AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Tumblr  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [flash-back] What is my target ? [Regina M.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité




MessageSujet: [flash-back] What is my target ? [Regina M.]   Dim 13 Déc - 19:14





L'Evil Queen & Artémis


What is my target ?

La veille, deux hommes en armes s'étaient approchés de son campement. Grand et entièrement vêtu de noir, même leur armure arborait cette sinistre couleur, ils portaient tout deux un ridicule casque orné de . Qu'est-ce que c'était ? Des fanges, des crins de chevaux laissés pendant sur un coté. Enfin, elle n'était pas là pour juger leurs accoutrements. Les deux hommes donc s'avançaient vers son campement, restant un instant interdit devant l'assemblée qui se tenait là. Dans la clairière, des tentes étaient disposées en arc de cercle, face à un grand feu entouré de rondins de bois. Et sur ces rondins de bois, une multitudes de femmes, de jeunes filles et d'enfants. Assise parmi elles se trouvaient Artémis, méconnaissable entouré de ses suivantes. Ils finirent par s'avancer un peu en s'échangeant un regard, et si leur casque couvrait leur regard, la déesse savait bien ce qu'ils pensaient, à laisser errer leurs yeux sur les jambes nues des nymphes. Ils s'arrêtèrent pourtant à une distance raisonnable, surement alerté par l'absence d'hommes - ces femmes n'étaient clairement pas de faible personne.

-Laquelle d'etre vous est Phoebe ?

Si quelques une se nommaient ainsi, elles savaient bien qu'il ne pouvait parler que de leur déesse. Cela arrivait de temps à autre, que des mortels viennent voir la chasseresse Phoebe, et si les nymphes ne savaient pas ce qu'il se produisait alors, elles avaient toute confiance en leur meneuse. Elles se méfiaient pourtant des hommes, et comme Artémis ne semblait pas prête à parler, l'une de ses plus proches compagnes prit la parole.

-Tu lui veux quoi à Phoebe, l'homme ?

Ce dernier se dandina sur ses jambes, manifestement troublé par la force que dégageait la jeune femme. Tout ces regards de femme braqués sur lui, pesant, le faisait suer sous son casque. Mais son compagnon était bien moins impressionné par une assemblée de femme, qu'avait-il à craindre ? Ils 'avança un peu plus du feu, et les pus proches se tendirent à son approche, et il remarqua alors qu'elles possédaient toutes des arcs et des couteaux de chasses lorsqu'elles effleurèrent ces derniers du bout des doigts. Toutes, sauf une. Une femme apparemment jeune, mais qui semblait pourtant ne porter aucun âge, restait calme et indifférente à son approche. Il la désigna du doigts.

-C'est toi, Phoebe ? Celle qu'on surnomme la Chasseresse ? La reine Regina te convoque dans son château, non loin d'ici.

Artémis n'avait eut nulle besoin de confirmer son identité, et elle resta assise tandis que le chevalier en noir énonçait la raison de sa venue. Une reine donc ? Elle recevait peu de demandes de la classe royale, encore moins de la reine. Elle finit par se lever, le drapé de sa tunique glissant sur ses hanches. L'homme laissa errer son regard sur les longues jambes dévoilées, et Artémis fronça ses sourcils.

-Dit à ta reine qu'on ne me convoque pas, avait-elle dit. Si elle souhaite me rencontrer, qu'elle vienne me chercher elle-meme. Je ne traite pas avec ses chiens.
-Comment ose-tu ! Tu n'es qu'une femm

Il n'avait pu continuer plus loin, une flèche argent plantée dans sa gorge. Il tomba lourdement au sol, face contre terre. Le mouvement avait été si rapide et fluide qu'il avait parut flou aux deux hommes. Artémis reposa son arc et pointa son doigts sur l'homme restant, lui annonçant que lui devrait retourner voir sa reine pour lui dire qu'elle devrait revenir elle-même. En attendant, elle-même resterait ici. Il repartit en bredouillant et en courant, ne cessant de regarder derrière lui, guettant une flèche meurtrière. La déesse indiqua alors à ses suivantes le corps, leur indiquant de l'enterré sommairement.

Maintenant, Phoebe attendait dans la clairière, seule. Au petit matin, les nymphes avaient levé le camps, remballant leurs matériels et leurs tentes. Elle avait tronqué sa courte tunique contre son habit de mercenaire, un costume fait de cuir noir et de tissu, plus pratique pour se fondre parmi les motels. Son arc d'argent juste à coté d'elle, Artémis affutait son couteau de chasse, assise sur l'une des buches entourant le feu désormais froid. Elle cherchait surtout à s'occuper en attendant la possible visite de la reine mortelle, car jamais ses armes n'avaient besoin de ces attentions. Slack, slack, faisait le bruit du métal, rythmant la vie des petits bois. Un petit oiseau vint se poser sur le rondin d'a coté, sifflant de joyeuses notes à l'adresse de la déesse. Il resta là un moment, et lorsque ses ailes frémirent et qu'il s'envola sans attendre, Phoebe sut que la reine était arrivée. Elle releva alors le regard sur l'entrée de la clairière.








Dernière édition par Phoebe D. Archer le Lun 14 Déc - 10:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 1444
Cœurs enchantés : 9378
Humeur : Amoureuse <3


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: [flash-back] What is my target ? [Regina M.]   Lun 14 Déc - 5:33


What's my target?
Phoebe & Regina






Décidément, cette Blanche-Neige ne serait pas si facile que cela à éliminer. Même le chasseur, pourtant réputé pour n’avoir aucune estime particulière pour l’être humain, avait failli à sa mission de rapporter à la reine le cœur de sa belle-fille. Son sort fut rapidement scellé et le châtiment ne s’était pas fait attendre : Regina voulait un cœur, elle s’était servie dans la poitrine dudit chasseur, en faisant son petit toutou. Mais cela ne suffisait pas. La méchante reine voulait sa vengeance, elle voulait que Blanche meurt, ou au moins qu’elle soit à sa merci pour pouvoir jouir de sa vie comme bon lui semblait. Après tout, ne méritait-elle pas les pires traitements pour ce qu’elle avait fait subir à la femme qui lui avait sauvé la vie, alors qu’elle était enfant ? Comment avait-elle pu trahir sa confiance de la sorte ? Une personne capable de cela ne méritait certainement pas qu’on la laisse vivre, elle n’avait pas droit au bonheur qu’elle avait ôté à autrui ! Mais allez savoir pourquoi, chaque personne qui croisait cette petite mijaurée lui venait en aide ! Au péril de sa vie, de surcroit, puisqu’il était de notoriété publique que la reine Regina brisait tous ceux qui aidaient sa belle-fille. Ainsi donc, même le chasseur avait pris le risque de désobéir et d’épargner son insignifiante vie.

Regina n’avait alors plus qu’à trouver une autre personne pour débusquer sa proie. On lui avait rapporté les exploits d’une chasseresse, une certaine Phoebe, qui offrait parfois ses services, moyennant finance. Sa réputation semblait n’être plus à faire : habile, elle ne manquait jamais sa cible. Cette personne semblait donc être toute désignée pour cette mission de la plus haute importance pour la reine. Cette dernière dépêcha alors deux de ses gardes pour aller convoquer la jeune femme. Quelle ne fut pas alors sa surprise lorsqu’un seul des deux revint, le lendemain matin, avec visiblement de mauvaises nouvelles. La reine, alors assise à son miroir, affairée à s’admirer et arranger ses beaux cheveux bruns. Elle n’avait regardé qu’une seconde son garde, au travers du reflet du miroir, et reporta son attention visuelle sur son reflet.

-Parle, je t’écoute, commença-t-elle d’un ton autoritaire. Où est ton binôme ?

Le garde, toujours incliné, se redressa à peine. Il semblait presque qu’il tremblait sur ses jambes.

« Il est mort, Majesté… »

Regina haussa les sourcils, arrêtant net ce qu’elle était en train de faire, et pivota sur son tabouret pour se retrouver face à son garde. Elle portait une robe magnifique, noir rebrodée de noir et d’argent. Elle croisa les jambes et invita de regard son serviteur à continuer son récit. Il lui conta alors où ils avaient trouvé la fameuse Phoebe, et ce qui s’était passé. Contrairement à ce pathétique couard, la reine eut un sourire en coin et prit un air plutôt satisfait. La chasseresse semblait avoir du caractère, et c’était précisément ce genre de qualité qui était requise pour la mission qu’elle s’apprêtait à lui proposer. Toujours souriante, Regina se leva d’un air déterminé. D’un mouvement des poignets, elle troqua magiquement sa tenue de jour contre une tenue plus appropriée à une sortie à cheval : un pantalon noir couvert de bottes qui montaient jusqu’au-dessus du genou, et une magnifique redingote d’équitation, courte devant et longue derrière, en velours noir, bordée de riches motifs or et argent. Une paire de gants noirs et un chapeau à la visière remontée d’un côté venaient parfaire l’ensemble.

Avançant d’un pas décidé, elle quitta la pièce, non sans avoir congédié le garde. En temps normal, elle l’aurait sans doute tué, mais ce matin, elle était de bonne humeur. Elle sentait que la chasseresse était la personne idéale pour cette précieuse mission d’assassinat.

On lui avait préparé son cheval, un sublime frison aux crins noirs et ondulés dont la longueur donnait un effet des plus admirables. Suivant les indications géographiques de son incapable de garde, la méchante reine arriva au galop au niveau de la clairière indiquée. Elle stoppa la course de son cheval juste devant la jeune femme qui semblait aiguiser une arme.


-Tu es Phoebe ?
demanda-t-elle d’une voix forte, sachant pertinemment à qui elle avait à faire, puisque la demoiselle correspondait parfaitement à la description physique qui lui avait été faite. Tu dois savoir qui je suis. Je t’ai envoyé deux gardes, la nuit dernière. J’ai une mission à te proposer.

Elle regarda alors son interlocutrice, tout de même surprise de l'aspect physique si jeune qu'elle renvoyait. Quel âge pouvait-elle avoir? Comment se faisait-il qu'elle soit si forte? Usait-elle de magie, elle aussi? Après tout, ces détails ne regardaient pas la reine, tout ce qu'elle demandait, c'était qu'on s'acquitte de la tâche qu'elle allait confier. Elle espérait vraiment ne pas être déçue, cette fois.



(c) AMIANTE


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité




MessageSujet: Re: [flash-back] What is my target ? [Regina M.]   Mer 16 Déc - 11:38





L'Evil Queen & Artémis


What is my target ?


La reine était montée sur un grand cheval noir aux long poils, une bête absolument splendide à ses yeux. Relevant la tête, elle détailla un instant la nouvelle venue. Montée donc sur son cheval, elle était vêtue d'un pantalon de cuir noir, à moitié couvert par de longues bottes - noires -, une redingote d'équitation - noire -, qui semblait tout à fait à sa place si l'on oubliait les broderies d'argent et d'or. Ses mains gantées - noirs - tenaient les reines de sa monture, et un genre de chapeau - noire aussi - elle ne s'y connaissait pas vraiment - coiffait ses cheveux admirablement bien entretenue. Cette femme avait-elle un problème avec la couleur noir ? Ce n'était en tout cas manifestement pas une tenue pour une sortie dans les bois sauvage, plutôt une toilette de cours pour une chasse de noble. Mais bon, elle ne pouvait pas en attendre trop d'une reine. Au contraire même, Artémis s'était attendue à recevoir une belle dame dans ses atours, accompagnée de ses chevaliers. Voir des chevaliers tout court, venus insister.  Elle faisait beaucoup plus royal ainsi selon les critères de la chasseresse.

-Tu es Phoebe ? Tu dois savoir qui je suis. Je t’ai envoyé deux gardes, la nuit dernière. J’ai une mission à te proposer.

Elle rangea nonchalamment son couteau, le glissant dans son fourreau à sa ceinture et se leva pour faire face à la reine mortelle. Elle la détailla à nouveau, elle qui restait su son cheval en face d'elle. Mais elle était ici Phoebe, non Artémis. Elle avait souvent du mal à différencier sa fausse identité de la sienne, véritable. Si elle était orgueilleuse et fière, elle devait étouffer au mieux cet aspect de sa personnalité chez son aspect humain, car une simple chasseresse ne pouvait pas s'offusquer de certaines choses.

-C'est bien moi. Et je sais que vous êtes une reine. Je vous en prie reine, prenez place.

Elle désigna les rondins qui entourait le feu éteint, ceux qui entourait celui sur lequel elle était assise. Le bois était un peu humide et frais, mais c'était toujours mieux que de s'assoir sur le sol trempé par la rosée du matin, ou bien de rester debout. Après tout, elle ne savait pas si les négociations dureraient un certains temps ou non. Tout comme sa mission. Habituellement, sa commande était réglée en quelques heures à peine, mais il arrivait qu'on la sollicite pour des affaires bien plus longues, sur des semaines voir des mois.

C'est pourquoi elle avait demandé à ses chasseresses de continuer à parcourir e monde sans elle, puisqu'elle ne savait pas quand elle les rejoindrait. Les jeunes femmes devaient juste rester sur ce continent, et si possible dans la même région. Phoebe laissa son regard dérivé sur l'endroit où ses compagnes avaient enterré le chevalier mort. La terre y était retourné, formant un petit tas aussi long que lui. Une large pierre creusait le sol au niveau de sa tête, et dessus avait été placé son casque et son arme. L'homme n'avait peut-être pas mérité son sort. Ou pas. Au moins apprendrait-il la politesse dans l'autre monde. D'un mouvement leste du bras, elle désigna la tombe sommaire.

-Si vous souhaitez récupérer votre chevalier ou ses effets, il est là. Phoebe se détourna du coin de terre battue pour revenir à la femme face à elle. J'avais comprit en effet que vous aviez besoin de mes services.

Comme beaucoup de mortels en effet. Curieuse, elle attendait maintenant que cette reine mortelle lui parle de ce qu'elle voulait. Si les humains étaient le plus souvent morne et identiques, il arrivait que certains se démarquent des autres par une demande moins conventionnel, envoyant Artémis au confins du monde - ou du moins de ce monde si - dans une traque effrénée de sa proie, ou bien même parfois dans une véritable chasse au trésors, excitant son esprit fougueux et aventureux. Aussi attendait-elle les ordres de cette femme, et aussi la question de sa rémunération. Avec la déesse, c'était toujours une surprise. Si elle acceptait bien souvent des paiements en or et en argent - elle finançait avec ses recherches en glissant quelques pièces aux taverniers en échange d'information - il arrivait qu'elle demande des choses plus diverses, des animaux, un petit lopin de terre, du tissus ou des laisser passé sur le territoire en question.






Revenir en haut Aller en bas

Messages : 1444
Cœurs enchantés : 9378
Humeur : Amoureuse <3


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: [flash-back] What is my target ? [Regina M.]   Jeu 17 Déc - 2:41


What's my target?
Phoebe & Regina






La reine Regina faisait face à Phoebe avec une prestance que peu pouvaient égaler, juchée sur son étalon noir, qui était docile sans qu’elle n’ait à raffermir la main sur les rênes, à croire que l’animal savait à qui il avait à faire. A la vérité, la méchante reine était, depuis petite, une excellente cavalière, mais rares étaient les personnes qui l’avaient connue plus jeune et pouvant se targuer de connaître ce genre de détail sur sa vie. Seul son père, Henry, pouvait en témoigner.
La chasseresse confirma ce que la belle brune savait déjà. Elle était bien celle qu’elle cherchait. Rangeant son couteau, l’interlocutrice de la reine l’invita à se joindre à elle sur cette souche qui lui servait de siège. Regina n’avait pas –ou plus- l’habitude de sociabiliser avec les gens du peuple, ni avec qui que ce fut d’ailleurs, aussi fut-elle surprise par cette invitation quelque peu insolente à son goût. Elle déchaussa ses étriers et descendit de cheval dans un mouvement élégant. Tenant toujours les rênes, elle se planta devant Phoebe.

-Je préfère rester debout, si cela ne vous ennuie pas…
déclara-t-elle avec un sourire en coin qui laissait voir la blancheur de ses dents.

Son regard sombre balaya alors l’espace. Les traces d’un feu désormais éteint, ces sinistres rondins de bois qui servaient d’assise… et un peu plus loin, un amas de terre retournée avec un casque posé sur une pièce. Alors que la chasseresse le disait, Regina eut vite compris qu’il s’agissait de la sépulture de fortune de son garde qui n’était jamais rentre. La reine éclata de rire lorsque Phoebe lui proposa de récupérer la dépouille ou ses effets personnels.

-Je n’ai que faire de cet idiot, lâcha-t-elle d’un air sombre.

Ses gardes se comptaient par centaine, elle se fichait éperdument des pertes humaines. Ce qui lui importait, c’était les résultats. Et pour l’instant, la seule chose qu’elle voulait, c’était la mort ou la souffrance de Blanche-Neige, et ce depuis des années, mais une chose qui pourtant paraissait si simple, avait bien du mal à se réaliser. Il était donc grand temps d’en venir au fait. Elle plongea son regard dans celui de Phoebe.

-L’on m’a dit que vous n’aviez pas votre pareil en tant que chasseuse de prime. J’ai un travail pour vous. Je veux que vous tuiez quelqu’un pour moi, et que vous me rapportiez son cœur. Votre prix sera le mien.

Phoebe devait s’en douter, en tant que Reine, Regina possédait des richesses à faire pâlir de jalousie les sultans. Et si sa réputation l’avait précédée, alors la chasseresse devrait savoir qu’elle possédait des dons de magie, ce qui conférait encore certains avantages.

-Cette personne est Blanche-Neige.


Dans sa main droite, Regina fit apparaitre l’avis de recherche qui était placardé depuis des mois un peu partout dans les environs de la Forêt Enchantée : dans les tavernes, sur les arbres de la forêt, bref un peu partout. Ainsi, Phoebe avait tout le loisir de voir le visage, dessiné avec force fidélité, de la princesse à abattre.

-J’imagine que ce sera chose aisée pour une chasseresse telle que vous… Du moins si ce que l’on dit est vrai. Cela fait longtemps que je cherche la personne qui sera capable d’accomplir cette mission délicate.

La mission n’avait de délicat que le fait que partout où elle passait, Blanche était appréciée, et les gens étaient capables de l’aider, même au péril de leur propre vie ! Regina ne comprenait pas ce dévouement stupide pour cette jeune écervelée. S’ils avaient su ce qu’elle lui avait fait, jamais ils ne l’auraient tant adulée, c’était certain. En attendant, Regina souffrait toujours dans son cœur de la perte de son premier Amour, et la trahison qui avait été faite, tandis que Blanche avait continué de grandir dans l’insouciance la plus totale, aimée et choyée par son papa chéri, tandis que Regina s’était vue contrainte d’épouser un homme qu’elle n’aimait pas et d’au moins deux fois son âge, après avoir vu mourir sous ses yeux son premier Amour. Tout cela sans aucune possibilité de se venger. Heureusement, aujourd’hui qu’elle était la Méchante Reine, elle était toute puissante sur ses terres de la Forêt Enchantée, elle était crainte et avait un pouvoir incroyable. Il fallait, pour son bonheur, que Blanche meure. Elle fondait tous ses espoirs en la personne de Phoebe.




(c) AMIANTE




Dernière édition par Regina Mills le Mer 30 Mar - 23:00, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité




MessageSujet: Re: [flash-back] What is my target ? [Regina M.]   Ven 26 Fév - 16:04





L'Evil Queen & Artémis


What is my target ?


Hochant rapidement de la tête, elle accepta le compromis implicite. Si son interlocutrice ne s'asseya pas sur les rondins de bois, au moins descendit-elle de cheval. Elle resta donc elle-même debout, afin de mener l'échange sur un semblant d'égalité. Elle se disait bien sûr, que pour mieux s'ingérer au monde mortel, du moins dans ces moments là, elle aurait du faire un peu plus attention aux convenances et à l'étiquette. ais c'était en fait trop demandé à la déesse, élevée au-dessus de tous. Comment pourrait-elle se courber devant quelqu'un d'autre ? Même devant Zeus, son père, elle ne le faisait pas. Elle n'avait ni supérieur, ni maitre, elle était libre. Toujours est-il que maintenant, Artémis ne savait pas vraiment ce qu'elle devait faire face à une reine. Elle avait quelques fois assisté le sang royal, le plus souvent pour la disparition d'un frère ou d'un cousin. Des personnes peu scrupuleuses, qui faisait donc fit des manières puisqu'ils étaient en totale illégalité.

Mais elle avait très rarement fait face à un roi, plus encore à une reine. Etait-ce cette femme qui gouvernait son royaume ? A travers son mari, seule ? Artémis appréciait en générale les femmes fortes et indépendantes. Parce qu'elles prouvaient plus durablement qu'une déesse légendaire que les femmes étaient aussi capable que les hommes. En tout cas, elle pouvait percevoir le caractère de celle-ci, qui n'avait que faire de son garde mort. La déesse haussa des épaules, ce n'était pas son problème. Elle pouvait accepter que quelqu'un ne se soucie pas de ses forces armées, même si elle ne comprenait pas. Elle, prenait soin de ses chasseresses, et les punissait tout aussi sévèrement au moindre écart. Mais gare à celui qui poserait les mains sur elles. Elle sortit de ses pensées lorsque la reine vint se planter devant elle, les yeux dans les yeux.

-L’on m’a dit que vous n’aviez pas votre pareil en tant que chasseuse de prime. J’ai un travail pour vous. Je veux que vous tuiez quelqu’un pour moi, et que vous me rapportiez son cœur. Votre prix sera le mien.

Les rumeurs parcouraient rapidement les terres et les mondes, et il n'était pas étonnant qu'on ai entendu parler d'elle, autant comme une femme de légende que comme un homme déguisé en fille. Le contraire n'était pas vrai par contre, parce que jamais Artémis n'avait entendu parler de cette reine. Ce qui ne voulait rien dire, puisqu'elle passait beaucoup de temps en foret, et dans d'autres mondes bien trop loin d'ici. Mais si elle avait eu toute sorte de demande, ramener le cœur de la personne, on ne lui avait jamais demandé. Parlait-elle de son cœur en lui-même, d'arracher l'organe du corps comme une barbare, ou bien de l'arracher d'une manière plus.. propre et magique ? Elle laissa la reine terminer son petit discours par le nom de sa cible, faisant apparaître en même temps un avis de recherche. Magie donc. Elle avait annoncé le nom comme si... Avec un petit effet de suspende presque, comme si cela devait lui faire quelque chose. Allos bon, c'était un nom un peu particulier, mais encore ? Artémis voulait plus de précisions sur ce qu'elle devait faire concrètement. Le cœur serait donc le rougeoyant qui laissait encore en vie ? Mais elle devait tué cette femme ? Quelle étrange demande que voila. Quel intérêt de rapporter son cœur, si la fille était morte.

- Il va falloir être un peu plus précise. Quel cœur dois-je vous ramener ? Le palpitant, celui qui est de chairs et de sang ? Ou bien celui qui la laisserais encore en vie si je le lui arrachais ?
-J’imagine que ce sera chose aisée pour une chasseresse telle que vous… Du moins si ce que l’on dit est vrai. Cela fait longtemps que je cherche la personne qui sera capable d’accomplir cette mission délicate.

Artémis tendit la main, saisissant l'affiche. Elle l'avait déjà vu bien sur, placarder dans les bois et sur les chemins, un peu partout. Des traits mutins et fins, la femme avait plus l'air d'un lutin que d'une traitresse. Elle haussa à nouveau les épaules. Aucune proie ne pouvait lui échapper, et il n'y avait pas de raisons pour qu'elle ne tue pas la fille. Elle roula le papier, à présent qu'elle avait imprimé son visage dans son esprit, il ne lui serait d'aucune utilité. Et puis, le parchemin ne lui serait d'aucune utilité dans sa traque. Elle devait trouver une piste avant, retrouver quelques traces peut-être. Mais avant, elle devait régler quelques points. Comme son paiement. Pour l'instant, elle n'avait pas vraiment de demande particulière. Elle et ses chasseresses avaient pu aisément se faufiler sur les terres de ce royaume.

-Il n'y a pas meilleur que moi, annonça-t-elle non sans arrogance - une arrogance tout de même justifié. Quant au paiement... Dites moi ce que vous pouvez m'offrir. Je ne connais rien de vos richesses, ni de ce vous pouvez m'accorder. Je me mettrais en route après.





Revenir en haut Aller en bas

Messages : 1444
Cœurs enchantés : 9378
Humeur : Amoureuse <3


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: [flash-back] What is my target ? [Regina M.]   Jeu 31 Mar - 0:02


What's my target?
Phoebe & Regina






Si Regina attendait beaucoup de cet échange avec la chasseresse, elle n’en était pas dupe, cela lui coûterait sans doute beaucoup, mais partant du principe qu’elle avait déjà perdu tout ce qui comptait, ce n’était finalement pas si grave. Et cette Phoebe lui plaisait de plus en plus. Déjà, elle ne semblait ni choquée ni vraiment surprise du fait que la reine veuille récupérer le cœur de la proie. Un sourire carnassier se dessina sur les lèvres de la sorcière.

-Le cœur qui me permettrait de la contrôler si d’aventure elle vous survivait. D’ailleurs, puisque vous semblez capable de le lui prélever, je ne sais pas comment et cela ne me regarde aucunement, si vous pouviez me l’apporter sans la tuer, afin que je procède à son exécution moi-même, ce serait tout bonnement parfait.

Rien que cette idée la mettait en joie, et elle avait du mal à réprimer un sourire en s’imaginant broyer le cœur de la princesse entre ses mains, la regardant s’écrouler, raide morte, à travers son miroir magique. Mais rien n’était encore fait, il ne fallait pas crier victoire trop vite. La méchante reine avait été bien trop souvent déçue par ceux à qui elle avait confié cette mission ou ceux à qui elle avait ordonné d’aller espionner pour la trouver. Regina avait tendu l’affichette avec le portrait de la fugitive Blanche-Neige pour que Phoebe ait plus de précisions quant à la personne à retrouver. La chasseresse ne sembla pas dérangée de s’en prendre à cette princesse, à la bonne heure ! D’habitude, les chasseurs rechignaient à s’en prendre à elle, comme le dernier, Graham… Tant pis, il était devenu le jouet personnel de la reine.

Il fallait à présent négocier le paiement. Regina était prête à donner beaucoup pour quiconque l’aiderait à se venger. La méchante reine n’avait aucune idée de ce que la chasseresse pouvait bien vouloir en échange de cette mission. En tout cas, elle se targuait d’être la meilleur, ce qui tira un sourire à la belle brune. Elle l’espérait bien !

-Vous m’en voyez ravie. Quant à ce que je peux vous offrir, vous n’avez qu’à demander ce que bon vous semble. De l’or ? Des terres ? Une armée ? Je peux tout vous offrir. Tout ce que je veux, c’est le cœur de cette traîtresse.

Phoebe semblait encline à se mettre en chasse directement après qu’elles aient convenu du prix à payer, ce qui contentait d’autant plus la reine qui aimait l’efficacité. Avec un peu de chance, et si sa réputation reflétait réellement les capacités de Phoebe, le cœur de Blanche-Neige ferait partie intégrante de sa collection d’ici la fin de la semaine, et enfin Regina aurait sa vengeance, enfin elle serait parfaitement heureuse. Et puis cette fille avait tout un clan de chasseresses avec elle, sans doute l’aideraient-elles, et ainsi, la tâche serait plus aisée ? Même avec des alliés, Blanche ne saurait se défendre contre autant de femmes expérimentées dans le domaine de la chasse. Cette perspective réjouissait la reine qui espérait assister à la traque à travers son miroir magique. Elle voulait lire la peur dans le regard de sa belle-fille. Il fallait qu’elle soit terrorisée quand elle s’apercevrait qu’on lui arrache le cœur, et qu’elle ne serait plus jamais maitresse de ses mouvements, avant qu’enfin Regina ne se décide à écraser son cœur pour en finir.


(c) AMIANTE


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [flash-back] What is my target ? [Regina M.]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[flash-back] What is my target ? [Regina M.]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Premium Kit Sigma are back !
» back to mac après dépotage
» FlashVortex toute une panoplie de boutons, menus, bannières, textes en Flash
» *RESOLU* fdt fix fluid sans bouchon -> back to mac ?
» Recupérer des jeux en flash

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No Kindness Left :: Broyer les vieux papiers :: Faire le tri sélectif :: RPs délaissés-
Sauter vers: