AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Tumblr  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Je ne suis pas éméché, juste un peu bourré

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Messages : 480
Cœurs enchantés : 5393
Humeur : Au manque de bonté


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Je ne suis pas éméché, juste un peu bourré    Jeu 23 Juin - 19:39

 
Je ne suis pas éméché, juste un peu bourré Fête au coin du feu


Emma ayant déserté les bureaux depuis quelques jours et David s'occupant de Mary-Margareth, Robin se retrouvait à présent seul à devoir tout gérer et la nécessité de devoir trouver du monde pour lui prêter main forte, commençait à se faire ressentir. Le pauvre avait à peine le temps d'aller se prendre un café ou quelques petites viennoiseries. Bien-sûr il recevait quelques appels suite aux annonces postaient dans tous les commerces de la ville, mais jusqu'à présent aucune candidature ne semblait avoir retenu son attention et pour cause, la plupart des appels émanait de Leeroy qui cherchant à redorer son image auprès de Nova, proposait ses talents. Robin, bien que diplomate, était à présent enclin à envoyer balader ce cher Leeroy qui disons le crûment « lui casser les bombons » Même les « anciens » merry-men n'avaient daigné répondre aux appels de leur ancien leader. Un désamour pour la profession qui désespérait le pauvre Robin qui croulait sous le travail depuis presque une semaine. Une semaine durant laquelle la chaleur et le soleil avaient élu domicile à Storybrooke. Une douce accalmie dont l'adjoint ne pouvait profiter que lorsqu'il était appelé pour se déplacer et mettre un terme à des situations périlleuses, comme sauver le chat de la Mère Michelle coincé dans un arbre, régler les quelques disputes de comptoir au Rabbit Hole, aider Granny à réparer la fuite d'eau dans la cuisine, le plombier ne pouvant le faire lui-même. Robin n'avait même pas pu se rendre à l'école pour la journée des métiers.

« -Pfff ! » Il se laissa retombé dans son fauteuil, dehors le soleil brillait de toute son intensité, la chaleur avait obligé les habitants à se doter de ventilateur plutôt que prévu, le glacier était quant à lui prit d'assaut, au même titre que le Granny qui abusant un peu trop de la clim, pouvait se targuer de produire une atmosphère respirable. Scrutant à nouveau l'écran de son portable, l'ancien voleur se félicita d'être encore en vie à 19 h 00 passées. Puis, il profita de cette douce accalmie pour aller se passer un peu d'eau sur le visage et fit tourner les deux ventilateurs qu'on lui avait si gentiment prêté. Etait-ce de la pitié ? Il n'en savait rien et ne chercherait pas à savoir, au risque, par fierté, de crever de chaud. Il quitta donc son bureau pour prendre la direction des wc. Il tourna le robinet, laissa l'eau s'écoulait quelques secondes, histoire de lui laisser le temps de se rafraîchir et l'appliqua ensuite sur son visage qu'il tapota à plusieurs reprises. C'est à ce moment, que le téléphone se mit à sonner « -Merde ! » Il referma précipita le robinet et se précipita vers le bureau pour décrocher au plus vite.

« -Ici le bureau du shérif, j'écoute ! »

Nombre de mots/citation
© idyllic prince.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 187
Cœurs enchantés : 1530


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: Je ne suis pas éméché, juste un peu bourré    Dim 26 Juin - 12:03

 
Je ne suis pas éméché, juste un peu bourré Fête au coin du feu


Une journée venait s’ajouter en plus au compteur. Quotidien que je pourrais presque classer de morne, chiant. Quoique je serai gonflé. J’avais la chance de pouvoir exercer une profession qui me plaisait et à laquelle pas tout le monde avait accès. Les années de médecine à l’université n’étaient pas un succès pour toutes et tous, plus de nonante pourcents d’échec et ce chiffre était donné pour les bonnes années, les années de bon cru comme ils aimaient les appeler. Non, ça n’avait pas été un cursus simple, mais le résultat n’en était que plus gratifiant ! Une réelle recherche du Graal, sauf que le Graal n’était qu’un bout de papier qui donnait le droit d’exercer, d’enfin quitter les bancs de l’université pour se retrouver en clinique ou en hôpital.

Le seul « problème » était qu’à Storybrooke, une grosse coupure avait été faite dans les frais de l’établissement de santé. De ce fait, une partie du personnel avait été simplement mis à la porte, car oui, on avait plus tendance à couper dans les petits salaires que dans ceux des chefs de clinique qui faisaient que de gonfler chaque année… De ce fait, nous nous retrouvions tous simplement en sous-effectif et de cette manière un chirurgien, comme moi, se retrouvait à faire des consultations pour une grippe ou une pneumonie. Ne croyez pas que je dénigre le travail de mes collègues généralistes, mais chacun avait sa place. La mienne était dans les blocs et dans mon bureau pour les consultations post-opération afin de voir l’évolution et non à établir un diagnostic.

Alors que je finissais de remplir le dernier formulaire de la patiente qui était sortie cinq minutes plus tôt, je jetais le stylo sur la table, tout en poussant un soupire las. Comment peut-on faire ça toute une journée ? Me demandais-je avant de m’étirer dans ce siège trop petit pour ma taille. Après avoir contrôlé que j’avais bien rempli toutes les formalités et que ma boîte mail était vide, je fermai le tout afin de couper court à cette journée, journée de merde ! Je n’avais qu’une seule envie : rentrer, dormir et profiter de mon oreiller bien douillet.

Cependant mon téléphone privé se mit à sonner. Tout en roulant des yeux, je le pris et décrochai.
- Oui ? Dis-je d’un ton épuisé.

Nombre de mots/citation
© idyllic prince.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 142
Cœurs enchantés : 1855


MessageSujet: Re: Je ne suis pas éméché, juste un peu bourré    Lun 27 Juin - 0:23


L'éclate totale ! C'est ce que Allan avait vécu aujourd'hui. L'ancien menestrel avait la chance d'éxercer un métier formidable dont il ne se lassait pas. Chaque jour un nouveau problème à résoudre, une cape de super héros à endosser, des personnes à sauver et toute la panoplie qui allait avec. Aucune routine possible et des gens toujours reconnaissants d'être tirés d'un mauvais pas. L'orage avait fait de nombreux dégâts il y a deux nuits et le pompier avait été présent sur quasiment toutes les interventions. Infatigable, et avec la perfection qui le caractérisait il s'était quand même présenté le matin frais et dispo pour l'enseignement des JSP (jeunes sapeurs pompiers).

Et quel enseignement !! Un truc de qualité puisqu'il était dispensé par le meilleur des meilleurs. Un moment inoubliable et marquant. Très difficile aussi mais qui rendrait les cadets plus résistants pour la suite : le stage de survie en forêt. Evidemment Allan était un pro dans ce domaine. La crème de la crème. Et surtout sa bonne humeur contagieuse avait -sans aucun doute-contribué à rendre ce stage un peu agréable. Le pompier était fier des jeunes recrues qui dans l'épreuve avaient réussit à créer des liens de solidarités plutôt que de se tirer dans les pattes. Une bonne petite promo. Ils iraient loin ces jeunes...grâce à lui!

Epuisé, crasseux mais heureux, Allan avait passé une bonne heure seul dans la clairière à contempler ce que les jeunes -qu'il avait guidé- avaient construit. un véritable camps avec des branches et des rondins en bois. Le tout tenu avec de la ficelle que l'on avait mouillé pour la tendre au maximum avant de la nouer savamment. Une cabane dans laquelle ils avaient dormi, une table avec des bancs, un foyer. Le jeune homme allait prendre une photo et rentrer se coucher car cette fois il était vraiment épuisé. Et puis...une idée for-mi-dable lui était venu.

...

Simultanément Robin, Wyatt, Will et Lance reçurent un appel. Une petite voix au bout du fil leur demanda si ils étaient d'accord pour passer en visioconférence.
Aussitôt, Allan, sa guitare et un feu qui crépitaient tranquillement en arrière-plan apparurent à l'image. Le ménestrel avait un énorme sourire et caressait les cordes de celle qu'il appelait "sa précieuse" et qu'il ne fallait surtout pas lui voler.

Oyé Merry men etendez cet appel
Laissez vos soucis
Et venez vous faire la belle

La forêt vous tend les bras
Comme lorsqu'elle vous abritait

N'obliez pas
Et venez le célébrer...

Allan termina par le "oyé "oyé" qui l'avait rendu célèbre dans une autre vie et posa sa guitare pour se rapprocher de la caméra.

- Vous voyez ce que vous tenez à la main ? Ca s'appelle des téléphones portables. Et si il se passe un truc horrible et qu'on a besoin de vous les gens vous appelleront. Alors arrêtez de vous morfondre dans vos bureaux et ramenez vos fesses d'homme des bois. Ce soir c'est ripailles et fiesta !


Dernière édition par Allan de Dale le Lun 8 Aoû - 16:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 129
Cœurs enchantés : 2260


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: Je ne suis pas éméché, juste un peu bourré    Sam 2 Juil - 20:37

 
Je ne suis pas éméché, juste un peu bourré Fête au coin du feu


Il y a toujours des moments dans la vie où vous perdez totalement pied et courage face aux situations difficiles que la vie place sur votre chemin. Généralement, c’est là qu’une personne imprévue vient bouleverser vos petites habitudes pour embellir votre vie de tous les jours. Après tout, c’est à ça que servent les amis, non ? Je me trouvais justement face à l’un de ces moments ! Je venais de passer une journée épuisante à écumer les livres de la bibliothèque municipale. Cette occupation était devenue mon principal hobby et je passais dans cet établissement la plupart de mes jours de congé. Des heures à parcourir les pages de vieux livres poussiéreux avec l’aide de ma nouvelle amie Belle sans le moindre résultat.

Je m’apprêtais à rentrer chez moi, triste et découragé, lorsque j’entendis mon téléphone sonner dans ma poche. Sans trop d’hésitation je le sortis et c’est à ce moment-là que ma journée bascula. C’était un appel d’Allan l’un de mes plus vieux et meilleurs amis. Nous nous étions battus côte à côte sur de nombreux champs de bataille et nous ne nous étions jamais réellement séparé. Il était Gauvain lorsque moi-même j’étais Chevalier de la Table Ronde, Allan de Dale lorsque je prêchais la justice dans la forêt de Sherwood aux côtés des Merry Men et enfin Aramis à l’époque où en tant que mousquetaires nous croisions le fer avec ces gredins de gardes du Cardinal de Richelieu. Il était ma béquille lorsque tout allait mal et je crois que rien ne pouvait me faire plus plaisir que de recevoir son appel en ce jour sombre. Je ne pus m’empêcher de sourire lorsque le ménestrel entonna un chant d’invitation à une soirée entre homme dans la forêt de Storybrooke. La perspective de passer une belle soirée entourée de vieux amis me réjouissais réellement. C’était l’occasion pour nous de nous retrouver pour la première fois depuis la rupture de la malédiction. Nous pourrions alors partager un verre de l’amitié en nous remémorant quelques bons vieux souvenirs.

Je raccrochais mon téléphone aussitôt que son appel fut terminé. J’en profitais alors pour lui envoyer un SMS bien sentis en signalant que j’emporterais avec moi quelques bouteilles d’alcool. Allan était une personne adorable mais malheureusement pour lui, son sens de l’organisation était défaillant. De plus, lorsque nous faisions partie des Merry Men, j’amenais traditionnellement quelques bonnes bouteilles de la cave du monastère que mes frères m’offraient gracieusement. Une fois encore, je me chargerais donc de cette tâche. J’avais pris l’habitude de fabriquer mon propre alcool tiré à partir de plantes poussant dans la forêt de Storybrooke. J’en emportais donc pour cette soirée qui s’annonçait sous les meilleurs auspices.

Nombre de mots/citation
© idyllic prince.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 480
Cœurs enchantés : 5393
Humeur : Au manque de bonté


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: Je ne suis pas éméché, juste un peu bourré    Lun 4 Juil - 23:01

 
Je ne suis pas éméché, juste un peu bourré Fête au coin du feu


Les journées longues et éreintantes se suivaient et se ressemblaient toutes au grand dam de Robin, qui s'appliquait malgré tout à faire son travail avec assiduité. Et même lorsque sa journée était sur le point de s'achever, le libérant de ce fait, de toutes ses obligations, l'ancien voleur prit le temps de répondre à l'appel qui venait de lui être transmis. Il laissa donc l'activité rafraîchissement de côté et se rua sur son portable pour décrocher. D'abord hésitant sur la marche à suivre, il consentit, en cliquant sur la petite icône verte, à lancer la visioconférence. Quelle ne fut pas sa surprise en découvrant sur l'écran, les visages de Wyatt, Lance et Allan. Ce dernier fut d'ailleurs le premier à lancer les hostilités. Accompagné de son fidèle instrument, il laissa entendre les premières notes d'une chansonnette dont lui seul en avait le secret. Robin, malgré la fatigue ne put s'empêcher de sourire. Il connaissait Allan depuis tellement longtemps, l'ancien troubadour, faisait partie de la joyeuse bande de Robin, lorsqu'il œuvrait pour les plus démunis, arc en main à travers les routes sinueuses de Nottingham. Wyatt et Lance aussi faisaient partie de cette belle aventure, ce qui rendait la nostalgie encore plus véhémente.

« -Salut les gars ! Ça aurait été avec plaisir, mais… » j'ai quelques obligations et l'absorption d'alcool sur la voie publique et un délit. Je serais donc obligé de venir vous verbaliser. Il ne put cependant se résoudre à continuer après le « mais » prenant soin de garder la suite de sa réplique pour lui. Il posa alors un regard sur la pile de dossiers qu'il lui restait à traiter. Henry avait beau être un gentil garçon, il n'en demeurait pas moins lent dans le rangement, ce qui donnait bien plus de travail à l'adjoint du shérif, qui pour éviter les impaires, veillait à ce que le jeune ado trie correctement les dossiers. Un soupir assaillit l'ancien voleur, devenu représentant de la Justice, un soupir trahissant un grand manque de motivation. « Aller juste une heure ou deux ! Je peux bien me l'accorder… » Robin regarda le pendule fixé au mur, puis après quelques secondes de réflexions, répondit : « -Bon ok finalement j'ai changé d'avis, mais ne m'en voulait pas si je ne traîne pas jusqu'au bout de la nuit. Je bosse demain. À tout à l'heure » Il acheva sa réplique et mit un terme à la conversation. Le sourire aux lèvres, il récupéra ses clés, veilla à tout fermer et quitta les lieux. Il retrouva donc sa voiture de fonction, mais s'octroya quelques secondes avant de démarrer. Portable en main, il ajouta Regina dans la case attribuée au destinataire et lui envoya un « Ne t'inquiète pas, si je rentre un peu plus tard. À tout à l'heure. Je t'aime ». Il pressa la touche envoyée et démarra enfin, direction la forêt…

Nombre de mots/citation
© idyllic prince.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 187
Cœurs enchantés : 1530


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: Je ne suis pas éméché, juste un peu bourré    Sam 6 Aoû - 15:09

 
Je ne suis pas éméché, juste un peu bourré Fête au coin du feu

Journée de merde, journée d’administration… Je ne savais pas comment est-ce que l’on pouvait avoir envie de se trouver à cette place, là, que j’occupais maintenant. Il ne se passait rien derrière ce bureau, tout ce qu’il fallait faire, c’était remplir de la paperasse pour ces chères et chers patient qui souhaitaient X ou Y certificat pour ne pas aller travailler. Au fond, j’admirais ces secrétaires, leur patience et le fait qu’elles se levaient tous les jours pour venir s’asseoir sur ces maudites chaises aussi dures que du caillou ! Mon dernier rendez-vous venait de sortir, un jeune homme qui s’était sectionné les tendons de la main en voulant couper du chocolat… Je n’avais pas pu retenir un lécher pouffement quand il m’avoua la véritable cause de son accident.

Bref, enfin j’allais pouvoir sortir de ces couloirs blancs, de cet air compressé pour aller vers la nature et surtout mon chez-moi. Je me réjouissais déjà de pouvoir me poser tranquillement sur mon canapé avec un bon petit plat et un vieux film pourrit devant lequel je pourrais somnoler. Mais mon téléphone sonna, je décrochais rapidement. J’allais porter l’appareil à mon oreille quand je vis les tronches de plusieurs des Merry Men apparaitre sur l’écran. Qu’est-ce que cela pouvait bien être ? Je m’étais arrêté au milieu d’un couloir avant d’entendre les notes de l’instrument d’Allan et ses paroles.

Aller faire la belle ? Il n’avait juste pas l’énergie. Ce n’était pas eux qui courraient pendant douze heures entre plusieurs blocs opératoires. J’allais suivre Robin dans une réponse négative quand ce dernier changea de bord pour suivre de Dale dans son initiative. Lance répondit également présent, je n’avais pas le choix, je ne pouvais pas être le seul absent.
- Comptez sur moi, mais pas longtemps… Je reprends le bloc à sept heures trente ! Leur répondis-je avant de voir la satisfaction sur le visage d’Allan.
Bien sûr, je savais au fond de moi que je me faisais des illusions. Cela faisait tellement longtemps qu’on ne s’était pas revu, ça ne pouvait pas être autrement, et de Dale prendrait un malin plaisir à faire durer la soirée. Mais c’était beau de rêver, non ?

Je rentrais alors chez moi, délaissant mon canapé pour une rapide douche et une tenue plus décontractée. En moins de deux, j’étais en direction de la forêt, avec quelques bouteilles sous le bras quand une voiture passa devant moi et s’arrêta quelques mètres plus loin, me faisant froncer les sourcils avant que je ne reconnaisse sa voix.
- Besoin d’un conducteur l’ami ?


Nombre de mots/citation
© idyllic prince.
e
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 142
Cœurs enchantés : 1855


MessageSujet: Re: Je ne suis pas éméché, juste un peu bourré    Lun 8 Aoû - 16:54


- Evidemmeeeeent que ça ne va pas durer toute la nuit! A vingt deux heures un suppo et au lit!!

Tu parles Charles! Allan avait imité le ton et la voix de ce fourbe de Triste Sire en faisant cette réponse. Les gars savaient à quoi s'en tenir! Pour une fois qu'ils arrivaient à se retrouver-évidemment grâce au meilleur des menestrels- ils allaient en profiter! En sifflotant il sortit de la glacière des saucisses qu'il piqua en brochette et des patates. Dans un aluminium et avec du fromage elles seraient excellentes! L'ancien chevalier approcha les brochettes du feu. Et pour le dessert ce serait banane au feu avec chocolat fondu. Il n'y avait plus qu'à...Il n'avait prévu aucune boisson parce qu'il savait que les autres en amèneraient une bonne quantité. Une brochette à la main, Allan fut attiré par le bip de son portable et suivit le signal indiqué sur la carte qui s'affichait à l'écran.

C'est alors qu'il tomba nez à nez avec Robin, qui descendait tout juste de sa voiture, Wyatt et Lance. Agitant sa brochette le pompier leur cria.

- Surtout ne bougez pas ! Et respirez doucement!

Allan s'acharna quelques secondes sur son téléphone et le remit dans sa poche avec un rictus satisfait.

- Voilàààà j'ai eu le Bulbizarr. Grâce à moi l'équipe Rouge va gagner! Mery Men vous pouvez reprendre une activité normale.

Il salua ses amis à bon coup d'accolades heureux de les retrouver tous et les invita à le suivre jusqu'au camps.

- Bienvenue dans le passé. Cette nuit; les gars, on refait le monde!

Sous leurs yeux les Mery Men pouvaient voir les installations en bois et ficelle fabriquées pendant le stage de survie des Jeunes Sapeurs Pompiers. Le confort était plus que rudimentaire. D'ailleurs on ne pouvait pas parler de confort. Mais c'était fun, c'était cool, solide et éphémère.

- Il faut en profiter maintenant. Demain on détruit tout.

Tels étaient les ordres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 480
Cœurs enchantés : 5393
Humeur : Au manque de bonté


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: Je ne suis pas éméché, juste un peu bourré    Lun 8 Aoû - 22:49


    À peine le sms envoyé à Regina, l'adjoint du shérif s'installa derrière le volent de son pick-up. Par acquit de conscience et puisqu'il ne supportait pas d'arriver les mains vides, il s'arrêta dans l'une des rares supérette encore ouverte. Légèrement pressé, il ne s'octroya que quelques secondes de réflexions avant de jeter son dévolu sur un pack de bière, celle des « Joyeux compagnons » Amusé par le clin d'œil, Robin retrouva la caisse, régla son achat tout sourire, salut le commerçant une dernière fois avant de s'en aller retrouver son destrier métallique. La clé dans le contact, il ne put s'empêcher de sourire à nouveau. Lui qui n'était pas très enclin à faire suivre l'invitation d'Alan se retrouvait à présent pourvu d'une motivation presque insoupçonnée. Et pour cause, cette bande de joyeux lurons savait s'amuser et l'on ne pouvait reprocher à Alan de ne point mettre l'ambiance en de telles circonstances. Une flopée de souvenir revint en mémoire de Robin. L'hydromel coulait à flot, le troubadour inspiré, sortait sa précieuse et composait quelques vers à la gloire de ses amis et de leurs folles aventures. Des sourires, des éclats de rire de sacrer festins. Certes, la nostalgie était de mise à présent, mais une bonne nostalgie qu'il s'apprêtait à conjuguer au présent en retrouvant ses anciens compagnons qu'il n'avait pas revus depuis la levée de la malédiction et le retour des souvenirs.

    Avant de retrouver la forêt, l'adjoint du shérif se permit quelques arrêts, deux précisément. Comme au bout vieux temps, il jouait volontiers les guides et avait de ce fait pris l'initiative de récupérer Wyatt et Lance. L'ancien moine fut le premier a bénéficié d'un chauffeur. « -Bien le bonsoir frère Tuck ! Je me suis dit que ça serait sympa de jouer les chauffeurs. Tu as besoin d'aide avec les boissons ?! » Robin quitta son pick-up et vint ainsi prêter main forte à son ami. Ils placèrent la boisson à l'arrière « -Ah ce que je vois, tu n'as pas perdu la main ! Fabrication maison, comme au bon vieux temps » lança Robin tout sourire. « - Aller en route ! » Les deux merry-men montèrent dans le pick-up et reprirent la route. L'archer marqua un dernier arrêt avant de rejoindre la forêt. Apercevant Wyatt non loin de là, il s'arrêta à sa hauteur « -Besoin d'un chauffeur camarade ? Pose tes affaires à l'arrière et grimpe ! » Tout sourire, il attendit que son camarade se déleste de ses petites courses et les rejoignent lui et Lance. Une fois la joyeuse bande au complet, le véhicule repartit sur la route « - alors les gars ! Enfin, on se retrouve. C'était quand la dernière fois ? » Il y a une éternité à n'en pas douter.

    Le véhicule quitta le centre-ville pour rejoindre la route menant à la frontière. À quelques mètres du panneau d'au revoir, Robin arrêta le pick-up. Les trois hommes quittèrent le véhicule et rejoignirent aussitôt Alan qui agitant frénétiquement sa brochette, leur intima de ne pas bouger et de respirer doucement. « -Quoi ? Il y a une bête sauvage dans le coin ? » lança Robin suspicieux. Il était même prêt à sortir son arme de service. Il comprit très vite de quoi il était question et se détendit presque aussitôt. « -Ne me dis pas que tu joues à ce truc ? J'ai verbalisé au moins trois personnes rien que cette semaine à cause de ce jeu. Même Henry le fils de Regina s'y est mis et tente de convertir Roland. C'est un fléau ce truc, tu devrais faire attention. » Passé ces quelques conseils, Alan s'approcha de ses camarades pour leur offrir quelques accolades bien méritées. « -Il faut qu'on décharge le pick-up avant de refaire le monde ! Par contre, les amis, il faut que j'y aille molo sur la boisson. Mon ancien, moi avait un penchant pour la bouteille. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 129
Cœurs enchantés : 2260


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: Je ne suis pas éméché, juste un peu bourré    Mar 9 Aoû - 11:29

Je ne suis pas éméché, juste un peu bourré Fête au coin du feu

Quelques minutes après l’appel d’Allan, je sortis de la maison les bras chargés de victuailles. Pour moi une soirée qui se respectait, ne pouvait se dérouler uniquement sous le signe de la boisson. C’est pour cette raison qu’en plus des alcools faits maison je m’étais sentis obligé d’emporter de la nourriture simple et qui s’accommodait parfaitement aux boissons que j’emmenais avec moi. C’est ainsi que saucisses, fromages et divers biscuits apéro firent également partie du voyage. Cependant, une fois sortis de chez moi, je ne pouvais que me demander de quelle manière je pouvais transporter toutes ces merveilles jusque dans la forêt profonde. Ayant toujours fuis comme la peste les technologies nouvelles, je ne m’étais jamais acheté de voiture. Qu’en aurais-je fait d’ailleurs ? J’étais plutôt du genre casanier et le seul endroit où j’aimais me rendre était la forêt de Storybrooke pour y cherché les plantes de mes décoctions maison.

Soudain, j’entendis un klaxon raisonné dans le voisinage et un magnifique pick-up s’arrêta à quelques pas de moi. Tout d’abord intrigué par l’engin je vis bientôt mon ami Robin sortir du véhicule. Un sourire très large vient immédiatement éclairer mon visage, chassant le vilain air morose qui le défigurait jusqu’à présent. Robin ! Personnellement, j’étais ravi de voir notre archer favori se joindre à nous pour cette soirée de retrouvaille. Devenu sheriff de la ville de Storybrooke, il avait une réputation à préserver et ne buvais que très peu. Heureusement pour nous, son cher maire de son cœur semblait avoir accepter de fermer les yeux sur la conduite de son beau chevalier, tout du moins pour une nuit.

- Robin, quel plaisir de te voir ! Je suis très heureux que tu aies décidé de te joindre à nous. C’est vrai après tout que serait les Merry Men sans Robin des bois ?

Notre chef bien-aimé ne put alors s’empêcher de me faire une remarque sur les boissons que j’emportais avec moi. Humblement j’haussais les épaules et l’aidais alors à mettre toute mes victuailles à l’arrière de la voiture.

- Oh tu sais, c’est bien naturel ! Après tout, j’ai également une réputation à préserver. C’est la force de l’habitude j’imagine et vous méritez bien ce qu’il y a de meilleur !

Une fois les marchandises chargées, je pris place aux côtés de Robin dans le véhicule. Tout en discutant de choses et d’autres, nous arrivions très vite chez Wyatt. J’étais heureux de constater que mon ami était en pleine forme. Je n’avais pas repris de ses nouvelles depuis le malheureux incident de sa transformation de l’autre jour. Il avait visiblement repris du poil de la bête et cela me soulagea grandement. Après des salutations, nous nous mîmes à nouveau en route et rejoignons Allan dans la forêt. Ce dernier ne semblait pas s’être tout de suite aperçu de notre présence, tout concentrer qu’il était à tester un nouveau jeu vidéo.

- Décidemment Allan je ne te comprendrais jamais. Comment peux-tu rester les yeux river sur cet écran alors qu’il y a tant de merveilles à contempler autour de toi ?

Je souris ensuite à notre très cher troubadour, mon ami et compagnon de toujours. Robin nous fit alors une remarque sur le fait qu’il ne pourrait pas boire beaucoup d’alcool.

- N’aies aucune inquiétude, fils. Frère Tuck a entendu ton appel ! J’ai emporté avec moi plusieurs bières sans alcool de mon cru. Je suis persuadé que tu vas beaucoup les apprécier ! J’ai également emporté avec moi quelques amuse-bouche afin de m’assurer que nous ne mourrions pas de faim !

Nombre de mots/citation
© idyllic prince.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 187
Cœurs enchantés : 1530


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: Je ne suis pas éméché, juste un peu bourré    Ven 12 Aoû - 22:26

 
Je ne suis pas éméché, juste un peu bourré Fête au coin du feu

L’amitié… Voilà ce qu’il me manquait le plus ces temps. Je traversais le quotidien comme un cavalier traversait un désert solitairement avec son fidèle canasson comme compagnon d’infortune. Il fallait dire que ce n’était pas les seules relations sociales que j’avais avec mes collègues qui allaient remplacer celles que j’avais avec mes camarades de la forêt de Sherwood, qui me manquaient plus que je ne voulais me l’accorder. Le tour était joué avec « Bonjour », quelques blagues informelles et non personnelles en bloc opératoire pour détendre un peu l’atmosphère et la météo. Ce n’était pas Juliette qui allait garder mes secrets enfouis au vu de notre passif, et malgré mon bon feeling avec Hilda je ne voulais pas confier tout ce qui me pesait sur le cœur à une nouvelle connaissance.

Ce fut cependant un téléphone qui bouleversa mes plans pour ma soirée. Je ne savais pas comment ce cher de Dale avait eu mon numéro, mais à y repenser je ne le voulais pas forcément. Malgré ma fatigue, revoir la tronche de mes camarades me fit un bien fou. C’était comme si un poids de mes épaules était parti, comme si le cavalier seul venait de retrouver ses camarades disparus. C’était comme si on se retrouvait à Sherwood, sans la présence physique de chacun… Quoique le ménestrel en avait décidé autrement.

Du coup je m’étais retrouvé à marcher au bord de la route, avec des bouteilles sous le bras sachant qu’Alan avait sûrement oublié ce point-là, comme d’habitude. Mes pensées étaient reparties vers ces soirées que l’on passait au bord d’un feu, à boire et à rire quand une voiture s’arrêta devant moi : c’était Robin. Je suivis donc ses indications et une fois les bouteilles posées à l’intérieur du véhicule, je pris place derrière Lance et le chef de la troupe.
- Il y a bien trop longtemps ! Dis-je, un léger sourire aux lèvres.
Effectivement, cela faisait depuis une éternité que les hommes ne s’étaient plus revus.
- Dieu sait ce que nous a préparé ce tas de fumier ! Continuais-je, pour savoir si mes compagnons en savaient plus que moi ou s’ils avaient eu le temps de déjà en parler.

A peine débarqué que leur cher ménestrel les accueillir tout feu, tout flamme, comme d’habitude. Aux mots de ce dernier, Wyatt se figea un instant avant de le voir fixer son écran et de comprendre ce qui était en train de se passer : la folie Pokemon Go avait pris le fameux joueur d’instruments. Un léger rire sortit de sa bouche au commentaire de Robin avant de rendre son accolade à de Dale et de l’imiter pour le reste des compagnons présents.
-Très bien alors vidons ce pick-up et allons dans ce fameux campement refaire le monde ! Sur ces mots, je pris ce que j’avais amené ainsi qu’un sac de courses avant de suivre le ménestrel. J’ai hâte de reboire de tes bières frère Tuck ! Rien de ce que l’on m’a servi ici ne les valaient !
Une fois mon compliment lancé, je me mis à observer la forêt pour arriver à ce fameux campement que les pompiers avaient construit.
- Et ben de Dale… Tu les as bien fait bossé ces soldats du feu ! Dis-je en m’émerveillant devant la structure.

Nombre de mots/citation
© idyllic prince.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 142
Cœurs enchantés : 1855


MessageSujet: Re: Je ne suis pas éméché, juste un peu bourré    Mer 17 Aoû - 12:14


Allan éclata de rire quand ses camarades firent part de leur étonnement vis à vis de sa participation à Pokemon Go. Lui avait toujours adoré les nouvelles technologies et surtout il travaillait parfois avec des jeunes recrues et ne pouvait pas se permettre d'être à la traîne.

- Vous savez on vit une époque où on manque d'occasions de fédérer et créer un esprit d'équipe. C'est très individualiste. Les gens ont beaucoup de mal à se sortir de chez eux. Alors quand on peut trouver un bon prétexte.

Il s'empara de deux sacs pour aider à décharger la voiture de leur bien-aimé chef. Allan était fier et heureux que l'intégralité de ses camarades ait répondu présent.

- Henri et Roland y jouent aussi ?? Ils font parti de quelle team ?

Il envoya une tape amicale sur l'épaule de Robin pour signifiait qu'il plaisantait.

- Tuck mon vieux je plussoie Wyatt. Tu m'as donné l'envie de regoûter à tes elixirs maison.

Arrivés au camps Wyatt reconnu que les pompiers avaient bien travaillé

- Oui ce sont de bonnes recrues. Je suis super content d'eux.

Il faut dire aussi qu'ils avaient un super instructeur! Ca faisait combien de temps que les Mery Men ne s'étaient pas tous trouvés réunis ? Trop longtemps. Le troubadour ne se souvenait même pas de la dernière fois. Il regarda Lance. Celui avec lequel il avait le plus de vécu.

- Frère, consentiras-tu à bénir cet humble repas ?

Il ajouta du petit bois pour nourrir le feu.

- Alors les gars ? Comment ça se passe pour vous ? Contents de vos nouvelles vies ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 480
Cœurs enchantés : 5393
Humeur : Au manque de bonté


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: Je ne suis pas éméché, juste un peu bourré    Dim 28 Aoû - 2:27



    Il n'avait pas prévu de jouer les taxis, tout comme il n'avait pas prévu de venir se joindre à cette petite réunion entre « Merry-Men ». Les nouvelles responsabilités que lui incombait son poste ne lui permettaient de telles fantaisies et puis il avait arrêté de boire et voulait s'y tenir, mais que voulez-vous ? On ne peut se résoudre à répondre par la négative à ce cher Allan. Et une seule soirée n'allait pas mettre à mal, un an d'effort. Soit ! C'est sur cette impulsion que l'ancien archer accepta, n'omettant pas de faire savoir qu'il ne pourrait se résoudre à découcher, étant de service le lendemain. Une promesse vaine, mais ça, il ne le savait pas encore. Détenant la parfaite omniscience, je peux me laisser aller à quelques pronostics, n'est-ce pas ?

    Le sourire aux lèvres, il s'arrêta à la hauteur de Lance qui comme à l'accoutumer, s'était pourvu de quelques victuailles pour accompagner les quelques litres de délicieuses liqueurs qui avaient par le passé, fais sa renommée au sein de la joyeuse troupe. Tout sourire, Robin quitta son véhicule pour prêter main forte à son ami et ainsi disposé le tout à l'arrière du pick-up. La réflexion de Lance, quant à sa présence, fit sourire notre bel archer, qui happait par quelques doux souvenirs se rappela à quel point, dans un passé pas si éloigné, il était un fervent défenseur de ces petites festivités entre amis. Les deux camarades prirent place dans la voiture et retrouvèrent peu de temps après ce petit arrêt, Wyatt. À mesure que la bande se reformait, le sourire de Robin gagnait en intensité et derrière son volant, il ne pouvait s'empêcher de repenser à tout ce qu'ils avaient partagé ensemble. Il se sentait bien, comme délesté d'un poids indicible. Enfin lui-même à 100 % il pouvait se laisser aller à quelques libertés que la version storybrookienne ne pouvait s'octroyer.

    « -Oui, ça faisait trop longtemps comme tu le dis Wyatt ! Mais ne dit-on pas qu'il n'est jamais trop tard pour se rattraper ? » Tous acquiescèrent avec joie, visiblement excités de rejoindre leur compère dans les bois et festoyer comme au bon vieux temps.« -Connaissant Allan, on ne risque pas de s'ennuyer d'une part, d'autre part mieux vaut se méfier, il est capable de tout ! » lança Robin en arrêtant le véhicule devant la forêt. Une fois le pied-à-terre, l'ancien voleur prit une grande inspiration, mais encore bousculé par la raison, il ne manqua de faire savoir qu'il devait limiter sa quantité d'alcool pour ce soir. Par chance, notre ancien frère Tuck semblait avoir tout prévu en rapportant des bières sans alcool. Robin esquissa un sourire, comme toujours notre Lance au grand cœur, avait pensé aux autres avant de penser à lui-même, un des principes même des Merry-men. « -Le temps a beau avoir passé, je constate que tu as encore le cœur sur la main Tuck… enfin je veux dire Lance ! » rectifia l'archer alors qu'Allan, le chasseur de pokémon en herbe, venait de faire son apparition visiblement ravie de sa capture. À la fois intrigués et amusés, Wyatt, Robin et Lance échangèrent un regard complice à l'encontre du ménestrel vantant les mérites de ces nouvelles technologies qui de toute évidence, dépassaient notre cher Robin.« - Donc sortir attraper des créatures imaginaires est à ton sens un bon prétexte pour nous défaire de l'individualisme de notre société ? » Il marqua un temps d'arrêt puis éclata de rire « -L'espace d'un instant, je me suis pris pour Archie ! » Il avança vers le pick-up aida à récupérer les quelques affaires disposées à l'arrière. Allan visiblement enclin à plaisanterie, fit savoir à son ancien chef, que Roland et Henry jouaient sûrement à ce jeu dont le nom échappait encore à l'archer. « - Henry et Roland sont dans la team je délaisse la console pour la librairie. Et je n'en suis pas peu fier mon cher ami. Bon, ils n'en sont pas encore à lire du Balzac, ils sont plus comics. Je crois qu'Henry a un faible pour Wonder-Woman ! »

    Dans la joie et la bonne humeur, les vaillants gaillards déchargèrent le pick-up pour déposer leurs quelques victuailles au sein du camp, fraîchement, battis par les apprentis d'Allan.« -Wyatt a raison ! Ça ne plaisante pas dis-donc ! Qu'est-ce que tu leur as promis en échange de ces belles constructions ? Le droit de conduire le camion ou de porter l'uniforme pour séduire les jeunes demoiselles célibataires ? » Car tout le monde le sait et plus particulièrement Robin, le pouvoir de l'uniforme sur la gente féminine n'était donc pas une légende. Allan qui sortit Robin de ses pensées, demanda à celui que l'on nommait jadis Frère Tuck, de bénir les quelques victuailles qui feraient office de repas ce soir. Passé le petit cérémonial, les gars s'installèrent autour du feu. Robin lorgnait l'alcool fait maison, se sentant prêt à oublier, l'espace d'une soirée sa bonne valeur d'adjoint du shérif. Il se décida donc à prendre une bouteille lança ainsi les festivités. « -Aller ce soir est un soir spécial et de ce fait, je consens à m'enivrer à vos côtés les gars ! Trinquons aux retrouvailles des Merry-men ! » Quant ils eurent enfin trinqué Robin repris aussitôt la parole toujours emplie de cette exaltation propre au Robin de Sherwood. « - Je suis devenu l'adjoint d'Emma Swan ! Qui aurait cru que je devienne l'adjoint d'un shérif ? Moi Robin des Bois. Entre nous, c'est toujours mieux que de gérer un bar et de s'envoyer plus de verre que de raison. Hormis ce petit passage, je suis heureux, que dis-je combler. Je fais de mon mieux pour être un bon père pour Roland, je m'entends très bien avec Henry et je suis amoureux, très amoureux. Et vous autre dites-moi tout ? » Il but une première gorgée, curieux de découvrir ce que devenaient ses anciens camarades.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je ne suis pas éméché, juste un peu bourré    

Revenir en haut Aller en bas
 
Je ne suis pas éméché, juste un peu bourré
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Je suis juste entrée pour poser une question...
» voilà, j'suis là aussi
» Bonjour je suis nouvelle
» Ma collec (finalement je suis raisonnable lol)
» Bonjour je suis une addicte...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No Kindness Left :: Bienvenue à Storybrooke :: Quartiel Flamel :: La forêt-
Sauter vers: