AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Tumblr  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dragons & Pirates & Ice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Devilishly Handsome Pirate
avatar


Messages : 296
Cœurs enchantés : 971


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Dragons & Pirates & Ice   Mar 6 Sep - 14:54



Dragons & Pirates & Ice
ft. Drago & Elsa


Depuis plusieurs heures déjà, Killian pouvait apercevoir les dragons qui volaient au-dessus d’Arendelle. Accompagné de ses fidèles pirates à bord du Jolly Roger, le capitaine Jones et son tout aussi célèbre crochet avait un plan bien défini en s’approchant de la sorte du nouveau repaire de Drago Bludvist. Il ne lui avait pas fallu bien longtemps après son retour dans le monde des contes pour se mettre à jour sur ce qui se passait dans son monde d’origine. Rapidement, le pirate avait fait mettre les voiles en direction d’Arendelle, Drago était sans aucun doute le meilleur parti pour qui voulait profiter d’une vie de pirate et ce bon vieux Triton n’était pas véritablement favorable aux actes de Hook et son équipage. Quant à Cora, nul doute que la sorcière lui vouait une rancune tenace et Killian n’avait pas l’intention de revenir travailler pour elle comme une fleur. Même si une plus grande menace planait sur le monde des contes, il fallait tout de même bien choisir son camp et il n’avait pas fallu énormément de réflexion à Hook pour savoir quel était celui qu’il comptait prendre.

Il ne s’attendait pas à un accueil chaleureux et il n’aurait pas été étonné non plus qu’un dragon s’attaque au Jolly Roger, après tout c’était un navire étranger qui n’était nullement attendu qui se rapprochait d’Arendelle. Hook devait bien admettre qu’un tel repaire était parfait dans le contexte actuel. Plutôt protégé, ce royaume en faisait une base des plus intéressantes en cas d’attaque d’autant que l’ennemi ne pouvait venir que par la mer ce qui facilitait grandement la défense de ce royaume. A n’en pas douter, Drago était un habitué du combat et ses hommes l’étaient tout autant. Lorsque le Jolly Roger arriva enfin au port d’Arendelle, le moins que l’on puisse dire ce qu’il ne fut pas accueilli par de belles midinettes aux sourires éclatants mais plutôt aux regards méfiants et assassins des hommes de Drago.

Après avoir rapidement expliqué la raison de sa venue et s’être délesté de ses armes à l’exception de son crochet ainsi que de son équipage qui fut contraint de rester au navire, Killian fut ensuite emmené en direction du château de la Reine Elsa. S’il ne la connaissait pas personnellement, il la connaissait au moins de nom puisqu’il avait hébergé avec Emma, la sœur de la reine, la princesse Anna. Arendelle était bien moins accueillant que ce qu’Anna avait pu décrire mais Killian mit cela sur le compte de la présence de Drago même si en soit, il n’était pas mal à l’aise pour un sou. Il était même heureux de constater la prudence de ce dernier vis-à-vis des étrangers au vu du traitement qu’il avait reçu. Arrivé dans la salle du trône on le fit patienter sous garde rapprochée tandis qu’un serviteur s’en alla quérir la reine et l’époux de cette dernière.

made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________
You're so affraid of losing the people that you love that you push them away.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 78
Cœurs enchantés : 2234


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: Dragons & Pirates & Ice   Dim 11 Sep - 19:41

Pirate, dragon and ice
Hook, Elsa & Drago

Drago était dans un des bras du fjord où était installée la plus grosse partie de son campement. Il était assez éloigné du château et du village, mais assez proche pour avoir une vue directe sur les arrivées en mer et surtout du château. Il était avec son fils et ils s’entrainaient ensemble au combat. Hillel prenait cher et il ne sentait plus la force l’habiter. Son corps le brûlait de tout ses muscles et la sueurs gouttait au bout de ses cheveux brun. Son père lui donna une autre violent coup de lance qu’il contra qu’à moitié. Il se retrouva par terre, le souffle coupé et battait le sol de la main. Il battait en retraite. Drago lui tourna autour et cracha au sol avant de soupirer. « Minable. Comme toujours. Bouge toi un peu, tu me fais vraiment honte. La magie te sauvera pas à chaque fois... » siffla t-il avant de sortir de l’arène de combat où quelques hommes s’étaient accoudé à la barrière en bois pour observer l’évolution du fils héritier. Un freluquet arriva, se faufilant entre ses frères d’arme et intercepta Drago au passage : « Chef ! Y’a le Jolly Roger. Il est tout seul. » lui annonça t-il en agrippant son bras factice, encore un peu essoufflé. Il avait courut de son observatoire qui se trouvait au bord du lac. Un rictus carnassier s’étira sur les lèvres du chef barbares. Il se disait que si lui venait seul, ce n’était pas pour l’affronter. « Laissez le venir… Surveillez le. Restez sur vos gardes. Veillez à ce que rien n’arrive derrière. » Il lui ordonna à ce qu’on l’escorte jusqu’à lui et qu’il se trouverait dans la salle du trône. Peu importe qui il était venu voir ici à Arendelle, il devrait d’abord passer par lui. Il demanda aussi à ce que sa fille le retrouve à la salle du trône.

Il alla retrouver Elsa au château. Il n’avait cure de ce qu’elle pouvait bien faire, il l’attrapa par le bras de la seule main qui lui restait et le tirait un peu à l’écart. « Tu viens avec moi. Ca pourrait être intéressant. » lui expliqua t-il en continuant de la trainer derrière lui avec une certaine fermeté qui lui ôterait l’envie de ne pas le suivre. « Tu voulais t’investir un peu plus sur la vie politique et les guerres ? C’est l’occasion. Et t’auras pas le choix que de passer un peu de temps avec moi. ». Ils arrivèrent à la salle du trône sans qu’il n’ajoute un mot. Drago n’avait pas pu faire autrement que de faire entrer la Reine dans ses affaires qu’il aimait ne garder que pour lui. Même quand les atlantes décidaient d’attaquer Arendelle le royaume d’Elsa, pas le sien. Il ne la sentait pas prête. Or, il commençait à y avoir des mouvements dans le Monde des Contes qui inquiétaient tout le monde. Même Drago. Surtout Drago… Il n’avait déjà pas beaucoup de terre où il pouvait poser le pied en paix et établir la guerre à ses grands et fidèles antagonistes. Qu’une quatrième armée venait ronger elle aussi les terres du Monde des Contes. Il se tourna vers Elsa avant d’entrer par la petite ouverture dérobée qui amenait à la salle du trône. L’entrée des artistes. « Le Jolly Roger arrive. Je ne sais pas ce qui se passe. C’était pas prévu. Tu ne dis rien, tu observes. C’est tout. Ou alors fais le si ça te démange trop. Mais fait le intelligemment sinon je n’hésiterais pas à te tuer. Ensuite je tuerais Kristoff, je forcerais ta soeur à se marier avec mon fils et ton royaume et ta soeur seront notre. » A sa manière, il lui disait qu’il lui laissait un peu de place en dehors de son ombre. 

Ils entrèrent et un homme arriva à la rencontre de Drago : « C’est Hook, il est en chemin pour le château. » Drago hocha simplement la tête et le guerrier disparut. Son chef lui beugla de trouver sa fille et qu’elle se ramène avec deux coups de pieds aux fesses s’il le fallait. Il l’autorisait. « Hook est là… Peut-être que ta soeur n’est pas qu’une simple idiote. Raison de plus que si je décide de raser se royaume, je la garderais. Juste assez idiote pour ne pas me renverser et assez utile pour la maintenir en vie. » lança t-il à la Reine avec un petit sourire moqueur. Depuis qu’Anna était revenue, enceinte jusqu’aux yeux et qu’elle gambadait avec Giselle dans le château. Même Elsa n’en pouvait plus de la candeur de sa soeur. Ca ne faisait que deux semaines et presque heureusement pour leurs nerfs, elle repartait à Storybrooke d’ici quelques jours pour régler quelques affaires personnelles. Drago avait réellement faillit en tuer une des deux. Un coup qui aurait pu partir tout seul, un malencontreux accident et personne n’en saurait rien. Il la avoué à Elsa mais ne lui avait pas dit laquelle des deux. C’était alors juste histoire de détendre l’atmosphère. A sa façon.

Pendant ce temps Hook était arrivé au port d’Arendelle où étaient autant posté des soldats de la reine tout comme des guerriers de Drago. Une belle illustration de leur alliance qui n’avait pas été fondu par le mariage, mais bien respecté et partagé. Chacun avait ses responsabilités et ses rôles à Arendelle. Soyons clair, les beaux palais et les adorables petits royaumes dans un fjord aux paysages à couper le souffle n’était pas au gout du chef barbare. Ce n’était qu’un pied-à-terre proche des îles barbares du Nord. Le pirate fut donc escorté par des hommes de Drago. Rapidement on avait compris que l’invité souhaitait voir l’un ou les deux régents des lieux. Ils traversèrent le village. Arendelle n’avait plus de sa chaleur et de sa gaité comme il l’avait connu durant le règne des parents d’Elsa ou encore après que l’ordre fut rétabli après quelques incidents provoqués par une jeune-femme à qui on venait de donner le couronne de tout un royaume à gérer sûrement trop rapidement. Les habitants étaient toujours là, mais le visage marqué par la fatigue, la peur et la morosité. Les côtoyaient désormais dans les rues pavées des bandits, ou des barbares, des guerriers à l’allure sombre et terrifiante. Ils étaient peu en ville tous reclus dans leur campement pour la plus part, mais quand même présents. La vie n’était plus la même dans ce fjord glacé. Cela n’empêchait pas les enfant de jouer, mais le soir on ne s’attardait plus pour discuter avec un vin chaud en main.

On conduisit Hook dans le château et on ne le quitta pas jusqu’aux portes de la salle du trône. Trois hommes rustres, la gueule en biais, des balafres ici et là parlant de leurs exploits ou terreur, des tatouages dans le même but, des armes sauvages accrochés à leur ceinture ou dans le dos, le pas lourd et les épaules larges. Ils n’avaient pas dit un mot de tous le trajet et ils poussèrent les imposantes portes sans mal. Hazel n’était toujours pas là. La salle était grande, mélangeant pierre et bois avec quelques tapisseries au motif de la région. La décoration de la salle reflétait bien le sang royal et nordique des Sorensens. Juste quelques guerriers de Drago donnaient l’impression que l’endroit avait été assiégé alors que la relation entre les deux camps s’était améliorée. Enfin juste un petit peu. Disons qu’on s’y faisait à voir des barbares vêtus de cuir brut ou de peau de bête à côté de jeunes femmes habillées de jolies robes soyeuses ou les hommes en costume cintré, propre et au belles parures de boutons dorés.
acidbrain



_________________

« Drago bludvist est un fou-furieux, sans foi ni loi et surtout sans pitié.
Et s’il a battit une armée de dragon, que les dieux nous viennent en aide. »
STOÏCK THE VAST.

Pour me contacter, passez par Briar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
queen of ice-solation ❄
avatar


Messages : 443
Cœurs enchantés : 2237
Humeur : frigide.


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: Dragons & Pirates & Ice   Lun 12 Sep - 1:23

Il n’y avait pas d’oiseaux dans le ciel. D’habitude, à cette époque de l’année, ça migrait toujours quelque part. Depuis l’arrivée des dragons, il n’y avait pas grand chose d’autre que ces grosses bêtes dans le ciel. Le vent marin apportait des nouvelles, ce jour-là. Une ombre se dessinait sur la ligne d’horizon, toujours plus précise, s’avançant vers les côtes d’Arendelle. Elsa guettait cette arrivée depuis l’une des hautes fenêtres du château. On l’avait prévenue qu’un navire s’approchait, et elle s’était visiblement accordée avec Drago pour dire qu’il fallait le laisser s’approcher, sans pour autant lui faire confiance. Une partie de sa garde s’était donc rendue au port, armée et prête à défendre le royaume si le vaisseau n’agitait pas le drapeau blanc.

Quelques minutes après le départ du premier homme, c’était son époux qui avait fait son entrée dans le bureau de la reine. Elle ne broncha pas quand il lui ordonna de l’accompagner, la traînant plus qu’autre chose jusqu’à la salle du trône. Si elle n’approuvait pas la manière de le faire, elle appréciait au moins que son époux décide qu’elle avait droit à sa place dans ce genre d’affaires. Elle écouta silencieusement ses consignes et ses menaces. Elle les prenait toutes deux à la légère. Elsa ne passera pas pour la domestique de son époux devant des étrangers. Si l’occasion lui est donnée de prendre la parole ou d’agir, elle le ferait avec ou sans l’accord de Drago. Pour le reste, elle trouvera un moment pour réfléchir à l’avenir d’Arendelle si elle venait à mourir avant Drago. Un autre homme vint rencontrer le couple royal et Drago et lui échangèrent quelques mots. C’est une initiation familiale, ou j’étais vraiment la seule Bludvist mise de côté pour ce genre de réunion dans mon propre château ? Elle aura sans aucun doute une discussion avec son mari à ce propos. Dans ce rapide échange, elle reconnut le nom de l’homme. Du peu qu’elle savait sur l’armée de Cora, elle savait que celui-ci avait un jour été dans son camp. Elle ignorait s’il en était toujours ainsi, elle savait que le capitaine avait trahi la mère de la Méchante Reine et rejoint l’Autre-Monde, mais ça n’en faisait pas un ami de l’armée de Drago pour autant.
Le barbare adressa de nouveau la parole à sa femme, moquant sa famille. Elle ne le reprenait pas, il savait qu’elle épuisait ses réserves de patience et de tolérance depuis quelques semaines entre les deux princesses candides qu’elle hébergeait dans le château. Elle avait regretté d’avoir accepté Giselle à Arendelle - elle écrirait à Mérida à l’occasion, d’ailleurs. Si elle avait su quel genre de bouquet elle donnerait une fois en contact avec Anna… Il fut même un temps pendant lequel la reine s’était rapprochée de Drago pour ne pas avoir à supporter Anna et Giselle ensemble.

Des bruits de pas dans les couloirs, et Elsa reconnu les hommes de Drago. Ses hommes n’avaient pas l’air d’une horde de sangliers lorsqu’ils posaient les pieds sur les parquets. Quelques secondes plus tard, la lourde porte en bois de la grande salle s’ouvrit, et le fameux capitaine Crochet fit son apparition. Elsa se leva silencieusement du trône. En fait, elle glissa plus qu’elle ne se redressait. Des années de répétition quand elle était enfant. L’homme était seul. Il s’agissait soit d’un piège, soit d’un visiteur venu en paix. Et depuis le temps qu’elle côtoyait les hommes de son mari, elle optait pour la seconde option. Sa voix coupa le silence qui s’était imposé dans la salle. « Que nous vaut l’honneur de votre visite, monsieur Crochet ? »

_________________

je n'ai vu que des ombres. Des ombres géantes à perte de vue et une tempête de flocons noirs. Une neige noire qui recouvre progressivement mes mains, puis mes bras écartés. Des roses rouges semblent pousser tellement le sang gorge la poudreuse. © caius
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dragons & Pirates & Ice   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dragons & Pirates & Ice
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Marine belge va combattre à nouveau les pirates en 2012
» les Pirates des Caraïbes
» Au large de la Somalie : douze pirates présumés arrêtés par des commandos marine du Surcouf
» Qui sont les pirates et comment opèrent-ils ?
» A la recherche de "L'ILE AUX PIRATES" et "LE JEU DES MAISONS"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No Kindness Left :: Le monde des Contes :: Mint Cream :: Le royaume d'Arendelle-
Sauter vers: