AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Tumblr  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « T'aurais pas vu un dragon ? » (mushu&drago)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Messages : 190
Cœurs enchantés : 478
Humeur : Baratine


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: « T'aurais pas vu un dragon ? » (mushu&drago)   Lun 7 Nov - 21:52

Mais si un dragon quoi ! Le truc qui crache du feu...
Mushu & Drago

Mushu n'arrivait pas à croire qu'il avait été aussi bête. Obsédé par le fait de retrouver sa perle, trop occupé à se morfondre mentalement de ne pas sentir une espèce de lien magique qui pourrait lui indiquer une direction, il était bêtement retourné sur ces pas, dévoilant son mensonge pour qui avaient deux sous de jugeote. Malheureusement, le fils de Drago avait ces deux sous de jugeote et bien d'autres atouts dans sa manche, comme, l'ex-dragon ne tarda pas à le découvrir.

Tout se passa très vite, trop pour qu'il réalise que quelque chose clochait. Après sa tentative de fuite avorté, l'Asiatique fut pris d'une irrésistible envie d'être honnête. Il en aurait été presque choqué, mais, il était trop occupé à déballer tout ce qu'il savait pour l'être. Dans toute sa longue vie, il n'avait été honnête quand une occasion, lorsque le secret de Mulan avait été découvert, sur ce maudit col enneigé. En dehors de cela, Mushu avait toujours déformé la vérité, caché les détails qui lui déplaisaient. Parce que la réalité était trop déprimante pour la dire sans mot pour l'embellir, surtout au sujet de ces compétences. Aujourd'hui, à cause de la voix d'Hillel, il faisait sa deuxième expérience avec la franchise. Incapable de détourner le regard et incapable de mentir à cette voix envoûtante.

Il avoua être le dragon, le détail qu'il avait cherché à cacher depuis le début de cette malheureuse rencontre et combla de lui-même la distance qui le séparait d'Hillel, bien que cela sonnait comme la pire chose à faire. Les indices ne manquaient pourtant pas pour signaler qu'il devait trouver une autre manière pour fuir au plus vite. Le rictus qui s'étirait sur le visage de son interlocuteur, la main qui se resserrait sur sa gorge. Malgré ce dernier détail, Mushu continuait de penser qu'Hillel ne lui voulait aucun mal. Il n'était définitivement pas dans son état normal.

"Désolé, il n'y a rien de personnel. C'est juste que, je ne tiens vraiment pas à tomber entre les mains de ton père." Répondit-il lorsque son interlocuteur répéta la partie du plan consistant à jeter le fils du barbare dans le première piège venu. Mushu semblait sincèrement vouloir dissiper ce malentendu, comme si le fait d'avoir pu blesser Hillel en déclarant vouloir se débarrasser de lui l'inquiétait ou le chagrinait réellement. Lui qui d'ordinaire, se souciait trop de sa propre personne pour s'inquiéter des conséquences de ces paroles sur les autres.

Au point qu'il pensait sincèrement le mériter lorsque la prise d'Hillel se referma sur sa gorge jusqu'à ce que ces ongles s'enfoncent douloureusement dans son cou. Complètement hypnotisé, Mushu ne chercha pas à se dégager. Car pour faire cela, il aurait dû mettre fin au contact visuel, or, il se surprenait à n'en avoir aucune envie.

"Oui. Je... Je cherche..." Arriva-t-il à répondre en déglutissant, lorsque les questions se portèrent sur ces recherches. Alors que, jusqu'à présent, il avait toujours répondu directement, Mushu se montrait hésitant lorsqu'il fut question de sa perle. Il sentait qu'il ne fallait pas en parler. Ou alors s'était l'étau autour de sa gorge qui l'empêchait de parler. L'ex-dragon esquissa une tentative de s'extraire au regard d'Hillel. Tentative qui échoua par manque de motivation, tandis que les dernières paroles susurrées à son oreille firent s'envoler ces dernières résistances. "Ma perle. C'est la source de ma magie. Sans elle, je suis..." Il fit un geste vague destiner à s'indiquer de la tête au pied avec un sourire d'excuse. "Beaucoup moins impressionnants, disons-le franchement."

L'étreinte autour de son cou se resserra et, étrangement, Mushu ressentit de l'espoir. L'espoir fou de retrouver, grâce à Hillel, sa précieuse perle et de se sortir de ce guêpier avec son aide. Après tout, il avait bien dit 'nous', en demandant si la perle était utile. La porte qui s'ouvrit semblait aussi être un autre indice en faveur de son optimiste grandissant. Le fait d'être jeté sans ménagement vers la porte ne le dérangeait pas, en fait, l'ex-dragon estimait le mériter. L'Asiatique était complètement envoûté, disposé à être aussi docile qu'Hillel le lui demandait. Avant qu'il n'ait eu le temps de se relever ou de répondre, une douleur lui parcouru l'arrière de sa cuisse, lui arrachant un cri de douleur. Mushu porta automatiquement sa main à sa bouche pour étouffer son cri, ne voulant pas attirer du monde à cause du bruit.

La douleur mit fin à l'enchantement. L'ex-dragon avait l'impression de se réveiller d'un étrange rêve. Oh, comme il aurait aimé que tout ceci ne soit qu'un rêve. Il se redressa péniblement à cause de cette nouvelle blessure. "Tu m'as fait quoi, là ? C'était horrible !" Demanda-t-il, en parlant évidemment de la partie magique de cette conversation et non de la blessure qui y mit un terme. Être obligé de parler en toute franchise, c'était vraiment horrible, de son point de vue.

Sans ménagement, il fut poussé une nouvelle fois. Mushu se retrouva obligé de continuer sa route. À chaque fois que sa jambe blessée touchait le sol, il sentait une douleur lui vriller la cuisse, ce qui lui arrachait à chaque fois une grimace et un léger boitillement. Le blessé se concentra sur sa cadence et huma de temps en temps l'air, toujours dans l'espoir de sentir d'une façon ou d'une autre sa perle. Ne pas la retrouver et retourner entre les mains du barbare qui poireauté à la sortie. Deux perspectives déprimantes d'avenir. "Tu sais... Soyons honnête, si tu me ramènes à ton père et que tu lui dis que c'est moi le dragon. Il va être sacrément déçu du résultat." Souffla-t-il dans une nouvelle tentative de plaider en faveur de sa libération. En temps normal, Mushu était le premier à frimer concernant son utilité, mais, ici, il était évident qu'il devait plutôt opéré une stratégie inversée. "Et puis, pourquoi vouloir encore un dragon ? Vous en avez déjà des centaines ! Un de plus ou un de moins, quelle différence ?"

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 78
Cœurs enchantés : 2234


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: « T'aurais pas vu un dragon ? » (mushu&drago)   Lun 28 Nov - 22:15

Mais si un dragon quoi ! Le truc qui crache du feu...
Mushu & Drago

Hillel était descendu avec l’étranger pour retrouver le dragon. Il s’était porté volontaire ou presque, puis finalement alors que Mushu espérait en échapper au fils, le père le lui autorisa et l’y envoya. Le jeune mage s’était retrouvé dans les sous-sols du laboratoire du Dr. Finkelstein, déjà baladé par l’énergumène qu’il accompagnait. Celui qui avait dit avoir vu le dragon et s’être enfui grâce à lui. Il avait décrit la scène pour donner de la véracité à son discours, mais le fils Bludvist n’était pas dupe. Il avait senti qu’il y avait anguille sous roche. Il avait eu un bon flair pour le coup.

Ils étaient arrivés dans la salle où le dragon et donc l’Asiatiques avaient du se trouver quelques heures ou minutes plus tôt. Or, il y avait un soucis et pas un petit. Tout indiquait qu’il y avait bien eu quelqu’un de détenu ici et que cette salle mais il n’y en avait qu’une. Pas deux. Ce qui voulait dire que soit il mentait et n’avait rien vu soit… Hillel avait alors usé de ses pouvoirs de charmes et de persuasion sur Mushu. La plus douée à ce jeu là était sa soeur, mais il se débrouillait pas mal. C’était aussi une des raisons pour lesquelles Drago n’aimait pas trop s’éterniser dans les grands débats sur la magie avec son fils, car il finirait par aller dans son sens. Ses enfants n’hésitaient pas à s’en servir avec lui et quand il s’en rendait compte cela le mettait dans une rage folle. Comment osait-il alors que son père abhorrait leur naissances à demi-magique.

Le fils avait donc fermé la porte au cas où cela ne marcherait pas, mais il avait réussi et lentement mais sûrement l’Asiatique déblatéra presque toutes les informations sans qu’il n’ait besoin de poser plus de question. C’était lui le dragon qu’il cherchait. J’en étais sûr ! Bordel père, si vous me faisiez un minimum confiance on serait déjà en route pour Arendelle ou encore nos îles. Un sourire mauvais s’affichait sur le visage du jeune-homme tout proche de Mushu. Il venait d’apprendre qu’il pensait se débarrasser de lui si facilement et son égo en avait pris un coup. Une main à la gorge tel un aigle les serres plantés sur sa proie, il lui confia qu’il ferait mieux de se méfier de lui, car il avait plus de corde à son arc qu’il ne l’imaginait. Il n’était pas rare que les gens ignorent qui était la mère des deux enfants Bludvist. Une information qu’ils gardaient bien de divulguer. C’était plus attrayant pour l’effet de surprise et Drago n’en était pas fier alors il en parlait peu aussi. Mushu se rattrapait en disant la simple vérité, c’était juste pour échapper à Drago qu’il se serait débarrasser de lui. Peu importait à Hillel, on ne se lestait pas de lui comme ça, en un simple claquement de doigt. Des deux pour l’instant, à en voir le renvoi enflammé qui avait échappé au dragon, Hillel était le seul à pouvoir le faire.

Il essaya encore d’avoir quelques miettes d’informations qui pouvaient lui être utile. L’étranger avait l’air de chercher quelque chose et Hillel était bien curieux. Le dragon commençait à parler, mais il s’arrêtait hésitant. Il le perdait. Hillel appuya un peu plus son pouvoir sur lui. Il ne devait pas le lâcher, pas maintenant. Enfin, il parla d’une perle. « Donc si tu as ta perle, tu pourras te débarrasser de moi. Tu ferais comment ? Tu vas me brûler c’est ça ? » demanda t-il en le relâchant tout doucement, puis attendit sa réponse. Il releva sa main droite et se concentra un court instant. Un tuyau venait de se décrocher du mur en pierre et de l’eau sombre et sale se déversa sur le sol, venant se diriger au pied d’Hillel. Une simple précaution. Il ouvrit la porte et le poussa en direction du court couloir qui s’offrait devant eux avec deux autres portes. Mushu s’avançait et l’handicapa d’une coupure profonde derrière la cuisse, en plein sur un nerf important pour la marche. Le dragon gémit et sortit de sa torpeur. Le prisonnier demandait ce qu’il lui avait fait avec stupeur. Hillel le fixait fier de lui, un rictus qu’il tenait de son père et lui répondit simplement d’un clin d’oeil. « Oh arrête… T’as aimé ça, je t’assure… Allez avance, on va chercher ta perle. Tu seras sûrement plus utile avec. » continua t-il de le pousser en direction du couloir.

Hillel restait derrière lui alors que le dragon progressait en boitant. Il eut tout le plaisir de le voir faire, amusé. Et dire que Mushu pensait se débarrasser de lui si facilement. Quelle triste animal il faisait là. Puis il se retourna pour continuer à plaider sa cause : « Ca tu gère avec mon père. Ma mission c’est de te ramener, que ce soit le sous-objectif ou le principal. Je m’en moque qu’il soit déçu, se sont ses projets. Mais je t’avoue que quand je te regarde, je comprends pas… ». L’Asiatique avait aussi tenté le tout pour le tout en lui disant qu’ils avaient pleins de dragon, pourquoi un autre. Hillel avait marqué un silence avant de contre-argumenté son deuxième argument. « J’en sais rien… Je pense qu’on en a jamais assez et puis c’est Shan Yu qui nous a parlé de toi. C’est que finalement tu en veux la peine. » haussa t-il les épaules, approchant de Mushu pour le faire avancer.

Soudain, un bruit venait d’un escalier pas loin ou d’une autre salle. Ce n’était peut-être rien, un rongeur se faisant son bout de chemin dans les murs, ou autre chose. Et l’autre chose était une éventualité trop forte et peut-être plus problématique. Non, c’était des pas et ça descendait. « On se casse ! Pas la peine de sacrifier deux personnes pour un truc qu’on pourras venir chercher plus tard » et il posa une main sur son épaule pour activer son pouvoir de persuasion.
acidbrain



_________________

« Drago bludvist est un fou-furieux, sans foi ni loi et surtout sans pitié.
Et s’il a battit une armée de dragon, que les dieux nous viennent en aide. »
STOÏCK THE VAST.

Pour me contacter, passez par Briar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 190
Cœurs enchantés : 478
Humeur : Baratine


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: « T'aurais pas vu un dragon ? » (mushu&drago)   Sam 3 Déc - 23:07

Mais si un dragon quoi ! Le truc qui crache du feu...
Mushu & Drago

Mushu déballait toute la vérité, sans songer à l'embellir ou la détourner comme il le faisait d'habitude, inconscient d’être la victime de la magie de son interlocuteur. Il n’y a que lorsqu’il fut question de sa perle que l’ex-dragon marqua une hésitation. Rien d’étonnant. Cet objet magique était son plus grand secret. La base de sa magie qui avait changé son histoire pour toujours. Même lui en avait oublié l’existence avant qu’un cinglé se prétendant docteur ne l’ouvre comme un poulet pour en extraire la perle. Au final, même ce secret-là fut avoué. En guise de réponse, Hillel lui demanda s’il comptait le brûler après avoir récupéré cette si importante perle. Mushu parut choqué à cette idée. Il n’eut pas le temps de faire une remarque que le fils de Drago leva la main et un tuyau se décrocha pour déverser de l'eau. Le bruit le fit tressaillir, à moins que cela soit l’image qui s’était imposé dans son esprit à la suite de la suggestion d’Hillel. Il n’avait jamais utilisé ces flammes pour carboniser quelqu’un (d'accord, il avait un peu cramé le faucon de Shan-Yu, mais ça ne comptait pas vraiment).

"Moi ? Jamais ! Ce n’est pas parce que je suis un dragon que je ne pense qu’à brûler tout ce qui se présente devant moi. Au cas où tu ne l’aurais pas remarqué, je ne suis pas aussi primitif que les spécimens pullulant sur vos îles." Argumenta-t-il, quelque peu vexé qu’on le croit capable d’une telle horreur. Peut-être l'était-il aussi du manque d’étonnement de la part de son interlocuteur qui ne semblait pas si ébloui que cela de se retrouver devant un dragon capable de parler. Bon, pour sa défense, son apparence humaine actuelle devait jouer. "Sans ma perle, ma magie est… Plutôt aléatoire." Avoua-t-il après avoir marqué une pause à la recherche du mot adéquat ne froissant pas trop son ego. "Dès que je la récupère, je reprends ma vraie apparence et je file d’ici. C'est tout. Zéro brûlé."

Oui, il avait osé utiliser les termes ‘vraie apparence’ alors que, techniquement, ces mots correspondraient plus à celle qu’il possédait actuellement. Même s’il était né humain, après un siècle minimum sous la forme d’un petit dragon à écailles rouges et jaunes, Mushu avait du mal à considérer son apparence actuelle comme la sienne. Comme la présence de la perle dans son ventre, il aurait complètement oublié ce détail si la vérité ne s'était pas imposé à lui après l'intervention du maître des lieux. Après tout, il avait été bien plus longtemps un dragon qu’un humain ordinaire. Il avait aussi osé continuer d’afficher l’assurance de pouvoir fausser compagnie aux barbares sans difficultés dès qu'il aura retrouvé l'ensemble de ces pouvoirs.

Cet optimiste s’effondra en même temps que le charme avec la blessure à sa jambe. Niveau retour à la réalité, il avait connu mieux. En plus de la douleur, l’Asiatique réalisait avec horreur qu’il avait tout déballée. C’était horrible d'être aussi sincère ! Un commentaire qu’il ne put s’empêcher de dire à voix haute. "Je vois maintenant la ressemblance." Déclara-t-il, la mine sombre devant le sourire d’Hillel. Lui qui avait toujours cru que le barbare et le rejeton n’avaient aucun point commun réalisait à présent son erreur. Une erreur qui lui coûta sa vitesse de déplacement et, de ce fait, ces chances de s’enfuir. Retrouver sa perle était sa dernière chance de s'en sortir. Se concentrer sur cette ultime pensée optimiste l’aidait également à ne pas réfléchir sur le fait qu’Hillel avait raison. Il s’était senti bien plus détendu sous l’emprise du charme de son tortionnaire, ressentant une certaine forme de liberté de dire clairement les choses sans chercher à les dissimuler. Oui, il avait aimé, même s’il n’avait pas envie de l’admettre ou de subir à nouveau cette expérience. Il ne comprenait pas comment le charme fonctionnait, la voix et le regard y étaient surement pour quelque chose. Dans le doute, il évitait dorénavant de croiser le regard du fils de Drago.

La progression dans le couloir fut lente, pas uniquement à cause de la prudence. Chaque pas le faisait souffrir et boitiller. L’ex-dragon devait se rendre à l’évidence sur ces chances de fausser compagnie à Hillel. Il ne pouvait trop reposer ses espoirs sur sa perle alors que le peu de fouilles effectués ne donnait rien. Mushu opta pour une stratégie inédite : se dévaloriser. Malheureusement, Hillel ne semblait pas s’inquiéter de la réaction de Drago. "Moi, je crois que si ton père l’apprend, il serait doublement déçu, par moi, et par la personne qui me rapportera à lui." Argumenta-t-il avec patience et conviction. "Tandis que si tu me laisses partir et invente un bobard pour expliquer où est parti le dragon, il ne sera déçu que par toi, ce qui est bien mieux de mon point de vue." Ce n'était pas égoïste puisque, toujours de son point de vue, Hillel pourrait très bien regagner des points auprès de Drago, plus tard, pendant que lui serait de nouveau libre. Ils y gagneraient tout les deux avec ce plan ! Il ouvrit la bouche pour continuer, il avait cru devoir batailler dur pour faire admettre à Hillel que son père serait déçu du résultat en apprenant qui était le fameux dragon. Il ne s’attendait pas du tout à ce que son interlocuteur opine si rapidement avec un ‘quand je te regarde, je ne comprends pas’. "Hé !" S’offusqua-t-il, tellement vexé qu'il oublia que ce genre de réaction était-ce qu’il cherchait à obtenir. "C’est vrai que… J’ai été dans une meilleure forme, mais, je voudrais bien voir à quoi tu ressemblerais après avoir passé des mois à profiter de l’hospitalité locale." En disant cela, il tenta de réajuster maladroitement ses vêtements dans une tentative de se donner meilleur allure. "Tu ne serais pas très frais toi non plus." Assura-t-il en guise de conclusion.

Son deuxième argument tomba également à plat. Mushu devait s’empêcher de lever les yeux au ciel lorsqu’Hillel déclara qu’il n'y avait jamais assez de dragons. C’était bien sa veine. En plus, c’était Shan Yu qui avait vendu la mèche. Double poisse. Les rumeurs étaient donc vraies. D'accord, c'était glorifiant qu'un ennemi vante vos mérites et, sur le coup, il ne trouva rien à dire pour aller à l'encontre de ce compliment. "Vu comme ça." Commenta-t-il avec un hochement de tête. Tant pis, il n'était pas doué pour se dévaloriser. Était-ce sa faute, s'il était si exceptionnel ? Il fallait croire qu'être un cas aussi unique était parfois un fardeau.

Pendant quelques instants, il arrêtait d’être égoïste pour s’inquiéter au sujet de Mulan. Avait-elle croisé de nouveau la route de Shan Yu ? Est-ce qu’elle allait bien ?
Un bruit le tira de ses pensées. Il aurait aimé penser que s’était son imagination qui lui jouait des tours, mais, non, le bruit était trop régulier. Quelqu’un approchait ! La panique l'envahit de nouveau. Plusieurs craintes se mélangeaient. La peur de devoir partir sans sa perle. La peur d'être re capturer par le propriétaire des lieux. Deux craintes qui lui soufflaient des réactions contradictoires : continuer de chercher la perle et fuir au plus vite avant de se faire reprendre. L'ennui est que l'option deux consistait à fuir un geôlier pour se jeter littéralement dans les bras d'un autre. En plus, il était inquiet de ce que pourrait faire le scientifique fou avec sa précieuse perle. Ainsi, lorsqu'Hillel ordonna de fuir, le premier réflexe de Mushu fut de protester : "quoi ? Mais on ne peut pas lai...lais..." L'ex-dragon se tut brutalement, de nouveau victime du pouvoir de persuasion lorsqu'Hillel posa sa main sur son épaule. De nouveau, l'impression d'avoir le cerveau plongé dans du coton ou une autre substance moelleuse dans le même genre. Retour à cette docilité qui l'agacera au plus haut point lorsque le charme sera rompu. Finalement, revenir plus tard semblait une excellente idée. Tenter un truc à eux deux, c'était suicidaire. Mieux valait revenir, mieux préparé. Mushu acquiesça et rebroussa chemin aussi vite que sa blessure le lui permettait. Le silence uniquement brisé par les bruits indiquant qu'ils ne seront plus seul très longtemps et par les cliquètements du reste de ces chaînes aux bouts calcinés.

Le soulagement de sortir de ce guêpier à temps ne dura pas longtemps. Pour être plus précis, il dura du moment où Mushu aida Hillel à sortir par l'étroit passage qui leur avait permis d'entrer et se termina exactement au moment où il leva les yeux pour constater que Drago était toujours là et qu'il venait concrètement d'échapper à un piège pour tomber dans un autre. Instinctivement, l'ex-dragon se releva prestement pour reculer, pris dans un bref sursaut de lucidité. Sauf que l'emprise de l'envoûtement d'Hillel reprit vite le dessus, ce qui donna une tentative maladroite qui faillit le faire trébucher en arrière. En désespoir de cause, il lança un regard suppliant vers Hillel. Pitié ne lui dit rien. Semblait être le message subliminal que Mushu essayait de faire passer avec ce regard. Aucune chance que cela fonctionne, mais, rester sous l'emprise du sort de persuasion, il voulait croire que le fils de Drago allait l'aider comme il l'avait promis.

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 78
Cœurs enchantés : 2234


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: « T'aurais pas vu un dragon ? » (mushu&drago)   Dim 8 Jan - 15:51

Mais si un dragon quoi ! Le truc qui crache du feu...
Mushu & Drago

Hillel pensait avoir deviné ce que lui voudrait le dragon une fois cette fameuse perle retrouvée. Il fut presque étonné de la réponse si sincère de Mushu. Le dragon avait l’air presque aussi surpris que lui. « Ah je m’excuse » avait-il commencé avec ironie. « C’est pas ce que m’a fais comprendre mon père, primitif ou non. Vous êtes juste bon à cracher du feu… » parlait-il toujours avec sarcasme. Il ne le pensait pas ainsi. S’il y avait bien une chose qu’il reprochait à son père, c’était parfois son manque de tact. Avec les humains, il se débrouillait très bien pour les caresser dans le sens du poil avant de leur passer un collet létal, mais avec les bêtes ou créatures c’était une toute autre histoire. Un simple barbare primitif. Si la Bête du Gévaudan lui était presque plus dévoué à lui qu’à sa soeur ou encore à Drago, c’est bien parce qu’il le traitait comme une personne à part-entière. Il le considérait pour mieux le tenir. Ce n’était pas qu’une histoire de conditionnement. Mushu lui expliquait alors ses plans. Hillel le jaugea et haussa les épaules. « J’ai donné ma parole de ramener le dragon. Mon père te traitera sûrement mieux qu’il me traite moi. Je te laisserai pas faire sans me battre, je te préviens. ».

Après ça, pour assurer la réussite de sa mission immédiate en ce soir froid et humide dans le Monde-gris il blessait Mushu à la jambe. L’homme-dragon se mit alors à trottiner. Ils progressaient lentement. Le prisonnier en profita alors pour encore essayer de plaider sa cause et de s’en sortir avec deux trois paroles. Hillel était peut-être plus fin que Drago sur certain point, mais il restait son fils et il avait été élevé par ce chef barbare. Sa mission est claire et il la remplirait quoi qu’il puisse arriver. Il se concentrait là-dessus, tétu comme son père. Puis, il connaissait assez bien ses remontrances pour éviter de lui désobéir ou le décevoir. Et surtout s’il pouvait élever un peu l’estime que son père avait de lui face à celui qu’il portait à sa soeur, il n’en ratait pas une. Il lui confia qu’il allait décevoir son père en lui disant qu’il était le dragon. Hillel approuva alors juste par méchanceté. Il aurait peut-être pas du, car Mushu prit ça pour argent comptant et continua de renchérir. Hillel était occupé à observer la salle qu’ils avaient traversé et le couloir qui s’étendaient alors devant eux. Il se préoccupait aussi de son attention porté sur son butin (le dragon) et l’eau qu’il faisait glisser derrière lui. Avec ça, il n’entendait que la voix de l’Asiatique en fond et ça avait fini par l’agacé. Il était persuadé d’avoir perçut un bruit, mais impossible avec l’autre joyeux luron. Hillel soupira et le poussa un peu sèchement d’un brusque coup de main sur l’épaule.

Il le tourna pour qu’il le voit bien et le fusilla du regard. Qu’est-ce qu’il était chiant. : « Non, ce qui va se passer, c’est que toi tu as menti et moi j’ai simplement répondu aux ordres : ramener le dragon. La déception, c’est entre toi et lui. C’est un barbare. J’ai fais ce qu’on m’a demandé de faire ça lui suffit. » lui prouva t-il par A plus B qu’il ne risquait rien. Mushu ajouta ensuite – lui qui se peignait comme quelqu’un de si minable et décevrait Drago Bludvist – des arguments pour expliquer que finalement il l’était peut-être mais pas tant que ça. « Faut savoir ce que tu veux toi… » commença par grogner Hillel avant de dire pour sa défense : « Je m’en sortirai beaucoup mieux que toi. J’ai pas besoin d’une perle moi ». Non, décidément Hillel ne voulait pas être rangé dans le même panier que cet énergumène. Le bruit se fit plus présent. En alterte, la discussion s’arrêtait là pour la fuite. Le fils Bludvist usa de ses charmes pour intimer vivement Mushu de prendre les jambes à son cou. Ce dernier hésita un moment. Il ne voulait pas partir sans cette partie de lui qu’on lui avait volé. « Plus tard. » insista le jeune mage et entrainait l’Asiatique dans une marche rapide et dynamique. Il le lançait un peu vers l’avant en prenant soin de délicatement fermer la porte. Il la verrouilla grâce à sa magie d’un simple geste de la main. Il fit glisser l’eau juste devant la porte et une rigole le suivait juste sous son pied. Ainsi, si on accédait à la première salle et qu’on marchait dans la flaque, il sentirait les vibrations. Histoire de savoir le pourcentage critique de la situation.

Ils finirent là où ils étaient entrés. Hillel fit signe à Mushu de passer le premier par la fenêtre et l’aida à se hisser. Il le suivit rapidement et referma la petite fenêtre. Drago jaugea son fils qui lui fit signe de partir. « Y’avais quelqu’un, faut pas rester trop longtemps ici, on va se faire remarquer. » Mushu était resté droit comme un piquet. Hillel remettait ses vêtements en place et un silence pesant s’imposa. Personne ne bougeait car Drago ne bougeait pas. Il attendait après son fils. Le jeune-homme croisa alors le regard de Mushu et il y eut comme une lueur dans son regard. Pas mauvaise, au contraire. Il avait plutôt de la peine. « C’est lui que tu cherches… J’crois qu’il a passé un sale quart-d’heure là dedans. Ca lui est revenu lorsqu’il est revenu dans la salle où il était retenu prisonnier. Bon il a essayé de s’enfuir, mais je l’ai maitrisé… On peut pas discuter plus tard. C’est actif chez Finkelstein !
_Non, on finit. Dépêche toi. Si on se fait prendre, ce sera juste de ta faute et crois moi que je te tuerais le premier. Parle. »
Hillel fronça les sourcils. Il ne supportait pas quand son père ne lui faisait pas confiance. Ce dernier s’approcha d’un pas vers lui, le regard impassible. Il était toujours persuadé à ces moments là, qu’il en aurait été capable, sans même hésiter une seconde. Jamais il l’avait pour Hazel. Ce n’était que pour lui. Le haïssait-il à ce point ? « Bah c’est tout. Ah ouais, il … Il lui manque un truc, on lui a retiré quelque chose mais il sait plus quoi. En gros, il n’arrive plus à prendre sa forme de dragon. Donc ça servira à rien de le frapper jusqu’à ce que mort s’en suive. On viendra le chercher plus tard. Ou on trouvera bien quelque chose. » mais Drago continuait à le jauger avec insistance. C’était comme s’il ne le croyait pas. « Bon sang. Tu l’as regardé ? Il ne peut pas me mentir. Je suis bien plus fort à ce jeu là que lui. » siffla t-il entre ses dents avant de regarder Mushu. D’un pas déterminé il s’approcha de lui, lui attrapa le visage et le regardait droit dans les yeux. « Dis lui qui tu es ! Et pas de fioritures, on s’en fou des conneries que tu peux bien sortir car clairement si j’entend encore une anecdotes inutiles, je te coupe la langue. Juste dis qui tu es vraiment. » Il le lâcha et le poussa devant Drago. Le chef barbare l’attrapa par le col. « Parle… » Hillel avait tenté de lui faire gagner du temps et surtout de minimiser son sort… Pour l’instant. Oui, il avait eu un peu de peine pour lui.

Il ne restait plus qu’à Mushu de se laisser porter par l’envoutement d’Hillel et il serait embarqué pour les terres froides d’Arendelle sur le champs.

acidbrain



_________________

« Drago bludvist est un fou-furieux, sans foi ni loi et surtout sans pitié.
Et s’il a battit une armée de dragon, que les dieux nous viennent en aide. »
STOÏCK THE VAST.

Pour me contacter, passez par Briar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « T'aurais pas vu un dragon ? » (mushu&drago)   

Revenir en haut Aller en bas
 
« T'aurais pas vu un dragon ? » (mushu&drago)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» LE DRAGON BOAT
» L'Amérique, l'Amérique, je veux l'avoir et je l'aurais !
» Anniversaire dragon
» collection de dragon
» Red Dragon (édition limitée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No Kindness Left :: Le monde des Contes :: Grey Cloud :: Burtonland :: Halloween Town-
Sauter vers: