AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Tumblr  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [RP de groupe] 79 ans et pas un cheveux gris... ou presque !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Messages : 480
Cœurs enchantés : 5393
Humeur : Au manque de bonté


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: [RP de groupe] 79 ans et pas un cheveux gris... ou presque !   Ven 23 Sep - 21:52

Anniversaire de Marvin - RP de groupe
Robin Locksley



Le sourire aux lèvres et surtout bien entouré, je savourais en toute quiétude ma sociabilité nouvellement acquise. Pour une fois et sans culpabiliser, je m'étais donc octroyé une soirée hors des murs du poste. David Nolan avait gentiment accepté de garder les lieux en mon absence, mais plus encore, il avait accepté sans broncher de répondre à l'inutile flopée de coups de téléphone passés par ce cher Leroy qui après avoir absorbé quelques verres, se sentait d'humeur joueuse. À n'en pas douter, je le retrouverai au poste demain, tranquillement allongé sur sa couchette attitrée, derrière les barreaux. Et puis en tant qu'adjoint du shérif, je ne pouvais ne pas être présent à la fête de Marvin qui est à n'en pas douter, une personnalité importante à Storybrooke. « -Ca me fait plaisir d'être là ! Quant au travail, j'ai de la chance d'avoir David Nolan sous la main. » lançais-je à l'égard de l'hôte qui prit soin de me présenter la nouvelle arrivante que je saluais avec plaisir « - Enchanté de faire votre connaissance Anastasia. À ce que je vois, Marvin a bien fait son travail. Je suis Robin, mais ça vous le savez déjà n'est-ce pas ?! En tout cas, c'est une bonne chose, nous voilà présentés désormais. » Regina elle aussi semblait à l'aise, malgré les formes, elle lâcha « un petit » compliment à notre nouvelle interlocutrice. Une entreprise qu'il me fallait saluer à l'aide d'un petit sourire.

La marge de progrès réalisé depuis que je partage sa vie, est impressionnante. D'ailleurs, moi-même, je suis enclin aux progrès depuis que je vis avec Regina. Et je me retrouve à sourire comme un idiot en pensant à Henry. Je le revois encore m'expliquait les composantes d'un champ magnétique, à savoir le pôle Nord émissif d'une valeur positive et le Pôle Sud réceptif d'une valeur négative. Ces deux pôles de nature contraire s'attirent alors que deux mêmes pôles se repoussent. Un constat qui me rappelle l'évidence du lien qui m'unit à Regina. Et comme les évidences vont de pair à Storybrooke, je me surprends à ressentir un quelque chose de quasi-similaire entre Marvin et Anna. Le regard du héros de la soirée ne fit que donner plus de crédit à mon observation, ça et les quelques compliments qu'il offrit à sa belle. « - Et bien toutes mes félicitations pour votre travail Anna. Je ferais peut-être appel à vous pour m'aider à préparer des festivités à venir. » Oui, j'entends par là l'anniversaire de Regina, mais que je ne peux évoquer pour une raison évidente. Mais plus encore qu'un anniversaire, c'est à un tout autre événement que je pensais.

Les rencontres se succédèrent de même que les sourires et les amabilités. Juliette, Hilda, Plume, la soirée promettaient d'être festive et agréable, bien que la gente masculine soit clairement en infériorité numérique ce soir. Mais il en fallait bien plus pour nous ébranler. Marvin haussa la voix pour se faire entendre de nous tous. Je ne connais pas encore suffisamment ce type, je le confesse, mais son entrain et sa sincérité, laissait entrevoir un, je ne sais quoi de plaisant. Passé l'officialisation de l'ouverture du buffet, mon attention se porta sur la machine à cocktails. Les femmes devaient être servi avant, une évidence pour moi et pour mon binôme masculin. « - Bien madame le maire consentira-t-elle donc à prendre un cocktail sans alcool ? » demandais-je à Regina sur une pointe d'humour avant de répondre amuser, à Marvin « - Oui là-dessus Madame le maire n'a pas à s'en faire par contre pour ce qui est de la danse, c'est une autre histoire. Quant à l'ouverture du portail, c'est un sujet que je ne préfère pas évoquer. Aller, c'est la fête non ? »
acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
My only love sprung from my only hate.

avatar


Messages : 445
Cœurs enchantés : 3813


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: [RP de groupe] 79 ans et pas un cheveux gris... ou presque !   Dim 25 Sep - 13:05

Les salutations terminées, et fraichement libéré du poids de mes bouteilles qui avaient semblés être les bienvenues, je m’attelais à me présenter en bonne et due forme face à la seule personne que je ne connaissais pas étant arrivée légèrement après que Marvin avait fait les présentations officielles. Rapidement cette dernière me jugea un instant et se présenta, elle avait vraisemblablement mon âge et se nommait Anastasia. J’avais certainement passé trop de temps dans mon royaume pour avoir entendu parler d’elle, mais ça ne m’empêcha pas d’hocher la tête avec gentillesse. Cookie me sautant dessus, je sursautais légèrement, je n’étais guère habituée à être prise de surprise par les animaux. Seulement, Cookie était un robot, ce qui ne m’empêchait pas d’être attaché à ce chien. Automatiquement je me baissais et le caressais en étant automatiquement prise d’assaut par Plume bien trop jalouse. Ce fut cet instant que Marvin choisi pour faire un bref discours. Applaudissant à l’unissons des autres, un sourire bienveillant toujours gravé sur mon visage malgré l’inconfort que m’imposer son nouveau visage je m’efforçais à garder les murs de pierres ensevelir mes douloureux souvenirs. Ne pouvant retenir un bref sursaut en entendant mon prénom, je fus prise s’assaut par une lèche de Plume sur ma joue. Me relevant, j’acquiesçais silencieusement, mi-excité par l’idée d’enfin utiliser l’appareil à cocktail et mi-tendu d’être seule lui. Je le suivais malgré tout, ressentant le stress qui émanait de son corps, j’attendais que nous soyons dans la cuisine pour briser la glace sans pour autant regarder le visage de l’homme qui m’avait marqué plus profondément dans ma chair.

« Ne soyez si tendu Marvin, si j’aurais voulu me venger je ne vous aurez pas sauvé la vie lors de l’attaque du Granny, j’aurais pu vous blesser ou vous tuer, un accident est vite arrivé surtout quand on use des pouvoirs comme les miens, mais je préfère m’en tenir à ce que m’a dit Anna. J’ignore pourquoi vous portez son visage un jour nous aurons cette discussion mais pour l’heure c’est votre anniversaire et je ne compte pas le gâcher et encore moins me rappelez de cet épisode de ma vie. Je vous en donne ma parole Marvin, je resterais sous-contrôle. »

Mon laïus terminé, je lui sourirais d’un air entendu tout en continuant de ne jamais le regarder dans les yeux, pour éviter toutes pertes malencontreuses de contrôle. J’étais une reine, je savais contrôler mes pulsions. Les années d’expériences me l’avaient appris. Me retournant vers les nombreuses machines dont la majorité m’était bien inconnue je demandais avec la même excitation qu’un enfant :

« Alors c’est laquelle de machine ? »

Une fois face à cette dernière Marvin me donna les indications à suivre, s’en suivi de nombreux raté qui manquèrent de tâcher ma robe et de nombreux fou rire avant que je ne parvienne au miracle me servir de l’engin infernal. Les cocktails fins prêts nous les emmenâmes au salon là où tous les invités étaient joyeusement regroupés. Rapidement les verres trouvèrent preneur et j’optais pour une boisson sans alcool, encore un stratagème pour garder un parfait contrôle de mes faits et gestes. Comme tous les autres nous trinquâmes en l’honneur de Marvin et je me dirigeais le plus naturellement du monde vers le buffet, rayon chocolat. J’avais entendu Hilda demander aux garçons de mettre la musique, une tâche qu’ils exécutèrent sans le moindre mal, seulement cette simple évocation me serra le cœur. Roméo n’était pas là. Danser sans lui ne m’était jamais arrivé depuis tant d’année que je m’en sentais incapable, les larmes me montant aux yeux, je retenais un grognement pour avaler un chocolat. Reconnaissant le gout très particulier de ces derniers je rigolais, me retournant vers Anna pour lui murmurer :

« Tu les as ramené d’Arendelle ! Depuis que j’ai gouté vos chocolats je dois avouer que je ne peux m’en passer ! »

Rigolant un court instant, libérant pour quelques instants mon esprit de la présence nuisible et dangereuse de mon mari, j’en prenais un autre avant de leur tourner le dos, compensant la souffrance par les sucreries tout en appréciant le bonheur qui transpirait des convives.

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 566
Cœurs enchantés : 8219


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: [RP de groupe] 79 ans et pas un cheveux gris... ou presque !   Mar 27 Sep - 12:16


   
Anniversaire de Marvin

   
Marvin and Cie

   

La soirée débutait à merveille. Les invités discutaient aimablement entre eux et cela me faisait grand plaisir de le constater. Après les nombreux déboires des soirées de Régina, je craignais que les relations entre certains de mes convives ne viennent briser la belle harmonie de cette fête d’anniversaire. Régina m’impressionnait particulièrement et cela me fit grand plaisir de voir mon amie aussi comblée et ouverte. Apparemment, la Méchante Reine n’était plus qu’un vilain cauchemar pour les habitants de Storybrooke qui ne lui en voulait plus.

Du côté de mes amours à moi, la situation était des plus réjouissantes. Malgré sa grossesse, Anna affichait une mine rayonnante, digne de la princesse bien élevée qu’elle était. Il faut dire qu’elle souhaitait que sa grossesse reste un secret aux yeux de tous et tâchais donc de ne pas laisser paraître son état. Je respectais sa décision, non sans jeter des regards heureux et discrets à l’adresse du ventre de ma belle rouquine. Une chose semblait préoccuper ma compagne, je l’avais remarqué dès l’instant où Robin avait fait remarqué qu’il n’y avait que des femmes présentes à cette soirée. Me ferait-elle une crise de jalousie ? Si tel était le cas, ma pauvre Anna se trompait de cible. Mais pouvais-je décemment admettre la vérité devant elle ? Ecartant ses pensées, je choisis de me concentrer sur les compliments adressés à Anna pour les confiseries importées d’Arendelle.

- Je dois bien reconnaître que ces chocolats sont une vraie merveille. On en trouve guère d’aussi bon à Storybrooke !

Anna me lança alors une petit moue boudeuse en se plaignant de ne pas lui avoir confier plus de responsabilité lors des préparatifs de ces festivités. A cet instant, je craignais de devoir avouer la vérité. Soumise à ses colères de femme enceinte, elle n’aurait certainement pas voulu entendre mes critiques acerbes sur le danger qu’elle représentait lorsqu’elle manipulait une poêle à frire ! Fort heureusement, Hilda vint à mon secours avec une remarque pertinente. Je ne pus m’empêcher de sourire devant la finesse d’esprit et le tact de ma coéquipière.

- Vous m’avez démasqué, Hilda ! Il est clair que ma cuisine aurait fait pâle figure devant celle d’Anna. Je ne pouvais pas me permettre de perdre la face un jour comme celui-ci ! Fort heureusement, nous avons au moins pu nous concerter pour travailler ensemble sur la décoration. Je suis d’ailleurs ravi que cette dernière vous plaise !

Robin en parfait gentilhomme, rassura à nouveau Anna en lui proposant de participer à l’organisation des festivités à venir. Quelque peu intrigué par les paroles de l’adjoint du shérif, je ne poussais pas plus loin mes investigations. Apparemment, il tenait à garder le secret et j’évitais donc de lui poser des questions indiscrètes.

En parlant de voler la vedette, il y en avait une autre qui était parvenue à s’attirer tous les regards dès son entrée. Le magnifique husky d’Hilda attira les convoitises de toutes mes invitées. Anastasia semblait particulièrement charmée par le chien, demandant même à Hilda si elle pouvait la caresser. Le comportement de ma petite protégée n’aurait guère dû me surprendre. Après tout, j’étais bien placé pour savoir qu’elle avait toujours aimé les animaux. Juliette quant à elle, s’était attirée les faveurs de mon Cookie, ce qui ne semblait guère plaire à sa nouvelle amie.

Une fois que mes invités furent rassemblés dans le salon, je fis un petit discours rapide qui fut bien reçus par mes invités. Ouvrant alors le buffet, je souris à la vision de ma compagne se jetant sur ce dernier, bientôt suivie de ma protégée. Je me rendis ensuite à la cuisine en compagnie de Juliette pour la préparation des cocktails. Cette situation me mettait quelque peu mal à l’aise compte tenu de notre passé commun. Fort heureusement, la jeune femme me rassura tout de suite par ses paroles qui me firent sourire.

- Je vous remercie pour votre clémence et si c’est plutôt tardif, je voudrais également vous remercier de m’avoir sauvé la mise. Vous n’imaginez pas ce que cela représente pour moi. Cela me touche vraiment énormément. Je vous promets de faire mon possible pour ne pas démériter votre confiance ! Et si nous commencions ? Ces cocktails ne vont pas se préparer tout seuls !

Ce petit moment de partage fût un réel délice. Nous nous amusions beaucoup autour de la machine à cocktail et les quelques petites erreurs que je dû rectifier ne faisaient qu’ajouter à l’amusement de cette activité. Une fois les verres versés, je me rendis auprès de mes convives pour leur servir leurs boissons. Une fois cela fait, je restais quelques minutes auprès de Régina et Robin prenant à mon tour mon verre de cocktail sans alcool dans mes mains. Régina me fit sourire en m’avouant qu’elle n’avait aucun doute quant à la fidélité de son compagnon.

- Je le comprends tout à fait, Régina. Il n’y a aucun risque pour que Robin puisse faire la connaissance d’une femme plus formidable que tu ne l’es !

Mes amis portèrent alors un toast à ma santé, ce qui me combla de bonheur. La question de l’ouverture du bal fut abordée. Apparemment, Robin n’était pas le seul à se réjouir à l’idée de pouvoir danser. Hilda se joint de concert à son souhait et je ne pus que m’y soumettre. Je me rendis subitement compte que la présence de plus d’hommes à la soirée n’aurait pas été un mal. Cependant, j’avais déjà pallié à ce problème en incluant à ma playlist des musiques qui se prêtaient parfaitement bien à des danses entre amis. Avant de mettre en route ma chaîne Hi-fi, j’avais réservé une petite surprise pour mes invités. J’avais hâte de la leur dévoiler ! Je regardais alors Robin amusé.

- Vous avez raison, Robin ! Ne parlons pas de travail maintenant et amusons-nous plutôt ! Pour vous dire la vérité, je n’ai jamais été un très grand danseur. En revanche, à l’Insar de votre ami Allan, je ne suis pas un mauvais musicien, je me propose donc d’ouvrir l’animation musicale !

Sans plus attendre, je me dirigeais vers ma guitare que j’avais posée dans un coin de mon salon. Assez curieusement, j’avais rapporté cette passion pour la musique de mes faux souvenirs de marines. Gratter les cordes était un moyen pour moi de me vider la tête et d’amuser mes amis lors de nos longues soirées sur le front. Conservant cette habitude, je jouais régulièrement pour moi ou pour endormir mon petit Anakin avant ses siestes de l’après-midi. Je n’avais pas encore eu l’occasion de jouer devant un public. C’était donc une occasion en or et je savais qu’Anastasia se réjouirait à cette idée.

Revenant sur mes pas, je ne pus m’empêcher de jeter un regard attristé à l’adresse du baby-phone regrettant dès lors que Briar ne soit pas venue. J’aurais adoré qu’Anakin puisse assister à cette scène.  Il aurait certainement adoré ! Un autre pincement au cœur surgit lorsque je me retrouvais devant mon public. Avec tristesse, je songeais que la dernière fois que je m’étais retrouvé dans une telle situation, c’était dans un bar du Moyen-Orient après avoir perdu un gage face à mon unité.

- Bien... pour commencer cette soirée, je voudrais interpréter l’une de mes chansons préférées « Why don’t you love me ». Je risque d’être un peu rayé alors je prie d’avance de me pardonner pour mes éventuelles fausses notes… J’espère que vous apprécierez !



   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1444
Cœurs enchantés : 9378
Humeur : Amoureuse <3


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: [RP de groupe] 79 ans et pas un cheveux gris... ou presque !   Mar 27 Sep - 22:00

Anniversaire de Marvin - RP de groupe
Regina Mills


Le buffet était ouvert, et quelques gourmandes comme Anna, Hilda et Anastasia s’étaient jetées sur le chocolat, et semblaient s’en délecter. Avec un peu plus de retenue, madame le maire les imita et en prit un à son tour. Force était de constater qu’elles avaient raison de s’en délecter. Apparemment ils venaient de la contrée de la princesse rousse. Il fallait reconnaitre qu’Arendelle recélait bien des surprises. La belle brune songea un instant que si un commerce pouvait s’établir entre Storybrooke et ce royaume et que Granny pouvait se procurer ce chocolat pour ses boissons chaudes et desserts, elle aurait encore plus de succès.
Regina sortit de sa rêverie et sourit au compliment de son amie Hilda qui l’assura que cette couleur lui allait bien.

-Merci, c’est gentil, ma chère.

Alors que Marvin avait proposé de faire des cocktails, Robin lui demanda si comme lui, elle consentirait à en prendre un sans alcool, ce à quoi elle hocha la tête avec un sourire complice. Elle savait qu’il faisait des efforts pour modérer sa consommation d’alcool et faisait tout pour l’encourager, comme chaque fois. Il évoqua ensuite le sujet de la danse, ce qui fit se mordiller la lèvre à Regina. A part Robin, combien de personnes savaient qu’elle ne savait pas danser ? Un comble pour une ancienne reine qui avait assisté à des dizaines de bals, mais qui n’avait pu danser à aucun. L’organisateur et héros de la soirée complimenta alors Regina sur le fait que le bel archer ne pourrait trouver meilleure compagne, ce qui lui fit plaisir.

-Vil flatteur que tu es, Marvin, lança-t-elle avec un grand sourire.

Puis, alors que la musique fut réclamée, le fabricant de jouet proposa une chose inattendue, du moins de madame le maire : jouer lui-même le premier morceau. Il alla se procurer sa guitare et ne tarda pas à entonner un morceau. Le sourire de Regina s’élargit, trahissant à la fois sa surprise, son étonnement et le plaisir qu’elle avait à l’entendre jouer si bien. Elle se pencha vers les autres filles.

-Vous saviez qu’il avait ce talent ? demanda-t-elle en chuchotant.

Peut-être qu’Anastasia le savait, il semblait qu’ils se connaissaient de longue date. Son cocktail sans alcool en main, Regina l’écouta donc finir sa chanson en délestant son verre de quelques gorgées. Lorsque le morceau s’acheva, elle posa son verre à moitié vide pour applaudir la prestation.

-Bravo Marvin, c’était magnifique ! Tu es décidément un homme plein de surprises.


acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 42
Cœurs enchantés : 400


MessageSujet: Re: [RP de groupe] 79 ans et pas un cheveux gris... ou presque !   Sam 1 Oct - 23:54

Anastasia se fit donc plaisir à caresser la magnifique husky de Hilda. Le buffet était désormais ouvert et l'ancienne princesse goûta avec plaisir aux différents mets qui y étaient présentés. Anna et Marvin s'étaient vraiment surpassés. Surtout que Anna avait l'air très enceinte et avoir préparé cette soirée n'avait pas dû être facile à organiser.

La jeune femme participa avec de gros éclats de rire à la conception de différents cocktails, c'était une machine que peu réussir à faire marcher dès la première fois:

"Il n'y a que toi pour inventer des trucs pareils"

Lança Nastia pour taquiner son ami, puis tous se mirent à danser tandis qu'à la plus grande surprise de tout le monde Marvin se mit à chanter. A ce moment, la blondinette se stoppa net et mit sa main sur son coueur, ça lui rappelait de si bon souvenirs et à la question de Régina elle hocha de la tête

"Si vous saviez. Mon père lui faisait entièrement confiance quant aux soirées qu'il organisait au palais. Mais j'ai l'impression que t'étais un peu moins timide que ça à l'époque n'est-ce pas Marvin."

Comme tous les autres, elle l'applaudit, heureuse de l'avoir entendu chanter après autant de temps. C'était comme un flashback mais en bien mieux. Un sourire et des larmes de joies qui perlèrent pendant un court instant sur les joues de l'ancienne princesse. A cet instant la demoiselle se promit de retenir ses larmes à chaque fois qu'elle repensait aux soirées d'antan. Mais c'était encore plus fort qu'elle. On se remet pas du jour au lendemain de la perte de toute sa famille après tout... Mais il lui fallait être plus forte que ça et surtout elle ne voulait pas qu'on la voit ainsi. Alors souriant encore plus qu'auparavant elle déclara à la suite des paroles de la Maire:

"Oh il n'arrêtera jamais de surprendre. C'est quelqu'un d'intelligent, de loyal, d'honnête et d'inventif. J'ai eu de la chance de l'avoir connu alors que je n'étais qu'une enfant."

Hilda venait de les rejoindre pour proposer de danser, et à cette idée, la miss hocha frénétiquement de la tête

"Oh oui! Encore une chanson de ce genre serait parfaite pour une danse. Et si tu veux Marvin, on chante ensemble... Comme avant. D'ailleurs on devrait chanter tous les deux chez Granny's. J'y chante de temps en temps mais tout le monde t'apprécie ici, alors à deux, on attirerait sûrement plus de monde. Qu'en penses-tu?"

La miss ne savait pas trop si elle avait eu une bonne idée de lancer son idée ainsi , mais après tout que risquait-elle? Bon à part un refus bien sûr. Souriant à l'adresse de son ancien gardien elle haussa les épaules comme pour lui demander d'avance pardon si elle avait fait un faux pas en lui proposant ça.
Juliette semblait aussi connaître bien Marvin, et Nastia ne comprenait pas tout ce que celle-ci venait de lui dire. La belle comprenait alors qu'elle avait dû rater pas mal d'épisodes et elle se faisait une mission que de tout rattraper au plus vite.
Tout le monde était si gentil, poli et avenant, c'était vraiment rassurant, mais peut être que ce n'était qu'un effort fait en vue de la fête qui était organisée ici? Anastasia s'était déjà fait piégée par un trop plein de gentillesse, alors fallait-il rester sur ses gardes? Elle n'en voyait pas forcément la nécessité.
Attendant la prochaine chanson, Nastia continuait de papoter avec les autres filles histoire de faire plus ample connaissance et espérait secrètement que Marvin accepte sa proposition
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 246
Cœurs enchantés : 2685
Humeur : taquine


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: [RP de groupe] 79 ans et pas un cheveux gris... ou presque !   Mar 4 Oct - 15:09





Arendelle ! Juliette venait de vendre la mèche. C'est donc de là que venaient les chocolats et Anna. Anna était donc la soeur de la reine Elsa. Leur histoire n'était pas passée inaperçu. Et Stella avait manqué de peu d'être leur fée Marraine. Elle se demanda d'ailleurs laquelle de ses comparses avait hérité de ce dossier. La princesse Anastasia n'était pas non plus une inconnue administrativement parlant. Tous ces héros réunis dans cette pièce. Des personnes influentes  qui se cotoyaient à Storybrooke et se frôlaient...

La fée plongea sa main dans le pelage soyeux de Plume qui s'était sagement assise entre elle et Anastasia. Et elle se demandait pourquoi il y avait autant de pudeur, pourquoi ils n'osaient pas parler entre eux de ceux qu'ils étaient vraiment. Maintenant que la malédiction était levée une union ferait une force. Mais chacun campait sur ses défenses. La peur de l'autre, toujours...

- Je vais m'en aller. Il faut que j'aille voir ce qui se passe chez nous.

Elle glissa cette phrase à Régina et Robin, ses protégés. Elle sourit à Plume qui resterait là en sécurité. Belle accepterait peut-être de la garder. La chienne réconforterait la charmante bibliothécaire de ses déboirs avec Rumple. Marvin s'empara d'une guitare et annonça alors qu'il allait jouer. Régina s'étonnait qu'il possède ce talent. Hilda elle n'était pas tellement chamboulée par la révélation. Marvin savait faire tellement de choses ! Anastasia le confirma d'ailleurs.

- Un numéro de trapèze. Ca ça me surprendrait !

Il se débrouillait merveilleusement bien et c'est avec grand enthousiasme qu'elle applaudit de concert avec les autres invités. Hélas l'humeur ne semblait pas être à la danse. Mais peu importe. Ils allaient jouir d'un concert privé. Hilda tira une chaise pour mieux jouir du spectacle et réclama un bis.

- Mais oui Anastasia ! Maintenant que vous en avez parlé j'ai bien envie de vous entendre en duo !

Dans un soupir de béatitude, Plume vint poser son museau sur les genoux de sa maîtresse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 129
Cœurs enchantés : 2597


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: [RP de groupe] 79 ans et pas un cheveux gris... ou presque !   Mar 25 Oct - 18:23

On lui fit beaucoup de compliment, même si elle ne comprenait pas trop pourquoi. Elle se sentait grosse et bouffie, puis d’être constamment fatiguée. Elle n’était pas dans une de ses meilleurs périodes question humeur et estime de soi. Si seulement elle n’avait pas tout ce stress du à sa situation, elle aurait pu pleinement profiter de la grossesse. Car, quand elle oubliait simplement tout ce qu’impliquait cet enfant et qu’elle voyait l’enfant en soi, elle adorait ça. Même les nausées du matin qui oblige votre compagnon à être si attentionné avec vous. C’était le cas de Kristoff ou Marvin. Elle avait eu de la chance pour ça au moins. Puis on lui parla, mais elle répondait qu’à demi-mot, les yeux rivés sur le buffet.

Vous savez une des grandes passion dans la vie d’Anna c’est de manger. Elle adore vraiment ça. Surtout ce qui est sucrée. Puis vu qu’elle était enceinte et stressée ces derniers temps, sûrement jet-laggée avec ses allé-retours à Arendelle, de l’autre-côté, ce n’était plus un passe-temps mais un besoin vital. Elle avait cette chance de ne pas grossir, mais son foie le lui fera regretter durant sa rude vieillesse. Et encore pour cela, il se faudrait qu’elle ait la chance de vieillir. Depuis qu’il y avait des dragons aux alentours d’Arendelle, c’était devenu peu probable. L’un d’eux avait réussi à l’envoyé jusqu’ici, l’aspirant à l’adultère et elle était enceinte mais pas de son mari officiel. Si peu. La prochaine fois, je préférais qu’il me mange… pensa t-elle en roulant des yeux de plaisir lorsqu’elle mordit à pleine dent dans un des délicieux cup-cakes sur la table. Elle en avait de la crème jusque sur son nez.

Marvin s’était mis à pousser la chansonnette. Elle applaudit avec un sourire. Anna aimait beaucoup l’entendre chanter. Sa voix était si agréable. Elle soupira et prit une autre cup-cake, tout en finissant le premier qu’elle avait gouté. « Toi ce sera pour la route ! » parlait-elle à la pâtisserie. Les gens applaudissait aussi et firent des compliments à Marvin alors qu’elle essayait de se frayer un chemin. Elle cherchait Juliette. Elle était côté d’elle et après elle n’y était plus. Elle fit un sourire à la demoiselle. Il lui restait toujours sa crème sur le nez et un peu de chocolat au coin de la bouche. Anna ne savait pas où se trouvait les serviettes et ce n’était pas dans ses priorités. : « Ca va toi ? le lui demandait-elle sincèrement. Moi me demande pas, quoique je mette je ressemble à un bonhomme-de-neige [/color]» Ca faisait quelques temps qu’elles ne s’étaient pas croisées. « Tu me parlais de chocolat tout à l’heure ? Je pourrais t’en ramener la prochaine fois si tu veux. » lui sourit-elle avant de finir son premier cup-cake en enfonçant le dernier bout peut-être un peu trop gros pour sa bouche. Elle le mâcha longuement. Très longuement. « Par hasard tu saurais qui c'est ? » lui montrait-elle Anastasia de son cup-cake-pour-la-route.
acidbrain



_________________

« All my life has been a series of doors in my face
And then suddenly I bump into you
 — I've been searching my whole life to find my own place »

(love is open door)

Pour me contacter, passez par Briar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 480
Cœurs enchantés : 5393
Humeur : Au manque de bonté


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: [RP de groupe] 79 ans et pas un cheveux gris... ou presque !   Ven 28 Oct - 23:17

Robin Locksley a écrit:
Anniversaire de Marvin - RP de groupe
Robin Locksley



Très honnêtement, je ne m'attendais pas à ce genre d'ambiance. Au vu de la stature de ce cher Marvin, pour tout vous avouer, je m'attendais à quelque chose d'un peu plus guindé. Me voilà donc surprit (dans le bon sens du terme) en découvrant un homme on ne peut plus décontracté, bienfaiteur en tout point et instigateur d'une ambiance qui se voulait bon enfant et qui l'était. J'ai même la bonne surprise de croiser des têtes familières, une constatation qui me ravit et qui de ce fait, contribue à me mettre un peu plus à l'aise. N'allez pas croire que je suis coincé, loin de là. Je n'ai juste plus l'habitude de me rendre à de telles réceptions sans au préalable, avaler quelques verres pour me mettre dans l'ambiance. Ce cas de figure s'est souvent présenté, lorsque je gérais le Rabbit Hole et que nous organisions quelques soirées. Quand j'y pense, j'ai l'impression d'avoir vécu mille et une vie depuis cette période pas si lointaine que ça. Mais mieux vaut ne pas s'attarder dessus, ça ne ferait que raviver de vielles blessures et animer de mauvais souvenirs.


Alors que les choses sérieuses commençaient à poindre à l'horizon, je pris sur moi pour ne pas céder aux sirènes de la désinhibition totale. Je m'étais fait une promesse, celle de me défaire de la triste image de mon double « storybrookien », qui n'avait pour ambition (à l'époque où la malédiction vivait ses plus belles heures) que de ne pas finir totalement ivre à la fin d'un service. Un bon cocktail, même sans alcool devrait faire l'affaire, à n'en pas douter. L'aval de Regina me rassurait, au moins je me sentirais pas seul à ne pas céder aux sirènes de l'alcool et puis, se dressant face à moi, telles de viles tentatrices auxquelles l'on ne peut que céder, plusieurs friandises me faisaient de l'œil sur le buffet. Il ne m'en fallait pas plus pour craquer et jouer les aventuriers gustatifs. Je me saisis alors d'un peu de chocolat, pensant à mon fils qui lui n'aurait pas fait tant de manières face aux friandises. La première bouchée fut une découverte, la seconde, une révélation. « -Anna, c'est délicieux au point de s'en damner ! » dis-je après avoir avalé le chocolat que je venais d'entamer. « -Je n'ose imaginer les délicieux chocolats chauds que l'on peut faire avec de telles merveilles ! Granny et son légendaire chocolat avec un soupçon de cannelle, a dû soucis à se faire. » Mais il ne faut pas abuser des bonnes choses, je me suis donc arrêté, passé le troisième chocolat.


Les boissons servies, nous retrouvâmes avec plaisir, ce cher Marvin dont j'apprécié la compagnie, tellement que j'en arrivais à regretter de ne pas l'avoir connu plutôt. Je pouvais aussi remarquer, avec joie, que je n'étais pas le seul à adopter pour le « sans alcool » ce soir. Je n'étais pas non plus en reste quant aux politesses et dans ce domaine, ce bon vieux Marvin semblait exceller. « -Odieux flatteur » lui lançais-je le sourire aux lèvres avant de délester mon verre d'une gorgée « -Et puis ce n'est pas totalement faux. Je doute parvenir à trouver une femme aussi formidable qu'elle, mais qui plus est aussi patiente. Et il en faut de la patience avec un type qui ne réussit à faire des pancakes qu'une fois sur deux. » Regina étouffa un petit rire, j'en fis de même avant de suivre le mouvement pour porter un toast à la star de la soirée qui me confia ne pas être un très grand danseur, mais qui malgré tout, possédait quelques autres cordes à son arc. « - Vous faites de la musique ? Vraiment ?! Je l'ignorais ! Je pense que nous serions tous ravis de vous entendre ! » Dès lors, notre hôte se proposa d'ouvrir l'animation musicale. Curieux par cet aveu, je me languissais d'entendre notre hôte. Je ne saurais dire si c'est l'ancien Robin de Sherwood qui s'exprime ou si c'est celui de Storybrooke, mais j'ai toujours (du moins dans l'une de mes vies) apprécié les artistes et plus encore les chanteurs et les musiciens. Ne le dites à personne, mais au fond de moi, je crois que j'ai toujours un peu jalousé ceux qui ont une bonne maîtrise de l'instrument. Bien-sûr je manie l'arc avec autant de dextérité qu'un Jimmy Hendrix sur sa guitare, n'empêche j'aurai aimé me pourvoir de cette faculté, plutôt cool au passage.


Notre ami prit donc sa guitare et s'installa sur la scène improvisée. Nos regards tels des projecteurs, étaient braqués sur la star de la soirée qui commençait à faire résonner les cordes de son instrument avec habileté. Il nous annonça ensuite, qu'il comptait interpréter l'une de ses chansons préférées, se prémunissant au passage d'un manque de pratique susceptible d'être à l'origine de quelques mauvaises notes. « -Aller, ne vous en fait pas ! On ne vous jugera pas promis ! » Et pour l'encourager un peu plus, je me permi telle une groupie, de frapper dans les mains. La star commença donc à nous offrir une prestation aussi surprenante qu'agréable à écouter. Décidément, cette ville regorge de talents. Le sourire aux lèvres, je continuais à applaudir sans pour autant mettre de côté les précédentes paroles d'Hilda. Elle voulait partir, pour s'enquérir de la situation de l'autre côté. Merida la première nous avait quitté pour retrouver son royaume, moi-même à présent, je me sentais enclin à ce regain de nostalgie que je peinais à dompter. Verre en main, pendant que Marvin continuait sa prestation, je décidais donc de m'approcher de la fée qui, sans exagération, m'avait jadis sauvé la vie. « -Tu sais, moi aussi parfois je me sens habité par l'envie d'y retourner, chez nous. Je n'ai vu ni le shérif de Nottingham, ni le Prince Jean à Storybrooke. Je suppose donc, qu'ils sont encore dans notre Ancien Monde à asservir le peuple comme toujours. Préviens-moi quand tu comptes t'en aller ok ? Je te suivrais peut-être ! » Je portais à nouveau mon verre jusqu'à mes lèvres pour l'en délester d'une gorgée, attendant que notre Marvin achève sa prestation pour le féliciter.


Les filles semblaient séduites par la chanson et par le chanteur qui dévoilait ainsi un tout autre visage. Bon aller, oui voir Regina sourire comme ça et être autant emballée, ne me laisse pas de marbre. Je vous entends déjà à mille lieues à la ronde. « Jalousie ! » Non, je ne suis pas jaloux, je regrette juste de ne pas avoir d'autre talent. Mais peut-être que ? Non vais-je oser ? Non, et puis Anastasia et lui, vous nous offrir à n'en pas douter un magnifique duo. Et puis mince alors, on ne vit qu'une fois.« -Hey Marvin ! Puisque moi aussi, je suis un piètre danseur, puis-je vous demander une petite faveur ? Me feriez-vous le plaisir d'un petit duo ? Promis après je laisse la place à Anastasia. Il y a une chanson pas mal qui passait au Rabbit Hole. « Really Gone » vous connaissez ? Au pire, je suis sûr qu'on peut trouver la partition. » Et quoi de mieux que le portable en telles conditions. Mon regard croisa celui de Regina qui semblait tout aussi surprise alors que je rejoignais Marvin, lui confiant au passage mon portable. « -Tenez ! Bon bah, je m'excuse d'avance, c'est la première fois que je fais ça ! »



La petite chansonnette chanté par Robin en personne !

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
My only love sprung from my only hate.

avatar


Messages : 445
Cœurs enchantés : 3813


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: [RP de groupe] 79 ans et pas un cheveux gris... ou presque !   Dim 30 Oct - 11:29

Ne pas laisser mes sombres pensées prendre l’entière possession de mon esprit. Pour ce faire, ma recette était simple : les chocolats d’Arendelle. Grâce à eux, je réussissais à faire taire la douleur grandissante dû à l’absence volontaire de mon mari qui compressaient mon cœur chaque jour un peur plus fors, mais j’arrivais également à calmer les lacérations de mes souvenirs brûlant de la maison close avec cet homme qui était à l’honneur aujourd’hui. J’avais juré à Marvin que je ne ferais aucune esclandre, que j’avais saisi la complexité de sa situation. Anna m’avait demandé d’être indulgente et je m’efforçais de l’être. J’avais même sauvé sa vie lors de la bataille du Granny, il m’avait remercié pour cela. De simple mot qui avait réchauffé mon cœur, bien qu’en ce qui me concernait je ne l’avais jamais remercié. J’en étais incapable. Je savais que c’était lui qui m’avait conduite à l’hôpital, une infirmière m’avait même appris qu’il était restée dans la salle d’attente pendant de longues heure, même si la présence de Roméo l’avait interpellé, puis il était rentré quand cette dernière lui avait promis de le tenir au courant de mon évolution. Depuis ce jour là je n’avais quasiment plus utilisé mes pouvoirs et j’avais pris la décision de repartir dans mon monde d’origine. Me battre auprès des miens pour oublié cette souffrance, me battre pour ne plus pensé au corps de mon mari contre d’autre femme, oublié, c’était tout ce que je voulais et c’était ce qu’il m’avait demandé. Il voulait redevenir digne de moi en restant loin, grand bien lui fasse, il ne voulait rien d’autre que cette vie dans laquelle il se nommait Alek, j’avais assimilé cette information. J’étais une reine, j’avais des devoirs et je ne comptais pas les abandonner en attendant que mon cher mari se décide.
La voix de Marvin me parvenant, je sortais de mes pensées, regardais le chanteur improvisé sa chanson en public. Un immense sourire illuminant mon visage, je buvais une gorgée de mon cocktail et contemplais le spectacle pendant que ma main libre venait piquer un muffin au chocolat blanc. Dès qu’il eu fini, Marvin eu droit à une ovation et de nombreux compliment puis la dénommée Anastasia lui demanda de chanter en duo avec elle. Une initiative attendrissante, mais qui risquait de ne pas plaire à Anna, automatiquement, je la cherchais du regard, mais ce n’était pas du bon côté, cette dernière me trouva la première en me demandant si j’allais bien, sursautant légèrement je me retourne gracieusement vers Anna, m’obligeant à sourire malgré la tristesse qui enivrait mes yeux, avant de répondre :

« Avec tes chocolats comment pourrais-je aller mal, et toi ? Ce n’était pas trop dur de rentrer chez toi ? Je voulais venir te voir mais j’ai eu quelques contre temps, … »

Répondais-je sans pour autant parler ouvertement de la bataille au Granny’s et du fait que j’avais failli y laisser mon âme pour sauver une ville qui m’avait offert plus de souffrance que je bonheur. J’ignorais si elle connaissait les aboutissants de cette mésaventure, ni même si elle était consciente que le père de son enfant m’avait sauvé la vie en me menant à l’hôpital, même si m’emmener à Belle aurait été plus fructueux, seulement il n’en savait rien.

« C’est une délicate attention Anna, mais je pense que c’est plutôt moi qui t’en ramènerais… »

Annonçais-je, délicatement et sans le moindre détour, avant de reprendre en rigolant lorsque je m’apercevais des restes de cup-cake sur le nez de la princesse d’Arendelle. Posant mon verre sur le buffet, j’attrapais une serviette en papier et lui essayais délicatement le nez avant de reprendre.

« J’ai décidé de repartir Anna, Roméo est bloqué sur le fait qu’il a changé et pour résumé il dit qu’il ne peut pas être avec moi. Alice a accouché, je lui laisse ma maison le temps de mon absence, je serais au moins sur qu’elle ne dormira pas sous les ponts ou accoudé à un bar avec Apollo-Jules. »

Forçant un nouveau sourire, je croquais dans mon muffin au chocolat blanc pour me donner un peu plus de consistance, avant de terminer :

« Je dois retourner me battre, je ne peux laisser mes hommes et mes mages plus longtemps entre les mains de Drago. Je sais qu’ils vont bien, et j’ai compris que rien ne sera comme avant autant avec mon mari qu’avec ma sœur. »

Suivant du regard la direction que prenait le cup-cake d’Anna, je détaillais discrètement la dite Anastasia du regard, j’ignorais d’où elle venait, mais si comme elle le disait elle avait connu Marvin elle devait certainement être une princesse. Haussant les épaules, je reportais mon attention sur mon amie :

« J’ignore qui elle est. Certainement une princesse, mais j’ai passé trop de temps recluse dans mon royaume pour en savoir plus pourquoi ? Qu’est-ce qui te dérange Anna ? »

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 566
Cœurs enchantés : 8219


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: [RP de groupe] 79 ans et pas un cheveux gris... ou presque !   Jeu 10 Nov - 21:27


   
Anniversaire de Marvin

   
Marvin and Cie

   


Grattant les dernières notes sur ma guitare, je relevais mon regard vers mon assistance qui semblait ravie de ce petit numéro que je venais de leur offrir. Était-ce de la sincérité ou simplement une politesse amicale ? Je n’aurais su le dire ! Il était cependant clair que mon morceau avait retenu l’attention du plus grand nombre. J’avais été particulièrement touché de voir l’archer de Sherwood applaudir en rythme sur la mélodie de ma chanson. Au premier coup d’œil, j’avais su deviner que j’avais en face de moi un grand mélomane. A bien y réfléchir, ce n’était guère surprenant. Après tout Allan de Dale, le ménestrel loufoque des Merry Men, avait très certainement dû lui donner le goût de la musique en jouant en son honneur des hymnes tout aussi originaux qu’il pouvait l’être. J’étais également ravi de percevoir l’intérêt de mes amies. Régina était très surprise de savoir que je possédais ce don. Il est vrai que de tous mes amis les plus proches, elle était la seule devant laquelle je n’avais joué. Je n’en avais jamais vraiment eu l’occasion et je devais bien avouer que d’une certaine manière, le maire d’impressionnait. Je l’admirais beaucoup et je craignais plus que tout de me ridiculiser devant elle. Les paroles d’Hilda me firent sourire. Habituée à ce que je la surprenne, elle s’attendait à un numéro bien plus étonnant que celui que je leur avais offert. Je lui adressais alors un petit clin d’œil et rajoutais avec malice.

- C’est vrai que cela serait une bonne idée, Hilda ! Mais vous savez très bien que mon espèce à horreur de voler alors l’idée de se suspendre dans les airs, accroché à un perchoir, m’effraie un peu ! En revanche, je vous promets de m’entraîner et de vous offrir un très beau numéro d’équilibriste pour mon prochain tour de piste !

Jetant un œil à l’adresse d'Anastasia, je songeais un instant aux paroles qu’elle avait prononcé tantôt. Elle prétendait qu’à l’époque où j’avais pour fonction d’organiser les fêtes à la Cour, je semblais moins timide. C’était peut-être vrai après tout. Skipper avait le don de me faire sentir bien dans mes rangers. Il me poussait souvent à prendre ce genre d’initiatives, ce qui était très libérateur pour moi ! Elle se proposa alors de me rejoindre pour un duo. Cette initiative semblait d’ailleurs faire la joie de la fée polaire. J’en étais moi-même ravi, même si j’émettais quelques doutes sur son enthousiasme. Elle prétendait que nous aurions eu beaucoup de succès chez Granny. De mon point de vue, je n’aurais fait que provoquer la fuite de ses clients. Je n’étais pas un aussi bon chanteur que ce qu’elle semblait croire !

A ma plus grande surprise, Robin souhaitait également me rejoindre sur scène. Jamais je n’aurais cru que mon petit numéro provoquerait un tel engouement de la part de mes invités. Après tout pourquoi pas ? J’étais très heureux de le constater et osais même jeter un petit regard en direction du duo que formaient Anna et Juliette. Lorsque mes invités s’étaient réjouis à l’idée de pouvoir danser, j’avais remarqué la tristesse dans le regard de Juliette. La dernière chose que je souhaitais, c’était de voir l’un de mes invités malheureux. Le chant avait été un moyen pour moi de la libérer de son malaise. J’y étais vraisemblablement parvenu. A présent, Anna avait pris le relai en venant discuter avec elle. J’en était comblé !

J’hésitais entre mes deux nouveaux compagnons de chant. J’optais alors pour Robin, comprenant bien vite que ce genre d’audaces se devaient d’être respectées. Qui sait s’il aurait à nouveau le courage de me le proposer. Je souris alors à mes deux amis !

- Très bien, Robin. Ce sera un véritable plaisir pour moi de vous avoir comme partenaire ! Anastasia, ne t’inquiètes pas. Je te promets de me rattraper pour la prochaine chanson !

Robin vint donc prendre place à mes côtés devant ce public improvisé. Il me proposa alors de chanter l’une de ses chansons préférées. J’hochais la tête d’un signe négatif lorsqu’il me demanda si je la connaissais. Heureusement, la technologie pouvait parfaitement rattraper cette erreur. Prenant son portable dans les mains, je pris quelques instants pour mémoriser la partition. Une fois ancrée dans ma tête, je rendis le téléphone à l’adjoint du shérif.

- Je pense que ça devrait aller ! Bien... je vous laisserais nous faire l’honneur d’accompagner ma mélodie de votre douce voix. Vous êtes prêt… Et un… et deux… et trois…

Je commençais alors à gratter les cordes de ma guitare, souriant à Robin pour l’encourager dans son initiative. Après tout, si moi j’y était parvenu il n’y avait aucune raison pour que l’archer ne puisse trouver le courage de chanter !  

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1444
Cœurs enchantés : 9378
Humeur : Amoureuse <3


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: [RP de groupe] 79 ans et pas un cheveux gris... ou presque !   Sam 12 Nov - 19:22

Anniversaire de Marvin - RP de groupe
Regina Mills


Regina se décida à son tour à prendre un cupcake qui lui faisait de l’œil, après avoir gouté le délicieux chocolat rapporté d’Arendelle par la princesse Anna. Il était vrai qu’il était délicieux. La pâtisserie aussi l’était, après avoir croqué dedans, elle déclara intérieurement que c’était l’une des meilleures pâtisseries qu’elle ait eu l’opportunité de gouter. A part les siennes, bien entendu. Celles du Granny’s étaient bonnes, mais loin d’être excellentes pour les fins connaisseurs, ou ceux qui savaient cuisiner, comme madame le maire. Cette dernière termina le cupcake tout en écoutant les conversations. Notamment celle entre son petit ami et son amie la plus proche, Robin et la fée des étoiles.

Alors qu’Hilda déclarait qu’elle retournerait bien dans le monde des contes, et comme madame le maire s’y attendait, Robin sauta sur l’occasion pour déclarer qu’il était partant. Il était en effet temps que l’ancienne reine mette son idée à exécution. Mais l’heure n’était pas à cela.

La vie était décidément pleine de surprise, tout comme ce cher Marvin qui s’était livré à un petit tour de chant des plus réussis, tandis que d’autres invités continuaient de discuter. Mais Regina restait concentrée sur son ami qui semblait tant aimer la musique. Anna et Juliette étaient donc en grande discussion tandis que l’hôte achevait son morceau. Tout un chacun l’applaudit, il fallait saluer son talent qui, semblait-il, avait été caché aux yeux de tous, sauf à ceux d’Anastasia puisqu’il semblait qu’ils aient partagé une période de leur passé.

Contre toute attente, le bel archer se proposa à son tour de pousser la chansonnette. Regina le regarda, les yeux ronds comme des soucoupes. Elle ne se doutait pas le moins du monde que son cher Robin puisse avoir ce genre de talents. Décidément, c’était la soirée des découvertes musicales ! Marvin accepta, et après avoir lu la partition que l’adjoint du shérif lui présenta sur son téléphone, il reprit sa guitare pour l’accompagner. Madame le maire attendait donc de voir ce qu’était cette fameuse chanson que Robin tenait à chanter. Elle était impatiente d’entendre sa jolie voix, et ne fut guère déçue. Non seulement la chanson était belle, mais la voix de l’ancien voleur avait un petit quelque chose d’extrêmement touchant, elle s’en retrouva très émue.

-Robin… je ne te connaissais pas ce talent… C’était magnifique, vraiment.

Elle lui attrapa les mains doucement, le sourire ne quittant plus son visage.


acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP de groupe] 79 ans et pas un cheveux gris... ou presque !   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP de groupe] 79 ans et pas un cheveux gris... ou presque !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [RP de groupe] 79 ans et pas un cheveux gris... ou presque !
» un nouveau groupe d'achat solidaire ixelles/schaerbeek
» groupe d'infirmières
» groupe de rock avec chant normand
» groupe alimentaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No Kindness Left :: Bienvenue à Storybrooke :: Quartier Turner :: Les maisons :: Maison de Marvin E. Kandinski-
Sauter vers: