AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Tumblr  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Harris ☆ Jamais deux sans trois. Jamais trois, sans toi. (2e délai : 26.05.2016)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité

Invité




MessageSujet: Harris ☆ Jamais deux sans trois. Jamais trois, sans toi. (2e délai : 26.05.2016)   Ven 22 Avr - 1:50


Harris Bothwell
I'm coming home
Tell the world I'm coming home



Nom, Prénom(s) :  Harris Bothwell, prince du royaume de Dunbroch. Du moins, l’un des trois princes. Puisque je suis l’un des trois « H » comme tout le monde se plaît à nous appeler depuis notre enfance. Hubert et Hamish font partie de moi et sans eux à mes côtés, je ne me suis jamais senti vraiment…complet. C’est difficile à décrire, mais je ne suis pas seulement Harris, je ne pourrais jamais l’être.

Âge : Vingt-deux ans. Du moins physiquement parce qu'être un adulte responsable, ce n'est pas vraiment mon truc en réalité. Si je peux laisser aux autres le soin de tout gérer pendant que je fais ce que je veux, je ne vais pas m'en priver.
Date & Lieu de naissance : Au printemps, alors que les fleurs et les forêts sauvages du royaume de Dunbroch s’épanouissaient sous un soleil encore timide.  
Conte : Rebelle/Brave.  
Personnage : Harris, l'un des petits frères de Mérida, l'un des triplés, l’un des trois « H ».
Orientation & Statut : Homosexuel. Seul le corps des hommes a toujours eu cet effet dévastateur sur moi. Ce frisson d’envie, d’extase.  Dans la douceur de leurs lèvres, je noie le poison de mes mots. Un jeu de séduction dangereux, excitant, révoltant. Alors bien sûr, je suis célibataire. Parce que je suis incapable de ne pas jouer avec eux, avec leurs sentiments, pour mieux détruire les miens.
Groupe : Le dramaturge/l'acteur
Particularité : Dédoublement de la personnalité. Tout le monde pense qu’Hamish a disparu, qu’il est mort. Ils ne comprennent pas qu’il est toujours là. Je le sais, parce que je peux lui parler. Tous les jours. Mais les autres ne comprennent pas, ils pensent qu’il n’y a que moi, ils ne savent pas nous différencier. Pourtant, ce n’est pas moi, c’est Hamish. Ce n’est pas parce qu’on se ressemble, parce qu’on partage tout, que soudain, il n’y a plus que moi. Seulement moi et Hubert. Non, Hamish est toujours là. Ce sont eux qui ne le voient pas.
Un camp en particulier : Celui d’Hiccup, parce que quoi qu’il arrive, je me battrais toujours aux côtés de ma sœur.
Pouvoir(s) :  métamorphe. Suite à un sort malencontreux qui ne nous était pas destiné, mes frères et moi (et récemment, notre sœur) avons développé la capacité de nous transformer en ours. La plupart du temps, il est aisé de contrôler la transformation, mais lorsque les émotions deviennent trop fortes, c’est l’ours qui prend le dessus… Ce qui peut être vraiment dangereux parce que l’animal peut prendre le pas sur l’homme et si la métamorphose est trop fréquente ou bien trop longue, l’humain peut totalement finir par disparaître.



FEAT Eddie Redmayne.



Que penses-tu de la politique actuelle des choses ?  
Es-tu au moins au courant de ce qui se trame ?
Pour le moment, je suis encore bloqué à Storybrooke, alors il est difficile pour moi de suivre ce qui se passe dans mon royaume. Mais Mérida me tient informé, elle m’envoie des messages et grâce à elle, je ne suis pas totalement coupé de mon monde. Néanmoins, je me sens inutile, incapable de les aider à se battre pour défendre Dunbroch. Lorsque ma sœur a enfin pu rentrer chez nous, Drago avait réussi à conquérir son royaume et le récupérer n’a pas été facile… D’autant plus que les autres clans nous avaient lâchement abandonné. Depuis, Mérida ne leur a pas pardonné cet affront. Et si maintenant, ils se battent à ses côtés, elle n’a rien oublié pour autant. Ils ont perdu sa confiance. Si elle tolère encore leur alliance, c’est parce que Dunbroch a besoin de tous les renforts disponibles pour empêcher Drago de reprendre le pouvoir. Heureusement, Hiccup est l’un de nos précieux alliés. Suite à mon message, il a rejoint les trompes de Mérida et grâce à son aide, ma famille a retrouvé ses terres et son peuple.
Pour être honnête, je me préoccupe davantage de ce qui se passe dans le monde des contes qu’à Storybrooke, oubliant sans doute que je ne suis pas encore parti et que je devrais surveiller mes arrières ici aussi.



Anecdotes & Caractère
Joueur, manipulateur, escroc. J’aime simplement parvenir à mes fins et dans le domaine ma sœur a été ma plus belle victime. Pourtant, avec elle, le jeu a toujours été biaisé. Parce qu’elle tient trop à nous pour nous refuser quoi que ce soit et parce que je l’aime trop pour ne pas prendre en compte ses sentiments. Mais si elle est mon point faible, au même titre que mes frères, je n’hésite pas une seconde à me jouer des autres. Tant que je peux obtenir ce que je veux.
Passionné, protecteur, impétueux. J’œuvre dans l’ombre pour les gens que j’aime, les protégeant parfois contre leur grès. Bien souvent excessif, je ne sais pas où se trouve les limites et au risque d’aller trop loin, je me laisse guider par mon instinct. Et lorsque ma colère prend le dessus, je peux me montrer impulsif et incontrôlable. Et généralement, c’est à ce moment-là que l’ours prend le pas sur l’homme.
Secret, parano, méfiant.  Avec mes frères, nous avons toujours pris l’habitude de garder nos secrets entre nous, si bien que même des années plus tard, certains restent encore enfouis au plus profond de nous. Il serait impensable qu’ils tombent entre de mauvaises mains. En effet, je n’accorde pas ma confiance facilement…



Pseudo : Leïlan
Prénom : Cécile
Âge : Vingt-sept ans. Je me fais vieille éè
Loisirs : RP, dilapider mon argent dans mes collections 8D, les films/séries, les peluches *-*, lire, le yaoi/boys love, et surtout ne rien faire du tout.
Crédits de la fiche :
Code du règlement : Code Ok by Briar
Que penses-tu de NKL ? :  Je n’en pense que du bien, c’est pour ça que je suis là ♥
Besoin de parrain/marraine ? : Non merci, je sais déjà qui harceler, jusqu’à la déraison (a)




Dernière édition par Harris Bothwell le Sam 28 Mai - 1:35, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Harris ☆ Jamais deux sans trois. Jamais trois, sans toi. (2e délai : 26.05.2016)   Ven 22 Avr - 1:51

Histoire

Let the rain wash away all the pain of yesterday
I know my kingdom awaits and they've forgiven my mistakes
I'm coming home, I'm coming home
Tell the world that I'm coming home


There's no life without you
MONDE DES CONTES - MONDE DES CONTES - MONDE DES CONTES - MONDE DES CONTES
Toutes les légendes ont une part de vérité. Elles puisent leur essence dans les histoires qui se murmurent au coin du feu ou autour d’une bière. Elles traversent le temps et peu à peu, elles se déforment, s’amplifient ou se dispersent. Et parfois, oui parfois, la vérité transcende la légende.  
Au Royaume de Dunbroch, l’animal le plus redouté était sans aucun doute l’ours. Et mon père le Roi Fergus nous racontait toujours la même histoire. Celle où il se faisait attaquer par cet animal redoutable, énorme et enragé. Ce dernier avait pris sa jambe et pourtant, mon père en était ressorti vivant ! Un véritable héros pour mes yeux d’enfant assoiffé d’aventures. Mais ce n’est pas de mon père que j’aimerais vous parler à présent. Mais d’une potion qui a scellé notre destin à tout jamais. D’une légende incroyable, de l’histoire d’une famille. De ma famille.


☆☆☆

« Elle a dit que si on l’aidait, on pourrait manger tout ce qu’on veut ! » Hamish avait cet air grognon qui m’amusait toujours beaucoup. Mais peut-être pas autant que le regard sérieux d’Hubert, qui creusait un pli entre ses deux sourcils. « Mais j’avais vu ce gâteau en premier ! » Tout avait commencé quand les parents s’étaient mis en tête d’organiser un tournoi dont le vainqueur gagnerait la main de leur fille aînée. Chaque premier né des chefs de clan avait pu tenter sa chance. Et bien décider à ne pas se marier, Mérida avait participé au tournoi et elle avait gagné ! C’était à partir de cet instant que tout avait basculé. Nos parents étaient furieux et la colère avait grondé parmi les clans du royaume. Alors Mérida s’était enfuie. Pourtant, j’ai toujours su qu’elle reviendrait. Le château, sans ma sœur, ce n’était plus la même chose. Mais alors qu’elle semblait s’être réconciliée avec notre mère, cette dernière s’est transformée en ours et notre père – en fin chasseur –, ignorant que c’était elle, l’avait poursuivi dans tout le château afin de la tuer. Mais c’était sans compter sur notre aide bien sûr. La ruse avait toujours été notre spécialité à tous les trois, et c’est pour cette raison que Mérida avait fait appel à nous. Mais même quand il s’agissait de sauver notre mère, tout travail mérite une compensation. De ce fait, si elles parvenaient toutes les deux à s’enfuir du château, nous pouvions rester dans la cuisine pour y manger tout ce qui nous faisait envie. Mais nous avions toujours eu les mêmes goûts en matière de nourriture, alors l’inévitable avait fini par se produire…  « Cessez de vous disputer tous les deux ! On n’a qu’à le couper en 3 ce morceau de gâteau ! Ya encore plein de trucs à manger de toute façon donc autant tout partager en parts égales. » Insidieusement, je me glissai dans la bataille pour avoir ma part du butin. Et je savais que mes frères ne voudraient pas perdre de temps en disputes inutiles alors que notre récompense était limitée dans le temps. Dès que le calme serait revenu dans le château, il nous faudrait quitter les lieux avant d’être découverts. Alors nous n’avions pas de temps à perdre ! « D’accord, marché conclu ! » Satisfait, je me frottai les mains alors qu’Hamish se concentrait afin de couper trois parts parfaitement égales. Dans la confrérie des trois « H » on ne plaisantait pas lorsqu’il s’agissait de découper quoi que ce soit en trois. « Voilà ! C’est parti ! » Chacun d’entre nous se jeta sur sa part, la dévorant en moins de temps qu’il n’en faut pour dire ‘gâteau’. Et malheureusement ce soir-là, nous ne mangèrent rien d’autre… D’affreuses douleurs parcoururent tout notre corps et je crois que l’espace de quelques minutes nous avions vraiment cru que c’était la fin et que nous allions mourir dans d’atroces souffrances après avoir mangé un gâteau empoisonné. A la place nous nous étions transformés en ours. Tous les trois. Comme notre mère l’avait fait un peu plus tôt dans la soirée et malheureusement nous venions de comprendre ce qui lui était arrivé, en commettant la même erreur qu’elle en cédant à la gourmandise. A partir de ce jour, nous ne furent jamais plus vraiment les mêmes. Moitié ours, moitié humain.


Être un ours, c’était comme un jeu au début. Mais le sort aurait pu devenir permanent si Mérida n’avait pas trouvé une solution pour nous sauver notre mère, mes frères et moi. Autrefois, un prince avait été piégé par cette même sorcière, mais il n’avait pas trouvé le chemin qui le reliait à sa vie d’avant, à ses proches. Son désir insatiable de pouvoir l’avait mené à sa propre destruction et il avait tout perdu. Son royaume, son trône, sa famille et même son humanité. Devenu un ours sauvage, il avait attaqué mon père, puis plus tard, ma mère et ma sœur. Mais pour nous, heureusement, les choses avaient tourné différemment. Parce que la famille passait avant toute chose et le conflit qui avait opposé ma mère et ma sœur ne suffit pas à les séparer. Même le sort n’y était pas parvenu et sous la forme d’un ours, notre mère avait fait la paix avec Mérida. Leur réconciliation, la force du lien qui les unissait avait brisé l’enchantement et nous étions redevenu humains, du moins la majeure partie du temps… Mais c’était resté notre secret, à Hubert, Hamish et moi.
La vie avait repris son cours au royaume de Dunbroch. Du moins, jusqu’à la mort de ma mère. Malgré ce que je pouvais laisser paraître, cette perte m’avait affecté profondément.  Perdre une mère change profondément une vie. Et si je n'osais pas en parler, elle avait laissé un vide en moi que  j’avais du mal à combler. C’est la guerre qui a brutalement détourné mon attention de mon chagrin. Les géants avaient envahi les forets donnant sur nos terres, détruisant des villages et pour les chasser avant qu’ils ne réduisent notre royaume en cendres, Mérida, Hubert, Hamish et moi, nous avions dû redoubler de stratégie et de courage. Deux choses dont – à coup sûr – nous ne manquions pas !


☆☆☆

Au cœur de la bataille, je menais mes troupes toujours plus loin pour repousser les géants. Et nous gagnions du terrain, à chaque assaut, la victoire semblait plus proche. Presque à portée de main. Épuisé par un mois de combats, je n’avais plus aucune vision d’ensemble, j’avais depuis longtemps perdu de vue mes frères et ma sœur. Pourtant, s’ils avaient été blessés, je l’aurais senti, c’était une certitude. Notre lien avait toujours été puissant, indestructible. « Hamish !!! » Le hurlement de Mérida s’éleva au-dessus de la bataille, me transperçant le cœur. Ce désespoir, cette douleur ne pouvais signifier qu’une seule chose… Sans même réfléchir, je m’élançai dans sa direction, aveuglé par la peur. Apercevant alors le corps de mon frère, écrasé sur le sol, inerte, je perdis le contrôle de mon corps, me laissant submerger par la souffrance, par le désir de vengeance. En pleine course, mon corps se transforma sous la puissance de mes émotions et des rugissements terrifiants surgirent de ma gueule d’ours. Dans un cri, j’entendis Hubert se transformer à son tour. C’était inévitable. C’était comme un coup de poignard dans le cœur. Une douleur indicible, insupportable. Le regard assombri par la haine, je continuai à courir, grimpant sur un arbre afin de prendre de la hauteur et de bondir sur le géant qui venait de frapper Hamish, le mordant à la gorge. Et je n’aurais aucun répit tant qu’il ne s’effondrerait pas sur le sol, privé de toute vie. Seule la vengeance m’importait et ce, même si elle ne pourrait jamais guérir mon cœur meurtri. Immédiatement, Hubert se joignit à moi, escaladant le géant, toutes griffes dehors, plantant ses crocs dans la chair épaisse de la créature. « Faîtes moi tomber ces géants ! Les ours vous me les laissez. Je m’en occuperais personnellement. » Les explications viendraient plus tard, quand Hamish serait vengé, quand tous les géants seraient tombés. Alors à ce moment-là, Mérida découvrirait la vérité, qui la dispenserait – je l’espérais – de nous tuer.

☆☆☆

« Hamish est mort ! » A ces mots, je fronçai les sourcils. Il ne comprenait rien. Comme tous les autres, il ne pouvait pas voir la différence, entre Hamish et moi. « Tu le fais exprès ? Je t’ai dit que ce n’est pas à moi que tu as parlé hier, c’était Hamish ! Il me parle à moi aussi ! Il est encore là. Il n’est pas mort » Le regard qu’Hubert posa sur moi éveilla une colère sourde en moi. Il me pensait fou. Avant, il n’aurait jamais douté de moi, quoi qu’en pense les autres. Mais à présent, il était de leur côté et il refusait de voir l’évidence. « La douleur te fait perdre la tête… Moi aussi je ne peux pas accepter sa mort… J’ai l’impression d’avoir perdu une part de moi… » Excédé, je le repoussai vivement, me sentant trahi. Si quelqu’un pouvait me comprendre, j’avais cru que ce serait lui. Mais il refusait de voir l’évidence. Alors, Hamish et moi, on devrait se débrouiller sans lui. « C’est toi qui perd la tête. Tu laisses les autres se mettre entre nous, tu crois à leurs mensonges. » Ce n’était pas parce qu’il avait vu notre frère tomber au combat qu’il n’avait pas survécu à ses blessures. Il avait simplement cessé de croire en la force de notre lien, celui qui nous rendait inséparables. Rien ne pourrait jamais le briser. Pas même la mort.





Never let me go
STORYBROOKE - STORYBROOKE - STORYBROOKE - STORYBROOKE - STORYBROOKE
Tout s’était passé si vite. Cet étrange brouillard avait envahi le château. Mérida et moi avions bien essayé de fuir mais il nous rattrapait à chaque fois, il était partout. Notre course nous mena jusqu’au toit. Je devais sauver ma sœur, à tout prix. Je l’avais promis à mon père, mais aussi à ma mère sur son lit de mort. La survie de Mérida était plus importante que la mienne. Même si elle avait du mal à l’accepter. Mais j’ai échoué… Une fois sur le toit, elle s’est pris les pieds dans sa robe et elle a glissé. J’ai essayé de la retenir, mais la brume remontait le long des murs du château. C’est à ce moment-là qu’Hubert est arrivé, nous lançant une corde pour nous remonter. Mais alors que nous étions suspendus à la corde, l’étrange brouillard s’abattit sur nous et nous disparûmes dans le néant.

Vingt-huit ans s’écoulèrent comme une seule journée pour nous. Une malédiction qui nous enferma à Storybrook dans de nouvelles identités, dans un univers inconnu, sans la moindre magie. Et un jour la malédiction fut levée et nos souvenirs réapparurent subitement. Si certains furent seulement accablés par leur passé, ce brusque retour à la réalité fut pour moi bien plus difficile à encaisser… En effet, la brutalité de mes émotions me transforma en ours… Et sans l’intervention de Mérida, je serais sans doute mort à l’heure actuelle. Lorsqu’elle s’interposa devant moi comme elle l’avait déjà si souvent fait par le passé, je retrouvai peu à peu mes esprits. Lorsque j’ouvris à nouveau les yeux, je m’étais effondré dans ses bras, sous forme humaine. Sans elle, je n’étais rien.
Même dans cette fausse vie que nous avions mené à Storybrooke, elle était toujours à mes côtés, nous avions grandi ensemble, en tant qu’amis. Nous travaillions au Rabbit Hall ensemble, elle en tant que Barmaid et moi en tant que serveur. Quand je n’escroquais pas les gens sur internet ou dans la vie. Roublard un jour…
Mais un an après la levée de la malédiction, Mérida trouva un moyen de rentrer chez nous pour secourir notre royaume. Cependant, elle m’interdit de la rejoindre. Soit disant qu’elle reviendrait me chercher plus tard. Mais elle m’écartait pour me protéger et ne pas savoir ce qu’il leur arrivait me rendait fou.


☆☆☆

« Tu rêves encore Harris ! Les bières ne vont pas se servir toutes seules, tu sais… » Certains clients étaient plus imbuvables que d’autres. Mais aujourd’hui, je n’avais que faire de leur remarques, toutes mes pensées étaient tournées vers Mérida, vers Hubert et ce qui se passait dans notre royaume. Et moi, j’étais bloqué ici, je n’avais pas assez d’argent pour payer mon passage comme l’avait fait Mérida. Pourtant, je continuais d’amasser un petit pécule en faisant ce que je faisais de mieux : arnaquer mon prochain. Entre deux bières, bien sûr. Et à l’instant, j’en posais deux sur la table du client mécontent. « Voilà, monsieur est servi. » Son sourire m’excédait mais je n’en montrais rien, j’avais bien mieux à faire. Mérida m’avait envoyé un message et je devais l’aider au plus vite ! Si je ne pouvais pas encore la rejoindre, je pouvais néanmoins leur envoyer assez de renforts pour qu’ils puissent avoir une chance de gagner. Sortant une enveloppe de ma poche, je me dirigeai vers un homme, assis seul à une table. « Voici la lettre que vous devez transmettre à Hiccup ! » Ce dernier m’observa, suspicieux. « Tu as la somme que je t’ai demandé ? » Dans un soupir, je déposai la bourse sur la table. « Tu peux recompter si tu veux mais le compte y est. Et rappelle-toi, tu as promis une livraison rapide ! C’est un message urgent ! » Son sourire sarcastique était loin de me mettre en confiance mais je devrais m’en contenter. Parce que sans cette lettre Hiccup ne saurait pas que Hubert et Mérida avaient besoin de lui et qui sait ce qui pourrait alors leur arriver s'il n'intervenait pas...






Dernière édition par Harris Bothwell le Sam 28 Mai - 1:36, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
My only love sprung from my only hate.

avatar


Messages : 445
Cœurs enchantés : 3813


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: Harris ☆ Jamais deux sans trois. Jamais trois, sans toi. (2e délai : 26.05.2016)   Ven 22 Avr - 7:18

Bienvenue parmis nous *.* bonne chance pour ta fiche :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 75
Cœurs enchantés : 1095


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: Harris ☆ Jamais deux sans trois. Jamais trois, sans toi. (2e délai : 26.05.2016)   Ven 22 Avr - 8:02

Mon Haaaarrrrrris !!!!!!!! Bienvenue, plein de tendresse, plein de bicuists tout et tout et tout !!!!

Ah que je suis contente de te voir ! Viens vite ! Fini vite ! Plein de courage pour ta fiche. Il est trop cute sur l’avatar de la fiche en plus  *-*

Sinon y’a un soucis de présentation avec la fiche, ce qui est bizarre ! Oo... Mais ça vient de nous ! Je te modifierai ça et t’expliquerais en privée t’inquiète ! Je vais te poupouner :lance déjà un regard mauvais à Pan et Frost s’ils s’approchent:

Si jamais tu as besoin de question, tu sais que tu n’hésites pas, on est tous là pour te répondre. Tu as une semaine pour finir ta fiche et à droit  des délais. Jusqu’à 3 semaines en tout ;)

_________________

Pour me contacter, passez par Briar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Harris ☆ Jamais deux sans trois. Jamais trois, sans toi. (2e délai : 26.05.2016)   Ven 22 Avr - 10:14

Ce début de fiche est ... Brou Demi mourru Fire bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Harris ☆ Jamais deux sans trois. Jamais trois, sans toi. (2e délai : 26.05.2016)   Ven 22 Avr - 11:41

Aaaaaaaaaaaaaaaah ! Ma Leïlou ! T'es là et tu me préviens même pas quoi è_é

En tout cas bienvenuuuuuuue ! Depuis le temps que je t'attends, je suis trop heureux de te voir ici XD
Après tu sais déjà tout ce que je pense de Harris Hihi
Bon courage pour ta fiche et t'as intérêt à me réserver un rp XD
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Harris ☆ Jamais deux sans trois. Jamais trois, sans toi. (2e délai : 26.05.2016)   Ven 22 Avr - 12:09

Merci Juliette *-*


Haaan Soeurette Brou Coeur Merci Pan  des gateauuuux *ventre sur pattes*
Ah ? J'avais tellement la tête dans le cul hier soir que j'ai peut-être fait un mauvais C/C aussi Mdr Oh oui poupoune moi ** Et je veux bien me faire tripoter par Pan et Frost moi (a) Même si ce sont des sadiques sans coeur ! xD
Je n'hésiterais pas à vous harceler si j'ai des questions et je vais essayer de ne pas mettre une éternité à finir ma fiche Argh


Merci Aude *-* Je suis contente que ce début de fiche te plaise  Love


MON LOULOUUUU *-* figure-toi que je me suis endormie comme un caca avant d'avoir pu te laisser un message sur skype xD
Merci Coeur Oui je sais que tu veux lui passer dessus (a) Pour le RP c'est obligé ! Demi mourru

Pole
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 1012
Cœurs enchantés : 2516


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: Harris ☆ Jamais deux sans trois. Jamais trois, sans toi. (2e délai : 26.05.2016)   Ven 22 Avr - 13:50

Ooh eoucement doucement !! Y'a Vael aussi ! Et c'est le frere d'un de mes perso ! Je suis prioritaire Pan

Et je te rajouterai les parties manquante de ta fiche ;)
Enfin moi ou Pan (a)

_________________
Je n’ai eu que mensonges et enclaves. J’aurais du être une princesse et désormais c’est ainsi qu’on me traitera. Trop blessée, il est parfois difficile d’être sincère avec ses propres sentiments, même face à son enfant. ▵ ©️endlesslove.
“ i love you mom. ” ▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Harris ☆ Jamais deux sans trois. Jamais trois, sans toi. (2e délai : 26.05.2016)   Ven 22 Avr - 15:10


J'ai l'impression d'être un bout de viande Mdr Mdr

Okay merci ma belle Love
Revenir en haut Aller en bas
queen of ice-solation ❄
avatar


Messages : 443
Cœurs enchantés : 2237
Humeur : frigide.


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: Harris ☆ Jamais deux sans trois. Jamais trois, sans toi. (2e délai : 26.05.2016)   Ven 22 Avr - 16:19

Pendant une seconde, j'ai cru que c'était Vael sur l'avatar de ta fiche Mdr
TROP BIEN QUE TU SOIS LÀ Tongue Tongue
Je réserve d'office un futur rp avec ma petite Giselle Hihi
Bon courage pour ton pâté, j'ai hâte de le lire Please
edit. Ton titre est trop choupi aussi Love

_________________

je n'ai vu que des ombres. Des ombres géantes à perte de vue et une tempête de flocons noirs. Une neige noire qui recouvre progressivement mes mains, puis mes bras écartés. Des roses rouges semblent pousser tellement le sang gorge la poudreuse. ©️ caius
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 566
Cœurs enchantés : 8219


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: Harris ☆ Jamais deux sans trois. Jamais trois, sans toi. (2e délai : 26.05.2016)   Ven 22 Avr - 21:18

Oh mais qu'est-ce qu'il est mimi ton avatar ! Please

Je te souhaite la bienvenue sur le forum ! J'ai hâte de voir ce que tu vas faire de ton perso ! Ca commence très bien en tout cas ! Pompom
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Harris ☆ Jamais deux sans trois. Jamais trois, sans toi. (2e délai : 26.05.2016)   Dim 24 Avr - 19:43

Elsa > C'est vrai que maintenant que tu le dis, ils ont un air de ressemblance sur cette photo Mdr
MERCI Coeur
Et pas de soucis pour le rp Demi mourru
J'espère que mon pâté te plaira alors (a)
Merci pour le titre *-*

Marvin > Merci *-*
Merci pour l'accueil et j'espère que mon perso te plaira alors Baloon
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Harris ☆ Jamais deux sans trois. Jamais trois, sans toi. (2e délai : 26.05.2016)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Harris ☆ Jamais deux sans trois. Jamais trois, sans toi. (2e délai : 26.05.2016)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jamais deux sans trois !!!!!!!!!!!!!!!
» Atelier Educatif Le Coffret Magique a trois Rivieres!
» sushis sans soja?
» Mojito sans alcool
» Le Règne animal / The Animal Kingdom

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No Kindness Left :: Broyer les vieux papiers :: Faire le tri sélectif :: Fiches de présentation-
Sauter vers: