AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Tumblr  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un pour tous et tous contre un ! [ft Regina Mills]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité




MessageSujet: Un pour tous et tous contre un ! [ft Regina Mills]   Jeu 11 Aoû - 15:24



Un pour tous et tous contre un !
ft Regina Mills


Régina Mills... C'était elle la cause de la malédiction dans cette ville, elle l'avait comprit et surtout elle avait mené un peu son enquête depuis que son cher père avait trouvé intelligent de lui rendre toute sa mémoire. Désormais elle était moins à côté de la plaque et surtout elle avait un nouveau cheval de bataille : trouver un maximum d'alliés pour pouvoir tenir tête à celui qui voulait entrer dans sa vie mais avec quelques dizaines n'années de retard. Elle n'en revenait toujours pas qu'il veille encore et encore entrer dans sa vie alors qu'elle ne voulait juste plus entendre parler de lui, cela n'avait pourtant rien de bien compliqué ! Voilà donc pourquoi ce jour là en démon de matinée alors qu'elle était de repos, elle décida de se rendre à la mairie afin de discuter avec la maire.
Elle voulait lui raconter ce qu'elle savait, qui elle était et surtout lui proposer une alliance afin d'apprendre à se servir de ses pouvoirs et donc de sa puissance pour se protéger non pas des gens qui en ont soit disant après elle mais plutôt de son paternel. Il était tellement intrusif, elle n'en pouvait plus, elle ne voulait plus le voir chez elle, le voir débarquer sur son lieu de travail, elle voulait qu'il ait peur d'elle c'était certainement le seul moyen pour elle d'être enfin tranquille !
C'est donc non sans peur qu'elle partit de chez elle et prit la direction de ma mairie où elle arriva assez rapidement vu qu'elle habitait non loin du cimetière. Lorsqu'elle arriva en bas elle fut surprise qu'il n'y ait personne pour l'accueillir ou lui dire la direction du bureau de Regina mais au final elle n'eut pas de mal à le trouver puisque celle-ci était au téléphone. Elle monta donc les escaliers se guidant par la voix de celle qui dirigeait la ville d'une main de fer et lorsqu'elle arriva elle la vie raccrocher. Rougissant légèrement elle prit la parole afin d'expliquer sa présence de suite :

" Bonjour, je suis Macaria Sundown, je suis serveuse au Coffee Shop, j'aurais besoin de vous... "

Comment lui expliquer directement ? Pouvait-elle lui faire entièrement confiance ? Devait-elle au final partir et faire confiance à celui qui l'avait laisser moisir dans les temples de Zeus ? Non c'était décidé, cela ne serait pas lui qu'elle croirait ! Elle se ferait son propre avis sur les gens de cette ville et qu'elle soit la fille d'Hadès ne changerait rien, enfin elle l'espérait ou du moins elle prouverait aux gens qu'elle n'avait rien à voir avec son géniteur car il était clair qu'on ne pouvait pas l'appeler père au vu du rôle qu'il n'avait pas eu dans l'éducation de la jeune femme.
Reprenant sa respiration comme si elle l'avait bloqué pendant plusieurs secondes, elle s'approcha de la magnifique femme qui lui faisait face et plantant son regard dans le sien elle lui dit :

" J'aurais besoin de votre aide pour pourir la vie d'Hadès. "

Elle n'avait trouvé que ça à dire. Elle n'avait pas su tout expliquer pensant qu'elle aurait bien le temps si Regina acceptait de l'aider, de lui expliquer le pourquoi de cette envie. Mais il fallait qu'elle l'appâte, qu'elle lui donne envie de l'aider et surtout qu'elle soit claire sur ses intentions et elles étaient très claire. Elle voulait vraiment lui pourrir la vie mais la maire n'avait pas encore idée de l'ampleur de l'envie de Macaria. Elle n'avait non plus aucune idée ou peut être une petite de celle qui lui faisait face, après tout le roi des enfers avait-il parlé d'elle à quelqu'un ? Se raclant la gorge elle attendit alors une réponse de la brune qui lui faisait face en espérant que ce soit la positive qui l'emporte, après tout elle était censé avoir changé mais pourrir la vie à quelqu'un qu'on aime pas même les gentils le font non ?

made by lizzou
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 1444
Cœurs enchantés : 9378
Humeur : Amoureuse <3


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: Un pour tous et tous contre un ! [ft Regina Mills]   Jeu 11 Aoû - 21:54



Un pour tous et tous contre un !
ft Macaria Sundown


A la mairie, ces derniers temps, les jours passaient et ne se ressemblaient pas. Sa secrétaire aux cheveux arc-en-ciel avait été mordue par un loup-garou, Regina avait dû lui effacer la mémoire, et sa blessure, bien que soignée par des fées pour éviter une transmission du « virus » qui crée quelques soucis à la pleine lune, il avait tout de même fallu lui laisser quelques traces histoire que le bobard de « morsure de chien errant » puisse tenir la route. Bref, le temps de la convalescence de l’étudiante française, madame le maire se retrouvait à nouveau sans secrétaire. Bon, ce n’était pas que Louise Lemire était d’une utilité indispensable, mais disons qu’en tant que touriste un peu plus curieuse que la moyenne, et au vu des études de journalisme qu’elle faisait, Regina préférait l’avoir à l’œil, aussi lui avait-elle accordé ce job étudiant de secrétaire de la mairie, et mettait un point d’honneur à l’occuper sans cesse, afin de faire en sorte qu’elle n’ait pas le temps d’aller fouiner et découvrir que les habitants de Storybrooke étaient en réalité des personnages de contes.

Bref, sans secrétaire, c’était le retour au mode archaïque des appels qui atterrissaient tous directement dans son bureau. L’ancienne méchante reine avait une sainte horreur d’être au téléphone avec des imbéciles qui prenaient la mairie pour le bureau des plaintes, et devoir les écouter geindre au bout du fil pour une histoire de boite aux lettres renversée avait tendance à la faire sortir de ses gonds. Mais bon, elle voulait changer, elle avait d’ailleurs bien entamé le processus, il lui faudrait donc faire montre de patience, même avec les plus casse-pieds. Apparemment, se trouver au bout du fil rassurait les habitants de la ville, et ils se permettaient de dire à leur maire des choses qu’ils n’auraient jamais osé prononcer en face. Se rappelaient-ils qu’elle était dotée d’immenses pouvoirs et qu’elle pouvait, en un claquement de doigts, apparaitre devant eux ? Sans doute que certains l’oubliaient de temps à autre.

L’après-midi était bien entamée, et Regina n’avait pas eu le temps de faire tout ce qu’elle devait du côté administratif, à cause de tous ces appels. Les gens s’étaient donné le mot pour la déranger le seul jour où Louise était absente ou quoi ? Le téléphone sonna une nouvelle fois, elle dut encore une fois faire preuve d’une grande patience pour éviter d’envoyer bouler la personne au bout du fil. C’est alors qu’elle aperçut une petite blondinette qui semblait vouloir lui parler. Madame le maire profita de cette aubaine pour prétexter un rendez-vous afin d’expédier la conversation. Elle raccrocha alors et fit signe à sa nouvelle interlocutrice de s’approcher.

-Bonjour. Je sais qui tu es, Macaria, répondit-elle d’abord avec un sourire qui se voulait rassurant.

Elle invita du regard la jeune fille à s’asseoir. La blondinette semblait avoir besoin de son aide. L’ancienne reine attendit patiemment qu’elle daigne lui dire exactement de quoi il s’agissait. Quand enfin les mots franchirent la bouche de la fille d’Hadès, Regina haussa les sourcils avec un sourire amusé.

-Je vois que tu connais enfin la véritable identité de ton père…

La belle brune se radossa au dossier de son confortable fauteuil en joignant ses mains, entrelaçant ses doigts. La proposition était tentante, il fallait le reconnaitre. Hadès, alias Damon Hellfire, qui s’était tenu à la même place que sa fille quelques jours auparavant, lui tapait sur le système. Divinité déchue ayant perdu ses pouvoirs, l’ancien roi des Enfers manigançait un mauvais coup, Regina en était sure, et il avait ouvertement dit son intention de récupérer ses pouvoirs, ce qui n’augurait rien de bon.

-Que s’est-il passé avec Hadès, pour que tu veuilles à ce point lui pourrir la vie ? Tu sais, la vengeance n’apporte rien de bon. Tu parles à une spécialiste en la matière…

A ça, Regina savait de quoi elle parlait. Elle avait ouvert les yeux bien trop tard, et à présent elle s’en mordait les doigts. Macaria était si jeune, il ne fallait pas qu’elle gâche sa vie dans une veine quête de vengeance.


made by lizzou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Un pour tous et tous contre un ! [ft Regina Mills]   Sam 13 Aoû - 15:05



Un pour tous et tous contre un !
ft Regina Mills


Lorsque la maire la salua tout en lui disant qu'elle savait qui elle était la fille d'Hadès ne pu s'empêcher d'avoir un mouvement de recul et de prendre un air très étonné mais lorsqu'elle vit le sourire rassurant de la brune devant elle, elle su qu'elle pouvait lui faire confiance. C'était étrange comme sensation mais elle était sûre qu'elle pouvait faire confiance à Regina, celle-ci avait bien changé, elle s'était bien renseigné sur son histoire et elle voulait croire qu'elle avait réellement changé. C'était étrange et paradoxal car autant elle voulait le croire pour Regina mais absolument pas pour son père, mais bon Regina n'était pas un dieu immortel qui était un connard depuis des années alors bon... Elle fut invité à s'assoir ce qu'elle fit tout en expliquant ce qu'elle voulait exactement en résumé. La maire sembla amusé par le fait qu'elle soit enfin au courant de son identité à elle et surtout de celle de son père, elle était donc au courant ? Pourtant n'avait-il pas dit qu'il gardait son existence secrète ? Comment cela était-il possible ? Elle paru étonné mais reprit son sérieux après tout elle aurait bien le temps de demander à la sorcière comment elle était au courant de son identité soit disant secrète...
La brune lui demanda alors ce qu'il avait bien pu se passer avec Hadès pour qu'elle lui en veuille autant. Elle lui conseilla ensuite de bien réfléchir car la vengeance n'était pas quelque chose de bénéfique et qu'elle était une spécialiste en la matière et savait donc de quoi elle parlait. Voulait-elle qu'elle change d'avis ? Pourtant elle avait cru comprendre que la femme qu'elle était venue voir et son paternel n'était pas en bon terme alors pourquoi vouloir éviter d'avoir une nouvelle allié pour pourrir la vie de celui qui pensait qu'à partir du moment où il voulait quelque chose celle-ci lui était acquise ? Elle se permit alors de lui demander :

" Comment saviez vous pour moi ? Hadès pense que comme il me veut il peut m'avoir dans sa vie car je lui serais utile pour retrouver son cœur... Il n'a jamais été là pour moi, pourquoi devrais-je être là pour lui maintenant qu'il a besoin de moi alors qu'il n'était pas là lorsque j'avais besoin de lui ? "

Elle sentit les larmes lui monter aux yeux, elle voulait être forte, n'être guidé que par sa colère, sa soif de vengeance et surtout sa haine envers celui qui l'avait abandonné mais là devant Regina elle ne pouvait plus. Elle laissa alors les larmes souler le long de ses joues serrant fort ses mains sur ses jambes essayant tant bien que mal de ne pas trop sangloter mais c'était si dur. Elle avait tant souffert et elle aurait tellement aimé être sa "fille" plus tôt. Pourquoi l'avait-il abandonné ? L'excuse de la protection était trop nulle pour qu'elle la croit, elle en venait à penser qu'il n'avait juste pas voulu s'embêter avec l'éducation de la jeune femme, mais que maintenant que c'était une femme alors elle devenait plus intéressante à côtoyer. Prenant une grande inspiration elle calme légèrement ses pleurs et relevant la tête les yeux rougis pas les larmes salés qui en était sortit elle dit :

" Toute ma vie j'ai rêvé de l'instant où je rencontrerais mon père et maintenant j'aurais aimé ne jamais me rappeler que celui qui m'a permis de venir au monde à préféré vivre loin de moi jusqu'a seulement avoir besoin de moi. Comprenez vous pourquoi je le hais tant ? "

Elle espérait vraiment que la maire de la ville comprendrait son point de vu, elle avait elle aussi des enfants et savait ce que c'était d'être mère contrairement à Hadès qui ne savait pas ce que ce mot signifiait. Elle ne lui avait d'ailleurs jamais posé la question sur sa mère biologique, mais maintenant qu'ils étaient dans ce monde elle était sûre que celle-ci n'avait pas suivit étant une simple mortelle et puis si elle l'avait abandonné c'était qu'elle ne voulait pas d'elle, mais elle au moins avait cru bien faire en la mettant dans les temples de Zeus puisqu'en temps qu'être humain elle ne pouvait s'accrocher qu'aux dieux alors qu'Hadès savait très bien qu'elle ne serait jamais bien dans ses temples et pourtant il l'y avait laissé jusqu'au bout la laissant même passé pour une folle. Fixant toujours Regina elle attendait patiemment que celle-ci lui répondre espérant qu'elle la comprenne, elle était presque son seul espoir d'avoir une allié contre Hadès.

made by lizzou
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 1444
Cœurs enchantés : 9378
Humeur : Amoureuse <3


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: Un pour tous et tous contre un ! [ft Regina Mills]   Ven 23 Sep - 20:59



Un pour tous et tous contre un !
ft Macaria Sundown


La maire de Storybrooke avait invité la fille du dieu des Enfers à s’asseoir, à la fois surprise et amusée par sa visite et surtout sa réaction. En effet, Macaria ne masqua pas son étonnement lorsque Regina lui dit clairement, dans un sourire, qu’elle savait qui elle était. Après tout, Storybrooke était sa ville, elle savait parfaitement qui elle avait emmené… Enfin pour la plupart. Mais le cas de Macaria était un peu particulier, mais elle n’était pas encore prête à lui faire trop de révélations sur son père ou son oncle. Elle adressa un sourire amusé à sa jeune interlocutrice avant de s’adosser au dossier de son confortable fauteuil en entrelaçant ses doigts.

-Allons jeune fille, ignores-tu qui je suis ? Je sais ce qui se passe dans ma ville, répondit-elle le plus simplement du monde.

Les propos de Macaria étaient ceux d’une fillette désemparée par l’attitude de son père et surtout déçue de s’avérer n’être qu’un outil pour qu’il parvienne à ses fins. Regina revoyait en elle celle qu’elle était lorsque sa propre mère se servait d’elle pour s’élever socialement. Elle ne pouvait donc que comprendre ce que pouvait penser la jeune fille, et hocha la tête d’un air compatissant, d’autant que la demoiselle semblait très émue, presque au bord des larmes. Madame le maire se pencha un peu en avant pour attraper un gros paquet de mouchoir dissimulé dans une belle boite en verre et dont seul le mouchoir en papier dépassait, afin de la lui tendre, en cas de crise de larmes intempestive.

-Je comprends ce que tu ressens, Macaria. Il n’a pas été là pour toi. Cependant, pose-toi la question : est-ce qu’il a été absent dans un but personnel, ou essayait-il de te protéger de quelque chose ? Je sais d’expérience que même les personnes les plus mauvaises aiment leur progéniture, mais sont parfois très maladroites pour le montrer. Je ne prends pas sa défense, ni ne cautionne son absence envers toi. Cependant, ne crois-tu pas qu’il faudrait essayer de lui donner une chance avant de le condamner ?

Regina se surprenait elle-même à se montrer aussi clémente envers Hadès. Néanmoins, il en allait surtout de l’avenir de Macaria. Peut-être qu’elle finirait par regretter de s’être montrée odieuse avec son père, et si l’ancienne méchante reine l’y avait encouragée, cela se retournerait contre elle, à n’en point douter. Alors autant vérifier toutes les options. Regina s’accouda cette fois à son bureau, fixant toujours dans les yeux son interlocutrice.

-Je vais être franche avec toi, je ne porte pas Hadès dans mon cœur, je n’approuve pas ses… manières. Néanmoins, je sais combien ne pas avoir de parents peut-être compliqué et déroutant. Ton père t’aime, j’en suis convaincue, alors réfléchis bien avant d’entreprendre quoi que ce soit. Comme je te le disais, la vengeance n’apporte rien de positif, et tu es si jeune, je m’en voudrais de te voir gâcher ta vie dans une guerre qui sera vaine. Allons, ton père a été le seigenur des Enfers durant des siècles, ne crois-tu pas qu’il est expert en la matière ? Penses-tu vraiment que du haut de tes trois pommes tu parviendras à quelque chose contre lui ?

Regina n’essayait pas de rabaisser Macaria, mais bel et bien de lui ouvrir les yeux sur sa probable incapacité à faire quoi que ce soit contre ce dieu déchu. Il fallait que la jeune fille ait une prise de conscience avant d’agir sur un coup de tête, car les actions précipitées étaient bien souvent, pour ne pas dire toujours, vaines. Comme le disait Louis XIV : « c’est l’impatience de gagner qui fait perdre ». Donc si Macaria voulait s’obstiner dans son désir de vengeance, il lui faudrait bien réfléchir et non agir sur un coup de tête.



made by lizzou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un pour tous et tous contre un ! [ft Regina Mills]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un pour tous et tous contre un ! [ft Regina Mills]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cherche TOUT pour la garderie
» Moïse était de beaucoup le plus humble de tous les hommes. — Nomb. 12:3.
» Vaccin DTP et allaitement
» Crème efficace contre les traces laissé par un bouton sur le visage
» pousseur ou chariot pour la marche ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No Kindness Left :: Broyer les vieux papiers :: Faire le tri sélectif :: RPs délaissés-
Sauter vers: