AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Tumblr  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pris en flagrant délit (eylon&vael)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Messages : 265
Cœurs enchantés : 4282


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Pris en flagrant délit (eylon&vael)   Ven 8 Avr - 8:45

Tu me vois, tu ne me vois plus !
Eylon Nymkon & Vael Moreau

Ce jour se passa bien avant qu’elle ne devienne cette fille adorable qui, disons le, a eu littéralement pitié de lui ce jour là-même. Leur rencontre était une belle anecdote à raconter, surtout de la position de Vael qui lui savait qu’il s’était un peu foutu de sa gueule. Quant à elle, elle ignorait encore quelques détails qui lui indiquait qu’à ce moment T, il avait abusé des faits de sa situation…

C’était un début d’après-midi tranquille en plein milieu de la semaine. Forcément, il n’y avait peu de monde à part les séniors, les ménagères et quelques chanceux de repos. Comme lui. Il était entré dans la petite supérette et filait entre les rayons comme une âme cherchant à achever sa dernière tâche : qu’acheter pour ce soir ? Qu’est-ce que son banquier lui permettait ? Les deux mains au fond de sa poche, la gauche serrait le briquet dans sa main et l’autre farfouillait entre les pièces et billets froissés. Lorsqu’il sortit le contenu de sa poche droite de jean, il soupira. Ce n’était pas des billets mais des tickets de caisse oubliés. Il était riche de simplement quelques dollars. Il partirait en fouille chez lui dès ce soir pour voir s’il lui restait un peu de pécule. Ca devenait compliqué certain fin de mois, car il y avait des séjours aux urgences où en psychiatrie pas prévus qui vous émancipait d’une grande partie de vos fonds. Il demanderait sinon un peu de sous à Fred, vu qu’il vivait presque cinq jours par semaines chez lui, il pouvait bien faire des courses.

Sa main effleurait le bord d’une étagère alors que ses yeux se laissaient emporté par le mélange de couleur que formait ces innombrable produits tous pareil dans l’ensemble mais à la petite différence qui faisait tout. Trop de choix et que choisir ? Quel dilemme ! Les Lucky Stars et leur bon petit goût doux et sucré ? Les cornflakes déjà bien plus abordable mais sans goût ou encore des Froots Loop aux goût délicieusement fruité… Il loucha sur l’étiquette de prix et soupira à nouveau. Ca ne rentrait pas dans son manteau. Désespéré il contourna le rayon sans quitter la ligne que suivait sa main au bord des meubles branlants en fer. Un sachet de pâte glissa alors sous son bras, bien caché par son ample blouson en cuir. L’été serait déjà beaucoup plus compliqué à gérer vu qu’il ne portait rien. Il s’arrangerait avec le sac à main d’Alessya.

Il trottina alors jusqu’à l’étalage de rayon frigorifié qui longeait tout le pan de mur au fond du magasin. Il s’éternisa sur certain alcool, et attrapa une bouteille de bière et continua sur la droite. Les tranches de jambons lui faisait alors trop envie même si elles étaient bien loin de celle qu’il connaissait en France. A croire qu’ils n’avaient pas les mêmes porcs ici. Il attrapa une plaquette et jeta un oeil à droite, puis derrière lui et à gauche. Fuck! éclata dans sa tête lorsqu’il croisa le visage d’une vendeuse qui rangeait quelques articles en rayons à une porte de frigo. Il ne l’avait même pas vu et pourtant elle était ravissante. Il lui fit un sourire statique et à la fois charmé. Un signe de tête pour être quand même poli et saluer l’employée qui se crevait à la tâche ingrate. La main attaché à la porte vitré, il avait une position peu naturel par le paquet de pâte coincé sous son bras, il s’empara de jambon en six tranches sans couenne. Soudain, il fronça les sourcils en regardant juste au-dessus de l’épaule de la demoiselle. Il se donna faussement un air effrayé et même exagéré. Le but était simplement d’attirer l’attention ailleurs. Il attendit qu’elle finisse par tourner le regard. Il pointait même l’arrière-elle d’un doigt inquiet. Elle ne le regardait plus. Il prit la plaquette, se la glissa dans l’arrière de son pantalon d’un geste sûr et expert avant de disparaitre dans les rayons de nourriture pour animaux. Trop occupé à s’enfuir, il n’avait pas prêter attention à la demoiselle et si elle l’avait vu faire ses magouilles.

Oh ! des tiges en peau de buffle à mastiquer, c’était parfait pour occuper Naine Folle ça. Il arracha le sachet de son petit bras de fer et pesta en voyant le prix. Pas de panique. Il suffisait de changer d’étiquette. Un article était à moins d’un dollar, c’était parfait. Il fit alors son échange tranquillement posé dans le rayon.

acidbrain



_________________

Storybrooke is my Wonderland ;)

Pour me contacter, passez par Briar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Pris en flagrant délit (eylon&vael)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MONSIEUR LE DG: enlevez le mépris de l'agent d'exécution
» j'ai pris un coup de vieux !!
» Congés non pris pour cause de maladie : un possible report des congés
» Quel os Dieu a-t-il vraiment pris à Adam pour créer Eve ?
» j'avais 12 ans j'ai pris mon vélo et je suis partie à l'école

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No Kindness Left :: Broyer les vieux papiers :: Faire le tri sélectif :: RPs délaissés-
Sauter vers: