AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Tumblr  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « une aventure inoubliable qu’elle risque sûrement d’oublier » – dory

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Messages : 50
Cœurs enchantés : 375


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: « une aventure inoubliable qu’elle risque sûrement d’oublier » – dory   Ven 17 Juin - 7:04


Ivory « Dory » Sherman
« Nage droit devant toi ! Nage droit devant toi ! Nage droit devant toi ! »



Nom, Prénom(s) :  Son nom de naissance est Ivory, mais il eut un couac dans ses souvenirs et elle s’est rebaptisé Dory à cause du nom d’un bateau qu’elle avait lu et qu’elle avait étrangement retenu.  
Âge : Euh... Pour ça faudrait lui demander et elle prendrait toute une vie à chercher la réponse. Ca fait bien plus d’un millénaire.
Date & Lieu de naissance : Sa date, elle ne s’en rappelle plus, mais personne non-plus en fait. A vivre tant d’année, n’importe qui l’oublierait. Elle a dépasser le millénaire, comme Ursula. Sinon, c’est au Sud du Monde des Contes qu’elle vit le jour, non loin du royaume de Triton. Après la malédiction de sa soeur aînée, elle s’est exilée vers les eaux chaudes du Nouveau Monde.
Conte : La Petite Sirène & Nemo
Personnage : Petite soeur de Ursula et Dory
Orientation & Statut : Que ce soit pour l’orientation et le statut, vu le soucis d’avoir la mémoire comme une passeoir rend la question délicate. Disons que de base, avant de devenir un légume par son aînée, elle était une femme seule, trop souvent mise dans l’ombre ou mauvaise pour réussir à trouver l’amour. Elle eut des aventures, mais jamais rien de beau, ni de sérieux, ni d’épique ou qui dure, car elle était trop persuadée que ce genre de chose n’était promis qu’à Ursula. A ce jour, elle n’a plus le temps d’y penser, enfin elle n’y arrive pas toujours. Elle est peut-être même mariée qui sait et elle ne s’en rappelle plus. La misère ! L’orientation sexuel c’est euh... Une bonne question ?
Groupe : L’écrivain, avec une si petite mémoire, mieux vaut faire ce que bon lui semble.
Un camp en particulier : Aucun, pour ça aussi, faudrait qu’elle puisse s’en rappeler pour faire parti d’un camp. Disons qu’elle aide qui elle veut, quand elle veut... Ou plutôt quand elle peut sen rappeler.
Pouvoirs : Métamorphose : elle peut se transformer à sa guise, qu’une partie, ou entièrement en créature maritime et sauvage ou en femme. Sous sa forme originelle, elle gagne en force et surtout en vitesse de déplacement dans l’eau. Bien sûr avec la malédiction et les pouvoirs amoindris, elle a beaucoup moins de contrôle. Un peu trop d’eau et hop, elle retrouve son corps, dont les jambes sont des tentacules de pieuvres et ses épis de rascasse volante.

Voyager entre les mondes via l’eau : elle peut passer de Storybrooke au Monde des Contes grâce à l’eau, et peut se téléporter d’un point d’eau à l’autre. Donc oui, même dans votre baignoire, où la piscine au fond du jardin. Tant qu’elle a de la place pour glisser de la surface de l’eau. Elle peut aussi se téléporter dans un même monde.

Hydrokynésie : Elle peut contrôler l’eau, et tout ce qui en contient. Elle n’a pas eu les pouvoirs de sa soeur et ce dont pour la magie. Si on l’appelle sorcière, c’est juste à cause de Ursula, vu qu’elles sont soeurs. Elle peut matérialiser des murs d’eau, en déplacer l’équivalent des gouttelettes à des vagues dignes d’un tsunami. Mais ça c’était avant. Maintenant, elle se contentera de quelques litres maximums si elle ne se concentre pas. Puis quand ça veut bien marcher. Elle a tendance à faire exploser sa tuyauterie quand elle est en colère par contre.

Persuadée de parler baleine, mais c’est pas vrai...

FEAT Alyson Hannigan



Que penses-tu de la politique actuelle des choses ?
Es-tu au moins au courant de ce qui se trame ?
Notre chère Dory n’a aucun idée de ce qui se passe, alors avoir un avis là-dessus, savoir ce qu’elle sait ou ne sait pas... Déjà, elle cherche désespérément à savoir ce qu’elle savait mais qu’elle ne sait plus... Elle n’a pas le temps pour ça ! En fait, elle n’a pratiquement conscience et se soucis de ce qui se passe dans une journée. Pas beaucoup plus. Un changement dans son quotidien elle va le remarquer, vous pensez ? Faudrait qu’elle se souvienne de son quotidien pour ça.

Or, elle se ressaisie parfois, et se rappelle mais sa position a très peu de poids dans la politique des guerres. Elle finira par l’oublier, alors tout ceux qu’elle a aidé ont simplement profité de l’occasion en sachant pertinemment qu’ils pouvaient aussi bien l’affronté à la prochaine bataille. Elle n’est pas réellement touchée par ce qui se passe, et quand elle est dans le Monde des Contes, souvent c’est pour se balader, voir ceux qui lui sont chers, passer dire « bonjour » à d’autre, puis bah des fois devoir se défendre, ou en aider d’autre. C’est comme ça vient quand ça vient. Elle a bien battu pour Cora pour envahir des territoires. Puis une fois en pleine bataille, elle s’est retournée contre Cora pour aider les atlantes. Puis après contre eux car elle s’en était prit aux sirènes d’Ursula. Cora la récupérer il fut un temps contre Drago, puis c’est à peu près tout pour l’instant. Elle s’est déjà battu plusieurs fois contre sa soeur, que ce soit par pure vengeance fraternelle, ou officiellement.

Sa position n’existe pas. Si vous la voulez, il faut la voir comme un bonus trouvé quelques parts. Si vous savez la convaincre, elle vous aidera, ce n’est pas le problème, ma

Anecdotes & Caractère

Tête en l’air, hargneuse, candide, exubérante, lunatique, maladroite, souriante, rieuse, optimiste, mauvaise, jalouse, rancunière (il fut une époque et lors de ses moments de lucidité), bruyante, joueuse, brave, bienveillante, bordélique...

Elle a des post-it partout dans sa maison et sur ses objets du quotidien. Un jeune homme rencontré dans un bar s’est même réveillé un matin chez elle, avec un post-it en forme de coeur collé sur le torse. « Aventure d’un soir. N’ai pas peur. » était indiqué. ♒︎ Elle peut voyager entre les deux mondes par l’eau. ♒︎ Elle a une armée de requin. ♒︎ Elle note tout dans des carnets, des phrases qu’elle aime, ce qu’elle fait, la liste de personnes qu’elle a connu et quelques mots sur eux, une liste de ce qu’elle a lu, vu, fait,... Elle garde tout les petits souvenirs et traces tout ce qu’elle peut tracer. ♒︎ Elle a une peur bleu de se désescher, alors elle s’hydrate beaucoup et se verse de l’eau dessus aussi. ♒︎ Il y a une cage de rongeur chez elle, mais elle ne se rappelle pas avoir eu d’animal et se dit qu’il faudrait peut-être qu’elle cherche dans sa maison car elle l’a sûrement oublié. Puis elle oublie et retombera un jour sur cette cage pour se dire qu’elle ne se rappelait pas avoir eu d’animal. ♒︎ Elle a été maudite par soeur qui l’a transformée en poisson ♒︎ Bordélique, bordélique ! Elle aime dire qu’elle a une autre façon logique de s’organiser. Par exemple, la brosse à dent et le dentifrice à côté de la bouilloire et la cafetière c’est normal. Comme ça, elle oublie pas de se brosser les dents le matin après le café et le soir après sa tisane. Le reste c’est certes parce qu’elle oublie parfois de ranger. Elle sème aussi de la nourriture à des endroits stratégique pour pas oublier de manger aussi. ♒︎ Elle a fini à l’hosto parce qu’elle avait oubliée de manger. ♒︎ Avec des pots de confiture ou de cornichon récalcitrant, il lui arrive souvent d’utiliser ses tentacules. ♒︎ Ses plus fidèles amis en mer, sont les requins. Elle en a même une armée. Ah je vous l’avais déjà dis ? ♒︎ Elle a des moment de lucidité et elle se rappelle qui elle est vraiment, c’est à dire Ivory, sorcière des mers, soeur de Ursula, mauvaise et hargneuse. ♒︎ P. Sherman 42 Wallaby Way Signey ! ♒︎ Dans son ancien travail de sa fausse vie, tout le monde était fascinée par le feeling qu’elle avait avec les requins, des poissons pourtant dénué de conscience et sociabilité, juste un instinct de carnassier.


Pseudo : Kiwi
Prénom : Kim
Âge : 26 ans
Loisirs : Le Rp au cas où ça se voyait pas. Observer les bébés communiquer entre eux.
Crédits de la fiche : Tumblr, Bazaart, et Giphy.
Code du règlement : The Evil Queen accepts  oh no
Que penses-tu de NKL ? : Pan
Besoin de parrain/marraine ? : Nop ! Please Merci

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 50
Cœurs enchantés : 375


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: « une aventure inoubliable qu’elle risque sûrement d’oublier » – dory   Ven 17 Juin - 7:04

Histoire
“Avoir des enfants c'est une calamité ; ne pas en avoir, c'est une malédiction.” Anemone.


 Il était deux malédictions
MONDE DES CONTES - MONDE DES CONTES - MONDE DES CONTES - MONDE DES CONTES
Il était une fois deux soeurs, qui avaient déjà du mal à cohabiter et se supporter vivant une petite guerre fraternelle depuis presque toujours mais ce jour là, l’une et l’autre étaient allées trop loin. Une seule décida d’y mettre fin.

Ursula revenait tout juste après avoir confié ses jumeaux à Drago. Ivory, la cadette, était restée dans leur nid à faire des brasses pour passer le temps et se calmer. Sa soeur aînée à peine arrivée et elle lui arriva dessus en trombe. Ursula l’évita et continua sa progression pour gagner le fond d’une cavité. Elle désirait être tranquille. Sa petite soeur ne le voyait pas ainsi.
« Comment as-tu pu ! » lui hurla t-elle, en virevoltant littéralement autour d’elle. L’eau se rafraichissait et la lumière s’amenuisait progressivement plus elles s’enfonçaient. « Tu me dégoutes ! Tu as cette chance toi ! Et tu la gâche en te débarrassant  de ta progéniture comme d’un poids. Mais je m’en serais occupée moi. » n’avait-elle pas supporté qu’Ursula ne garde pas les enfants qu’elle avait porté. Comme beaucoup de chose à côté de sa soeur aînée, elle fut privée du privilèges de porter un enfant. Cela n'avait même pas été prévu dans sa conception. Sa réaction était disproportionnée, mais depuis toujours, elle avait « moins » qu’Ursula. Elle n’avait pas sa beauté et son charisme, ne l’égalait pas dans ses pouvoirs et sa puissance. Une jalousie qui lui a été fatale, n’ayant que les défauts des créatures maritime de son genre. Elle n’avait même pas le don de persuasion et de charme. Très vite, dans le Royaume de Triton, lorsqu’Ursula faisait partie de la cour, Ivory était appelée « la sorcière toquée » ou la « brebis galeuse d’Ursula » quand ce n’était pas « la folle ». Mauvaise, elle en voulait toujours à sa soeur et était complètement obsessionnelle. Sa jalousie était invivable, mais Ursula serrait les dents. Ivory lui enviait la moindre chose et lui reprochait de la narguer alors que ces accusions n’étaient pas toujours fondées. Comme le fait que sa soeur se donne le droit d’abandonner sa progéniture à un barbare.

Ursula la fusilla du regard. Elle en avait assez : « Tu es fêlée ma chère soeur, je te l’ai déjà dis ? Si tu crois que c’est facile. Si tu penses que ça été facile… Sauf que tu es incapable de le voir. Car ta jalousie touche la folie » lui siffla t-elle sèchement avec une voix mielleuse. Ivory en tremblait de rage et elle lova ses tentacules tout autour de la gorge d’Ursula. Ses bras de pieuvre avaient lentement glissés jusqu’à l’aînée avant qu’un bon nombre ne se jète sur elle comme une horde de serpent. « C’est te rendre service d’avoir enfin le courage de te le dire. Tu es folle.
_J’aimerai tellement oublier que t’es ma soeur ! Je voudrais oublier que tu existes et que tu m’as tout pris ! Je te hais !!! Et si je te tuais là, tous mes soucis s’arrêteraient… Et peut-être que ça m'aidera à t'oublier. » serrait-elle encore plus ses liens, laissant enfin la panique s’emparer de l’ainée qui se débattit avec véhémence pour se libérer. Ivory était si imprévisible dans ces moments. La plus vieille enfonçait ses ongles dans les tentacules diaphanes de sa cadette en vain. C’était assez. Fini de jouer. Son regard s’assombrit subitement et l’eau se glaça.
« Tu veux oublier ? » gronda la voix d’Ursula qui trouva la force de remonter ses mains malgré la bras d’Ivory qui les enclavaient. Une incantation plus tard et la cadette se retrouva dans le corps d’un stupide et primaire petit poisson exotique. Ursula se frotta la gorge. Un peu plus et sa tête se disloquait du reste de son corps. Le petit poisson bleu battait vers la gauche, puis la droite, lentement, comme bercé par le mouvement de l’eau, encore secoué.
« Je te donne une chance de t’en sortir. Pour ça, il te suffira de te rappeler qui t’as maudite. Bonne chance. » rit-elle et d’un simple autre sort, elle envoya le poisson à l’autre bout de la carte à travers les océans.

Lorsque Ivory se réveilla au milieu de nulle part avec rien si ce n'est la lumière déchirante du soleil au dessus de l'eau et le sable recouvrant le parterre de l'océan à une centaine de mettre plus bas. Un peu plus sombre et froid. Un plus gros poisson était là aussi dans ce no-fishies' land. Dans la panique et avec son instinct de petit poisson elle se mit nager et nager encore plus loin, là où elle le pouvait et toujours plus vite. Elle nageait droit devant. Après des heures sans perdre son allure elle s'arrêta nette devant un banc de coraux aux milles couleurs époustouflantes. Perdue alors dans un récif au large des mers chaudes des Terres du Nouveau Monde, elle se reconstruit une vie avec des miettes d’un passé qu’elle grignotait sans même le savoir. Comme lire les humains. C’est en lisant le nom d’une épave qu’elle avait commencé à se créer une nouvelle vie. Dory’s dream l’inspira la première fois qu’on lui demanda son prénom. C’était un poisson lion très curieux et bavard. « Dory ! » avait-elle presque crié de joie, une flamme dans le regard. Le petit poisson venait de renaitre officiellement.

Une mémoire courte, un émerveillement sans fin, gérer par son instinct et ses intuitions elle laissa les années couler errant ici et là dans son récif ou s'évadant plus loin pour toujours plus de découvertes et d'oubli. C'est alors qu'elle rencontra un poisson clown, veuf et à la recherche de son fils. En toute bonté, elle lui proposa son aide. La cohabitation ne fut pas facile entre les deux poissons, mais ils ont appris à se connaitre. Surtout Marin à connaitre Dory et malgré les mésaventures, ils se sont soutenus jusqu’au bout. Les requins, les méduses, le plaisir de rencontrer des tortues, sauter dans la gueule d’un pélican après avoir vu sa vie défiler dans le ventre d’une baleine. Le fils de son nouveau compagnon de voyage, Bingo, elle est restée auprès de cette petite famille pour finir par l’intégrer. La petite Dory, malgré ses lacunes avait été adopté. Est-ce qu’il y a eu de l’amour entre Marin et elle, peut-être un peu. Elle ne saurait l’expliquer. Il lui apprenait à être plus prudente et elle lui apprenait à lâcher prise, se complétant et s’équilibrant à eux deux. Mais surtout, lorsqu’elle le regardait, elle se rappelait. Rien n’était réellement défini ou dit, mais elle eut un semblant de famille et d’attention pour la première fois avec ce père et son fils. Une longue aventure pleine d’expériences enrichissante lui permettant d’en découvrir toujours plus et même à nouveau. Certes au début elle fut un peu rejetée comme une vieille habitude. Elle paraissait peu fiable, un peu folle et avant, Ivory se serait renfermé sur elle-même préférant fuir et se cacher. Dory était différente, plus ouverte, avenante, loin des blessures de son passé. Elle avait de nouveau sa bienveillance même si un peu maladroite ou encore cette sociabilité facile plus du tout perturber parce que les autres peuvent lui faire de mal, penser d’elle vu qu’elle oubliait. Elle avait accompagné Marin un peu de force, sans trop lui demander son avis, mais cette rencontre restera ancré en elle à jamais. Parfois ce souvenir s’évaporerait, mais reviendrait comme le lent remous des vagues. Un rencontre juste forte en sentiment qui prit le temps d’éclore et grandir. Elle avait une famille. Une famille stable et heureuse qui lui apportèrent autant d’affection et de bonheur qu’elle ne l’espérait.


Un jour, un poisson qui avait rencontré un autre lors d’un voyage vers l’est de l’océan qui bordait les Terres du Nouveau Monde, discuta avec Dory et Marin alors qu’ils attendaient Rango après l’excursion de M. Raie. « Il m’a raconté qu’une grande créature des mers très en colère aurait transformé sa soeur en poisson. Ou en concombre de mer, je ne sais plus. Une histoire passionnante. Il en a entendu parlé alors qu’il naviguait en co-nageoire avec un hippocampe qui lui aurait entendu cette histoire de son beau-frère vivant dans le Nord, vers Mint Cream. Elle l’aurait condamné à oublier, car la soeur punie voulait oublier. Enfin cette partie était un peu vague. Comme quoi, on ne sait pas à qui on a vraiment à faire, même sous l’océan. Et ces sorcières, elles usent trop des malédictions… »
C’est alors que Dory qui ne l’écoutait que d’une oreille, car elle s’en moquait et se concentrait pour ne pas oublier qu’ils attendaient Fabio et s’en aller sur un coup de tête. Cela aurait obligé Marin à essayer de la rattraper, ou d’attendre et espérer la retrouver rapidement, pouvant être aller n’importe où. Son cerveau s’arrêta une fraction de seconde lorsqu’elle entendit le mot « Malédiction ». Elle attrapa vivement et fermement le poisson, les yeux écarquillés, encore voilé par toutes les images qui venaient défiler dans son pauvre petit crâne. Elle avait vu des tentacules blanches serrer un cou, le visage flous de sa grande soeur Ursula, des épisodes de leurs jeunesses, … Sans son, sans paroles, sans mots… Juste des images silencieuses et comme des flashs, assommant. « D’où vient cette histoire !!! » lui avait-elle demander la voix sombre et paniquée. Le poisson lui expliqua qu’il savait juste que la trace s’arrêtait à Mint Cream. Un orque. Dory jaugea alors Marin d’un air suppliant. : « Je crois que c’est moi… J’en suis pas sûre, mais ça se pourrait. Le mot malédiction me dit quelque chose. J’ai vraiment le pressentiment qu’il faut que j’y aille… ». Nemo était arrivé et pris l’histoire en court de route. Son père hésitait encore, voulant par-dessus tout aidée une amie chère qui lui avait tendu la main sans hésiter et jusqu’au bout sans flancher. Or le fils sut le convaincre, en disant que s’il ne l’aidait pas, lui le ferait.

Les voilà tous repartis à parcourir les océans pour une longue épopée. L’orque les avait amené sur les côtes de la Forêt Enchantée, avant de finir dans le royaume de Triton, mais cette histoire avait déjà un siècle et une mauvaise rencontre mal informée leur fit connaitre les mers sombres et sales de Burtonland. Une anguille leur parla qu’il y avait bien des êtres puissants, sûrement des sorcières vers l’Olympie. C’est enfin qu’après un crawl ici, un coup de nageoire par là, une fuite plus loin, ils finirent à Neverland. C’est une sirène qui leur indiqua où se trouvait le Graal. Ou presque. « Bien sûr que je connais cette histoire. C’est au Royaume de Triton que tu dois aller. Elle vit pas loin de son domaine. Tu demandes Ursula. » lui dit la sirène et ça lui revint, comme une voix dans sa tête. Dory ferma lentement les yeux et murmura : « C’est Ursula qui m’a maudite… » et dans un remous violent de l’eau, elle retrouva sa forme originelle. Un sourire en coin se dessinait sur ses lèvres fines et elle détendit ses tentacules en les fouettant l’une après l’autre. Une pirouette dans l’eau, elle profitait de se retrouver enfin, réellement. Ivory était de retour. Marin regardait l’immense créature féminine et maritime qui se dressait alors devant lui, si petit et vulnérable. Dory, si c’était bien elle doutant encore, n’avait l’allure des plus rassurantes. Le père et le fils tremblaient et Nemo s’était blotti contre son père. Ses tentacules de pieuvres blanches, presque translucides faisait croire à un esprit et ses yeux noirs lui avait fait perdre toute humanité et candeur qu’elle pouvait si souvent avoir. Et surtout les infimes partie de rascasse volante dont elle avait hérité. Les pires, les nageoires qui étaient très venimeuses. Même en tant que poisson clown, il ne savait s’il pourrait y résister. Ivory les vit alors et sa bouche se tordit en une moue touchée. Ses yeux retrouvèrent un peu plus d’âme et elle approcha doucement la main vers eux. « Mon affection pour vous ne changera jamais » méfiant, Marvin avait reculé la jaugeant de la tête aux pieds. Ses yeux rougirent de tristesse. Elle laissa ses mains ouverte, essayant de les supplier du regard de croire en elle. « J’ai eu une autre vie avant certes, mais celle que je veux, c’est celle que j’ai avec toi Marin et toi Bingo… » en l’entendant se tromper encore sur son prénom, Nemo lui sauta au visage pour venir se frotter contre sa joue. Elle était toujours la même. Ivory l’engloba avec douceur entre ses mains au doigts longs et fins. Les tenant tout deux contre sa poitrine, elle reparti dans leur récif en un rien de temps grâce à sa faculté de pouvoir se déplacer rapidement dans l’eau et se téléporter.

Dory ou Ivory, (dans le récif elle se faisait appeler Dory) était alors restée auprès de sa famille ou celle qu’elle considérait tout comme. Elle eut du mal à se faire une nouvelle fois une place mais surtout, elle n’était pas revenue totalement à ce qu’elle avait été. La malédiction fut longue et avait laissé quelques séquelles. Elle continuait d’oublier. Après une longue période de lucidité ou Marin veillait sur elle et lui disait qu’il la soutiendrait si elle tenait à revoir sa soeur Ursula. De la revoir comme avant, même si sous une autre forme, elle restait celle qu’ils connaissaient tous. Les poissons vivants dans le récifs avaient fini par s’y faire et l’avait doucement réintégrer. Les plus méfiants furent ses amis les requins qu’elle avait rencontré lors de sa première aventure avec Marin et qui s’étaient multipliés avec le temps. Cela leur prit du temps, mais ils lui avaient rendu la place qu’elle avait dans leur cercle fermé d’ami. Progressivement comme tout ces changements qui durent être adoptés pour le récif, elle avait gagné une nouvelle place. Ses pouvoirs, sa taille, sa force, elle en était arrivé à veiller sur leur petit nid de bonheur colorés et exotique. Les requins lui vouèrent une amitié sans faille et loyale. Personne ne venait les embêter, car une « sorcière » régnait et on avait peut-être un peu joué des rumeurs pour construire son personnage. Certes Ivory pouvait être véhémente et cruelle, mauvaise même, elle n’en restait pas moins Dory, le poisson qui oubliait tout et vivait comme elle le pouvait avec sa candeur. Il y eut bien des moments complexe où elle ne se rappelait plus qu’elle n’était plus un poisson, mais oubliait aussi qu’elle avait été ce poisson. Ivory, Dory, comme deux personnages qui se battaient en elle, d’une roulette hasardeuse qui s’arrêtait selon l’instant, le temps, la connexion de ses neurones et ce que sa mémoire voulait bien lui laisser voir. Ce n’était pas facile tous les jours, mais on lui pardonnait dans le lagon. Elle était leur amie puissante un peu toquée et certes chiante mais attendrissante.

Un jour, alors qu’elle se baladait en mer, car elle était d’humeur à flâner et à la contemplation, s’absentant du récif sur un coup de tête, comme souvent Ursula lui tomba dessus. Elle retrouva sa petite soeur non sans une énorme surprise et surtout elle l’avait reconnu. Elle était redevenue elle-même. Mais depuis quand ? L’aîné alla à sa rencontre et fut encore plus hébétée de voir qu’elle ne se rappelait pas d’elle. Se mordant la lèvre, elle devina vite que son mauvais sort avait peut-êter eu quelques conséquence.
« Et toi c’est comment ? demanda innocemment Dory.
_Ursula.
_URSULA ! » grogna t-elle subitement. La mémoire lui était revenu alors qu’elle se noyait dans le regard de glace de sa soeur. Encore une fois, elle lui sauta dessus et l’attrapa à la gorge mais à mains nues. La secouant de toutes ses forces, elle lui balança tout ce qu’elle avait sur le coeur, l’insultant, lui racontant ses blessures, ses peines. Ursula sentit la culpabilité la mordre et elle lui dit qu’elle trouverait quelque chose pour ses soucis de mémoire. Ivory avait secouée la tête de façon négative avec une certaine hésitation. « Tu sais, parfois c’est plus facile d’oublier... » et Ivory s’évapora dans les flots pour retourner auprès des « siens ». Elles se revirent de temps en temps, par hasard, pour un affrontement et ou un règlement de compte, ou parce que la plus petite avait besoin de la plus grande. Ursula restait sa soeur.

Dans les récifs des Terres du Nouveau Monde, on se tenait droit de peur de se retrouver face à Ivory et son armée de requin. Tout le monde vivaient tranquillement sa petite vie, bien en sécurité grâce à la présence de cette créature marine. Puis la malédiction était arrivée. Ce fut la panique dans le récifs et Dory perdit sa petit famille de vue avant d'être emportée, laissant dans le récif comme un trou béant au milieu d’une poitrine. Sans les humeurs d’Ivory et les maladresses de Dory, les mers étaient bien calme.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 50
Cœurs enchantés : 375


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: « une aventure inoubliable qu’elle risque sûrement d’oublier » – dory   Ven 17 Juin - 7:05

Histoire
“L'oubli économise la mémoire.” Jacques Perret


 « Bonjour je m’appelle Dory ! Enfin... Je crois ! »
STORYBROOKE - STORYBROOKE - STORYBROOKE - STORYBROOKE - STORYBROOKE
Le tableau de sa vie factice l’avait peinte comme une australienne, devenue océanologue, spécialiste dans les récifs coralliens et certaines races de requin. Ceux qui bordent le littoral de l’Australie. Elle aurait rencontré un homme qui avait déjà un fils et vivait une parfaite idylle malgré son travail qui lui prenait beaucoup de temps. Elle était fascinée par ses recherches qu’elle ne voyait jamais le temps passé. Elle surveillait l’évolution des récifs au large de Sydney et surtout la préservait et la protégeait contre l’impact humain et la pollution. Elle passait le plus clair de son temps sur un bateau ou sous l’eau. C’était un autre monde merveilleux qui s’offrait à eux si on savait le respecter. Nager au milieu des baleines et tout autres poissons n’avait pas de prix pour elle. Jamais d’incident, rien, pas même avec un requin, ayant un très bon feeling avec eux. Sauf qu’un jour, il y eut une brisure. On lui déclara un Alzheimer précoce et l’avenir qui l’attendait. Elle se retrouva seule, mais ne se rappelait plus pourquoi. Il en avait trouvé une autre, il ne supportait plus de la voir tout le temps au travail, il était parti parce qu’elle était malade et qu’il en avait marre qu’elle oublie toujours d’aller chercher le fils à la crèche, il avait eu un accident de voiture, … De nombreuses versions qu'elle balançait sur le moment sans réfléchir à la première idée qui lui venait dans un semblant de souvenir. Un peu comme avec marin et cette même obsession qui la prenait comme si un éclair la traversait : retrouver cet enfant disparu. Comme il lui restait peu de temps avant d’avoir le luxe de tout se rappeler, elle décida de voyager et abandonna son travail qu’elle ne serait bientôt plus capable de faire.

C’est alors qu’elle arriva à Storybrooke et d’habitude, elle quittait la ville et partait. Sauf que cette fois-ci elle était restée. Les gens étaient agréables et elle s’y sentait bien. Un nouveau chez elle où elle se sentait en sécurité. Puis elle avait déjà oublié des grosses parties de sa vie. Autant devenir sénile dans cette toute petite ville où on la laissait vivre tranquillement. Juste elle et ses soucis de mémoire. Elle avait fini par ouvrir un tout petit bar sur le port. Sans aucune prétention, c’était une petite échoppe ou l’on pouvait aussi bien boire une bière ainsi que manger une crêpe ou des gaufres avec un thé ou un café. Il y avait même des petits pots de glaces pour les enfants. Ca n’avait rien à voir avec son ancien travail, mais il lui était déjà difficile de tenir son petit café. Tant qu’elle avait la mer sous les yeux, elle était heureuse. Voilà où en étaient ses faux souvenirs, ainsi qu’elle ne gagnait pas beaucoup de sous, car elle oubliait souvent de faire payer ses clients. Déjà qu’ils étaient rares.

Un jour inlassablement vécu jusqu’au jour où la brume à la couleur guimauve ne décide de balayer la ville et le mauvais sort qui hypnotisait une grande partie des habitants. Elle rentrait du travail. Il n’y avait eu que des habitués pour ce jour de semaine. Trainant un peu sur le port et vers les docks, elle avait profité du bruit apaisant de l’eau avant de rentrer chez elle. Les écouteurs dans les oreilles, elle chantonnait All I Have To Do Is Dream de The Everly Brothers. La seule chanson qu’elle connaissait par coeur et avait retenu. Son compagnon australien le passait tout le temps sur le tourne disque le soir, en observant le soleil se coucher derrière la ligne de l’océan qu’ils avaient comme paysage sur la terrasse à l’avant de la maison. Cette musique lui rappelait un tout, sa vie les pieds dans l’eau, heureuse avec tout ce dont elle avait besoin. Même un enfant alors qu’elle était dans l’incapacité de donner la vie. Se dandinant de l’entrée à la cuisine, elle soupira en voyant que l’évier débordait de vaisselle sans parler des colonnes qui obstruait la lumière à la fenêtre tant elles étaient hautes. Casseroles et assiettes, tous se tenaient dans des tours un peu bancals. Elle se fustigeait pour se forcer à le faire à chaque repas, mais trop souvent elle oubliait et c’était toujours comme ça. Il devait y avoir en tout vingt et un post-it dans la maison qui le lui disait de le faire, mais la vaisselle, elle n’y arrivait jamais ! Ce qui finissait par lui faire imposer des jours de vaisselles intensifs. Tant pis, ce sera pour demain. Elle tentait de finir sa soirée comme elle pouvait, soit en faisant quatre fois les choses ou ne pas les faire du tout.

Elle préféra sortir dans le jardin arrière pour se poser sur le banc à bascule et s’y bercer. Le jardin se fermait d’un muret en pierres meulières ce qui lui dégageait la vue sur la plage. Non, elle ne la quittait jamais. S’allumant une cigarette, elle continuait d’écouter sa musique. Elle se repassait la journée, mélangeant parfois avec d’autre. Tout était un peu décousu dans sa tête. Elle irait bientôt se coucher après s’être fait à manger. Deux fois. C’était comme ça que ça aurait du se passer et le lendemain ça recommençait. Elle allait se balader sur la plage en y trempant ses pieds, puis allait au port à pied, en escaladant les roches. Les clients arrivaient, elle les servait et oubliait de faire payer trois cafés. Les bons clients lui laissait de temps en temps de gros pour-boire pour compenser qu’elle leur offrait des consommations malgré elle.

Or, elle n’eut pas le temps d’aller se faire son premier repas du soir avant d’oublier, car la brume était passé, derrière elle sans même qu’elle ne se rende compte de quoique ce soit. Par contre, le retour de souvenir qu’elle n’avait pas vu venir lui fut un peu plus délicat. Tout arriva comme une cascade se déferlant sur elle en kilo litres. Des images, des paroles, des scènes courtes qui défilaient à vive allure et la submergeaient. La peur, l’angoisse, le soulagement, lui fit perdre le contrôle et ses vêtements se déchirèrent sous la transformation violente de sa forme originel. Le petit canapé balancier s’écroula sous l’explosions de tentacules couleur ivoire et imposantes qui vinrent remplacer ses jambes, sans parler du reste du corps, les nageoires d’un poisson lion qui partait de son dos et ses coudes, comme de très fragiles plumes, jusqu’au branchies dans son cou et le nez qui s’effaçait légèrement. Elle poussa un cri strident. Ses yeux étaient aussi sombres que ceux d’un requin et elle suffoqua un instant avant de se mettre à ramper jusqu’à la mer. Elle y resta enfoui presque un mois. Son corps avait besoin de ressourcer et elle avait entamer une sorte de sommeil revitalisant. Son esprit était lucide et concentré presque optimal. Ivory avait une idée parfaite de sa vie et les plus gros souvenirs restaient alors dans la partie immergé de l'iceberg ou du moins juste sous la surface. Mais cela ne durera pas... Juste assez longtemps pour apprendre et se rappeler qu'elle comme beaucoup de créatures de son genre pouvaient voyager à travers les eaux. Ce trop plein de mémoire retrouvée lui avait permis de les garder en tête un petit moment avant que lentement tout ne recommence. Et les souvenirs s'égrainait dans le néant de son inconscience. Voire disparaissait à jamais.

Elle était alors retournée dans le Monde des Contes et elle retrouva vites ses repères. Son récifs avait perdu de ses flamboyantes couleurs exotiques et son abondance mais il était toujours là. Beaucoup de ses habitants furent ravis de la revoir, d'autres beaucoup moins. Une partie de ces dernier étaient partagés entre ceux qui lui en voulaient d'avoir disparue et les autres parce qu'ils ne l'avaient jamais aimé. Mais dans toutes ces retrouvailles et ce grand retour il lui manquait quelque chose. Pas les requins, ni sa soeur, ni ses pouvoirs.... Marin et Chico. Jamais elle ne les as revu. Elle ne sait ce qu'ils sont devenu s'imaginant même par angoisse d'oublier qu'ils avaient coupés les ponts. Mais pourquoi ? Et où ? Elle les avait cherché jusqu'à laisser cette quête lui échapper de l'esprit. Parfois ça lui reprenait comme avec son australien.

Depuis elle fait des aller-retours entre les deux Mondes, débutant ses premières batailles à grande échelle dans la guerre des mondes. Elle prenait parti ici et là pour vu qu'elle s'en rappelle et que le discours lui plaise. Puis des fois elle oublie la malédiction et sa vraie histoire donc elle reste à Storybrooke et inversement pouvant disparaitre dans le vaste océan du Monde des Contes tout un mois avant de se rappeler de sa petite ville trop réaliste mais qui dans sa mémoire défaillante faisait aussi partie de sa vie.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 186
Cœurs enchantés : 1411
Humeur : Bestiale


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: « une aventure inoubliable qu’elle risque sûrement d’oublier » – dory   Ven 17 Juin - 9:00

Encore toi Argh Argh Argh Argh
Tu as trop de tête, je vais m'y perdre Mdr
Mais j'aime beaucoup ton idée, j'ai hâte de lire ton histoire Hihi

BREF re (..) rebienvenue sur NKL Vui
Je te dirais bien bon courage mais je ne sais pas si tu vas en avoir besoin, tu ponds des fiches géniales en deux jours Hmm
Je sens que je vais aimer ta Dory Love

_________________
believe, the madness is my strong point. ✻✻ i know what you think of me. you think i’m just a doll. a doll that’s pink and light. a doll you can arrange any way you like. you’re wrong. very wrong. what you think of me is only a ghost of time. i am dangerous. and i will show you just how dark i can be.
I am the devil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1012
Cœurs enchantés : 2516


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: « une aventure inoubliable qu’elle risque sûrement d’oublier » – dory   Ven 17 Juin - 22:59

Hahaha t’es qu’une vilaine Mdr
Merci poupinette ! t’es adorable Please

_________________
Je n’ai eu que mensonges et enclaves. J’aurais du être une princesse et désormais c’est ainsi qu’on me traitera. Trop blessée, il est parfois difficile d’être sincère avec ses propres sentiments, même face à son enfant. ▵ ©endlesslove.
“ i love you mom. ” ▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I do not get drunk. I get awesome.

avatar


Messages : 514
Cœurs enchantés : 2747


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: « une aventure inoubliable qu’elle risque sûrement d’oublier » – dory   Dim 19 Juin - 23:55

HAN et j'étais pas encore passée !
Viens faire des bêtises avec moi Hihi
Je sais pas où t'en es de ta fiche, mais j'ai hâte de te la dévorer toute crue (je parle toujours de ta fiche What a Face)
Love

_________________

Elle se donnait volontiers d'excellents conseils (bien qu'elle les suivît rarement) et il lui arrivait de se gronder si fort qu'elle en avait les larmes aux yeux. Elle se rappelait même s'être tiré les oreilles pour avoir triché au cours d'une partie de croquet qu'elle jouait contre elle-même, car cette étrange enfant aimait beaucoup s'imaginer qu'elle était deux personnes. © caius
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1012
Cœurs enchantés : 2516


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: « une aventure inoubliable qu’elle risque sûrement d’oublier » – dory   Mar 21 Juin - 18:37

Merci t’es chou ! <3

_________________
Je n’ai eu que mensonges et enclaves. J’aurais du être une princesse et désormais c’est ainsi qu’on me traitera. Trop blessée, il est parfois difficile d’être sincère avec ses propres sentiments, même face à son enfant. ▵ ©endlesslove.
“ i love you mom. ” ▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1444
Cœurs enchantés : 9378
Humeur : Amoureuse <3


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: « une aventure inoubliable qu’elle risque sûrement d’oublier » – dory   Mar 21 Juin - 21:53

Re re re re re re re BIENVENUE Pompom
Tu as oublié le groupe espèce de dinde d'amour Coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 265
Cœurs enchantés : 5090
Humeur : Perdue


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: « une aventure inoubliable qu’elle risque sûrement d’oublier » – dory   Mar 21 Juin - 21:59

Bienvenue petit poisson xd
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1012
Cœurs enchantés : 2516


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: « une aventure inoubliable qu’elle risque sûrement d’oublier » – dory   Mar 21 Juin - 22:08

OH MERDE ! Mdr
Bah au moins comme ça, vous êtes venues me dire bienvenue. xD
Je te rajoute ça.

_________________
Je n’ai eu que mensonges et enclaves. J’aurais du être une princesse et désormais c’est ainsi qu’on me traitera. Trop blessée, il est parfois difficile d’être sincère avec ses propres sentiments, même face à son enfant. ▵ ©endlesslove.
“ i love you mom. ” ▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 566
Cœurs enchantés : 8219


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: « une aventure inoubliable qu’elle risque sûrement d’oublier » – dory   Mar 21 Juin - 22:15

Bienvenue (x7) avec ce nouveau perso !!!

J'ai hâte de me mettre à lire ta fiche petit poisson mignonne à croquer (parole de manchot Rolling Eyes) !
J'adore ton choix d'avatar... Alyson c'est mon petit chou d'amour ! Elle est formidable cette actrice et colle parfaitement à Dory en plus ! Heart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1012
Cœurs enchantés : 2516


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: « une aventure inoubliable qu’elle risque sûrement d’oublier » – dory   Mar 21 Juin - 22:17

Ah j’ai oublié de vous dire merci quand même précédemment. Please lov u all !

T’es chou Marvin, contente que le choix de feat te plaise autant. Je trouve aussi, mais j’ai aucun mérite, c’est mon frère qui l’a trouvé ;)

_________________
Je n’ai eu que mensonges et enclaves. J’aurais du être une princesse et désormais c’est ainsi qu’on me traitera. Trop blessée, il est parfois difficile d’être sincère avec ses propres sentiments, même face à son enfant. ▵ ©endlesslove.
“ i love you mom. ” ▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « une aventure inoubliable qu’elle risque sûrement d’oublier » – dory   

Revenir en haut Aller en bas
 
« une aventure inoubliable qu’elle risque sûrement d’oublier » – dory
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» « une aventure inoubliable qu’elle risque sûrement d’oublier » – dory
» elle est belle la montagne
» Les OGM, une seconde Révolution Verte. Sera-t-elle aussi meurtrière ?
» cette nacelle est elle adaptable sur le chassis loola ?
» Elle dort assise !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No Kindness Left :: Broyer les vieux papiers :: Faire le tri sélectif :: Fiches de présentation-
Sauter vers: