AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Tumblr  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 It's not easy to be a daddy [Macaria&Hadès]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Messages : 81
Cœurs enchantés : 484


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: It's not easy to be a daddy [Macaria&Hadès]   Sam 6 Aoû - 14:01



It's not easy to be a daddy

Macaria & Hadès



J'avoue que j'étais assez tenace quand je m'y mettais et surtout face à des histoires qui me tiennent à coeur. J'avais décidé de montrer à Macaria à quel point je voulais être là pour elle, et quel père je pourrai faire si elle me laissait une chance de rentrer dans sa vie. J'avais un peu ma vision des choses quant au fait de lui montrer ce que je valais. Sous des conseils avisés, je devais montrer à quel point je pouvais être important dans sa vie et comment je pouvais gérer aussi son quotidien, lui rendre plus facile en sorte.

Celà ne partait pas d'une mauvaise intention mais j'avais aussi quelques difficultés avec certaines choses qui pouvaient se mettre en travers de ma route. J'avais été toujours celui qui trouvait des solutions... Parfois un peu brute de décoffrage, je dois l'avouer. Mais j'avais une idée bien précise de ce que je souhaitais apporter à Macaria ce soir là. Une soirée de détente où elle n'aurait rien à s'occuper en rentrant chez elle.

Je découvris un premier problème: pour rentrer dans l'immeuble où elle vivait, il fallait déjà que je connaisse le code d'entrée. Je feintais donc en appuyant sur plusieurs boutons chez plusieurs personnes comme quoi, j'étais livreur de pizza. Une vieille femme, semble-t-il, goba mon subterfuge et m'ouvrit la porte. Après un étage monté, je me trouvais face à la porte de chez elle. Celà ne m'étonna guère de trouver la porte close. Le commun des mortels se se serait arrêté là et se serait dit que ce n'était clairement pas une bonne idée de rentrer par effraction chez quelqu'un pour qui on essayait de se faire bien voir. Mais chez moi, la notion du bien et du mal, c'était un peu du flanc. Seul le résultat comptait. Et pour sûr, j'avais des talents de comédien reconnu.

Cellulaire à la main, j'appelais le serrurier de la ville lui informant d'une voix un peu embêté que ma porte s'était maladroitement claqué et que j'avais laissé mes clefs à l'intérieur. Le gars arriva dans la demi heure qui suivait mon appel. Je l'accueillis en lui ouvrant la porte en bas, et bien qu'il eut un regard suspicieux avant de partir, je venais à lui glisser deux ou trois billets en plus dans sa poche pour l'avoir dérangé de si tard et le tour était joué.

Je poussais la porte doucement pour découvrir l'appartement de Macaria. J'avançais doucement vers le milieu de la pièce principale. Un drôle de bruit me fit me retourner et mon regard croisa alors celui d'un chat noir posté sur le dossier du canapé du salon. Il feula tout en me fixant, griffes dehors. Ha ça, je ne l'avais pas vu venir. La bête commença alors à me suivre et je dû me retrancher un instant dans la salle de bain. Quelques minutes passèrent alors que je me sentais de plus en plus ridicule de me cacher ainsi d'un vulgaire chat. J'étais quand même Hadès, non ? Être humain ne me réussissait pas. En temps normal, j'aurai peut être carbonisé la bête avant de réfléchir à autre chose... Ca n'aurait peut être pas été l'idée du siècle que de carboniser le chat de ma fille... Mais la question n'était pas là...

Je finis par prendre une serviette et décidait de prendre les devant. Doucement j'ouvris la porte, regardant la bête me fixer de ses yeux jaunes diaboliques. Mais dans l'histoire, je me disais être plus diabolique qu'elle. Je jetais la serviette sur la bestiole pour éviter qu'elle me griffe, l'attrapa, et l'enferma dans la salle de bain.

J'eus un large sourire, content d'avoir pu régler un soucis inattendu en trop. Je regardais l'heure. Macaria finissait son service dans une heure. Je devais me grouiller. Je me mis alors rapidement à l'oeuvre. Afin d'avoir une atmosphère propice, j'avais pris sur moi de la sauge que je fis brûler dans l'appartement en premier lieu. Je savais à quel point celà pouvait être important pour Macaria de ne pas être gênée par des esprits inopportuns.

Je vins à dresser une jolie table et tout en fouillant un peu à droite dans la cuisine, je cherchais des ingrédients pour lui préparer quelque chose de vraiment sympa. Au final, j'avais trouvé au fond du frigo un roti qui n'attendait qu'à être cuisiné et avec ca, j'ai trouvé un paquet de riz prêt à l'emploi. Bon ce n'était pas la cuisine du siècle... Sachant que je n'avais jamais cuisiné de ma vie. Enfin jamais réellement... Je prenais souvent mes repas chez Granny ou alors il y avait toujours un larbin pour me faire la cuisine. C'était une grande première pour moi.

L'heure continuait de tourner et le plat arriva rapidement dans le four. Je trouvais un poste où j'allumais la musique. Une légère musique entraînante se fit entendre dans l'appartement, alors que la table était bien mise et que je retournais aux fourneaux. L'heure était arrivée et ce ne fut que 10 minutes plus tard que j'entendis la porte s'ouvrir. Je me retournais, toujours dans la cuisine, tablier autour du cou, et lui faisait un grand geste d'accueil. Sourire aux lèvres et visiblement heureux de la surprise que je venais de lui concocter.

" Bonsoir ! Papa est à la maison ! J'espère que le travail n'a pas été trop dur ? J'ai voulu te faire une petite surprise ce soir. Tu n'as absolument rien à faire, je m'occupe de tout ! "

Je sortis alors une carte de ma poche du videéoclub qui se trouvait dans le centre ville. La carte n'affichait clairement pas mon nom mais celui d'un Rudy Rogers. J'avoue j'avais fait les poches d'un des macabés du crématorium. Bah... Tant qu'à faire, autant que ca serve...

" J'ai réussi à me procurer ça, un type qui n'en avait plus besoin de toute manière... Comme ça si tu veux, on ira se chercher un truc à regarder. Je savais pas trop tes goûts en matière de films. "

Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité




MessageSujet: Re: It's not easy to be a daddy [Macaria&Hadès]   Jeu 11 Aoû - 16:08



It's not easy to be a daddy
ft Hadès Hellfire


La jeune femme dormait très mal depuis le soir où elle avait retrouvé ses souvenirs, ses rares amis et surtout sa patronne avaient bien essayés de comprendre ce qui lui arrivait mais elle n'avait pas voulu s'étendre sur le sujet préférant juste dire qu'elle avait retrouvé quelqu'un de sa vie d'avant et qu'elle aurait préféré ne jamais retrouver cette personne. La seule chose positive qu'il y avait eut dans sa rencontre avec Hadès avait été sa technique pour faire fuir les esprits avec la sauge ! Depuis elle arrivait à être tranquille chez elle mais au final cela ne l'avait pas aidé à mieux dormir. Compréhensive sa patronne ne lui donnait que des petites journées et alors qu'elle avait commencé à 16h00 celle-ci lui affirma qu'elle finissait à 20h00 et non plus tard. Toute contente de pouvoir rentrer se reposer tranquillement seule avec Nyx sa chatte, elle prit la route de chez elle et fut rapidement devant la porte de son immeuble qu'elle ouvrit avec son passe. Lorsqu'elle arriva à son étage elle remarqua que cela sentait vraiment bon le rôti et se dit qu'il était peut être temps de faire celui qu'elle avait acheter puisque de toute façon elle n'inviterait pas la personne pour qui elle l'avait acheté. Oui, en effet, elle avait prévu d'inviter Damon chez elle pour discuter en dehors de son travail mais désormais qu'elle connaissait sa véritable identité il était hors de question qu'elle le revoit et encore moins qu'elle l'invite chez elle !
Alors qu'elle glissait la clé dans la serrure de sa porte elle entendit des bruits venir de l'intérieur comme si quelqu'un était en train de cuisiner. Poussant la porte et s'attendant à voir son chat qui n'arriva jamais elle se demanda où elle pouvait bien ronfler celle-là... Mais ce qui la surprit plus fut le faire qu'il y avait en effet vraiment quelqu'un chez elle : Hadès ! Il était vêtu d'un normalement et avait enfilé un tablier pour cuisiner ! L'odeur de rôti venait de chez elle et la table était mise pour une personne, tout sourire celui-ci annonça que Papa était à la maison et qu'il avait voulu lui faire une surprise. Il avait tout fait et ne voulait qu'elle s'occupe de rien, il lui demanda même si elle avait passé une bonne journée... Là c'était sûr elle était forcément en train de faire un cauchemar... Le roi des enfers était dans sa cuisine en train de lui dire qu'il était à son service pour la soirée ? Ce même roi qui était son père et qui l'avait abandonné sur terre ? Ce même roi encore une fois à qui elle avait dit qu'elle ne voulait plus le voir au risque de le cramer dans le premier sens du terme ?

" Euh ? "

Fut la seule chose qu'elle réussit à dire avant qu'il ne sorte une carte du vidéo club de la ville en disant qu'il avait réussit à récupérer cette carte pour qu'ils puissent aller plus tard prendre un film pour le regarder ensemble. Il en aurait bien prit mais il ne connaissait pas les goûts de la jeune femme. Elle n'en croyait pas ses oreilles, bien sûr qu'il ne connaissait pas ses goût puisqu'il ne la connaissait même pas ! Elle se retenait de ne pas exploser mais soudain la peur l'envahit... Hadès était un psychopathe, qu'avait-il bien pu faire à son chat ? Regardant partout elle demanda d'une voix stridente cachant sa peur et sa colère :

" Où est Nyx ??? Où est mon chat ??? Que lui as-tu fais ??? "

Les mots doux n'allaient pas tarder, elle se retenait pour le moment et se lâcherait lorsqu'elle serait sûre que son chat allait bien, mais cet ex dieu de pacotille ne perdait rien pour attendre d'avoir forcé la porte de son appartement, et surtout prit un malin plaisir à mettre le bazar dans sa cuisine !

made by lizzou
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 81
Cœurs enchantés : 484


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: It's not easy to be a daddy [Macaria&Hadès]   Jeu 11 Aoû - 20:52



It's not easy to be a daddy

Macaria & Hadès



J'avoue que j'étais un peu paumé devant la réaction de Macaria. J'espérais qu'elle apprécie ce que je faisais pour elle et je voulais aussi lui montrer à quel point je pouvais être serviable et normal pour une fois. Je savais que la dernière chose qu'elle m'avait dit, c'était qu'elle ne voulait plus me voir mais ca... Je voulais lui montrer à quel point je n'étais pas si horrible qu'elle pouvait le penser. Dans cette ambiance, j'essayais de garder le sourire le plus amical possible et qui n'était pas feint vu que j'étais réellement heureux de la voir.

Puis elle lança des paroles que je ne compris pas tout de suite, car me demandant ce que foutrait Nyx dans l'appartement de ma fille. Quand elle m'annonça que c'était le chat, celà me rassura un peu et m'amusa par la même occasion. Si l'autre savait qu'un chat avait son nom, ca ne lui plairait guère. Si je la croisais dans l'avenir, j'avais de quoi la faire enrager.

" Il est dans le four. "

Humour noir quand tu nous tiens mais visiblement, la blonde n'avait pas envie de rire à l'instant. Et je devais éviter de faire le mariole, surtout qu'elle avait des pouvoirs et moi... Je pouvais rapidement être la cible de sa colère. Je ne laissais pas passer plus d'une seconde avant de continuer rapidement pour me reprendre tout en avançant vers elle en faisant un signe apaisant des mains:

" Non mais t'inquiètes pas, je suis pas un monstre non plus. " Je fis une moue un peu ironique quand même sur le terme employé. " Faut pas croire toutes les rumeurs... Je l'ai enfermé dans la salle de bain. Cette salo... Ce chat a essayé de me crever les yeux quand j'ai passé la pas de la porte. En plus regarde ce qu'il m'a fait. " J'avançais tout en tendant un doigt dont une petite griffe se faisait voir et que j'ai reçu en voulant l'attraper pour l'enfermer. " Ca fait mal. J'espère ne pas me chopper une infection et perdre le doigt. J'ai vu et lu des choses horribles sur les infections humaines. "

Une odeur se fit alors sentir et qui m'arrêta dans mes explications de possible plaies purulentes. Je vis de la fumée sortir du four. Je pris une mine affolée tout en courant vers la cuisine. J'ouvre la porte alors que de la fumée m’agresse de pleins front. Une toux me prit alors que je fis des gestes devant mon visage pour évacuer la fumée. Sans me méfier, j'attrapais alors le plat à pleines mains. J'eus juste le temps de le sortir et de le claquer sur le plan de travail que je me mis à commencer à crier des insanités alors que je me brûlais mes mains. Celle là je n'avais encore jamais testé et c'était bien là que je vins à comprendre que je n'étais vraiment plus cet Hadès invincible que j'étais. L'ego pouvait en prendre un sacré coup.


Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité




MessageSujet: Re: It's not easy to be a daddy [Macaria&Hadès]   Sam 13 Aoû - 14:34



 It's not easy to be a daddy
ft Hadès Hellfire


Décidément cet ex dieu de pacotille n'avait aucune idée de comment vivre en société et surtout il n'avait aucune idée de ce qui était "bien" ou "pas bien" ! Rentrer par effraction chez quelqu'un n'était absolument pas quelque chose de bien et elle allait le lui faire comprendre afin qu'il ne recommence jamais ! Son coeur sembla s'arrêter lorsque son "père" lui répondit que son chat était dans le four, que c'était donc lui qui sentait aussi bon qu'un rôti. Sentant les larmes monter à ses yeux et la colère envahir tout son corps elle commença à s'approcher de la cuisine quand soudain Hadès reprit la parole pour dire qu'il n'était pas un montre et que donc il n'avait pas fait cuire son animal de compagnie. Il avoua l'avoir enfermé dans la salle de bain car celle-ci l'avait attaqué il lui montra même un petit bobo qu'il avait sur le doigt ce qui la fit sourire, Nyx était un très bon chat de défense même meilleure qu'un chien et elle en était très fière surtout maintenant qu'elle avait attaqué son père ! Il avait mal et bien c'était une bonne chose et ce n'était pas fini, s'il souffrait physiquement elle allait faire en sorte que l'emplacement où son cœur devrait battre lui face mal comme si celui-ci était toujours actif !
Alors que l'ancien dieu expliquait qu'il ne voulait pas perdre son doigt comme il avait pu lire que c'était possible en se renseignent elle leva les yeux au ciel et commença à voir de la fumée qui sortait de son four. En plus de faire n'importe quoi il allait faire brûler son appartement ? C'était hors de question mais il s'arrêta de parler et courut vers le four avant Macaria, prenant le plat à pleine main elle n'en cru pas ses yeux, avait-il les mêmes pouvoirs qu'elle ? Lorsqu'il jeta le plat sur le plan de travail tout en hurlant et insultant tout un tas de personne la jeune femme attrapa le plat avant qu'il ne glisse de l'endroit où il l'avait jeté et le posa sur un dessous de plat afin qu'il n'abîme pas le bois de sa cuisine. Puis elle sourit en disant :

" On ne t'a jamais dis, la chaleur brûle et ça fait très mal, bien plus qu'un pauvre chat ! "

Elle prit alors la direction de la salle de bain d'où elle commençait à entendre des plaintes qu'elle reconnaissait bien et fit sortir sa chatte qui couru vers le canapé tout en feulant contre Hadès qui se regardait encore ses mains. N'allait-il pas avoir l'idée de mettre celles-ci sous l'eau froide ? Soupirant elle s'approcha de l'évier et alluma l'eau à fond sur le froid en lui faisant signe de venir soigner sa blessure. Elle le détesté peut être mais elle n'avait jamais eu un mauvais fond, elle pouvait désormais être la pire des salopes, elle ne pourrait certainement jamais laisser quelqu'un souffrir comme Hadès devait souffrir. Elle n'était pas comme lui, elle ne l'avait jamais été et surtout elle ne le serait jamais ! Allant dans la salle de bain elle prit un tube de biafine qu'elle avait surtout pour l'été car elle avait tendance à avoir des coups de soleil régulièrement elle revint dans la cuisine et dit :

" Tu laisses tes mains encore 5 minutes sous l'eau, je ne veux pas te voir bouger. Ensuite je te mettrais cette crème et tu pourras rentrer chez toi. Ne te méprend pas mes sentiments envers toi son toujours les mêmes je te déteste mais je ne peux pas laisser quelqu'un souffrir comme tu dois souffrir actuellement, même si j'avoue je prend un certain plaisir à te voir dans cet état après que tu sois rentré chez moi par effraction et que tu ai séquestré mon chat ! "

Lorsqu'elle parla de Nyx celle-ci feula une nouvelle fois en direction de la cuisine tout en se mettant en haut du canapé afin de bien voir tout ce qu'il se passait dans la cuisine, après tout il fallait qu'elle se tienne prête à défendre sa maîtresse si jamais cet homme s'en prenait à elle, cet animal avait toujours su sentir les choses comme si elle aussi avait des pouvoirs et c'était pour ça que Macaria n'avait jamais voulu s'en séparer !

made by lizzou
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 81
Cœurs enchantés : 484


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: It's not easy to be a daddy [Macaria&Hadès]   Sam 13 Aoû - 19:57



It's not easy to be a daddy

Macaria & Hadès



Parfois je faisais des choses idiotes... Non, en réalité, je faisais SOUVENT des choses idiotes. J'étais né comme un dieu, ne sachant pas ce que c'était d'être mortel et aujourd'hui, je me retrouvais dans la peau d'un simple humain. D'ordinaire, je ne craignais pas la chaleur des flammes. Mon corps même pouvait s'enflammer de lui-même. Lors d'une confrontation cela était particulièrement impressionnant. Et loin d'avoir été le Dieu le moins arrogant qu'il soit, j'aimais user de ce don pour montrer toute l'étendu de ma puissance... Mais ça... C'était avant.

J'eus le réflexe d'attraper le plat brûlant de mes deux mains afin d'éviter que le roti carbonise complètement... Ce qu'il arriva ? Je vins à me brûler les deux mains... Premier... Second degrés... Je n'en sais rien... Je ne m'étais jamais posé la question. Mais que ca soit du premier ou second ou troisième, j'étais sûr d'une chose: ca faisait un mal de chien. J'avais relâché le plat sur le plan de travail mais c'était bien trop tard, le mal avait été fait. Je ne pouvais m'empêcher de lâcher des jurons fleuries tout en criant dans l'appartement en me secouant les mains.

Je pensais qu'une fois le plat lâché, celà passerait mais je me trompais. J'étais incapable savoir quoi faire. Dans un râle de douleur, je ne pus m'empêcher de répondre à ma fille.

" Oui et bien d'habitude je peux tenir des boules de feu dans cette main alors pardonne moi si j'ai pas vu le coup venir... "

Me voyant galérer, Macaria vint à mon secours en portant mes mains sous l'eau froide. Sur le coup, cela atténua la douleur mais l'eau était aussi vraiment froide que j'avais du mal à les garder sous le robinet. Elle dût voir dans mon regard que j'aspirais à le faire car elle m'ordonna de rester 5 minutes là dessous. Ensuite elle s'approcha de moi avec une pommade. Oui, elle avait bien pris l'habitude de vivre avec les humains. Elle me demanda de rentrer et visiblement la surprise n'avait eu l'effet es-conté. Oui, entrer chez les gens comme ca, ce n'était pas bien il paraît mais avant c'était bien pire, vu que je pouvais me téléporter directement là où je le voulais. Surtout que j'avais veillé à ne pas démolir sa porte d'entrée. Comme je n'avais pas l'intention de bouger de là, et que je voulais lui montrer un autre visage de moi-même, je décidais de continuer en prenant une mine un peu piteuse (qui n'était pas totalement feinte vu que la douleur me faisait monter les larmes aux yeux.):

" Tu es fâché ? Je voulais juste te faire une surprise, je pensais que ca te ferait plaisir... Et maintenant que le rôti est cuit, tu vas manger ca toute seule non ? ... " Je fis une pause en regardant la viande carbonisée. " Bon si on gratte la croûte ça devrait aller... Et puis... avec mes mains, je ne peux pas conduire... Et si je fais un malaise à cause de ca ? J'ai besoin de surveillance. "

Sachant que j'habitais le vieux manoir au bout de la rue où elle habitait. C'était pas comme si c'était à l'autre bout de la ville.

" Laisse moi une petite chance... Oublie que je suis Hadès et peut être pourrais-tu me montrer comment être humain non ? Si ca peut m'éviter de faire des bêtises comme ce soir... Et si tu veux je te montre quelques tours avec tes pouvoirs. "


Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: It's not easy to be a daddy [Macaria&Hadès]   

Revenir en haut Aller en bas
 
It's not easy to be a daddy [Macaria&Hadès]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je suis malaaaaade!...................... Easy Walker
» soupe au lait d'avoine (selon le livre easy Marx)
» Les paras de la Easy Company à l'assaut des canons de 105mm.
» Edward Mauser, doyen des survivants d'Easy Co 506th PIR n'est plus
» besoin d'infos sur le produit easy weave

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No Kindness Left :: Bienvenue à Storybrooke :: Quartiel Flamel-
Sauter vers: