la tête en signe d’accord, je resserrais les pans du plaid sur mes épaules, avant que son portable ne sonne à nouveau. Automatiquement et sans être obligée de regarder sur l’écran de son portable je comprenais que c’était Gold. Cet homme que je ne portais pas dans mon cœur, mais dont Belle était éperdument amoureuse. Il n’y avait que lui pour appeler à une telle heure. L’inquiétude reprenant le dessus sur la fatigue et mon désespoir je lui demandais des explications. Une requête qui ne me fut point exhaussée. Au lieu de me répondre Belle éluda ma question remettant l’accent sur ma propre situation avant de me demander de l’aide pour me mettre au lit.

« Je suis encore en mesure de me mouvoir seule, merci »

Lâchais-je sur un ton un brin orgueilleux, que je regrettais à la seconde même, laissant échapper un soupir, je sentais mes épaules s’affaisser tandis que je reprenais sur un ton plus doux :

« Pardonne moi, je n’aurais pas dû te parler sur ce ton. Tu as déjà fait beaucoup. Je sais que je ne peux pas rivaliser face aux ténébreux, et que si ce dernier décide de venir te chercher chez moi il en a les pouvoirs, mais tu peux rester ici. J’ai compris que tu ne voulais pas en parler. Je respecte ton choix, mais tu peux rester, tu as la chambre d’amis ou la mienne. Je serais plus rassurée si tu restais cette nuit… »


code by lizzou — gifs by TUMBLR — 000 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 265
Cœurs enchantés : 5090
Humeur : Perdue


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: Belle ✜ L'amour brisera ton âme   Sam 14 Jan - 22:14



Belle & Juliette
Belle, l'amour brisera ton âme.

Il est vrai que Belle n’avait vraiment pas assuré de ce côté-là. Ses mots avaient dépassé ses pensées à une vitesse foudroyante et elle l’avait regretté aussitôt. Mais le mal était déjà fait et elle ne pourrait s’empêcher de s’en vouloir encore pendant quelques temps. Elle savait que Juliette lui pardonnerait, s’était ce que faisait les amies entre elles non ? Même si Belle la considérait vraiment comme la sœur qu’elle n’avait jamais eut. Juliette avait eu vraiment beaucoup d’émotions fortes en un temps record. Il allait donc lui falloir du temps pour encaisser tout ça. C’était plus que légitime quand Belle y pensait. Mais en tant que femme du Ténébreux, elle était relativement mal placée pour lui faire la moral. Elle aurait donc vraiment pu s’abstenir. Le plus important à présent, s’était que Juliette se repose et qu’elle essaie de se détendre. Certes, ça n’allait pas être une mince affaire. Mais Belle ferait son possible pour que tout aille bien. Elle la soutiendrait et l’accompagnerait voir Roméo si elle le voulait. Même si elle en doutait fortement. Elle voudrait peut-être y aller seul.

« Même, je n’aurai pas dû te dire ça. Je suis vraiment désolée… J’ai bien assez à faire avec mon mari sans me permettre de juger le tiens. Sur ce coup-là, mon comportement a été relativement déplacé.J ‘espère que tu auras la force de me pardonner. »


La jeune femme ne pouvait s’empêcher de se faire du souci pour Juliette. Elle était encore très faible malgré la potion qu’elle avait bue quelques heures plus tôt. Que Juliette soit d’accord ou non, Belle dormirait chez elle ce soir. Elle savait que Juliette possédait une chambre d’ami et elle avait toujours été la bienvenue chez elle. Elle avait trop peur que cette dernière fasse un malaise et que personne ne soit présent pour l’aider. Il était clair que Gold ne pourrait probablement pas le comprendre. Lui qui ne pensait qu’à sa petite personne. Mais Belle ne changerait pas d’avis. Quand Juliette serait couchée, elle en profiterait pour aller le prévenir afin d’être certaine qu’il ne débarque pas chez Juliette à l’improviste. Car le connaissant comme elle le connaissait, il en serait largement capable. Belle n’avait vraiment pas besoin de ça, et puis elle ne voulait pas laver son linge sal en publique. Elle voulait le faire chez elle comme n’importe quel couple classique. Mais quand on est un personnage de Conte, on est très loin d’être des gens classique. Juliette avait ressenti qu’il y avait un souci entre elle et son mari et elle avait vraiment mit dans le mille. Mais pour le moment, sa priorité s’était Juliette et non son mari. Quand Juliette se sentirait mieux, Belle pourrait se confier à elle mais pour le moment, s’était vraiment trop tôt. Autant pour elle que pour Juliette.

« Veuillez me pardonner votre altesse. »

Avait-elle dit dans une jolie révérence. Elle savait que Juliette ne l’avait pas dit méchamment et un peu d’humour ne fait pas de mal de temps en temps. La jolie brune savait très bien que son amie était épuisée et elle ne lui en voulait pas du tout bien au contraire. Elle lui fit son joli sourire rassurant.

« Je ne l’ai pas du tout mal prit Juliette. Je sais très bien que tu n’aies pas méchante de nature. Tu es juste épuisée par tout ce que tu as traversé aujourd’hui. En ce qui concerne mon mari, je t’en parlerais mais avant toute chose, j’aimerai d’abord que tu récupères. On parlera de mes soucis ensuite. Je ne veux pas te rajouter des émotions supplémentaires. En ce qui concerne la venue de mon mari ne t’en fait pas je l’appellerais dans la soirée pour lui dire que je ne rentrerai pas ce soir. Pour tout te dire, j’avais prévu de rester ici. Je ne voulais pas te laisser seul. A toi de me dire à présent dans quelle pièce tu veux que je dorme. »

(c) B-NET
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Belle ✜ L'amour brisera ton âme   

Revenir en haut Aller en bas
 
Belle ✜ L'amour brisera ton âme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» la plus belle chanson d'amour
» Bon Vendredi
» Qui est la plus belle dans Les mystères de l'amour ?
» BC Ma Belle Grenouille
» Mes 3 plus belles chansons d'amour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No Kindness Left :: Bienvenue à Storybrooke :: Quartier Turner :: Les maisons :: Maison de Juliette-A. Whitedawn-
Sauter vers: