AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Tumblr  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (M) Jared S. Gilmore - Henry Mills.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Messages : 1444
Cœurs enchantés : 9378
Humeur : Amoureuse <3


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: (M) Jared S. Gilmore - Henry Mills.   Dim 17 Juil - 21:36


Henry Daniel Mills
Opération Cobra !



Nom, Prénom(s) :  MILLS, Henry Daniel
Âge : 12 ans
Date & Lieu de naissance :15 août 2001, Phoenix, Arizona
Conte : Blanche-Neige et les sept nains
Personnage : Petit-fils de Blanche-Neige, fils d'Emma, la sauveuse
Orientation & Statut : Hétérosexuel, célibataire
Groupe : Le Peintre
Un camp en particulier : Le Bien
Pouvoirs : Etre un jeune ado ?

FEAT JARED GILMORE



Caractère
Henry était au départ d'un caractère très réservé. Les relations avec sa mère adoptive étaient parfois un peu tendues, et à l'école, il était plutôt solitaire. D'un naturel rêveur, toujours plongé dans ses livres, ou sur des jeux vidéos, le petit Henry se réfugie dans cet univers factice. Il fut le seul à se rendre compte que quelque chose clochait à Storybrooke. Son caractère se révèle être assez énigmatique pour Regina, sa mère adoptive, qui avait auparavant du mal à le comprendre et communiquer avec lui, d'où certaines tensions. Henry est un enfant assez obstiné, qui ne recule devant rien pour obtenir ce qu'il veut ou ce qu'il juge être juste.
Après la rupture de la Malédiction, les choses changèrent entre lui et sa mère adoptive, puisque cette dernière décida de changer pour devenir la mère qu'il mérite d'avoir. Depuis, les relations sont bien meilleures.


Histoire

Henry a vu le jour le 15 août 2001 dans une prison de Phoenix, en Arizona, où Emma Swan le mit au monde. Elle décida d'accoucher sous X et d'abandonner son enfant pour qu'il soit adopté, dans le but de lui donner les meilleures chances dans la vie, ne se sentant pas prête à 18 ans, pour élever un petit.
Peu après, Regina Mills, maire de Storybrooke, une petite ville du Maine, l'adopte à Boston et la ramène chez elle. Dès le départ, les choses étaient compliquées, puisque malgré son souhait d'avoir un enfant, il était clair qu'elle n'avait pas la fibre maternelle. Elle fut même jalouse de constater que Mary-Margaret Blanchard, alias Blanche-Neige dans le monde des contes, arrivait mieux qu'elle à calmer les crises de larmes du bambin. Alors qu'elle s'était résignée à le ramener, se jugeant inapte à l'élever, il sembla que le petit décida de lui laisser sa chance, s'arrêtant de pleurer une fois dans ses bras.
Regina le prénomme Henry, en hommage à son père décédé, et choisit en second prénom Daniel, en souvenir de son premier Amour, décédé aussi.
En grandissant, Henry fut persuadé que les habitants de Storybrooke n'étaient autre que des personnages de contes envoyés dans notre monde, piégés ici et amnésiques, incapables de se souvenir de leur véritable identité. Ainsi, sa mère adoptive serait, d'après lui, la Méchante Reine dans "Blanche-Neige et les sept nains", et serait à l'origine de tout ceci. Bien entendu, Regina s'empressa de lui faire consulter un psychiatre, Archie Hopper, qui selon l'enfant serait Geminy Cricket.
A l'âge de 10 ans, et après quelques recherches sur le net, Henry découvrit l'identité de sa mère biologique. Grâce à un livre de contes offert par Mary-Margaret, son institutrice, il sut que cette demoiselle était la Sauveuse, et que la ramener à Storybrooke était la solution pour briser la Malédiction. C'est alors que le jour de l'anniversaire d'Emma, il fugua pour la retrouver à Boston.
Evidemment, il trouva des arguments pour la ramener. L'horloge de la ville se remit miraculeusement en marche.
S'entama alors une petite guerre entre mère adoptive et mère biologique pour la garde d'Henry. Ce dernier mettait tout en oeuvre pour qu'Emma croit en la magie. Il fallut attendre qu'un chausson aux pommes empoisonné, destiné à la Sauveuse, soit croqué par l'enfant et que ce dernier tombe dans un sommeil profond pour que Regina se rende compte de son erreur. Emma, quant à elle, embrassa Henry sur le front. Ce baiser d'amour véritable brisa la malédiction, et tous les habitants retrouvèrent la mémoire. L'opération cobra venait d'être menée à bien.
Regina dût s'enfermer chez elle, tous les habitants de la ville s'étant retournés contre elle. Henry les supplia de ne pas lui faire de mal, elle restait sa mère. Elle lui promit alors de changer, d'abandonner les ténèbres pour devenir la mère qu'il méritait d'avoir.
Aujourd'hui, les relations se sont considérablement améliorées entre Regina et Henry. Il est sa principale motivation pour être meilleure. Elle fréquente Robin des Bois depuis peu, et le jeune garçon est ravi pour sa mère.
Henry a pu, depuis la levée de la malédiction, nouer de véritables liens avec sa famille biologique, que ce soit avec Emma ou Mary-Margaret qui n'est autre que sa grand-mère.



Regina Mills : Mère adoptive.
Aussitôt qu'elle l'a vu, Regina l'a aimé. Même si elle l'a dit elle-même fut un temps: elle n'est pas douée pour ça. Cependant, elle a dû apprendre à être une mère, et c'est grâce à Henry qu'elle l'est devenue. Si les relations entre eux ont été ponctuées par l'incompréhension, désormais leurs liens sont soudés et solides.


Emma Swan : Mère biologique.
Emma est celle qui a mis au monde Henry. Elle ne l'a pas vu les dix premières années de sa vie, mais le temps a bien vite été rattrapé. C'est grâce à Henry qu'Emma a cru en la magie est qu'elle a accompli son destin de Sauveuse. Henry considère désormais qu'il a deux mères: Regina et Emma.


Robin Locksley : Beau-père.
Contrairement à Hook, Robin semble plus enclin à jouer un rôle paternel auprès d'Henry. Tout comme son grand-père qui lui apprend les rudiments de l'épée (en bois), Robin se ménage du temps pour apprendre le tir à l'arc au jeune garçon. Il lui a même permis de venir, dans le cadre de la semaine « découverte des métiers » au bureau du shérif pour le suivre et l'accompagner sur quelques interventions. Toujours à l'écoute et disponible, Robin apprécie ces petits moments avec Henry qui le lui rend bien, pour le grand bonheur de Regina.



Mary-Margaret Blanchard : Grand-mère biologique.
Si au départ Mary-Margaret n'était que l'institutrice d'Henry, elle s'est toujours sentie très proche de lui et s'est avéré être une oreille attentive, souhaitant l'aider. C'est elle qui lui a offert le livre de contes par lequel tout a commencé. Après la levée de la malédiction, les liens familiaux étant clairs, ils se sont rapprochés, et à présent les "Charming" se comportent réellement comme les grand-parents d'Henry.


Roland Locksley : Petit frère par alliance.
Au départ Henry ne savait trop quoi penser de Roland mais au fur et à mesure, les deux enfants se lièrent d'amitié. Désormais, ils aiment bien passer du temps ensemble, même si pour Henry, Roland reste très jeune. Il l'agace un peu parfois, d'autant que le fils de Robin le prend pour modèle.



Dernière édition par Regina Mills le Dim 22 Jan - 12:27, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1444
Cœurs enchantés : 9378
Humeur : Amoureuse <3


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: (M) Jared S. Gilmore - Henry Mills.   Dim 17 Juil - 21:36

Ce perso déchire, PRENDS-LE !
Il en faut peu pour être heureux !


Tu seras chouchouté
Par deux mamans et deux beau-pères

Bon tout est dit, Henry, le futur auteur, fils de la Sauveuse ET de la Méchante Reine, c'est un peu la classe non?  Tongue
L'avatar est évidemment non-négociable, mais certains détails le sont, ils faut en discuter.
En tout cas, si tu prends ce personnage, tu auras tout plein de tartes aux pommes, des chaussons aux pommes, de la compote de pomme, du cidre (à la pomme) et... bon ok tu auras tout ce que tu veux  Pan
En contre partie, je ne suis pas exigeante, je voudrais juste éviter le "unne photte part meaux" si possible, et puis que tu aies une présence raisonnable en RP (bon bien sur on a tous un IRL hein  Pig  genre chevaucher des cochons roses avec une épée en bois, narmol. Enfin voilà, la base, prévenir de ses absences, tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
(M) Jared S. Gilmore - Henry Mills.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (M) Jared S. Gilmore - Henry Mills.
» le chateau de fontaine-henry
» Henry "Hank" McCoy [terminé]
» (reprise) Henry Purcell - Abdelazar suite - Rondo
» ENSEIGNE DE VAISSEAU HENRY (AE)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No Kindness Left :: Se faire de la place et s'installer :: Peindre un portrait :: Scénarii des membres-
Sauter vers: