AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Tumblr  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un plan qui tourne court... [Belle&Hadès]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Messages : 81
Cœurs enchantés : 484


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Un plan qui tourne court... [Belle&Hadès]   Sam 10 Déc - 13:57

Un plan qui tourne court...

“ Belle & Hadès "


Je ne pouvais rester comme celà... Je n'avais plus aucun pouvoir et j'étais dans l'attente, sans pouvoir rien faire. Pour quelqu'un comme moi, c'était insupportable. Je n'aimais guère l'idée d'être faible... mais c'était encore bien pire, mes plans ne se passaient pas comme prévu. Comme je détestais être humain ! Quoi qu'il en soit, j'avais décidé de changer mes plans et chercher à trouver une solution pour récupérer un minimum de pouvoirs. Surtout si Zeus venait à pointer son nez par ici. Macaria ne voulant pas de mon aide et n'étant pas encline à vouloir apprendre à utiliser ses pouvoirs, je devais me débrouiller de mon côté pour trouver de quoi pouvoir riposter voir me battre.

Je n'avais pas un grand contrôle par ici... Mais je savais qu'il y avait une porte dans la bibliothèque de StoryBrooke qui pourrait me mener dans les sous sols de la ville. J'espérais y trouver une relique ou encore une réponse à mes questions. Après tout dans mon monde, cet espace me servait de QG personnel. Il était assez tard ce soir-là et j'attendais que la jeune femme qui s'occupait de la bibliothèque finisse par s'en aller. Quand ce fut le cas, je sortis de ma voiture tout en jetant des regards dans la rue afin de m'assurer que personne ne me verrait entrer par effraction.

Je m'approchais d'une des fenêtres... Je détestais devoir faire ca, si j'avais pu me téléporter à l'intérieur celà aurait été vraiment plus discret. D'un coup de coude je vins à briser le vitre et délicatement je passais pas main par le carreau pour en défaire le crochet et l'ouvrir. Je vins ensuite à m'infiltrer dans le lieu.

Une fois les deux pieds à terre, j'eus le réflexe de tirer les rideau derrière moi pour plus de discrétion. Doucement, je commençais à faire le tour des allées pour trouver l'ascenseur menant vers les sous sols de la ville. Je m'arrêtais devant tout en observant le mécanisme. Alors que j'approchais ma main vers celle-ci, je sentis un flux d'énergie me repousser. Il devait surement y avoir un sort de protection. C'était ma veine. Comment est-ce que j'allais pouvoir entrer sans pouvoirs. En temps normal, cela ne m'aurait posé aucun problème mais là... tout était différent.

Ce ne fut pas la seule mauvaise surprise de la soirée. Alors que je réfléchissais à un moyen d'entrer, j'entendis quelqu'un m’apostropher dans mon dos. Sous la surprise, je me retournais vivement, posant une main dans une de mes poches, sur une arme à feu qui ne me quittait que rarement. Je n'avais plus de pouvoirs, mais je n'étais pas idiot. Encore un plan qui foire. A croire que j'avais une malédiction sur ce côté là aussi... Malgré la surprise, j'essayais pourtant de ne pas montrer mon désappointement en gardant un sourire en coin.

C'était la jeune bibliothécaire nommée Belle. J'aurai peut être dû attendre quelques minutes avant d'entrer. J'avais été trop empressé mais il fallait me comprendre... Je n'allais peut être pas trop jouer avec le feu, car je savais qu'elle était l'élue de ce cher Rumplestliskin... Autant ne pas le contrarier. Mais je me disais aussi que rien n'était encore perdu, et que je pouvais encore faire tourner les choses à mon avantage.

" Belle, c'est ça ? Ce fut peut être une erreur de ma part mais... ce n'est pas comme si j'avais eu d'autres choix... "


© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 265
Cœurs enchantés : 5090
Humeur : Perdue


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: Un plan qui tourne court... [Belle&Hadès]   Ven 16 Déc - 15:32

Un plan qui tourne court...

“ Belle & Hadès "


Il y a vraiment des fois où on se dit qu’on ferait mieux de rester sous sa couette et ne surtout pas en sortir. Belle en rêvait. Elle était dans une période où rien n’allait dans sa vie. Le sort avait décidé de s’acharner contre elle sans la moindre raison. Pourtant, il l’avait déjà emprisonnée dans un asile pendant vingt huit ans, ne pouvait-il pas lui laisser un peu de répit ? Son mariage battait de l’aile, Juliette, qu’elle considérait comme sa sœur, était en train de perdre pied, et des fouineuses voulaient tout faire pour accéder aux archives de la ville. Ca faisait vraiment beaucoup à encaisser. Elle ne pouvait pas passer une journée normale ? Sans magie, sans monstre ? Il faut croire que non…



Afin d’être certaine que tout le monde cesse de vouloir fouiller dans les archives de la ville, Belle avait décidé de demander de l’aide à Régina. Avec le temps, elle ressentait moins de rancœur envers l’ancienne méchante Reine. On dit qu’avec le temps, les blessures finissent par se refermer. Même si celle de Belle étaient encore un peu fragile, elle avait quand même voulu faire l’effort de lui pardonner. Après une bonne heure de conversations, elles avaient décidé de simuler un incendie afin de faire croire que les archives avaient brûlés. Elles avaient pris soin de les cacher dans un sous sol à l’abri des regards.



Ce soir-là, notre petit rat de bibliothèque avait décidé d’aller faire un tour en forêt après sa journée de travail. Le grand air lui avait fait le plus grand bien. Elle rentra ensuite chez elle et décida de lire un bon livre avec une bonne tasse de thé. C’était son petit rituel et son plaisir du soir.



Après avoir mis son haut à chauffer, elle se dirigea vers sa bibliothèque. Elle avait la chance d’avoir une pièce spécialement réservée pour ça. C’était le cadeau de mariage de son mari. Après avoir parcouru tous les titres des livres qu’elle possédait, la jeune femme se rendit compte qu’elle avait tout lu. Elle décida donc de retourner sur son lieu de travail afin d’emprunter un livre. Elle avait eu un nouvel arrivage dans la journée, ce qui tombé à pic. Elle prit le soin de retirer sa bouilloire de la plaque et de l’éteindre. Elle enfila son manteau, prit ses clefs et se mit en chemin.



Une fois arrivée devant son établissement, elle l’ouvrit et entra. Elle posa ses affaires sur le comptoir et se dirigea vers les étagères. Les livres étaient là, bien disposer en tête de gondole, ils sentaient le livre neuf. Belle adorait cette odeur. Elle ne comprenait pas quel plaisir les personnes pouvaient ressentir en lisant des livres virtuels sur l’ordinateur. C’est tellement bien de pouvoir tourner des pages. Elle ne savait pas quels livres prendre. Si elle s’écoutait, elle les emporterait tous chez elle. Mais il fallait quand même être raisonnable et penser aux habitants qui désiraient les lire eux aussi.



Une fois son livre en main, elle enfila son manteau et s’apprêta à rentrer chez elle. Mais un bruit attira son attention. Elle n’était pas seul… Quelqu’un venait de casser  une vitre. S’il s’agissait encore de Louise ou de Charlie, elles allaient passer un très mauvais moment. Mais il s’agissait d’un homme. Dans l’obscurité, Belle ne voyait pas de qui il pouvait bien s’agir. Elle s’avança prudemment. Il fallait vraiment qu’elle pense à faire poser un bouton d’urgence afin d’appeler rapidement le shérif quand ce genre de chose arrive.



« Qui êtes-vous ? Comment vous connaissez mon nom et que faîtes vous dans ma bibliothèque ?? »



© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 81
Cœurs enchantés : 484


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: Un plan qui tourne court... [Belle&Hadès]   Ven 30 Déc - 14:48

Un plan qui tourne court...

“ Belle & Hadès "


Il semblerait que je sois le roi des palabres, et bien j'allais tenter de m'en sortir comme celà... Bon ce n'était pas gagné, car je venais de rentrer par effraction dans la bibliothèque de cette chère jeune femme qui se trouvait en face de moi. Il semblait qu'elle ne me connaisse pas. Ha peut être de nom. Celui qui ne connait pas Hadès, le dieu des enfers devait être un crétin. Mais Belle était tout sauf une idiote. Et je pense qu'elle pourrait connaître mon histoire mieux que d'autre. A voir si son taux de crédulité est tel qu'on puisse le croire, sachant qu'elle s'est mise en ménage avec le ténébreux. D'ailleurs... évitons de faire trop de grabuge, car sans pouvoirs, il ne faudrait pas que Rumplestilskin vienne à me tomber dessus.  

" Ha oui... Désolé, j'ai oublié de me présenter. Je suis... Hadès. Je pense que ce n'est pas la peine que je te fasse un topo sur qui je suis. Tu as dû bien lire des ouvrages sur la mythologie. "

Je m'avançais d'un pas vers elle, en levant les mains d'un signe d'apaisement.

" Ne t’inquiètes pas. Si tu veux tout savoir, je n'ai aucun pouvoir ici... Enfin... Encore moins que d'autres. Je suis humain... et pour te montrer ma bonne foi. La combinaison de deux malédictions qui ont conduit à... ma nouvelle condition. "

Je ne sortais jamais sans armes. Et d'un geste calme, je sortis le Colt que j'avais planqué sous ma veste et le posait délicatement sur une table.

" Et là, je viens de déposer mon arme. On peut discuter ou tu as décidé de me mettre une muselière comme beaucoup ont pu le faire avant sans daigner comprendre ce qu'il m'arrive ? Mais je sens, Belle, que tu connais bien l'histoire des Dieux de l'Olympe et que dans cette histoire, je ne suis pas le plus... vil de tous. "

Je me tournais vers une chaise et l'avança pour la jeune femme alors que je m'assis sur une autre en m'accoudant à une table. Je faisais peut être le beau, je semblais peut être confiant mais ce n'était qu'une apparence. Intérieurement, je sentais la panique poindre si elle ne voulait pas m'écouter. Ou du moins cette peur que je n'avais pas ressenti depuis au moins 2 millénaires... Je détestais ma condition mais je devais relativiser... Dans le pire des cas, je pouvais me retrouver entre les 4 murs de la prison du Shériff pour effraction. Et la seule personne assez ouverte pour me faire sortir était ma fille et elle ne semblait pas encline à m'aider actuellement. Ho et je parle de ce cher Rumple qui viendrait me rendre visite ? Non, je n'arrivais même pas à relativiser. En attendant, je préférai garder tout celà à l'intérieur.


© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 265
Cœurs enchantés : 5090
Humeur : Perdue


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: Un plan qui tourne court... [Belle&Hadès]   Sam 14 Jan - 22:12

Un plan qui tourne court...

“ Belle & Hadès "


C’était la première fois que Belle se trouvait face à un voleur. Pour le coup, la jeune femme avait vraiment était au mauvais endroit au mauvais moment. Qu’est-ce que cet homme lui voulait ? Lui voler la caisse de son établissement ? Dommage pour lui, elle était passée à la banque le matin même afin d’y déposer sa recette. Cette dernière avait d’ailleurs été relativement fructueuse. Les nouveaux livres qu’elle avait commandés avaient eu un franc succès. Etrangement, l’homme qui se trouvait en face d’elle n’avait pas l’air d’être très méchant, mais sans trop savoir pourquoi, Belle se méfiait de lui comme elle se méfiait de Régina. Pourquoi ça devait tomber sur elle ? Elle pourrait peut-être essayer de le raisonner même si elle ne se trouvait pas en position de force.

« Oui, je sais parfaitement qui vous êtes. Et d’après ce que j’ai lu à votre sujet, vous n’êtes pas la personne la plus gentille qui existe sur cette terre. Je pensais quand même que vous auriez un peu plus de classe que d’entrer dans mon établissement par effraction. Qu’est ce que vous cherchez au juste ? »

Quand il avança vers elle, elle ne put s’empêcher d’avoir un mouvement de recule. Elle ne pouvait pas s’empêcher de se méfier de lui.

« J’avais cru comprendre que vous n’aviez pas de pouvoir, car si ça avait était le cas, je ne pense pas que vous auriez prit la peine de casser un carreau pour entrer dans ma bibliothèque. J’aimerai bien savoir ce que vous êtes venu cherché. »

Il sortit calmement son arme qu’il posa devant Belle exactement comme s’il s’agissait d’un objet quelconque.

[b]«Non, on peut discuter. Je ne suis pas le genre de personne qui juge les autres sans les connaître mieux avant. J’ai lu des choses sur vous qui ne sont pas très élogieuses, mais je sais que les auteurs ont une fâcheuse tendance à l’exagération. Je suis donc tout à fait prête à écouter ce que vous avez à me dire en ce qui concerne votre entrée fracassante dans mon établissement. »[/b]

La jeune femme prit la chaise qu’il lui donna et y prit place. Mine de rien, elle avait quand même hâte d’entendre ce qu’il avait à lui dire. Elle ne pouvait s’empêcher de se demander ce qu’il était venu chercher dans la bibliothèque. Les archives ? Non, ce serait quand même relativement surprenant le connaissant. Il n’en aurait vraiment pas l’utilité. Il devait s’agir de quelque chose d’important. La jeune femme passa en revue tout ce qu’elle avait dans le bâtiment. Elle ne voyait vraiment pas de quoi il pouvait bien s’agir. Elle n’allait pas tarder à la savoir. Mais allait-il lui dire la vérité ? Car elle savait très bien qu’Hadès était connu pour être relativement doué en manipulation. La jeune femme voyait toujours le bon côté des gens, avec un peu de chance, il serait sincère avec elle. Enfin, ça, s’était dans un monde idéal.



© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un plan qui tourne court... [Belle&Hadès]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un plan qui tourne court... [Belle&Hadès]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Pollet... ca tourne.
» elle est belle la montagne
» plan de mso
» Expo "les Baumettes se font la Belle"
» POUR FAIRE COMME CARRIE B : BON PLAN :-)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No Kindness Left :: Bienvenue à Storybrooke :: Quartier Lucrèce :: L'horloge et la bibliothèque-
Sauter vers: