AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Tumblr  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [100%] Anésidora Raventale ▬ On dit que certaines vies sont liées à travers le temps.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité

Invité




MessageSujet: [100%] Anésidora Raventale ▬ On dit que certaines vies sont liées à travers le temps.   Sam 26 Déc - 13:35


Anésidora Raventale
ON DIT QUE CERTAINES VIES SONT LIÉES À TRAVERS LE TEMPS. UNIES PAR UN ANCIEN APPEL QUI RÉSONNE AU FIL DES SIÈCLES. LE DESTIN.



Nom, Prénom(s) : Anésidora Raventale
Âge : 25 ans en apparence
Date & Lieu de naissance :  Royaume de Celeste Light lors d'un hiver particulièrement rude
Conte : L'Iliade & Mythologie Grecque
Personnage : Pandore & l'Hydre de Lerne
Orientation & Statut : Hétérosexuelle, en couple avec Kyle
Groupe : Le Dramaturge
Particularité : Lors de la malédiction, ses 6 têtes ont fusionnées en une seule. De ce fait, Anésidora a des pics aléatoires de schizophrénie. De plus, elle n'a aucun souvenir de son existence sous les traits de l'Hydre de Lerne. Elle ne se souvient que de sa vie sous le nom de Pandore. Mais ses six têtes n'ont pas fini de la torturer, alors qui sait comment cela pourrait évoluer...
Un camp en particulier : Seulement le sien et celui de son compagnon de toujours.

FEAT AMANDA SEYFRIED



Que penses-tu de la politique actuelle des choses ?
Es-tu au moins au courant de ce qui se trame ?
« L'on pourrait se contenter de vous informer que mademoiselle ne se préoccupe que de ce qui la touche de près, ou de ce qui touche à son cher et tendre.

La vérité est bien plus complexe que cela, la vie de mademoiselle également. Elle le cache tant bien que mal à son entourage, mais quiconque cottoie régulièrement mademoiselle se rend vite compte que son esprit n'est pas commun. Il est corrompu, il est décousu. Il est en dégénérescence et je ne suis pas sûr moi même que mademoiselle sache réellement ce qui lui arrive. Elle a une vision partielle du monde, elle a parfois des absences, je n'ai pas l'impression qu'elle connaisse la véritable histoire de ce nouveau monde. Tenez une conversation avec mademoiselle, et vous comprendrez. Elle se réfugie dans ses livres scolaires, dans son travail de professeur pour étudier la mythologie comme ils appellent cela. Elle essaye de se distraire mais j'ai bien l'impression que ce que mademoiselle cherche, ce sont des réponses.

C'est une jeune femme perturbée, il ne m'étonnerait guère qu'elle ne connaisse même pas le nom du maire de cette ville, alors pensez vous... Lui poser des questions sur la guerre qui menace notre paisible bourgade me semble bien inutile. »
L'alpha

« Nous n'avons crainte de découvrir ce qui se cache derrière le silence paisible des brises de Storybrooke. Il est connu que le calme précède toujours la tempête, et croyez-nous, nous nous y connaissons en tempête. En accalmie, beaucoup moins cependant. Zeus nous a fait monstre, et s'il y a une guerre nous combattrons aux côtés de ceux qui veulent la tête de ce dieu d’opérette au bout d'une fourche. D'ailleurs j'y pense, vous auriez l'heure, s'il vous plait ? »
Le bêta

« Tu sais, si tu étais un peu moins obnubilée par ton amoureux, tu pourrais peut être te rendre compte que dans cette ville, tout ne tourne pas forcément rond. Tu ne t'intéresses pas à ce qu'est devenu le royaume de Celest Light ? La malédiction s'est levée mais tu préfères rester dans l'ignorance de ta triste existence. Tu te mens, entends moi, entends nous et tu y verras déjà bien plus clair. »
Le Gamma

« Je ne sais pas de quoi vous parlez, moi je ne suis au courant de rien. J'ai ma quête qui me prend tout mon temps, je ne vais pas en plus m'encombrer avec des futilités. Maintenant, je suis prête à reconsidérer la question si ces fameux "événements" peuvent m'aider. Mais sinon, cela ne m'intéresse aucunement. »
Le Delta

« Elles se mangent la queue les unes les autres, elles seraient incapable de voir un danger s'il était devant elles. Elles ne sont que folie, qui sait combien de temps pourront-elles survivre ainsi ? »
L'Oméga

« Vous n'êtes de toute façon que des pions pour des êtres supérieurs. Votre talon d'Achille est votre non solidarité, vous refusez de sortir et vous refusez d'agir ensemble, c'est du pain béni pour ces manants qui se serviront de vous. A moins que vous ne les bouffiez les premiers ! »
Le Sigma

nb : pour les cerveaux lents ((a)), il s'agit à chaque fois de l'avis de l'une de ses 6 têtes ♥

Caractère & Anecdotes
Comme l'on pourrait d'en douter lorsque l'on parle d'une créature marine à six têtes enfermée dans le corps d'une seule humaine, le caractère d'Anésidora est pour le moins instable et mystérieux. Un caractère encore plus compliqué et déstabilisant lorsque l'on sait qu'il est le résultat de la fusion de ses deux vies bien distinctes : celle de la douce, naïve et maladivement curieuse Pandore; et cette de la sadique, impulsive et sanguinaire Hydre. Deux êtres que tout oppose, et qui forment pourtant une seule et même personne : Anésidora Raventale...

Pourtant, lorsqu'elle était sous l'emprise de la malédiction, tout allait bien pour elle. Elle avait hérité des traits de caractère de Pandore, une jeune femme docile, très à l'écoute et empathique avec ses semblables. Très douce et s'impliquant de tout son être dans ce qu'elle entreprenait, aussi bien d'un point de vue sentimental que professionnel. Oui, la jeune femme parfaite à tous les niveaux que même ses défauts ne pouvaient entacher. Un peu trop naïve pour son bien, et très influençable ce qui lui valu d'être manipulée à plusieurs reprises par des gens mal intentionnés.

Hélas pour son entourage, la levée de la malédiction eut un terrible impact sur le comportement et le caractère de la jeune femme. Les informations sur sa vie précédente de l'Hydre de Lerne eurent un effet boule de neige sur elle, ce qui lui valu de la rendre instable et schizophrène. Elle ne se rappelle pas sa vie sous les traits de l'Hydre, mais elle a hérité de son caractère. Désormais, Anésidora est une jeune femme qui possède deux facettes à sa personnalité. Tantôt douce et généreuse, tantôt cruelle et manipulatrice, peu de personnes peuvent se venter d'avoir su percer les mystères de cette jeune femme si intrigante qu'elle est devenue.



Pseudo : Scarounine
Âge : 22 ans
Loisirs : Codage, RP, Dessin
Crédits de la fiche : Google
Code du règlement : Darkness in your soul
Que penses-tu de NKL ? : C'est la vie *^* Je suis de retour pour vous jouer un excellent tour (du moins je l'espère :0)
Besoin de parrain/marraine ? : Nope ♥



Dernière édition par Anésidora Raventale le Dim 24 Jan - 19:11, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: [100%] Anésidora Raventale ▬ On dit que certaines vies sont liées à travers le temps.   Sam 26 Déc - 13:37


Histoire
Offerte par les dieux, cette boite contenait tous les malheurs de l'humanité, jusqu'à ce que Pandore ne l'ouvre et libère la misère sur le pauvre monde.


Chapitre 1 : La boîte
MONDE DES CONTES - MONDE DES CONTES - MONDE DES CONTES - MONDE DES CONTES
« Ton destin sera des plus glorieux, ma fille. Les dieux eux même t'ont désignée, ton nom sera dans les légendes et tu décideras de l'avenir du monde. »

Tels étaient les mots que la mère de la jeune Pandore lui contait avant que sa fille ne s'endorme. La main posée sur la boîte que Zeus lui avait confié, dans l'attente que Pandore ne soit en âge de pouvoir en devenir la protectrice de la boîte. La boîte de Pandore. Offerte par les dieux, cette boîte contenait tous les malheurs du monde. Tous avaient été emprisonnés par un maléfice, et les parques elles mêmes avaient désignées la jeune femme pour en devenir la protectrice. Elle était l'élue. Car telle était sa destinée, protéger la boîte et décider de l'ouvrir ou de la garder fermée.

C'est à l'âge de seize ans que Pandore eut enfin la boîte entre les mains pour la première fois, le jour de son anniversaire. Sa mère lui confia non sans éprouver un pincement au coeur, car c'était ainsi que la boîte agissait sur les hommes : une tentation si grande qu'elle apportait la cupidité. Et pourtant, la mère de Pandore ne céda point, et elle exécuta la volonté des dieux en confiant ce présent à la jeune femme. La mère fut récompensée par Zeus d'avoir su transmettre ce fardeau si important à sa progéniture, elle fut comblée de richesses et de terres. Abandonnée par le père de Pandore alors que celle-ci n'était encore qu'un bébé, elle retrouva également l'amour.

L'on pouvait dire sans mentir que tout réussissait à la famille. Les terres cultivables apportaient de nombreuses denrées vendues au marché par les serviteurs de la maison. Non, rien ne pouvait venir troubler le bonheur et la vie aisée que possédaient désormais la famille de Pandore. Mais comme toute bonne chose, cette vie idyllique devait prendre fin. Quelques années plus tard, Pandore était devenue une jeune femme magnifique. Adorée par sa mère, désirée par les hommes, jalousée par ses semblables. Elle était douce, elle était serviable. Elle était gentille, elle était superbe. Elle avait le coeur sur la main, elle était jeune. Mais elle était humaine, et c'est ce que les dieux déplorèrent bien rapidement. Chaque jour, Pandore avait un rituel bien particulier. Elle se levait, s'étirait soigneusement. Elle se dirigeait vers un tableau de sa vaste chambre, elle le décrochait. Dans le creux d'une dalle enlevée, elle prenait la boîte à deux mains et la posait sur son guéridon. Soigneusement, elle la dépoussiérait, la frottait d'un chiffon propre, la faisait briller. Et puis elle la reprenait, la remettait dans sa cachette et ajustait le cadre avant d'entamer sa journée.

Mais ce matin là, ce n'est pas ce qu'elle fit. Comme chaque matin, elle s'était levée, s'était étirée soigneusement. Elle s'était dirigée vers le tableau et l'avait décroché. Elle avait pris la boîte et l'avait posée sur le guéridon. Elle l'avait dépoussiérée, frottée, nettoyée. Mais au lieu de la remettre dans sa cachette, ce matin là la tentation avait été trop forte, et le coeur battant elle avait ouvert la boîte. Rien qu'une seconde, un infime instant, et pourtant cette seconde avait suffit pour changer la face de son destin. Mais elle ne le savait pas encore.

Une étrange brume pourpre s'échappa de la boîte, et sous la surprise Pandore eut une légère absence avant de refermer la boîte. La crainte l'avait prise, et pourtant une légère excitation s'était irrémédiablement emparée d'elle. La brume flotta dans la pièce durant quelques instants avant de finalement prendre une forme qui décontenança la jeune femme. Un homme. Un homme nu incroyablement séduisant et au regard intriguant. Un homme comme il y en avait tant d'autres dans les rues et pourtant si différent à bien des égards. Elle avait vingt quatre ans, et pourtant elle n'avait encore jamais eu aucune expérience amoureuse ou charnelle avec le moindre garçon. Son devoir passait avant tout, et elle avait toujours craint que l'on se rapproche d'elle pour la faire faillir dans sa tache, la cupidité des hommes n'avait aucune limite. Ce jour là, elle avait failli sans l'aide de personne. Elle avait beau s'en vouloir énormément, l'homme qu'elle avait en face d'elle l'intriguait et elle était heureuse de l'avoir libéré. Envoûtée. Elle était littéralement envoûtée. Elle le dévisageait de haut en bas, sans aucune pudeur. Il était grand, brun, et incroyablement beau. Bien battis bien que loin de la musculature des athlètes olympiques, il dégageait quelque chose d'à la fois mystérieux et dangereux, son regard l'hypnotisait. Le vice. L'un des maux emprisonnés dans la boîte par les dieux. Elle s'approcha de lui d'un pas lent et avait posé sa main sur son torse. Pour la première fois elle touchait un homme, son cerveau ne fonctionnait plus et elle était irrémédiablement attirée par lui. Elle ne réfléchissait plus, ne pensait plus. Son regard était plongé dans celui de l'homme, le feu qui s'en dégageait déclenchait des frissons le long de son dos, la prenant à la base de sa nuque jusqu'au bas de son bassin. Elle était fascinée. Sans se poser la question de pourquoi, comment, ni qui il était, Pandore l'avait embrassé sans autre forme de cérémonie.

Ce baiser fut le point de départ de la déchéance de la jeune femme. Les deux jeunes gens furent contraint à la fuite, Pandore n'aurait jamais su expliquer à sa mère qu'elle venait de trahir la confiance des dieux. Elle attendit que la nuit tombe avant de quitter la demeure familiale accompagnée du Vice. Sans trop comprendre pourquoi, elle le suivit à travers la forêt, à travers les rivières. Une fois qu'ils furent suffisamment enfoncés dans la forêt, la jeune femme s'arrêta, prenant soudainement conscience de ce qu'elle était en train de faire : fuir avec un inconnu sorti d'une boîte magique. Elle le regarda et croisa les bras.

« Qui êtes vous exactement ? Et comment expliquez vous le fait que je sois incapable de faire autre chose que vous suivre ainsi ? »

C'était comme si une force inconnue la sortait hors de ses retranchements, lui faisait ressentir des émotions et des désirs jusqu'alors inconnus et l'hypnotisait. Une force qui avait cessé d'agir dès lors qu'elle s'en était aperçu. Le jeune homme avait esquissé un sourire des plus charmeurs et s'était approché de la jeune femme, effleurant la joue de Pandore de ses doigts.

« Je m'appelle Kyle. J'ai été emprisonné dans la boîte il y a bien longtemps, et tu m'as libéré. Tu veux savoir qui je suis ? Je suis l'homme qui t'était destiné, celui qui te servira, te comblera et t'aimera. Je suis ton destin. »

Un discours qui sonnait faux, qui clochait, mais un discours que Pandore cru. Il était difficile d'entrer dans l'esprit du jeune homme, il était tellement mystérieux. Elle plongea à corps perdu dans cette aventure qui lui tendait les bras, quelque chose de fou, d'interdit qui l'attirait irrémédiablement. Elle se donna à lui là, comme ça, sur la pierre glacée au bord d'une falaise. Ce fut le pécher de trop. Consommée, la passion s'était apaisée entre les deux jeunes amants tandis que le ciel s'assombrissait. Le tonnerre gronda et Pandore sut alors que Zeus était en colère. Ouvrir la boite avait été sa volonté et faisait partie des possibilités envisagées par les dieux. Elle avait décidé de libérer les maux, mais elle avait outragé sa pureté en succombant au Vice. Leurs ébats fougueux avaient laissé la place à l'un des pêchers les plus redoutés des dieux. Le seul mal qui n'était pas contenu dans la boîte et qui ne pouvait en découler que de cette manière : la passion. Une passion telle qu'elle brouillerait les sens, obscurcirait le jugement et pousserait à tous les crimes.

Ce fut au tour de Kyle de sauver la jeune femme. Il la pris par la main et ils disparurent dans la même brume pourpre qui l'avait amené dans le monde des hommes. Ce fut le début d'une longue fuite. Une fuite qui dura un an. Une année au cours de laquelle les deux amants furent amenés à voler, mentir, corrompre, fuyant les dieux, craignant être retrouvés. Une fuite pour la liberté : la liberté de leur amour, la liberté de leur passion. La liberté de vivre.



Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: [100%] Anésidora Raventale ▬ On dit que certaines vies sont liées à travers le temps.   Sam 26 Déc - 13:38


Histoire
Son corps se transforma, des écailles remplacèrent sa douce peau blanche et 5 têtes lui poussèrent. La bête était née.


Chapitre 2 : La bête
MONDE DES CONTES - MONDE DES CONTES - MONDE DES CONTES - MONDE DES CONTES
Une fuite, oui. Mais n'était-il pas utopique de penser naïvement que l'on peut indéfiniment fuir au nez et à la barbe des dieux ? Hélas, certainement pas. Le répit dura tout de même toute une année. Une année d'aventure pour les deux jeunes gens. Une année de passion, une année de quasi insouciance, malgré cette épée de Damoclès qui planait au dessus de leur tête. Une année durant laquelle la jeune Pandore devint une femme en bien des façons. Elle connut l'amour, le sexe, les dangers de la vie elle qui n'avait jusqu'à présent connu que la prison dorée que les dieux lui avaient accordée. Au début de cette cavale, elle songea de nombreuses fois à sa mère, se demandant ce qu'elle devenait, si elle était inquiète de sa disparition, si elle avait elle même subit la colère divine. Puis avec le temps, ces pensées se firent moindre jusqu'à disparaître complètement. Elle ne revit jamais sa mère, ne sut jamais ce qu'elle était devenue, mais aussi cruel que cela puisse paraître, elle ne s'en soucia plus jamais. Elle était libre, et cette vie fugitive l'excitait totalement. Le Vice l'avait envoûtée.

Cette idylle ne devait évidemment être que temporaire, puisque Zeus finit par localiser les deux amants. Furieux... Non, furieux n'était qu'un euphémisme devant la colère du dieu des dieux. Et sa punition fut encore plus cruelle que la manière dont Pandore avait abandonné sa pauvre mère. Ce jour là, Pandore et Kyle avaient été bien imprudents, ils avaient pourtant eu l'habitude de ne jamais rester plus d'une semaine au même endroit, mais cette fois ils s'étaient laissés aller à rester un peu plus longtemps dans un endroit qui leur avait plu plus que les autres. Grossière erreur, puisqu'au matin de cette fameuse journée, Zeus apparu devant eux alors qu'ils étaient en train de chasser près de la zone marécageuse de Lerne, non loin de la mer, de quoi se restaurer. Apeurée par la force de la colère qui se dégageait du dieu, Pandore en avait lâché son arc et s'était précipitée vers son amant mais elle n'avait pas eu le temps de tenir sa main que déjà, elle s'était sentie grandir, d'un mètre. De deux mètres. De six mètres. Un cri de douleur sorti de sa gorge. Un cri d'abord humain qui se termina en rugissement animal, monstrueux. En son extrême colère, Zeus avait changé la belle, la douce Pandore en un monstre hideux. Une hydre à six têtes absolument gigantesque dont l'haleine pestilentiel empoisonnait tout sur son passage, les oiseaux comme la végétation.

« Tu as fauté, tu as trahi la confiance que nous avions posé en toi. Je te condamne à une éternité de souffrances et de folie. Tu ne connaîtras plus jamais l'amour, tu seras condamnée à effrayer les hommes et devoir te battre pour ta survie car chacun souhaitera t'anéantir pour gagner des faveurs. »

Tels avaient été les mots du dieu des dieux. Mais sa cruauté n'avait aucune limite lorsqu'il s'agissait de punir les mortels. Zeus se tourna ensuite vers Kyle alors que Pandore implorait le ciel pour être pardonnée. Il s'adressa à lui en l'appelant "mon fils" et Pandore compris que son amant lui avait menti sur ses origines, lui qui s'était présenté sous le nom de Kyle était en fait Héracles, fils de Zeus. Elle ne sut jamais comment le jeune homme avait été enfermé dans la boîte, car trahie, l'hydre détala à travers les marais pour finir sa course dans la mer. Ainsi éplorée, elle trouva un rocher au milieu des flots où elle pu enfin exprimer sa peine et sa rage. La douce n'était plus, et le monstre pris le pas dans son esprit. Elle perdit totalement l'esprit, n'étant plus capable de formuler une seule pensée humaine. Elle était devenue un monstre, une hydre terrifiante, une créature de cauchemar.

Elle construisit son nid au beau milieu des marais de Lerne, creusé au fond d'un arbre pourri qui lui servait de repaire, et fut connu au fil des années et des histoires sous le nom de l'Hydre de Lerne. Chaque preux chevalier, chaque courageux fermier en quête de reconnaissance et de gloire venaient les uns après les autres tenter de terrasser la bête, mais aucun ne parvint à la vaincre, et leurs ossements et leurs cadavres vinrent s'ajouter à la fabrication de son nid. L'odeur pestilentielle des corps en putréfaction étaient rapidement devenu le moyen le plus simple de reconnaître la tanière de l'hydre, permettant aux imprudents de fuir à l'opposé.

Les attaques sur son antre se firent de plus en plus rare, même si la bête n'avait plus aucune conscience du temps qui s'écoulait. Elle n'avait plus conscience de ce que les Hommes avaient normalement conscience. Tout ce qu'elle était capable de ressentir, c'était la faim. Cette faim insatiable qui la faisait souvent quitter son antre pour se rendre dans le royaume marin et attaquer bateaux et créatures marines pour se repaître jusqu'à satiété.

Mais le destin n'était jamais bien loin. A moins que ce ne soit encore une fois le sadisme divin de Zeus qui fit croiser la route de Kyle -ou plutôt Heracles- et de l'hydre une nouvelle fois. Bien évidemment, la bête ne pouvait reconnaître son ancien amant, et ce dernier semblait ne plus la reconnaître non plus. Il était lourdement équipé, une peau de lion sur le dos et d'un arc qui ressemblait étrangement à celui qu'avait laissé tombé Pandore bien des années auparavant. Les flèches enflammées firent sortir la bête de son antre, hors d'elle d'avoir été dérangée durant son festin. Un combat s'engagea entre les deux. Les crocs de l'hydre ne parvenaient à percer la peau de lion qui protégeait Heracles, et la lame du héros avaient beau trancher les têtes de l'hydre, ces dernières se régénéraient quasi instantanément, faisant par la même occasion augmenter la colère de la bête qui se faisait de plus en plus agressive.

Lorsque le héros eu l'idée de cautériser les moignons de tête lorsqu'elles étaient coupés, une chose inattendue se passa. Peut être que, finalement, Pandore avait les faveurs d'un dieu car alors que Heracles fonçait sur elle, l'hydre esquissa un cri et dans un éclat de lumière, son corps redevint doux, ses bras redevinrent fin, sa taille redevint humaine. L'hydre avait été vaincue et son esprit était redevenu normal. Du moins l'était il à cet instant. Nue, à genoux dans la boue des marais, Pandore n'eut pas le temps de réagir ni même de reconnaître son ancien amant car son épée se planta directement dans le flanc de la jeune femme. Une douleur immense se fit ressentir devant le regard interloqué du héros qui ne comprenait pas ce qui venait de se passer. Ses souvenirs n'étaient pas revenus, mais ceux de Pandore étaient enfin de retour. Alors qu'elle pressait son ventre blessé, elle regardait avec une certaine stupéfaction cet homme qu'elle aimait tellement. Ce dernier manquait de réaction, il s'était simplement agenouillé auprès de la jeune femme qu'il venait de blesser et avait déchiré un pan de sa tunique pour l'apposer sur sa blessure. Bien que ne se souvenant pas de leur passé commun, il n'avait visiblement pas l'intention de laisser une femme blessée se vider de son sang au milieu du marais de Lerne. Cette dernière compris qu'il était sans doute victime d'une malédiction ayant anéanti sa mémoire, et elle tenta une chose qu'elle avait appris bien des années plus tôt. Paraissait-il qu'un baiser d'amour pouvait vaincre toutes les malédictions. Alors, elle se redressa suffisamment pour lier ses lèvres aux siennes, et elle l'embrassa sans mot dire.

Une force étrange la repoussa quasi immédiatement, mais elle su au regard de Kyle qu'il se souvenait désormais. Elle fut soulagée mais sa blessure n'était pour autant pas guérie et elle eut un tressaillement de douleur. Rapidement, le jeune homme se souvint également de ses capacités. Il avait toujours eu de la magie, et il soigna donc sa douce grâce à cela.

Les deux jeunes gens n'eurent pas le temps de se serrer l'un contre l'autre qu'une étrange brume violette envahi le marais. Pandore était persuadée qu'il s'agissait encore d'une punition de Zeus, mais elle se trompait. Elle se senti partir, de même que son amant et ils disparurent de leur monde. Hélas, ce que tous deux ignorait c'était que cette malédiction ne serait pas la seule subie par Pandore. Car en effet, si elle avait été sauvée in extremis de la mort grâce aux faveur d'une divinité, elle n'avait pour autant pas perdu tout de sa forme d'hydre. Ses six têtes n'avaient pas disparues, elles avaient tout simplement fusionné en une seule. Elle n'avait pas retrouvé son corps d'avant, son corps d'hydre avait tout simplement été métamorphosé en corps d'humaine et ses souvenirs lui avaient été rendus. Mais ses autres têtes restaient là, tapies dans son esprit, comme endormies. Endormies, oui. Mais pour combien de temps...?





Dernière édition par Anésidora Raventale le Dim 24 Jan - 19:06, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: [100%] Anésidora Raventale ▬ On dit que certaines vies sont liées à travers le temps.   Sam 26 Déc - 13:39


Histoire
On dit que certaines vies sont liées à travers le temps. Unies par un ancien appel qui résonne au fil des siècles. Le destin.


Chapitre 3 : La quête
STORYBROOKE - STORYBROOKE - STORYBROOKE - STORYBROOKE - STORYBROOKE
Une vie banale, étudiante en histoire douce et simple. Le caractère qu'elle avait toujours connu en tant que Pandore. De son nouveau prénom Anésidora, elle vivait la vie normale dont elle avait toujours rêvé. Kyle était là lui aussi. Elle vivait une histoire d'amour avec lui comme elle avait pu le faire par le passé. Les souvenirs avaient beau avoir été remplacés par la malédiction, certaines choses semblaient ne pas avoir changées. On dit que certaines vies sont liées à travers le temps. Unies par un ancien appel qui résonne au fil des siècles. Le destin. Kyle était devenu son destin.

Dans ses souvenirs factices, Anésidora était la fille unique d'un chercheur en astronomie et d'une professeur d'histoire au collège d'une bourgade nommée Storybrooke. Jeune fille de bonne famille, elle vivait dans la jolie maison familiale et avait toujours été une jeune femme studieuse. Son rêve ? Devenir professeur d'histoire à son tour. A l'âge de 25 ans, elle avait pris son indépendance et s'était installée avec son amoureux dans un petit appartement confortable et très modernement meublé. Elle réussi à entrer au SB community Collège en tant que professeur à temps partiel auprès de sa chère maman.

Oui, la malédiction avait rendu à Anésidora la vie simple et sans vague qu'elle avait toujours souhaité depuis sa fuite. Hélas, il fallait bien que ce jour arrive. Le jour où la sauveuse avait brisé cette malédiction. Ce jour qui, une fois de plus, fit basculer la vie de Anésidora d'une manière inattendue. Car là où les autres habitants de storybrooke avaient réussi à retrouver la totalité de leurs souvenirs, il s'était passé quelque chose de bizarre avec la jeune femme.

Ayant cumulé deux vies bien distinctes, elle aurait dû se rappeler de ces deux anciennes vies. Mais son destin troublé avait fait d'elle un monstre à six têtes. Six têtes. Six cerveaux. Six manières de penser. Six fardeaux bien trop complexes pour pouvoir être supporté dans le monde des hommes. Elle devint totalement amnésique, oubliant totalement la partie de son passé concernant les longs siècles qu'elle avait passé sous les traits de l'hydre de Lerne. Elle se rappelait de sa vie en tant que Pandore, et n'avait pris grand plaisir à retrouver le réel Kyle qui lui avait fait tant tourner la tête. En revanche, même lui ne pouvait s'attendre à se que les six têtes de la jeune femme ne cessent de la torturer. Son esprit se détraqua bien rapidement, elle se mit à faire des choses totalement incohérentes, parfois elle disparaissait durant plusieurs jours, guidée par plusieurs voix dans sa têtes, avant de se réveiller dans son lit sans aucun souvenir des derniers événements. Parfois elle participait à des plans un peu louches simplement parce qu'elle pensait devoir le faire.

Sans qu'elle ne s'en aperçoive, elle ouvrait sa porte à une puissance sombre supérieure que personne ne connaissait : le mage noir. Nul ne sait ce qui pourrait se passer dans le futur. Anésidora est imprévisible, elle n'obéit qu'à une puissance qui la dépasse. Elle voue pourtant une profonde haine pour Zeus, l'une de ses têtes lui a confié que c'était un homme mauvais et qu'il méritait les pires tortures. Si elle ne s'en rappelle pas toujours, elle passe de longues heures à rechercher cet homme dont elle ne parvient à se souvenir le visage.

Une longue quête s'est entamée, des liens se créent, des histoires se ficellent. Anésidora est une femme incompréhensible, et ses six têtes n'ont pas terminé de la rendre dingue...





Dernière édition par Anésidora Raventale le Dim 24 Jan - 19:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 1444
Cœurs enchantés : 9378
Humeur : Amoureuse <3


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: [100%] Anésidora Raventale ▬ On dit que certaines vies sont liées à travers le temps.   Sam 26 Déc - 19:40

Oh tu es revenuuue Pompom rebienvenue Coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
My only love sprung from my only hate.

avatar


Messages : 445
Cœurs enchantés : 3813


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: [100%] Anésidora Raventale ▬ On dit que certaines vies sont liées à travers le temps.   Dim 27 Déc - 15:18

Moi je suis bien contente de te revoir jolie blonde ont pourra avoir un lien peux être avec un de mes perso ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité




MessageSujet: Re: [100%] Anésidora Raventale ▬ On dit que certaines vies sont liées à travers le temps.   Lun 28 Déc - 20:08

Re-bienvenue Sexy Lady Muehehehe
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: [100%] Anésidora Raventale ▬ On dit que certaines vies sont liées à travers le temps.   Dim 17 Jan - 17:37

Petit message pour vous dire que je n'oublie pas ma fiche et que j'ai depuis quelques jours tout ce qu'il faut pour écrire le reste de mon histoire, mais ce week end j'ai chopé la crève alors j'ai le cerveau en soupe pour écrire c'pas top... J'essaye de faire au plus vite ♥
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 1444
Cœurs enchantés : 9378
Humeur : Amoureuse <3


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: [100%] Anésidora Raventale ▬ On dit que certaines vies sont liées à travers le temps.   Dim 17 Jan - 17:39

Bon courage à toi! Je sais ce que c'est, je me remets doucement d'une grippe. Bon moi j'écris quand même mais ça part dans tous les sens Mdr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité




MessageSujet: Re: [100%] Anésidora Raventale ▬ On dit que certaines vies sont liées à travers le temps.   Ven 29 Jan - 22:23

Bienvenue à toi ! Je suis l'administrateur qui s'occupe de ta fiche de présentation. Et je m’excuse d'avance, mais il y a beaucoup d’incohérence dans ton histoire, donc on va procéder point par point sur les choses à modifier. :)


☆ Tout d'abord, les origines de Pandore. Elle ne peut pas naître de deux parents mortels, puisqu'elle a été créée par les dieux olympiens.  Elle a été fabriqué par l'argile et l'eau d'Héphaïstos, la vie, l'habileté manuelle par Athéna. La beauté par Aphrodite. Le talent musical par Apollon. Le mensonge, l'art de la persuasion et la curiosité par Hermès et la jalousie par Héra. Le problème, c'est qu'il faut respecter cette partie de son histoire, puisque sinon, les dieux n'auraient jamais confiés la boite à Pandore. Les dieux n'apprécient pas les mortels, ils ne leurs font pas confiance.
Il te reste la solution de l'adoption par des mortels, dans tout les cas, elle est l’œuvre des divinités.

☆ Ce que je ne comprends pas, c'est cette brume pourpre qui sort de la boite. Où sont les maux ? Ils sont censés s'être évadés sur terre, c'est non négociable. En faisant cela, elle donne la Vieillesse, la Maladie, la Guerre, la Famine, la Misère, la Folie, le Vice, la Tromperie, la Passion, l'Orgueil à l'humanité. Il faudra donc en parler.

☆ Une brume pourpre qui se change en homme... D'accord, à la limite je veux bien. Au pire, si tu dis que c'est un des vises qui prend forme humaine, je ne suis pas contre. Mais il va falloir lui donner du caractère, c'est censé être un être malfaisant. Je ne pense pas qu'en étant libéré de sa boite, il cherche directement le grand amour. Il doit avoir du caractère et un esprit malsain. N'oublions pas que ce sont les maux, qui sortent de la boite !

☆ Elle est extrêmement rapide, la relation entre Pandore et l'homme. Je veux bien qu'elle tombe amoureusement de lui au premier regard, mais de là à coucher avec lui juste après dans la forêt. En plus, elle fuit avec lui, elle ne le connaît même pas. Elle cherche pas à savoir si c'est un psychopathe ou non. Elle est quand même au courant que la boite renferme les maux de la terre. Donc il faudra revoir ça aussi !

☆ Soudain, on comprend que l'homme est Héraclès. Non, ce n'est pas possible ^^ tu ne peux pas prendre le personne d’Héraclès et zapper toute son histoire au profit de la tienne. Il a une histoire propre à lui, sa naissance, son mariage avec Mégara et ses enfants. La malédiction d'Héra, les 12 travaux, sa dépravation. Héraclès est un personnage très particulier, au cœur dur après le massacre. Il est violent et se tapent tout ce qui bouge, garçons et filles. Il ne peut être intégré à cette histoire, donc Héraclès est refusé ! Encore, tu peux limites prendre un héros inventé, pourquoi pas. Mais pas Héraclès :)

☆ Pour l'hydre, je veux bien que tu la prennes, mais elle sera une hydre parmi tant d'autres, car il est vrai que dans beaucoup de légende et de contes, ils y en a plusieurs. Malheureusement, tu ne peux être l'hydre des 12 travaux d'Hercule, car cette hydre là doit vraiment mourir, elle possédait un sang empoisonné que Héraclès a récupéré. C'est de cette manière qu'il blessa par accident Chiron. Immortel, le centaure était condamné à souffrir pour l'éternité, alors il demanda aux dieux de lui retirer l'immortalité pour qu'il puisse enfin mourir et la donner à Prométhée.

☆ Oui, il est tout à fait possible que Zeus lance une malédiction sur Pandore pour la transformer en hydre, car c'était courant chez les divinités de punir les mortels de cette façon, comme Athéna avec Méduse. Par contre, il est impossible qu'un autre dieu passe outre les punitions de Zeus... Elle ne peut redevenir humaine de cette façon, il va falloir trouver beaucoup mieux pour que ce soit Zeus en personne qui te pardonne.

☆ J'aimerais également ajouter que Héraclès n'a aucun don de magie, il n'a pas la guérison en pouvoir ! Il est seulement la super force et c'est un très bon combattant.

☆ Tu ne peux pas connaître le Mage Noir, il faudra donc enlever cette partie là !

☆ Le prénom Kyle est refusé dans la mythologie grecque et l'histoire de Pandore. C'est un prénom américain et non grec, alors il va falloir trouver autre chose.

☆ L'association entre la légende de Pandore et la légende d'Héraclès est refusé également, il faut respecter l'essence même de la légende et non déformer le tout, pour en faire une histoire qui ne correspond plus du tout à la mythologie grecque. Donc il faudra retirer tout ce qui est en rapport avec Héraclès. Comme je te l'ai dis précédemment, tu peux prendre un héros inventé ou un vise qui prend forme humaine ou les dieux, vu que la boite de Pandore dans OUAT renferme aussi des gens. Il ne faut pas oublier d'expliquer pourquoi il a été enfermé dans la boite aussi.

Voilà ! Merci de me prévenir quand les modifications seront faites ! Top
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: [100%] Anésidora Raventale ▬ On dit que certaines vies sont liées à travers le temps.   Sam 30 Jan - 10:19

Bon alors juste comme ça  (désolée d'avance pour le ton mais ça fait 2 fois que je propose ma fiche pour Anesidora) je m'étais déjà inscrite avec la même histoire pour Pandore qui avait été acceptée par Pan et maintenant elle ne l'est plus ?  Je ne sais pas cmoment vous vous organisez dans le staff mais un moment donné ça va quoi. Ya 3 mois la seule partie qui foirail c'était Scylla donc j'ai repris et remanié cette partie. J'ai eu l'idée de heracles et  l'hydre j'ai posé la question au staff en détaillant ce que j'avais en tête et on m'a dit que je pouvais partir dessus. Alors comment ça se fait que d'un coup rien ne colle et que je doive tout recommencer ? Qu'il y ait certains trucs à revoir style comment elle redevient humaine ou le don de guérison de Heracles, soit. Mais là y'a clairement un manque de transmission d'info quelque part.

Au passage je précise que Heracles sera fait en scénario, c'est donc logique que je réserve SA partie de l'histoire là bas et que je n'écrive que la partie du point de vue de Anésidora ici, sinon ça n'a aucun sens.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: [100%] Anésidora Raventale ▬ On dit que certaines vies sont liées à travers le temps.   Sam 30 Jan - 15:34

Pardon ? Alors premièrement, je te permets pas de critiquer l'organisation du staff. Deuxièmement, comment ça il y a un manque d'information ? C'est moi qui m'occupe de ta fiche ! Et personne d'autre. Et oui, c'est non négociable, tu me modifies cette fiche, merci.

Si tu as un problème, tu viens me voir par MP, au lieu de taper un scandale inutile sur ta propre fiche de présentation.


Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [100%] Anésidora Raventale ▬ On dit que certaines vies sont liées à travers le temps.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[100%] Anésidora Raventale ▬ On dit que certaines vies sont liées à travers le temps.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [100%] Anésidora Raventale ▬ On dit que certaines vies sont liées à travers le temps.
» Les veilleuses murales sont désormais interdites
» Raz le bol des cousins !
» Temps partiel et nounou
» Les huiles essentielles pour toute la famille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No Kindness Left :: Broyer les vieux papiers :: Faire le tri sélectif :: Fiches de présentation-
Sauter vers: