AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Tumblr  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mais pourquoi j’ai voulu voir des dragons ! (mushu&vael)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Messages : 265
Cœurs enchantés : 4282


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Mais pourquoi j’ai voulu voir des dragons ! (mushu&vael)   Sam 7 Jan - 20:54

C’est toujours pour moi !
fa mushu & vael moreau

Vael était trainé par un homme rustre, peu commode, immense et habillé comme un barbare. Normal, c’en était simplement un. Pas n’importe lequel, un guerrier du grand Drago Bludvist. Enfin, du moins de ce qu’en disait Giselle quand elle lui avait fait une brève description. On aurait dit qu’elle parlait de Conan le Barbare en lui peignant son portrait comme une épopée. Il aurait peut-être pas du trop fumé à côté d’elle. Bah voyons ! Elle est folle même sans drogue. C’pas ma faute. Enfin, quand il voyait les hommes, il s’imaginait assez bien le personnage. Il ne l’avait jamais vu, mais si un homme peut dominer et influencé celui-là, c’est qu’il devait être assez impressionnant. Vael devait faire à peine un tiers de sa largeur et un tout petit peu plus que la moitié de sa hauteur. Il le soulevait presque du sol en le baladant dans le camp. Vael se tenait tranquille. Il se laissait trainé, sans oser se défendre ou réfuter quoique ce soit. Il avait légèrement les boules. Il angoissait le pauvre réel qui débarquait dans ce monde. Il était à Arendelle. Pas croyable, ce Disney existe vraiment ! Fallait qu’j’vois ça ! Et surtout, il voulait juste voir des dragons. Giselle avait dit qu’il y en avait partout là-bas. Il voulait y aller, il voulait voir ! Au moins pour compenser son excursion pourrie qu’il avait fait à Wonderland. Il espérait que ce ne serait pas aussi dangereux. Vu ce qu’il en connaissait du dessin-animé, tout devrait bien se passer dans le monde de l’égérie de Disney. Forcément, sans jeu-de-mot, il y avait un monde entre les deux… Bon, c’est mignon et tout là-bas. Mais putain, y’a des vrais dragon et des barbares ! Et il foutait vraiment les jetons. Je me suis encore dit que j’allais y rester.

Soudain, le barbare fut arrêter par un autre plus petit et trapus. Une certaine Hazel le demandait. Vael se fit tout petit et discret, écoutant attentivement les paroles des deux gros gaillards. Sait-on jamais que j’entende ce qu’ils comptaient bien faire de moi. Comme me tuer par exemple ! Le plus grand secoua Vael pour le montrer comme un vulgaire objet à son confrère. Il insista en disant qu’il fallait qu’il y aille. Il n’avait qu’à se débarrasser de lui. Vael sentit son sang ne faire qu’un tour. L’homme refusa, car il était étrange et qu’il fallait peut-être le montrer à quelqu’un de plus haut placé. « Ce serait un ami de l’autre dingo là. C’est la soeur de la reine je crois.
_Mais non tu suis pas. Sa soeur c’est celle enceinte qu’à trompé son mari le prince Stoffy (Kristoff). Sa cousine je crois. Elle est où ?
_Pas ici j’espère… » dit-il avant de ricaner avec son compère.

Le demandé par la fille Bludvist insista et fini par confié Vael au trapu. Ce dernier soupira, bien embêté de se voir affecté d’une telle tâche. On balada à nouveau le bouclé qui avait retrouvé son souffle lorsqu’il comprit que l’éventualité de mourir n’était pas pour tout de suite. C’est alors qu’il croisèrent un jeune-homme beaucoup plus chétif que tout les autres, avec des traits légèrement différents et surtout la tenue. Il ressemblait aux autres asiatique aussi large que les barbares qui ne l’étaient pas, mais ses traits étaient plus fins. Il avait les poings liés et errait. Le trapu s’approcha de ce qui avait l’air d’être un prisonnier. « Hey toi ! » et il l’attrapa sèchement en lui retirant une menotte qu’il fixa au poignet de Vael. Le français écarquilla les yeux, voulant savoir ce qui allait se passer après. Il réalisait toujours un peu plus dans quel merdier il s’était fourré. Il n’aurait jamais du y aller avec Giselle. Il aurait du le savoir que ça finirait comme ça. « Garde un oeil sur lui. Je t’ai trouvé un ami. Il dit connaitre Giselle aussi. Sûrement un autre toutou comme toi. » et il partit simplement en laissant les deux jeune-hommes attaché l’un à l’autre par les poignets par de lourd bracelet en fer et une chaîne épaisse. « Comment ça son toutou ? » ne sut-il simplement dire à son nouveau compagnon de galère.

Il se tourna pour regarder autour de lui, nerveux. Il était toujours un peu paniqué. Il devait sortir de là. Retrouver Giselle pour commencer. Elle l’avait amené pour qu’il voit des dragons. Il en avait vu, avait tourné la tête une minute et la demoiselle avait disparu. Forcément, il avait été repéré par une des brutes épaisses qui trainaient par là. Les dragons, c’était leurs bêtes après tout. « Bon allez, si t’as un temps soit peu d’humanité, retire moi cette chaine et sort moi de là s’teuh plait ! »

acidbrain



_________________

Storybrooke is my Wonderland ;)

Pour me contacter, passez par Briar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 190
Cœurs enchantés : 478
Humeur : Baratine


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: Mais pourquoi j’ai voulu voir des dragons ! (mushu&vael)   Dim 8 Jan - 21:59

Tu voulais voir un dragon ? souhait exaucé !
fa mushu & vael moreau

Mushu donnait l'impression d'errer au hasard, le regard perdu dans le vague et cela l'arrangeait qu'on pense ainsi. En réalité, il se livrait à de savantes spéculations mentales sur ces chances de réussite. Pour une fois, on ne lui avait pas collé un barbare aux basques qui le traînait d'un point à un autre comme s'il était un vulgaire chien en laisse. Le seul problème était le lien métallique qui entravait ces poignets. L'ex-dragon se frotta les mains, histoire de leur apporter un peu de chaleur, tout en laissant vagabonder ces pensées. S'il tentait de faire fondre sa chaîne en sacrifiant les maigres miettes de magie qui lui restait après le dernier 'entrainement' du dragonnier en chef, quelle distance aurait-il le temps de parcourir avant qu'on ne remarque sa tentative d'évasion ? D'accord, on ne lui avait pas imposé la charmante compagnie de Brutus, cette fois-ci, mais ce n'était pas les barbares qui manquaient dans le coin ! Admettons qu'il arrive à courir assez vite pour sortir d'ici... Peut-être pourrait-il trouver réfugier chez un villageois ? Non, trop risqué. On allait forcément le dénoncer. Et s'il continuait sa course, Seulement une nature hostile l'attendait. Et il aurait grillé ces dernières forces magiques pour se libérer. Seul, sans magie et très certainement poursuivi par des congénères bien plus féroce que lui, voilà ce qui l'attendait s'il tentait son projet d'évasion. Même si son séjour forcé à Arendelle lui déplaisait, l'Asiatique ne pouvait s'empêcher de se demander si cette évasion en valait la peine.

Alors qu'il soupesait ces chances, il fut accosté sans ménagement par un barbare, ce qui le fit sursauter. "Hey, Brutus, comment ça va ?" Répondit-il avec l'excès d'enthousiasme et l'attitude faussement décontracté du voleur prit sur le fait qui espérait malgré tout faire croire en son innocence. En se tournant vers l'interlocuteur en question, Mushu ne tarda pas à pencher légèrement la tête sur le côté en fronçant les sourcils. "Oups, tu n'es pas Brutus. Désolé pour la méprise. Pour ma défense, vous vous ressemblez tous." Plaisanta-t-il avec dédain.

Avant qu'il ne puisse en dire d'avantage, il fut attrapé sèchement et une de ces menottes fut fixer au poignet d'un parfait inconnu. Le geste fut si rapide et surprenant qu'il en oublia de se débattre. Quoi que cela n'aurait pas fait une grande différence. Le regard perplexe de Mushu passa de la chaîne au jeune homme habillé bizarrement. L'ex-dragon ouvrit la bouche pour faire part de son étonnement, mais le barbare responsable de cela lui coupa l'herbe sous le pied. Sa perplexité grandit à mesure qu'il écoutait les explications. Il n'eut même pas le temps de s'offusquer d'être traité de 'toutou' que le garde avait déjà filé. À défaut d'avoir pu exprimer son mécontentement, Mushu poussa un soupir excédé. "Dragon, en réalité. Pas toutou. J'ai renoncé à leur faire comprendre la nuance. Ce ne sont que des barbares après tout. Un peu de subtilité et leurs cerveaux exploseraient, très certainement." Répondit-il avec un petit geste agacé lorsque l'inconnu releva la remarque. Il avait dit cela en fusillant du regard le barbare qui s'éloignait. Puis, il se reporta son attention sur l'étranger auquel il se retrouvait enchaîné. "Et toi ? Tu es qui ? Ou plutôt, tu es quoi, au juste ?" Demanda-t-il avec curiosité en le détaillant de la tête au pied. "Ta tenue est étrange." Son regard s'attarda sur les cheveux bouclés. "Un mouton ?" Hasarda-t-il. "Si tu étais un criquet porte-bonheur dans une autre vie, cela m'arrangerait beaucoup." Continua-t-il avec espoir.

Comment d'habitude, les informations arrivèrent à son cerveau avec un temps de retard. "Attend... Il a dit que... Tu connais Giselle ?" Répéta-t-il avec lenteur. "Est-ce que... Est-ce qu'elle est dans le coin ?" Demanda-t-il en lançant des coups d'oeil inquiet dans les alentours, comme s'il redoutait de la voir surgir d'un instant à l'autre pour le câliner à mort. Rien que d'y penser, il en avait des frissons d'horreur. Mushu fut pris d'une envie soudaine de s'éloigner au plus vite. "Allez, viens, ne restons pas planter là." Souffla-t-il en se dirigeant au hasard et sans laisser le choix au bouclé. Il poussa un nouveau soupir, comme s'il était soulagé de s'éloigner. "Mon pauvre, ce n'est pas ici que tu trouveras ne serait-ce qu'une miette d'humanité." Commenta-t-il sur le ton de la conversation, réagissant enfin à la demande de son interlocuteur. "Tu peux me croire."

N'empêche, cela faisait longtemps qu'on ne l'avait pas supplié ! La dernière fois, c'était pour... Il n'arrivait plus à s'en souvenir. Les mots de Vael le remettaient en confiance et le faisaient marcher fièrement. "C'est vrai, je pourrais faire fondre cette chaîne et probablement t'aider d'avantage." Concéda-t-il avec une pointe de suffisance. Sur ces mots, il s'arrêta, estimant être allé suffisamment loin pour continuer cette discussion au calme. "La question est : Qui gagnerais-je à t'aider ?" Demanda-t-il en levant son index, tel un professeur posant une question piège à un de ces élèves. "Parce que je ne vais certainement pas gaspiller ma magie pour rien !" Sur cette conclusion, il croisa les bras, montrant que les négociations seront difficiles. Il passait volontairement sur certains détails, comme, par exemple, sur le fait qu'il ne lui restait presque rien de ses pouvoirs magiques.

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mais pourquoi j’ai voulu voir des dragons ! (mushu&vael)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mais pourquoi ca fait ca ? (fap qui part dans les plis)
» Un forum, oui mais pourquoi et pour qui ?
» Mais pourquoi mon bebe pleure t il ?
» Mais pourquoi personne ne me croit jamais ?
» Mais pourquoi adhérer au modem

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No Kindness Left :: Le monde des Contes :: Mint Cream :: Le royaume d'Arendelle-
Sauter vers: