AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Tumblr  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 So close to the other side, so far from the wonder + Neïlina&Grace.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
are you insane like me ?

avatar


Messages : 564
Cœurs enchantés : 925
Humeur : Lunatique.


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: So close to the other side, so far from the wonder + Neïlina&Grace.   Lun 10 Oct - 18:39

one foot in the golden life, one foot in the gutter
It won't be long, won't be long, won't be long. You know it's gonna get better, you know it's gonna get better. Say a prayer for the broken bones, 'cause who cares? We're all going home...

Grace pouvait être fière d’elle. Ce soir serait sans doute la soirée la plus rentabilisante de l’année. Il y avait un monde fou dans le petit établissement. Une soirée spéciale, avec des happy hour au bar. Chose étonnante, elle n’avait pas vu l’alcoolique de service ce soir. Ça faisait un moment qu’elle ne la voyait plus des masses, d’ailleurs. Bref. Ses danseuses étaient sur scène, exposée et pourtant à l’abri des visiteurs aux mains trainantes. Elle, elle étouffait sous la masse et l’effet de chaleur humaine, alors elle était partie s’installer dans son bureau à l’étage, partie réservée exclusivement au personnel. Elle viendrait prêter main forte aux vigiles déjà présents et garderait un oeil sur les caméras de surveillance. Elle ne l’aurait peut-être pas fait si Kieran avait été là - en général en sa présence on se tient à carreaux. Mais ce soir, une paire d’yeux en plus ne ferait pas de mal.
Le problème, c’est qu’elle fut vite absorbée par la paperasse et le courrier qui l’attendaient sur le bureau. Des factures à régler, des comptes et des finances à gérer, d’ici une demie heure elle en aurait le melon à la limite de l’implosion et partirait fumer une clope avant de s’y remettre.

Elle appellera dès le lendemain l’agence qui lui fournissait les vigiles dont elle avait besoin. En effet, après quelques minutes à tourner le dos aux écrans qui diffusaient en temps réel ce qui se passait sous ses pieds, elle vit tout de suite que quelque chose clochait. Avec l’une de ses plus fidèles employées, en plus. Neïlina était descendue de l’estrade, sûrement pour aller prendre sa pause ou boire un verre d’eau, peu importe. Mais un petit groupe avait décidé de lui tenir la grappe. La scène faisait peine à voir. Grace s’était fait malgré elle la remarque, Neïlina ressemblait à une toute petite étoile qui se faisait aspirer par un troupeau de trous noirs. La règle était pourtant simple dans cette maison : on ne touchait qu’avec les yeux. C’était même écrit au-dessus de la porte d’entrée, en rouge en dessous des néons avec le nom de l’établissement. C’était une règle à laquelle Grace tenait, car c’était à peu près tout ce qui différenciait le PsyChic d’un vulgaire bordel. Elle attendit quelques minutes, voir si les vigiles feraient leur travail, et constatait désespérée que même si Neïlina était parvenue à s’éloigner un peu de la foule, elle n’était pas pour autant tranquille. La masse de monde en moins, elle reconnut l’un des visages. Un homme avec lequel elle avait déjà eu des problèmes, des employés qui lui avaient demandé de le mettre au-dehors car trop désagréable ou trop intrusif. Cette fois, elle prendrait de vraies mesures.
Ses yeux se posèrent alors sur les vigiles - en tous cas sur les endroits où ils étaient censés être postés. Des points stratégiques que Grace leur avait donné, de façon à ce qu’il n’y ait aucun coin de la grande salle qui puisse échapper à leur regard. Mais ces fainéants s’étaient tous rassemblés contre un mur, smartphones en main, et sûrement pas pour prévenir la patronne qu’il y avait un souci en salle.

Alors elle prit ses dispositions.

Elle ouvrit le troisième tiroir de son bureau, fermé à clé. Cette clé, il n’y avait qu’elle qui l’avait. Elle avait peut-être passé des trousseaux à quelques uns de ses employés de confiance pour les ouvertures ou fermetures du PsyChic auxquelles elle ne pouvait pas être là, mais il y avait encore quelques espaces qu’elle gardait pour elle. Dans ce tiroir, une boîte. Une boîte qui ressemble à une boîte à couture, peut-être une grosse boîte à bijoux, mais l’objet qu’elle en sortit n’avait rien à voir avec un bracelet ou des aiguilles. L’arme. C’était la première fois qu’elle s’en servait.
Elle enfila un manteau cape, dans lequel elle pourrait aisément dissimuler l’objet, et descendit les escaliers. Neïlina et les troubles-fête étaient sûrement dehors. Grace ne savait pas si c’était Neïlina qui avait préféré sortir pour s’en griller une et peut-être réussir à décourager les bonshommes, ou si c’étaient eux qui l’avaient plus ou moins poussée vers la sortie, afin de s’assurer qu’il n’y aurait aucune caméra de surveillance braquée sur eux.

Quand elle arriva dans la grande salle au rez-de-chaussée, elle n’eut aucun mal à la traverser. L’expression de son regard devait décourager les visiteurs à se mettre en travers de son chemin. Une fois que l’air frais frappa son visage, elle ne laissa pas le temps aux hommes de remarquer l’arrivée d’une nouvelle femme dans le petit groupe qu’ils avaient forcé à former avec Neïlina, elle dégaina directement l’objet qu’elle tenait fermement dans sa main droite. « Je déconne pas, soit vous retournez à l’intérieur et vous passez la soirée sans bouger vos culs de vos putains de chaises, soit vous rentrez sans faire d’histoires. »

_________________

Don't be beggin' for your life cause that's a lost cause. High stakes, body armor, suicide boy. There's a time for games and there's a time to kill. Make up your mind baby, cause the time is here. © caius
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La vie n'est que ronces et l'amour en est sa plus cruelle épine

avatar


Messages : 330
Cœurs enchantés : 3990


Feuille de personnage
Objets magiques:

MessageSujet: Re: So close to the other side, so far from the wonder + Neïlina&Grace.   Sam 26 Nov - 18:57


We've come too far to give up who we are so let's raise the bar and our cups to the stars.
She's up all night 'til the sun, I'm up all night to get some, She's up all night for good fun I'm up all night to get lucky ••• C’était une nuit comme les autres, une nuit où j’essayais de rester fidèle à celle que j’avais été dans cette ville. Cette femme sulfureuse, sans le moindre complexe, fière de son corps, fière de voir l’organe le plus malléable des hommes se tendre contre le tissu de leur smoking. J’étais Neilina Kramers, cette nouvelle vie ne m’avait pas été offerte par Zeus mais par Régina mon ancienne amie avec laquelle j’apprenais à vivre à nouveau sans craindre la Méduse dans ma tête. Depuis que al malédiction avait été rompu je tentais de mettre fin à cette voix. Je voulais réduire au silence la gorgone qui se révélait être ma pire ennemie. Une ennemie redoutable car elle connaissait toute mes faiblesses et elle aimait me torture avec mes plus grandes peurs. Elle me menaçait de détruire tous ceux à quoi je tenais et malheureusement elle avait essayé à de multiple reprise. Elle avait tenté de tuer Lance, mon ex-mari qui désormais c’était donné une mission me sauver des griffes du monstre qui vivait dans mon esprit depuis des dizaines et des dizaines d’années. Elle avait également tenté de s’en prendre à Kiernan, puis elle avait également menacé Charlie ou encore Régina, la Méduse n’avait peur de rien ni de personne et elle détestait le Psychic Club.

C’était aussi pour cette raison que je continuais à exercer ce métier qui agaçait tant mon ennemie, j’aimais la provoquer c’était une preuve du sadomasochisme que j’abordais avec ma personne. Dansant donc comme je savais si bien le faire, je regardais l’organe masculin se tendre d’excitation, tandis que nous continuions à les rendre fou en retirant quelques vêtements partiellement ou totalement, nous approchant d’eux justes assez pour qu’ils puissent nous remettre le fruit de leur dur labeur.

Les heures passant, je décidais de prendre une pause pour boire un cosmopolitain au bar, ce fut pendant ce moment là qu’un groupe de quatre hommes s’attroupèrent autour de moi. Ignorante, je passais entre eux changeant de place bien trop habitué que Kiernan intervienne à la minute même où se genre de scène se passait. Malheureusement, mon ancien partenaire de crime n’était pas là ce soir, d’un regard je notais son absence, et rapidement l’attroupement revint. Ils étaient bourrés. Je leur demandais de partir, fermement, leur rappelant au passage les règles de la maison. En guise de réponse j’eus droit à une main aux fesses, un acte qui fit bondir le serveur.

« T’inquiète je gère, continu de bosser »

Conseillais-je tandis que je rompais une nouvelle fois le cercle que les trois hommes avaient formé autour de moi, pour prendre la direction de la sortie passant volontairement devant les remplaçants de Kiernan qui étaient trop occupés à regarder leur portable qu’à faire leur travail. Casse l’en tienne, je m’en débarrasserais moi-même. Une fois dehors j’allumais une cigarette, tandis que la Méduse se réjouissait déjà de ma mésaventure, me susurrant de la laisser sortir. Il en était or de question.

« Rentrez chez-vous les gars, croyez moi vous aller réellement le regretter si vous me touchez ! »

« Pourquoi poupée ? Tu nous allume pendant des heures et là tu ne veux pas nous donner ce pourquoi on a payé ! »

Le maître de la bande s’avançant vers moi sous le rire de ses camarades, je sentais un rictus méprisant se dessiner sur mes lèvres, mes pulsions meurtrières reprenant le dessus, tandis que Grace sortie en trombe de son établissement une arme à feu fièrement dresser devant elle, mettant fin à mes pulsions quand je voyais mes « agresseurs » s’en aller. Me retournant vers ma patronne, incapable de la remercier je lâchais :

« Je ne vous dois rien je pouvais m’en sortir s’en vous. »

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
So close to the other side, so far from the wonder + Neïlina&Grace.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Video : Goalkeeper - Phalanx (CIWS = close-in weapon system)
» Iséos TT ou Iseos Safe Side
» Lit side-car
» Avis Couches lavables Close parent
» Couche pop in (close parent)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No Kindness Left :: Bienvenue à Storybrooke :: Quartier Turner :: PsyChic Club-
Sauter vers: